Frère Rachid s’interroge : est-il permis de critiquer l’islam ou non ?

Publié le 22 février 2021 - par - 48 commentaires - 1 495 vues
Traduire la page en :

Frère Rachid, ce converti marocain au christianisme, que les lecteurs connaissent bien, traite cette question dans un article publié sur le site de langue arabe islamexplained.com. En voici une synthèse.

« La Bible est falsifiée. » Ce slogan est régulièrement radoté par les enseignants de l’éducation islamique ainsi que par les imams et les prédicateurs dans les mosquées.

Cette insinuation mensongère s’incruste comme un postulat indiscutable dans l’esprit de tout musulman. En effet, la répétition incessante de ce slogan et le lavage de cerveau avec une telle confirmation représentent les bases mêmes de l’endoctrinement des musulmans, dès leur naissance et jusqu’à leur décès.

Aucun chrétien ne proteste contre cette diffamation. Il ne dit jamais aux musulmans : « Vous insultez nos croyances, vous devez cesser d’attribuer une telle obscénité à notre Bible. » Les foules de chrétiens n’incendient jamais des ambassades ni des mosquées dans des pays non musulmans. Les organisations et les gouvernements des pays ayant un patrimoine judéo-chrétien n’appellent jamais au boycott des produits en provenance des pays musulmans, pour protester contre cette fausse représentation de la Bible.

Personne ne se révolte comme les musulmans l’ont fait partout dans le monde suite aux caricatures danoises sur Mahomet ; en réponse à une citation historique concernant le prophète de l’islam que le Pape Benoît XVI avait rappelée dans une conférence en Allemagne [et récemment en réaction au discours d’Emmanuel Macron sur le séparatisme islamique en France].

Aucun dignitaire musulman ne demande à ses coreligionnaires de ne pas accuser la Bible de falsification, car c’est insultant pour ceux qui y croient. Il ne dira jamais : « Si nous ne voulons pas qu’on conteste nos croyances, alors nous devons cesser d’insulter les leurs. »

Que ressentirait un musulman si on disait que le Coran est falsifié et que c’est l’œuvre de Mahomet et pas d’Allah ? Accepterait-t-il cela ?

Un pays musulman accepterait-il que l’Amérique ou la France paye les professeurs dans leurs écoles publiques pour enseigner aux gens que le Coran est falsifié, que les musulmans ont altéré leurs livres et qu’ils suivent des croyances déviantes et corrompues ?

Et pourtant, le Maroc (le pays de naissance de l’auteur) est comme d’autres pays musulmans qui allouent annuellement des budgets pour publier des manuels scolaires qui diffusent ce genre d’informations. Ils payent même les prédicateurs pour enseigner la falsification de la Bible aux gens et pour accuser les chrétiens « d’égarés » (première sourate du Coran, Al-Fatihat). Les musulmans se révoltent quand l’auteur parle de leurs croyances, alors qu’ils se permettent de critiquer bien librement celles des autres. Leur Coran regorge de textes qui insultent les croyances des autres, comme par exemple : « Ceux qui ont dit que Dieu est le Christ, le fils de Marie, ont mécru » (La Table 17) et « Ceux qui ont dit que Dieu est le troisième des trois ont mécru » (La Table 73). Même un hadith dit clairement : « Allah maudit les juifs et les chrétiens. Ils ont pris les tombes de leurs prophètes comme des mosquées. » La liste de ces insultes est très longue dans le patrimoine islamique. Les musulmans les scandent sans cesse pour défier les chrétiens, critiquer leurs croyances et les maudire. Puis ils réclament avec arrogance et sans pudeur que personne n’ait le droit de critiquer leur islam. La critique est donc licite pour un musulman mais illicite pour les autres. Si les musulmans ont le droit de critiquer les croyances d’autrui, alors pourquoi personne n’a le droit de faire la même chose envers l’islam ? De nombreux livres écrits par des musulmans accusent la Bible de falsification, les disciples du Christ de faux témoins et la foi chrétienne de polythéisme et d’incrédulité. Ces livres circulent librement sans censure ni contrôle.

