Frapper un député FN coûtera-t-il bien moins cher que déployer une banderole anti-islam ?

Résultat de recherche d'images pour "frapper elu fn"

« La première victime d’une guerre civile, c’est la justice. » Si l’on écoute le présage de Ken Follett, il y a sérieusement de quoi s’inquiéter de l’état de notre pays. Car je doute que les meilleurs services de soins puissent faire quelque chose pour nos glaive et balance nationaux.

Le 20 octobre 2012, les résistants de Génération identitaire déployaient une banderole au-dessus de la mosquée géante de Poitiers. Financé par le contribuable, ce bâtiment accueille désormais les prêches de l’imam Boubaker El Hadj Amor, membre de l’Union des organisation islamiques de France (UOIF) et donc des Frères musulmans, terroristes. L’implantation d’une mosquée, symbole de la conquête islamique, dans la ville même où l’on situe le mythe de Charles Martel repoussant les musulmans est une offense faite à notre roman national. L’imam Boubaker n’avait d’ailleurs pas manqué d’y faire allusion lors de l’inauguration de l’édifice. Le tout via un art de la dissimulation que les sunnites, bien inspirés par leurs frères ennemis chiites, manient désormais à merveille.

Une grande mosquée que l’UOIF loue…4,5 euros par an à la mairie de Poitiers. A ce prix-là, le retour sur investissement pour le contribuable a quelques chances d’être effectif avant la mort du système solaire. A moins que l’on ne compte les allocations familiales… Mais n’attisons pas la haine, ça risquerait de faire monter le Front national.

Pour être montés sur le toit de cette verrue architecturale, et y avoir déployé une banderole rappelant la bataille de 732, les Identitaires sont en passe d’être condamnés à un an de prison avec sursis. Ils devront peut-être rembourser les Frères musulmans à hauteur de 16 000 euros pour avoir… mouillé leurs tapis de prière, s’en servant pour se protéger de la pluie. Enfin, l’organisation terroriste ainsi que nombre d’associations antiracistes ont réclamé en tout près de 70 000 euros au titre du préjudice moral. Revendications qu’a suivies le procureur dans son réquisitoire.

Moins de quinze jours avant le procès des Identitaires, deux délinquants antifascistes avaient violemment agressé un élu FN de 23 ans, Frédéric Pajot (photo). Ce dernier avait écopé de cinq jours d’interruption totale de travail  (ITT). L’audience du premier lascar s’est tenue le 11 octobre, celle du second le 24. La condamnation est la même pour les deux : six mois de prison avec sursis et 1500 euros de dommages et intérêts et frais de justice.

Justification de l’un des agresseurs : « Ces (ses?) idées me répugnent », et « je me suis demandé ce qu’un député faisait dans un bar ». Encore un peu et on le considérait humain, le facho !

En résumé, nous avons donc : des personnes qui déploient une banderole sur le toit d’une mosquée, un an de prison et 70 000 euros ; des personnes qui cassent la mâchoire d’un jeune homme pour ses seules opinions, six mois de prison et 1500 euros. Cherchez l’erreur.

L’erreur est dans la politique que mènent nos gouvernants depuis quarante ans, résolument anti-France et pro-islam.

L’erreur est dans l’idéologie propagée par les objecteurs de conscience, qui enterrent l’autochtone français prolétaire et mettent l’envahisseur venu du Sud sur un piédestal.

L’erreur est dans le totalitarisme volontiers embrassé par les bourgeois de gôche, des antifas violents aux bobos parisiens nantis. Les premiers n’ont aucun scrupule à profiter de leur surnombre pour tabasser les flics et toute forme de résistance. Les seconds s’assoient allègrement sur cet état de fait, qui ne les atteint d’aucune manière, tout protégés qu’ils sont par les barricades de la spéculation immobilière du centre-ville des métropoles.

Si la « guerre du tous contre tous » (« Bellum omnium contra omnes »), invoquée par Hobbes dans son Léviathan, éclate pour de bon, les lâches antifas attaqueront toujours en surnombre, les pleutres bobos se terreront dans leurs appartements, les cyniques dirigeants suivront tout cela en préparant des discours de rassemblement républicain maudissant l’extrême drouâte.

Mais cette supputation n’a peut-être déjà plus lieu d’être : n’est-ce pas tout simplement la situation que nous vivons déjà ?

Lou Mantely

Ecouter également :

image_pdfimage_print

29 Commentaires

  1. Nous sommes en France et il ne faut pas rêver.
    La victime sera épinglée sur le mur des cons.
    Les racailles auront bientôt la légion d’honneur.
    BEURKKKKKK !

