French spirit : made for disappearing

 

Let’s dare, let’s be modern, long live globalisation. Why not publish an English version of Riposte Laique? Secularist counter-attack! Hein!  Ça en jette!

Je plaisante, je plaisante. L’Anglais n’est pas encore tout à fait la langue officielle de notre République, mais on s’en approche, pas à pas, tous les jours un peu plus.

N’avons-nous pas vu, lors de la finale des primaires de la gauche, les deux candidats devoir répondre à un téléspectateur s’ils  parlaient ou non l’anglais. Cela peut paraître une qualité accessoire en ces temps de crise profonde mais passons. Après tout, ci cela peut nous éviter le spectacle  humiliant ou comique, c’est selon, de notre Président bredouillant et bafouillant, lors d’un discours aux Philippines, quelques mots laborieux. D’après la réponse des deux candidats, il n’est d’ailleurs pas sûr qu’une pareille déconvenue ne sous soit épargnée à l’avenir.

Nous avons eu tout récemment un sémillant premier de la classe, Emmanuel Macron, tout heureux de montrer qu’il a bien fait tous ses devoirs et participé à toutes les sorties scolaires de son collège,  déclarant sa flamme à Angela, dans la langue de Shakespeare.  C’est cool !

Il eût été, au demeurant, tout à fait compréhensible, et à son honneur,  que M. Macron s’exprimât en allemand auprès de la chancelière ou en français. Mais dans un monde global, qui balaie le passé, l’Histoire et les Nations, un anglais standard est le bienvenu. Les Allemands, qui apparemment n’ont rien à nous envier à ce sujet, ont adoré. S’ils pouvaient, ils voteraient pour lui.

Mais, last but not least, candidate malheureuse aux précédents Jeux Olympiques, et plus particulièrement aux Jeux de Londres de 2012, la Ville de Paris, a bien appris la leçon et la joue tout autrement pour séduire le Comité. Made for sharing. Voilà le slogan qu’elle s’est donnée. Ce qui soit dit en passant ne veut pas dire grand chose, mais c’est un slogan, et surtout, c’est en Anglais. What else?

Il paraît que le film de présentation de la candidature de Paris en 2012,  avait un air ringard d’Amélie Poulain. Voilà qui est réparé. Pour avoir l’air d’un winner, il faut en passer par l’anglais et laisser à notre langue le rang d’un aimable patois parmi d’autres. Voilà donc notre Tour Eiffel, qui, quand elle n’est pas éclairée des couleurs d’un pays frappé par le terrorisme, arbore cette belle devise: Made for sharing.

Ceci n’est en rien un billet contre la langue de Shakespeare. Ni contre la nécessité et l’intérêt de l’apprendre.

Mais il s’agit, notamment dans le cas de la candidature de la Ville de Paris,  de l’abandon de notre langue là où elle a bien au contraire toute toute sa place. Le français n’est-il pas la langue officielle des Jeux Olympiques modernes? Apparemment nos organisateurs l’ont oublié ou, surtout,  n’ont pas le courage de l’assumer et de l’affirmer.

Moins qu’un signe de modernité, de nécessité, d’universalité,  il y a là l’aveu terrible de notre capitulation identitaire.

Florence Labbé

 

 

 

 

 

 

image_pdf
0
0

27 Commentaires

  1. Oui , mais nous le savons MAC (A) RON est un leurre , et ne servira que pour contrer
    Marine dans le comptage des voix, cette année les votes conseillés pour lui sont les enveloppes vides , du bidon, comme lui !, ça va plus vite pour compter.

  2. Merci Florence Labbé pour la censure des commentaires… Comme quoi, même sur Riposte Laïque la Liberté d’expression n’est pas appliquée … C’est incroyable et très décevant .

  3. Quand une arabo musulmane, originaire d’Andalousie, parle anglais comme une vache espagnole

  4. Hollande, emploi fictif de président de la République rémunéré et calvitie bien coiffée depuis cinq ans. Combien ça a coûté au contribuable?

  5. On ne parle pas anglais en France, mais on apprend l’arabe, donc le slogan est:
    يجعل لتقاسم

  6. Avec Hamon, la gauche cède face au communautarisme islamique, par Thierry Dubois (Les Identitaires)

    EXTRAIT : On peut au passage noter LE PARALLELISME ENTRE LES PRIMAIRES DES REPUBLICAINS ET CELLES DU PS : des deux côtés on trouvait YUN CANDIDAT SE VOULANT INTRAITABLE (VALLS et FILLON) contre un candidat SE VOULANT ACCOMODANT (HAMON et JUPPE) AVEC LES REVENDICATIONS COMMUNAUTAIRES. Signe que la ligne de fracture liée à la question identitaire parcourt tout le spectre politique français.
    http://fr.novopress.info/203320/avec-hamon-la-gauche-cede-face-au-communautarisme-islamique-par-thierry-dubois-les-identitaires/

  7. la newsroom, my tf1, thinktank, johnny halliday….
    et on dépense des millions d’euros pour la francophonie!