En revanche, dès qu’un magazine parle de croyances islamiques, aussitôt les instances et les foules musulmanes s’empressent pour menacer le média en question, le journaliste concerné, le pays de l’édition et sa communauté religieuse partout dans le monde. S’il s’agit d’un média local, le censeur interviendra vite, le condamnera et le fermera définitivement.

Pourquoi cette ambivalence dans les critères ? Si un groupe a le droit de critiquer les religions, ce même droit doit alors s’appliquer à tout le monde. Sinon, la religion qui n’accepte pas la critique ne paraîtra plus crédible. Elle montre qu’elle est fragile et qu’elle n’est rien d’autre qu’une idéologie d’esbroufe.

Le musulman qui rejette en général la critique de n’importe quelle religion devra absolument d’abord expurger de ses textes sacrés les passages qui remettent en question les croyances des chrétiens et des juifs. Lorsqu’on présente à quelqu’un une idée et qu’on l’oblige à y croire, il est de son droit d’y réfléchir d’abord, de l’analyser et de l’évaluer pour scruter ses défauts et mettre en lumière ses mérites. Donc, la distinction s’impose entre insulter les symboles de la foi et la critique autorisée. De nombreux musulmans ne font pas cette différence. Leur substrat religieux prend l’ascendant sur tout autre considération. Ils considèrent toute critique envers le Coran et Mahomet comme une insulte. Si quelqu’un dit que Mahomet n’est pas un messager, aussitôt surgira quelqu’un qui lui dira : « Pourquoi insultez-vous notre prophète? » Il le mettra devant deux options, soit accepter Mahomet comme prophète, soit le nier et mériter, par conséquent, d’être tué. Certains musulmans accordent parfois à l’auteur le droit de ne pas croire en Mahomet à condition de ne pas le déclarer en public. En revanche, ils s’accordent eux-mêmes le droit d’annoncer publiquement qu’ils ne croient pas au Christ comme Dieu, ni à l’Évangile des chrétiens !

En tant que personne libre, Frère Rachid s’accorde le droit d’exprimer son opinion par des moyens pacifiques, comme n’importe quel musulman qui rejette des croyances contredisant l’islam. Est-il juste de choisir entre croire en Mahomet en tant que messager ou d’être accusé comme insulteur de ce messager ?

Pourquoi ne considère-t-on pas l’auteur comme un non-croyant ayant le plein droit de refuser Mahomet et sa prophétie ? Les gens ont-ils seulement le droit de croire en lui et de témoigner à haute voix « qu’il n’y a de divinité qu’Allah et que Mahomet est son messager » ? Quant au droit de nier cette croyance en public, c’est haram et insultant.

Les versets du Coran, « Ceux qui ont dit que Dieu est le Christ, le Fils de Marie, ont mécru », et « ceux qui encourent la colère d’Allah et les égarés », sont-ils une insulte contre les juifs et les chrétiens ou non ?

La critique scientifique des textes ne s’inscrit jamais dans le cadre de l’insulte des individus. Croire en Mahomet comme personnalité publique fait partie de la foi islamique. Décrypter sa vie et sa doctrine s’impose pour procéder à une évaluation correcte de l’islam. Toutes les doctrines font l’objet de débats. Croyants et non-croyants plaident et les défendent par la réflexion, la discussion, l’échange et l’écriture.

En revanche, interdire la critique porte une atteinte grave aux libertés personnelles et signifie une mainmise sur le credo des personnes ainsi qu’une imposition forcée de la pensée unique. C’est un despotisme intellectuel déguisé.

Dans ce contexte, le Maroc a inventé le concept de « sécurité spirituelle ». Il consacre l’argent des citoyens – musulmans ou non – pour protéger l’islam qui exclut toute pensée contraire à sa doctrine. Ce pays s’est érigé le droit de considérer tous les Marocains comme musulmans. Et si un Marocain décide, à sa majorité, de choisir une autre croyance, le régime, présumé tolérant bien entendu, le condamnera sous prétexte de protéger « la sécurité spirituelle ».

