Fraudes massives : tout le monde s’en fout !

Publié le 27 juillet 2017 - par - 13 commentaires - 1 636 vues
Share

Il ne se passe pas une semaine sans que nous apprenions qu’une nouvelle fraude a soutiré plusieurs millions d’euros à nos finances publiques.

Aujourd’hui il s’agit de la fraude « des faux auto-entrepreneurs » découverte dans une de nos régions et qui va être activement recherchée dans les autres, qui n’étaient pas au courant car il n’y a pas d’interconnections entre elles, paraît-il ?

Ces fraudes succèdent à bien d’autres commises auprès de la « Sécu », de la « CAF », du « chômage », de l’URSSAF, et j’en oublie !

Jusqu’à supposer que de trop nombreux fonctionnaires ne sont pas suffisamment curieux ou plus simplement que cela ne les concerne pas !

L’État, toujours à la recherche de quelques millions, au point de les soutirer  aux retraités, à l’armée, aux APL, etc. ne pourrait-il pas « regarder » comment cela se passe dans d’autres pays afin d’éradiquer le plus possible ces fraudes ? Par exemple en Espagne  où certaines mesures se  montrent efficaces et donnent des résultats tout à fait satisfaisants.

Tout citoyen est doté d’un numéro d’identification unique : le NIF, pour les nationaux espagnols et le NIE pour les étrangers (Carte en polycarbonate qui comporte 7 numéros plus une lettre, dotée d’une puce avec des informations digitales. Elle est obligatoire dès l’âge de 14 ans ou dès l’inscription à l’état civil).

En 2015, 44 millions de documents électroniques avaient été émis.

Ce numéro les suit durant toute leur vie en Espagne et cela depuis 2006. Tous leurs papiers officiels ont ce même numéro : Document National d’identité, permis de conduire, carte de santé (carte vitale pour la France), immatriculation aux impôts, etc. et il est pratiquement impossible de frauder car la fraude serait détectée instantanément.

Il n’y a pas deux Espagnols, ou deux étrangers, à posséder un numéro identique et les faux documents sont immédiatement détectés.

Ce numéro exclusif attribué à chaque citoyen peut servir également pour sécuriser le vote électronique à toutes les élections, sans fraude possible.

Ne serait-il pas intelligent d’étudier cette possibilité d’application en France, ne serait-ce que pour récupérer quelques millions d’euros par ci par là ?

Les « énarques », qui sont censés nous diriger, sont-ils si obtus qu’ils ne puissent trouver ailleurs ce qu’ils sont incapables de découvrir eux-mêmes ?

Et, puisqu’il est question de récupérer quelques millions d’euros par ci par là, une idée toute simple me vient à l’esprit, sans doute est-elle saugrenue puisqu’elle n’émane pas du cerveau d’un énarque ou d’un polytechnicien mais elle vaut ce qu’elle vaut : pourquoi ne pas imposer les œuvres d’art dans l’impôt sur la fortune ? Ce ne serait que quelques milliards dans un océan d’euros mais j’échangerai volontiers ma « petite fortune » non imposable contre un Picasso imposé.

Ce n’est ni chez vous, ni chez moi, que l’on trouvera « cette œuvre d’art » de plusieurs millions d’euros, n’est-ce pas ? Et cela rapporterait bien davantage que les 5 euros retenus sur les APL !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Franck

3 milliards qui vont a la barbade dans la poche de la loutre de rihanna
2 milliards qui vont dans la poche des blackos de la cote d’ivoire (dont 1.4 milliards pour leur metro)
cela fait 5 milliards qui partent DEFINITIVEMENT DE NOTRE RICHESSE….

Euh, on aurait gardé cet argent, on aurait pu l’investir chez nous pour soigner notre population, et refaire des infrastructures CHEZ NOUS….

Chassaing Jacques

“en Espagne où certaines mesures se montrent efficaces et donnent des résultats tout à fait satisfaisants.

Tout citoyen est doté d’un numéro d’identification unique : le NIF, pour les nationaux espagnols et le NIE pour les étrangers… ” une info très intéressante à relayer abondamment.

dufaitrez

Le RSI des indépendants est un scandale ! Le frauder ? Un devoir ! Vous connaissez ?
L’ISF est aussi un scandale ! Combien de Fortunes parties ?
Mais, 350.000 ! Chacun est épargné, les autres peuvent payer ! Coupez les têtes !
Plus d’oeuvres d’Art, de souvenirs du passé en France ?
Lutte des Classes dérisoire contre l’Histoire !