  2. Ces « juges » m’ont l’air bien optimistes ; des inconscients !

  3. Entretien – Travailleurs détachés
    Dominique Martin (FN) : « Emmanuel Macron sert l’Europe au détriment de la France et des entreprises françaises » (AUDIO)

    L’accord passé lundi soir au sujet de la directive travailleurs détachés est présenté comme une victoire pour notre pays par le gouvernement et nombre de médias.
    Dominique Martin, député Front national au Parlement européen, n’est pas d’accord sur cette analyse et explique pourquoi au micro de Boulevard Voltaire en donnant des exemples concrets, notamment dans le transport routier. suite: http://www.bvoltaire.fr/emmanuel-macron-sert-leurope-detriment-de-france-entreprises-francaises/

  4. jusqu’à quand devrons nous subir ces kapos hyper violents d’extrême gche (milice du pouvoir en place)???
    «Ni oubli ni pardon» : trois ans après sa mort, manifestation à Paris en mémoire de Rémi Fraisse
    extrait : Flics, fascistes, assassins !
    «On n’oublie pas, on pardonne pas», «Flics, fascistes, assassins !», ont-ils scandé, sous l’œil de plusieurs dizaines de policiers. «Aujourd’hui, dès qu’on manifeste on est considéré comme dangereux», a explique à l’AFP Josiane, 66 ans. «Dans les manifs, on en arrive à se demander si on va rentrer chez nous entier», a souligné Gracieuse, 67 ans, militante du réseau altermondialiste Attac.

    https://francais.rt.com/france/44987-ni-oubli-ni-pardon-trois-apres-mort-remi-fraisse-manifestation-paris

  5. Il est important de bien tout notifier, les circonstances et surtout les personnes politiques ou de la « ‘justice » qui bafouent la République et ces principes. Pourquoi cela, mais pour les procès à venir contre ces personnes abjectes, anti-patriotiques et cupides! Il faudrait un décret sur le collaborationnisme (je ne sais pas s’il nous en avons un pour les collabos) actes aussi criminel que le terrorisme: Après tout, le terrorisme c’est comme le nazisme « une horreur » et les collabos en France existent de tout temps (surtout depuis la création du socialisme…).
    Je me souviens des documents historiques sur la décoration de la Francisque de notre très très bien aimé président Mitterrand « qu’il était beau qu’il était grand qu’il était collabo » : il nous déjà montrait la voie du déshonneur !

  6. quand la France se réveillera, (j’espère très bientôt) certains auront peur et crai ndront pour eux

  7. Publions les noms et adresses de ces juges et procureurs censés agir au nom du Peuple Français. Ils n’en mèneront peut-être plus très large !!!

  8. Dans son remarquable article publié plus haut, Renaud Camus a parfaitement résumé, avec une certaine ironie mais aussi accablement, la situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui, la dernière phrase en particulier: « J’en sais quelque chose, c’est pour l’avoir dit que j’ai été à plusieurs reprises condamné par les tribunaux. Je n’en fus nullement surpris. J’ai confiance en l’injustice de mon pays. »

  9. Mais pourquoi toujours stigmatiser les bourgeois, les « bobo »? Ils ne s’opposent pas nécessairement à Riposte laïque.

    • d’accord avec vous. Le terme me semble avoir un sens particulier dans le domaine politique : c’est « le bobo gauchiste ».

  10. Retour vers le passé avec les tribunaux d’exception entièrement inféodés au national socialisme (NAZI) et aux collabos de la SFIO (ancêtre du PS) en France. Ces juges sont répugnants et devront un jour à leur tour passés devant un tribunal et pourquoi pas être rasés en place publique pour avoir copuler avec l’ennemi : l’ISLAM.

  11. Il y a de poids deux mesures les agresseurs du député FN auront, presque rien, mais les identitaires eux vont avoir des peines exemplaires pour faire peur, a ceux qui voudraient s’opposer à l’islamisation de France, « LA RÉPUBLIQUE GOUVERNE MAL MAIS SE DÉFEND BIEN  » Ch Maurras. soyons prudent ils n’attendent qu’un faux pas pour nous dissoudre et nous museler.

  12. Sauf que le FN n’est ni haineux ni raciste et qu’en république démocratique frapper quelque- un est un délit criminel. La France n’est pas (encore) une république soviétique.

  13. Se laisser frapper par les Nazillons Antifas et ne pas les inquiéter est un acte de civisme politiquement correct que l’Islamobobosphère nous impose.On s’en souviendra.