Pire encore, certains imams ont forgé une métaphore étrange, insolite, en tant que chef d’inculpation : « L’apostasie est une trahison du pays. » Que pensent alors les auteurs de ce dicton selon lequel le prophète de l’islam n’aurait pas dû introduire une nouvelle religion en Arabie ? Les Qurayshites de la Mecque n’avaient-ils donc pas le droit de le persécuter pour protéger « leur sécurité spirituelle », et de considérer toute apostasie de la religion des ancêtres comme une trahison de la cité ? Les musulmans acceptent-ils les implications de ce principe ou le considèrent-ils applicable seulement à eux et pas aux autres ?

Un musulman français ou américain trahira-t-il son pays en devenant chrétien ? Un musulman binational, marocain et italien, qui abandonne l’islam, trahira-t-il le Maroc, l’Italie ou les deux à la fois ? Les prétendus « oulémas de l’islam » doivent trouver une solution au hadith qui dit : « Quiconque change de religion, tuez-le » et dire s’il est applicable partout ou non ?

Enfin, il est dans l’intérêt des musulmans de reconsidérer ces concepts, de refaire de leur Coran un texte moderne lisible et cohérent, de purger ses contradictions et ses affabulations, de le vider de ses arguments guerriers et de ses hérésies du VIIe siècle qui ne sont plus de mise. L’histoire ne revient pas en arrière.

Les libertés personnelles constituent le socle fondamental sur lequel reposent les sociétés modernes. Nos pays ne connaîtront jamais un véritable progrès, si les libertés personnelles de l’être humain ne sont pas respectées, notamment la liberté d’opinion et de croyance, seule susceptible de nous garantir une vie dans la dignité.

Texte condensé par Maurice Saliba

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
bégué jean

hélas c’est rare de trouver un ex musulman qui a le courage de parler , bravo !

Patapon

En France,terre Chretienne de tradition catholique,les mahométans nous font “chier grave”.Qu’ils rejoignent leurs coreligionnaires des cinquante-sept pays musulmans qui les accueilleront fraternellement ,car,jcomme je le pressens,leur avenir en France s’assombrit.Ils ont assez montré leur malfaisance ,et notre patience est à bout.

Soazig NEDELEC

..le problème, c’est qu’il ne restera rien de leur livre et de leur idéologie s’il est purgé de ses inepties..ce sera la mort de l’islam, ils le savent très bien..donc, ils ne toucheront à rien..

maurice

C’est ce qu’il faut faire le plus vite possible tant pour le bien de l’humanité que pour leur bien.

yvank

On peut facilement déduire que le coran est une parodie de la thora donc de la bible. L’invention du prophète Mahomet faite pour fanatiser les foules arabes, parle de l’individu type, vivant de pillages et de massacres barbares, dans l’Asie et le nord de l’Afrique au cinquième siècle. Les dix commandements ont été supprimés, pas de “Tu ne tueras point”, ou de “Tu ne voleras pas” dans le coran, ce qui en aurait assuré le fiasco. Pas d’amour du prochain ça rendrait jaloux Allah, il vaut mieux à titre préventif le décapiter, ça rapporte 72 pourris. La religion la plus con du monde a rétabli en France le crime d’hérésie (islamophobie) le crime de blasphème (critique du coran) grâce aux gang Sorros, Gate, Rothschild etc… crevures en délire.

JEEP

Enfin quelqu’un qui sait remettre les points sur les i. Un grand merci!

