Fraude électorale : avec Macron, je crains un scénario à l’américaine

biden-fraude.jpg

Qui répond à la question cruciale de fraude électorale possible ?

Chaque citoyen honnête, de n’importe quelle sensibilité politique, doit se poser cette question et exiger une réponse claire et satisfaisante.

Cela fait des années que les machines à voter sont utilisées en France. Leur usage se généralise. La question se posait déjà, dès l’introduction des machines. Mais jusqu’à présent, même si certains s’interrogeaient, les conséquences n’étaient pas aussi importantes. Car des élections d’avril 2022 dépend la survie civilisationnelle de la France.

Depuis, nous avons assisté en direct au bidonnage de l’élection de novembre 2019 aux USA. Or pendant dix ans, les merdias de la France Macron ont ignoré l’enthousiasme suscité par D. TRUMP, avant son élection, pendant son mandat et aussi, lors de sa réélection volée.

Dans la France de Macron, pays de la vermine politocarde au pouvoir et de sa pseudo opposition, les merdias nous font la même chose qu’ils ont fait avec TRUMP. Malgré les crises des Gilets jaunes, puis du Covid et maintenant, de la guerre en Ukraine, ils donnent toujours leur macronette gagnante et ils relèguent son principal concurrent hors d’un second tour. Quand ils donnent des résultats différents, les sondages effectués en France par des organismes et pays étrangers sont ignorés. Tout comme sont ignorées les estimations données par des logiciels d’intelligence artificielle.  Or, chacun a la possibilité de constater l’enthousiasme et la dynamique du parti Reconquête et de son candidat.

De tout temps, il y a eu des fraudes dans les élections. Des vieux militants communistes ont même raconté comment ils éliminaient les bulletins des candidats qui leur déplaisaient. Quand les scores étaient serrés, ces méthodes artisanales ont dû coûter leur siège à de nombreux députés et autres élus locaux. Mais jusqu’à présent, en France, aucun résultat d’élections présidentielles n’a été suspecté de fraude.

C’est donc très légitime de craindre qu’une fraude importante fausse l’élection présidentielle d’avril 2022.

Parmi tous les moyens de fraude possibles, le plus basique consiste à trafiquer le logiciel des machines à voter. Le moins doué des programmeurs est capable d’écrire un tel programme. À plus forte raison, avec plus d’imagination et de savoir-faire, la fraude par le logiciel peut devenir très difficilement détectable. Donc, qui garantit l’honnêteté des machines à voter ?

Cette question est cruciale. Car il ne suffit pas de montrer qu’une machine prise au hasard fonctionne « honnêtement ». Chaque machine à voter doit être garantie « honnête ». Sans même évoquer le contrôle à distance des machines, compte tenu de la miniaturisation des supports électroniques, une simple manipulation « malveillante » d’une machine à voter peut en altérer le contenu, lors du « dépouillement ». Bien entendu, cela peut être fait de manière subtile, en altérant le contenu d’un pourcentage suffisant, mais le plus faible possible. Évidemment, après ce qui s’est passé aux USA, ce n’est ni un organisme étatique, ni encore moins, des « rats de palais », qui doivent « certifier » le fonctionnement « honnête » des machines.

Sans réponse claire et probante à cette question, la très détestable réélection de la macronette serait à jamais entachée de suspicion. Mais franchement, la macronette réélue frauduleusement, on s’en tape. Ce que nous voulons c’est qu’elle soit honnêtement éliminée. Sinon, il faudra l’éliminer par d’autres moyens.

C’est indispensable de poser cette question d’intégrité des machines à voter aux principaux candidats patriotes. Et c’est encore plus important qu’ils y répondent.

Charles DALGER

image_pdfimage_print
10

12 Commentaires

  1. nous n’avons pas encore les machines a votes truquées,il faut se déplacer pour déposer un bulletin,je pense réellement que macron ne passera pas le 1er tour et qu’il est trés loin des 30%,c’est impossible,mais quand on regarde sa facon de « gouverner » la France il me fait penser a un de ces anciens dictateurs de vieux pays de l’est en déroulant son programme politique sans se préoccuper des élections comme si elles étaient déja acquises pour lui et que tout été déja pret,planifiée et organisée,il faudra etre a l’affut lors des comptages des voix.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/11682810.jpg

    • Ah ça…. les français, on les connaît ! Râleurs et mémoire courte…. TRÈS COURTE !

  2. Pour éviter au max les possibilités de fraudes électorales, au niveau des bureaux de votes, il faut s’inscrire auprès du responsable, comme scrutateur (dépouillement des bulletins de votes. Si on vous dit « c’est complet, inscrivez-vous comme « observateur »( assisté aux dépouillement en silence), on ne peut vous l’interdire !
    Cela veut dire aussi d’aller voter tôt le matin…
    Maintenant la fraude possible au niveau du ministre de l’intérieur reste fort possible !

  3. Je pense que les élections sont truquées depuis toujours. Les élections de la Sécu ont été suspendues dans les années 80 à cause des « bureaux des ententes » où on se répartissait les voix à l’avance, et des « bureaux des non-ententes » (60 votants, 3 listes, 180 votes). Les congrès locaux du PS l’étaient systématiquement : le fédéral donnait le résultat à l’avance. Mélenchon a hurlé contre Hollande qui lui avait promis 15% et ne lui avait donné que 7. L’enjeu des élections internes à l’UNEF était de récupérer le PV de scrutin où on mettait ce qu’on voulait.

    Qui peut croire que quand les enjeux sont plus importants on joue fair play ? On a entendu que la Royal avait été « choisie pour perdre » mais aurait eu plus de voix. Idem pour Marine pour qui la une des journaux a parlé d’un débat catastrophique pour justifier l’écrasante victoire de Macron à 66%.

  4. Macron n’a pas besoin de la fraude électorale : il a la crise ukrainienne, la sidération citoyenne portée par la crise du covid….et la division du camp populiste initiée par le couple Zemmour-Bolloré. Pourquoi voulez-vous qu’il triche?

  5. Je pense que les oligarques de l’Etat Profond se sont impliqués dans le processus de vote en France. Ils ont tout intérêt (provisoirement) à ce que Macronnette soit élue, comme ils avaient intérêt que Bidounet le soit. Techniquement ils sont au point et je pense que leur candidat obtiendra 66.66 % des suffrages. Qu’ils aillent en enfer !

  6. La fraude ne doit pas être prise à la légère, surtout avec macron le roi des menteurs..De plus, en supposant qu’il n’obtienne que la troisième place au premier tour, chose tout a fait possible si justement il n’y a pas de fraude, son orgueil en prendra un bon coup, et peut-être ne le supportera-t-il pas..Epreuve trop difficile pour Jupiter. Cette fraude possible est très inquiétante, de même qu’un nombre trop important d’electeurs débiles pour macron…

  7. il est certain que tous les dépouillements devraient être supervisés, surtout dans les petits bureaux où aucun tiers n’intervient pour contrôle : on peut alors s’attendre à tout

  8. Je ne serais point étonnée si ce psychopathe de Macron et ses comparses mettront tout en œuvre pour arriver à leur fin, même si frauder n’est pas forcément possibles en France; contrairement aux fraudes massives qui ont eu lieu aux USA.
    Ceci dit, la démocratie n’est plus qu’un MOT.

  9. On a qu’à sortir l’affaire ALSTHOM qui est autrement plus grave que l’affaire des « costards » de FILLON en 2017 …..C’est là qu’on voit de quel côté est MEDIAPART et PLENEL ;(le déontologue impénitent )…c’est la seule façon de dégommer le poudré.

Les commentaires sont fermés.