  14. Il a l’air vachement raciste le Ludo… vous êtes vraiment ridicule.
    On voit bien qu’il ne ferait pas de mal à une mouche, il veut seulement défendre son pays, sa terre, sa patrie.
    La haine se porte bien d’ailleurs du côté des gauchistes, ceux qui sont sectaires en usant de l’écriture inclusive, marqueur d’extrême-gauche illégal au regard de loi française (loi Toubon et Académie française),
    ceux qui trouvent normal qu’on ramène ses opinions religieuses partout, au travail, dans la rue, dans les services publics en portant des tenues islamiques et en faisant des procès à ceux qui le refusent, etc.
    Je rêve d’un monde où chacun vivrait dans un pays correspondant à son idéologie, les Anarchistes crèveraient vite en Anarchie tant ce serait invivable !

  15. Ne vous mettez pas « Martel » en tête… Charles est déjà oublié !
    Poitiers est, enfin, tombé ! 1.285 ans après !
    Les Collabos ont donné les clefs de la Ville !

  16. Puisque l’extrémisme de la haine vous insupporte
    qu’avez vous donc fait pour combattre le Communisme ? Vous êtes sans doute de ceux qui ont applaudi à l’avènement des Khmers rouges et à vous lire vous êtes dans la droite ligne de ce qu’ils pratiquaient : supprimer tout ce qui avait l’outrecuidance de penser autrement qu’eux , les détenteurs de LA vérité …
    Et certains osent appeler ces individus, qui clairement justifient de frapper ceux qui pensent différemment (comme dans ce post de « Christine » ) des « antifas » alors qu’ils ont justement les mêmes pratiques que les SA…et d’ailleurs quasiment le même drapeau …
    Hélas le ridicule ne tue pas sinon …

  17. « FRAPPER un extrémiste de la haine et du racisme est un ACTE CIVIQUE »
    Rien à ajouter vous démontrez vous même que « anti » devant « fa » c’est de la tromperie sur la marchandise …:)

  18. Madame de la Morlette, j’ignore si c’est votre vrai nom. Dans l’éventualité où ce serait le cas, permettez-moi de m’étonner que l’héritière d’un patronyme aristocratique se fourvoie à ce point ! Vos ancêtres ont dû se battre pour défendre la France. Et vous reprochez à un jeune homme de vouloir en faire autant. En effet, le FN n’est pas un repaire de néo-nazis mais un parti de patriotes qui s’alarment de ce que devient notre pays et du sort qui attend les Français quand les étrangers y seront majoritaires. Votre violence, votre ignorance et votre bêtise m’écoeurent !

  19. Les terroristes mahométans massacrent des familles entières mais selon la pravda le danger suprême c’est le populisme.
    Vive le populisme ?.

  20. L' »agresseur » de NKM a été condamné à 3 mois avec sursis et 1 000 € d’amende alors qu’elle n’avait rien du tout et qu’elle est tombée toute seule… ce qui n’est pas loin des condamnations qu’ont eues les agresseurs de ce Député FN, qui à la différence, lui, a eu la mâchoire fracturée suite à l’agression ! De plus, un agresseur était déjà sous le coup du sursis, ce qui prouve l’indulgence qui lui a été faite…
    https://francais.rt.com/france/44938-agression-depute-fn-deux-condamnee-six-mois-prison
    De plus, il faut voir tout le foin qui a été fait pour NKM avec tous les soutiens qu’elle a reçus car elle est considérée comme du côté « bien-pensant », alors que pour Ludovic Pajot, rien, très peu de soutiens de cette agression en dehors du FN… On voit où en est l’état de notre société…

  21. « Quand le temps de vos colères
    Quand vos contorsions
    Ne seront plus qu’éphémères
    Et vieilles illusions
    Fils de bourgeois ordinaires
    Pour qui nous savons
    Vous voterez comme vos pères
    Pauvres petits c…
    Vous voterez comme vos pères
    Pauvres petits cons »

    Allez savoir pourquoi votre intervention d’ antifapapa m’a fait penser à cette chanson de Ferrat

  22. Quand vous combattrez l’extrême -gauche et ses millions de morts ,les antifa si violents qui défilent dans nos rues en cassant ,en pillant ,quand vous combattrez LEUR racisme ,vous serez légitime pour écrire un commentaire !!

  23. Pauvre folle ! Il faut combattre toute forme de violence ,vous avez dû être finie à la pisse ma vieille et votre particule de merde vous préserve t-elle de la colique ? En tout cas pas de la connerie ! Regardez-vous dans un miroir vous avez la gueule plein d’asticots vieille guenon !

  24. On frappe quand on est lâche, et on ne peut pas discuter quand on n’a pas d’argument.
    Vous êtes musulman, ou un gauchiste islamo-collabo.
    Les musulmans frappent leurs opposants, car ils n’ont pas d’argument pour défendre leur idéologie criminelle déguisée en religion.

Les commentaires sont fermés.