Phil93

contrairement au coran “intouchable” la Bible a été analysée par les scientifiques dans tous les sens…
le texte original a été préservé. il existe des milliers de copies de différentes époques jusqu’aux fameux manuscrits de la mer morte de plus de 4000 ans pour attester que les écrits ont subis des modifications mineures, portant essentiellement sur l’orthographe et n’altérant jamais le sens d’un verset.
Mr Saliba, les chrétiens et les juifs ne sont pas seulement insultés par ces mensonges concernant l’intégrité de la Bible mais surtout par le contenu du Coran qui affirme que Jésus est un simple prophète et non le fils de Dieu (BLASPHEME !) ou que le fils naturel d’Abraham est ismael et non Isaac (BLASPHEME)…

JEEP

Oui mais là vous êtes plus royaliste que le roi! Nous ce qu’on veux, c’est n’être plus pollué par la culture des musulmans et qu’on respecte la notre. Et si on voulait un livre qui parle véritablement de nos ancêtre d’Europe, on préférerai par exemple les mémoire d’Hérodote ou Thucidide au volume proche de la bible. L’intégrité de la bible n’est pas : Nous en avons la preuve par exemple par la véritable histoire du déluge décrite par les sumériens. Peuple qui n’était ni juif, ni sémite encore moins arabe! Et d’ailleurs a été détruit par les sémites de la dynastie d’Akkad.

Phil93

la véritable histoire du déluge ? parce qu’il y’a deux histoires ?
vous avez une connaissance très parcellaire des faits et aucunes concernant “le canon” de la Bible ”
le déluge est un fait établi dans de nombreuses cultures sur la terre attestant de son authenticité (en plus du fait que l’on a retrouvé des fossiles de poissons sur les plus hautes montagnes…)
que les versions soient différentes ne changent rien au fait et ne veut surtout pas dire que la Bible dit faux, surtout par rapport à des écrits sumériens !
Jésus (4000 ans plus tard) , dans les évangiles , a attesté de la version Noé écrite dans la Genèse.

JEEP

Oui il y a deux versions et la plus ancienne est écrite en sumérien, avec beaucoup plus de sobriété et moins de grandiloquence. De plus datée dans leurs textes.
L’entropie du langage et même des écrits est un fait avéré en sciences humaines. Désolé mais je ne suis pas un homme de “croyances”. Ce qu’a pu en dire Jésus, ou plutôt ce qu’on lui a fait dire n’entre pas en ligne de compte sur ce sujet.

CHARLES LE GAULOIS

l’islam est une idéologie arabe de la Terreur qui mêle le dieu sémitique archaïque Allah ( l’Elohim Hébreu yemenite ) pour justifier ses crimes et ses conquêtes . . C’est tout simplement CA l’islam avec comme alibi religieux un plagiat et un fatras de textes , de sermons et de pratiques antiques issues du Judaïsme d’Arabie et du Christianisme Nestorien du Levant … Et c’est devenu une religion terroriste internationale , qui avec le pétrole saoudien et Qatarien et la finance juive mondiale son associée , permet aux roitelets arabes et leurs sbires , de régne par la terreur et la corruption sur la moitie du Globe, dans l’impunité et avec la complicité des USA , de L’UE et des régimes cosmopolites immigrationnistes d’occident qui les dirigent .

raslebol

Bien sûr qu’on va pas se priver de critiquer la merde islamique que le fourbe gvt nous inonde à fond la caisse.
Nous, on est Chez Nous et les muzz ne sont pas chez eux, ils n’ont que les papiers (de Français) mais leur tronche est au bled, ils ne sont ici que grâce aux gvts de traîtres gauchiasses qui les ont régularisés depuis des décennies, pas grâce au peuple Français !
– Un muzz, ce sera jamais un Français !!!
Dans notre pays on bâche pas les femmes, on coupe pas les prépuces car nous pratiquons la propreté intégrale de nos enfants, on prie pas le cul en l’air et la gueule dans la poussière, ici on mange du porc et on boit du vin !!!

andre HONIEZNA

je suis d accord c est une reponse formidable mais helas les musulmans sont a nettoyer a l acide cloridrique

andre HONIEZNA

j ai fait l algerie en 1956 je peux pas vous dire leurs travail ca passera pas

JEEP

Son rictus n’augure rien de bon! Ne pas entrer dans des débats inutiles, c’est comme ça qu’on devient invariablement perdant ( Se souvenir des aveugles de Descartes qui entraînaient les voyant dans des caves obscures pour mieux les battre! ).
Il faudrait un vaccin pour les guérir de gamberger à vide et nous ravaler plus bas que la préhistoire!