Abus de pouvoir

Pourquoi ne pas supprimer plutôt cet impôt injuste sur la fortune.
??
Il n’y a que les jaloux et les envieux pour jubiler ,comme si ils avaient à se venger de leur médiocrité.
Peuple de laches !!

blacheur d\'esclave

Plutôt,pourquoi ne pas supprimer l’impôt sur la fortune ???C’est un impôt injuste !!!
Seuls les jaloux ,les envieux,jubilent à cette imposition.
Humanité de médiocres !!!

Durocher

Vous savez quoi ? Le système est TELLEMENT tordu que, dès qu’un scandale surgit dans un domaine, des “mesures” sont prises dare-dare pour considérer TOUT citoyen concerné par ce domaine comme fautif, et ainsi expliquer tout simplement un nouveau coup de massue fiscal. Exemple : la “sécurité contre le terrorisme” considère chacun comme un terroriste, la “sécurité contre les fraudes” permet de mieux fliquer tout le monde, et à présent la “sécurité des auto-entrepreneurs” va ôter tout intérêt à ce statut pour que les autoentrepreneurs payent autant de charges que les sociétés dans le régime général. Mais faut le combattre, ce petit Macrouille de mes couilles !

Clément

Ce qui est scandaleux c’est que dans les esprits qui planent ici l’ISF soit encore cité alors qu'(il faudrait abolir cet impôt confiscatoire comme tous les pays occidentaux l’ont fait.

Et puis les oeuvres d’art peuvent être héritées par une personne aux
faibles revenus qui seraient obligé de la revendre, autant dire qu’on interdirait à un citoyen moyen de garder une oeuvre familiale.

La fraude est toujours liée à des obligations anormales et spoliatrice du travail des hommes.

Monrose

entièrement d’accord ! L’ISF est une ânerie qui décourage les épargnants investisseurs. Quant à taxer une œuvre d’art, sur quelle base ? Boudin à une époque ne valait rien puis a grimpé d’un coup ! Les vieux meubles de famille ne valent plus rien . Un Commissaire priseur récemment me demandait 1500 euros pour les estimer ! et me conseillait de les brûler. Seul le très haut de gamme vaut encore le coup ! Notre époque va détruire plus de patrimoine que la révolution française, car les révolutionnaires souvent issus de la Noblesse avaient encore du goût.

Grenouilleur Palmé

Exact, je n’ai pas une tune mais je trouve cela totalement Bolchévique.
-Que ce soit pour les Bolchéviques ou pour la famille Fabius, il n’y a pas d’impôt sur les droits de succession qui comptent.
-La fille du prolétarien Hugo Chavez qui est la femme la plus riche du Venezuela avec 4.2 milliards de Dollars.

-Thomas Fabius, au RSA mais il s’achète un appartement de 7 millions d’Euro et 280m² à Saint-Germain des Près.

-La résidence de Trotsky à Istanbul en vente pour 4,4 millions d’Euros.
CQFD

Ils sont jolis les socialo-communistes !

hoplite

Ce n’est pas le principe de l’impôt qui est contestable, c’est l’utilisation qui en est fait sans contrôle… Les dons aux pays étrangers, la construction de métros ailleurs qu’en France, le rachat de nos propres entreprises, la participation faramineuse de l’europe (donc avec notre contribution) aux finances de pays n’appartenant pas à l’europe, etc… Une gabegie de plusieurs milliards que personne ne contrôle (à part les bouffeurs de gamelles de la Commission européenne qui n’est même pas élue)

Franck

Il est grand temps de fermer les robinets de ces fuites financieres organisees par l’etat….

cirrus

Vos articles sont toujours intéressants. Merci.
Les oeuvres d’art ont naturellement vocation à entrer dans l’assiette de l’ISF. Leur exonération est d’autant plus scandaleuse que tout ou presque aujourd’hui peut revendiquer la qualification “d’art”. En cas de différend, le ministre doit donner son avis, gageons qu’on doit bien s’entendre en haut lieu pour ne pas embêter “qui ne doit pas l’être”…

ernest

Ne savez-vous pas que Fabius est contre cette idée?