  8. Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy renvoyé en procès pour ses dépenses de campagne
    L’ex-chef de l’État avait été mis en examen le 16 février 2016 pour « financement illégal de campagne électoral ». Il lui est reproché d’avoir sciemment minoré ses comptes qui furent ensuite invalidés par le Conseil constitutionnel, afin de ne pas rendre compte d’une explosion de ses dépenses de campagne et du plafond fixé par la loi à 22,5 millions d’euros.
    http://www.prechi-precha.fr/affaire-bygmalion-nicolas-

  9. EXCELLENT ARTICLE DE JY LE GALLOU A LIRE DANS SON INTEGRALITE
    Clôture de la 8e cérémonie des Bobards d’Or Intervention de Jean-Yves Le Gallou, président de Polémia
    extrait : Mais les médias de propagande n’ont rien perdu de leur superbe : ils ont leur candidat à l’élection présidentielle : le sémillant Macron. Ils espèrent prendre leur revanche en le faisant élire.
    Tout est fait pour promouvoir Macron.
    http://www.polemia.com/cloture-de-la-8e-ceremonie-des-bobards-dor-intervention-de-jean-yves-

  10. Déjà qu’il y a plein de publicités en anglais, c’est snobinard et c’est censé faire vendre. Mais c’est surtout une offense contre notre langue et notre culture. Et l’autre qui s’y met avec sa Tour Eiffel qu’elle allume et éteint pour un oui ou un non, comme un gosse qui joue avec l’interrupteur. Dire qu’on a eu Malraux ministre de la Culture!

    • Merci au ciel de ne pas avoir eu Malraux comme maire de Paris: que n’eût-il pas inventé de plus grandiose et d’encore plus ruineux en matière d’éclairage public, probablement écrit en thaï, plus esthétique (et incompréhensible sauf à une élite ).. Ceci dit Mme Hidalgo ministre de la Culture … là, nous aurions risqué d’avoir les Khmers Rouges à Paris

  11. personnellement, j’espère tout simplement que nous n’aurons pas les Jeux à Paris, il y a d’autres priorités pour notre pays!!!

  12. C’est tout à fait vrai. Malgré le fait que je parles Anglais à cause de mon travail et ce uniquement , j’avoue que maintenant on entend de plus en plus dans la bouche des jeunes (4 petits enfants) des mots dont on ne comprend plus la signification car ils sont un vague mélange de franglais .On y arrive donc.
    J’aime beaucoup l’image de MACRON qui est exactement ce que représente cet homme

  13. Ce n est pas de l anglais mais du globosh. Une nouvelle langue destructuree apprise rapidement a partir de 500 mots. Un appauvrissement intellectuel effrayant

    • dupuid
      D’ici une dizaine d’années, c’est un sabir anglo-arabe qu’il nous aura été enjoint de parler .Et puisque Macron , dans sa haine de la France,a proféré que la culture française n’existait pas, nous en prenons le chemin. Négation de la culture française, négation de la France ,négation de son histoire ,négation de sa langue .Pourquoi pas de sa géographie ?

  14. Un constat accablant d’abandon de notre langue, donc de notre culture Française.
    « Réduire l’éducation (globish), limiter l’accès au savoir, creuser un fossé entre la science et le peuple, contrôler l’information, cacher la vérité, dresser la masse contre les partisans de la Vérité, occuper les esprits avec le ludique, tourner en dérision nos valeurs (SMS) empêcher de penser Français (novlangue!)…la pensée unique télévisuelle doit devenir le modèle de la liberté. » ( D’après A Huxley 1939).

  15. Made for sharing c’est tout de même mieux que le même slogan … en langue arabe ! Et pourtant, encore un peu de patience et ….on y viendra.

  16. La France ne meurt jamais, son Esprit non plus.

    Et ceux qui ont oublié ou nient cette vérité millénaire, ne sont tout simplement plus français.

    Macron est un mondialiste d’intérêt, un apatride d’ambition, un Français hors sol

  17. -Macron: Angela, I love you !
    -Merkel: Bitte?
    -Macron: Euh… n’allons pas si vite.

Les commentaires sont fermés.