Monique

L ‘ islam cette immonde religion putride critique bien le judaïsme et le christianisme.

gege

il faut :leurs couper TOUTES les aides de l’état : chasser TOUS les pudukus ( femmes et enfants )de France ,détruire TOUT leurs maudits lieux de ” cultes ” , interdire le vente de leurs torches culs ,,,,résultats en moins de 2 ans,!!!!!!!

Marnie

On ne peut pas avoir deux maîtres car un jour ou l’autre on se ralliera à l’un qui correspond mieux à nos attentes profondes et on trahira l’autre. Certains sont appelés à être des traitres car la violence profonde et le désir de domination des autres humains l’emporte sur toute considération. Ceux qui sont de vrais musulmans ne peuvent pas adhérer à une foi d’amour, de respect et d’acceptation de l’autre. Leur “religion” flatte ce qu’il y a de plus mauvais dans l’homme.

Colargol

La conclusion révélée dans le dernier paragraphe est celle d’un humaniste de gauche.
Point n’est besoin de refaire du coran un texte moderne, lisible et cohérent : il faut juste le jeter au feu !
Quant aux musulmans, il n’y a qu’une chose qu’il faut qu’ils reconsidèrent : leur présence chez nous, nullement désirée… Alors qu’ils dégagent ou alors ce sera à nous de les dégager !

Juste

répondons lui l’évidence : ce n’est absolument pas permis par ses collabos au pouvoir, car sinon comment pourraient ils nous soumettre ? et dans ce cas les émirs si généreux ne seraient pas content ! enfin ! un peu de logique voyons !!!

phil hurzi

Les musulmans critiquent mais ne supportent pas la critique car ils sont intimement persuadés d’avoir La Vérité universelle. Bon nombre d’athées disent aussi que la Bible est un mensonge, méprisent Judaïsme, Hindouisme, Bouddhisme etc mais ne se prononce pas en général sur l’islam…l’un d’eux, athée et socialo m’a expliqué pourquoi : selon lui, l’islam est la religion des pauvres, des opprimés, de la contestation et de ce fait, elle est positive pour l’homme et la société car elle remets en question et combat le pouvoir des oppresseurs…elle remets les pendules à l’heure !! l’islam ne peut être comparé à ces asservisseurs !! m’a-t-il dit du ton péremptoire propre au gens de gauche…résultat, je me demande aujourd’hui si quelqu’un a déjà entendu une plus grosse connerie ??

JEEP

Ca démontre bien qu’il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veux pas voir. Ils n’ont d’autre choix que la violence pour échapper au doute. Ce sont d’authentiques malades mentaux! Malades des choix qui les condamnent.

Phil93

non

Galice

Le coran comme la bible sont des livres superstitieux et plein de connerie, le coran a été copié sur la bible et adapté par un bédouin pour être en adéquation avec les mœurs de ses congénères, la bible reprend plusieurs mythe babyloniens, notamment le déluge , la bible a été une invention formidable qui a permis de forger des civilisations extraordinaire a travers le monde ,pour cette raison la bible est géniale mais a part l’existence réelle de Jésus la crucifixion et plusieurs personnages ayant vécu,tout le reste est faux la multiplication des pains, les miracles exetera exetera, sont des mythe.

Phil93

il faudrait que vous lisiez un jour …la Bible !
cela vous évitera de sortir des conneries olus grosses que celles des musulmans !
bibliothèque vient du mot “bible”
la bible est un ouvrage regroupant 66 livres écrits par au moins 40 écrivains différents sur une période de plus de 4000 ans !!!
un livre “historique” avant tout.
il faut deux ans pour la lire à raison de 2h par jour.
il faut 4 heures pour lire le coran…
le premier livre de la bible se nomme “la genèse” (le commencement)
le premier chapitre du coran se nomme “la génisse” (femelle du boeuf)
la copie du coran sur la Bible est indéniable !

patphil

ben quelle question !!! c’est non, bien sur car
1) c’est interdit par le coran
2) ça peine mélanchon et ses séides, moussa et les autres

Patriote

Quelle honte !

On aura tout vu sur ce site, Frère Rachid qu il rentre chez lui tout simplement.

Remigration

Louis

Frère Rachid mérite tout notre respect, c’est un apostat de l’Islam, qui démontre toutes les absurdités de l’Islam dans des vidéos, il prend énormément de risques il est 10 fois plus courageux que vous qui vous prétendez patriote, de plus il ne vit pas en France au moins ça lui évite d’avoir à côtoyer des gens comme vous

Olivier Monge

Exactement.

Colargol

Frère Rachid est en train de vous dire qu’il y a quelque chose à faire avec l’islam et quelque chose à attendre des musulmans… Malheureusement, cela échappe aux gens comme vous.

HARGOTT

Cela nous échappe parce que nous pensons que nous n’avons rien à faire, rien à voir avec les musulmans, qui détruisent notre civilisation.

Monique

Colagol@Encore un islamophile dégénéré. On voit que vous n ‘avez pas suivis ces autres vidéos sur l’ islam.

Patapon

Que pouvons nous faire avec des musulmans,sinon nous abaisser à leur niveau et renier nos valeurs ancestrales pour leur complaire?

Heraklite

Mort de rire ! Frère Rachid est chez lui, au Maroc ! Par ailleurs, il s’est converti au christianisme et attaque l’islam. Vous avez lu l’article au moins ?

Colargol

Toi, tu l’as peut-être lu, mais mal.

Heraklite

Et toi tu fais le malin mais tu ne sais même pas lire un post de 4 lignes qui préconise la remigration d’un type qui ne vit même pas en France. La preuve tu l’approuves et tu y vois de la subtilité ! Mouarf !

Le Faste Fou

Vous êtes pas bien, vous ?

De toutes façons, il ne vit pas en France.

HARGOTT

Ouf !

Le Faste Fou

Si vous, moi, les auteurs et les lecteurs de Riposte Laïque avions ne serait-ce que le quart de l’intelligence de Frère Rachid, notre planète serait proche d’être un petit paradis. Essayons tout de même de ne pas trop être des taches, mon brave.

Le Faste Fou

“le quart de l’intelligence et du courage”, je me suis pas relu…

Colargol

Frère Rachid se fait des illusions. Il voudrait réformer le coran et compte sur des musulmans pour le faire !
Si vous appelez ça de l’intelligence.

Patapon

Le coran est irréformable,intangible,pour l’éternité.Toute tentative d’y soustraire un seul mot est punie de mort.Comment transiger avec un tel fanatisme?No Way.

patphil

la honte c’est de parler comme le font les djeunes des quartchiers
ce rachid est sous le coup d’une fatwa de mort, uniquement parce qu’il veut se défaire de l’islam, savez vous lire?

Colargol

A la différence de toi, patphil, juste à bon à annôner tes conneries habituelles (“il faut aller voter”, “la république n’est pas compatible avec l’islam” et “ça aurait de la gueule, un empire”), Patriote sait lire et même lire entre les lignes.
Tout est dit dans les deux derniers paragraphes du texte. ça s’appelle “une conclusion”. Maintenant, si tu ne comprends encore pas, il faut retourner à l’école. A ton âge, tu auras encore l’air malin !

Galice

Il ne vit pas en France.

Colargol

Exactement.

Peg

Frère Rachid est chrétien et vit aux USA. Il a un programme télé où il essaye de montrer leurs erreurs aux musulmans et les amener au christianisme. Il est aussi admirable que courageux et mérite tout notre respect.

Patapon

Courageux,certes intelligent,sans doute,frère Rachid,(qui en tant que chrétien aurait dû,selon la tradition,prendre un prénom chretien) ,mérite notre estime.Cependant,son magistère est voué à l’echec.Il le paiera de sa vie et accédera au statut de martyr.

Lire Aussi