G20 : caprice ridicule de Draghi, qui veut exclure Poutine!

Les pays occidentaux, États-Unis en tête, font désormais pression sur l’Indonésie, qui assure la présidence tournante du G20 cette année, pour en exclure la Russie. Et ce, du fait des accusations de crimes de guerre liés au déclenchement de l’offensive russe en Ukraine le 24 février dernier. Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor, qui représente les USA lors du G20 Finances, a décidé quant à elle de « boycotter certaines sessions si la Russie y participe » ! Vu l’état de l’économie américaine, gageons qu’elle ne manquera à personne.

Par ailleurs, les États-Unis et leurs alliés occidentaux déclarent d’une seule voix de fausset qu’ils « poursuivront leurs efforts unis pour accroître la pression économique sur la Russie ». La bêtise humaine étant sans limite, jusqu’où iront-ils pour mettre de l’huile sur le feu ?

C’est dans cette ambiance délétère que Mario Draghi, qui se prend visiblement – déjà – pour le « roi du monde » et a oublié qu’il ne présidait plus le G20, a rapporté des propos prêtés au Président indonésien Widodo, lors d’une conférence de presse donnée à l’issue du sommet du G7 qui s’est tenu au tristement célèbre château  d’Elmau en Bavière : «Quant à la présence du président (russe) Poutine (…) le président Indonésien Widodo l’exclut, il a été catégorique, il ne viendra pas » (…) «Ce qui pourra avoir lieu, c’est une intervention à distance, nous verrons. »

Vladimir Poutine déclaré « persona non grata » par l’Italie, mais de quel droit ? Depuis quand des « invités » à une réunion se permettent-ils de dicter à leur hôte qui il a le droit d’inviter en personne ou non ? Or, Jakarta a bien invité Vladimir Poutine « en personne ». Une invitation confirmée par Iouri Ouchakov, conseiller du Kremlin qui déclarait lors d’une conférence de presse que suite à l’arrivée de l’invitation officielle le Président Poutine comptait bien y participer.
«Nous avons reçu l’invitation officielle (…). Et nous avons répondu positivement en disant que nous sommes intéressés par une participation ». Iouri Ouchakov a toutefois précisé qu’il restait encore « beaucoup de temps » avant le sommet prévu les 15 et 16 novembre prochains, suggérant ainsi que le format de la participation russe pourrait être modifié. « Mais, pour l’heure, l’invitation est (faite) pour une participation en personne ». Or, si Jakarta invite Volodymyr Zelensky, qui a fait bombarder le Donbass sans discontinuer durant 8 ans et tué 14 000 personnes, au sommet du G20 « en personne » pourquoi refuser au Président de la Fédération de Russie le même privilège ? Ceci dit, « courage fuyons » Volodymyr Zelensky a répondu qu’il y participerait, au moins par visioconférence. Aurait-il peur de quitter son bunker surprotégé, ou faut-il lui préparer un piano pour s’assurer de sa prestation ? Surtout qu’il n’hésite pas à nous informer.

Il est indéniable que les pressions exercées par les Occidentaux pour exclure la Russie du G20 se poursuivent allègrement.
Heureusement, le Président indonésien, Joko Widodo, n’a pas l’air de l’entendre de cette oreille ni de se laisser dicter sa conduite par qui que ce soit. C’est dans cette optique, et pour ne pas aggraver une situation mondiale déjà délicate, qu’il se rendra en visite en Ukraine d’où il rejoindra Moscou le 30 juin prochain afin de rencontrer Vladimir Poutine.

Premier dirigeant d’un pays asiatique à se rendre dans les deux pays depuis le début du conflit Joko Widodo a bien l’intention d’aborder « les différents aspects de la situation internationale compte tenu du facteur ukrainien ». Un premier pas peut être dans la bonne direction, et ce malgré les accusations gratuites portées une fois encore contre l’armée Russe suite à l’envoi d’un missile présumé sur un centre commercial à Kremenchuk, au centre de l’Ukraine. Le missile aurait mis le feu au centre commercial et fait au moins 18 morts et 40 blessés, ont indiqué les autorités ukrainiennes, dont l’honnêteté plus que douteuse peut être remise en question sans risque d’erreur. Prises à plusieurs reprises en flagrant délit de mensonge, les autorités ukrainiennes n’en sont pas à cela près pour discréditer la Russie aux yeux du monde. De son côté l’armée russe a affirmé mardi avoir frappé la veille à Kremenchuk en Ukraine un dépôt d’armes livrées par l’Occident, entraînant des explosions qui ont mis le feu à une galerie commerciale désaffectée.

Que s’est-il réellement passé le 27 juin à Krementchouk, dont des images du centre commercial en feu ont été largement relayées par les médias aux ordres et sur les réseaux sociaux ? Seuls ceux présents sur le site ont semble t-il la réponse à cette question. Néanmoins, lorsque l’on regarde les images – les vraies, pas celles qui présentent seulement le bâtiment en feu – de l’envoi du missile, il est clair que celui-ci frappe un lieu bien au-delà du bâtiment commercial. Or, un entrepôt d’armement qui explose fait des dégâts sur un périmètre qui peut atteindre plusieurs kilomètres carrés. Sachant cela, la version russe est plus que crédible !

Une fois encore tous les prétextes sont bons pour ruiner la réputation de la Russie et la discréditer aux yeux du monde. Et aux manettes toujours les mêmes pourritures !

Valérie Bérenger

image_pdfimage_print
12

12 Commentaires

  1. Qu’est ce que j’aimerais entendre les Indonésiens dire : c’est nous qui décidons qui nous invitons, si vous n’êtes pas contents, ne venez pas !

  2. c’est bien simple, quand tu oses mettre un oeil sur la presse mènstreem il ne Nous est montré que sordide et pourriture ; personne n’a voté pour un tel comportement international/national mais ils montrent le simulacre comme s’ils avaient été engagés par le Peuple

  3. ce G20 c’est de la gesticulation !! qu’est-ce qu’ils croient tout ces nazes de l’UE ? meme avec la 6eme vagues de sanction contre la Russie notre ami Poutine est bel et bien debout et pour un moment,non,ce qui emmerde les européens c’est que la Chine soutien Poutine et ca c’est un « gros morceaux » l’UE s’est mise une carotte et la ils sont comme des cons avec leurs éniemes réunions inutiles,a part faire des photos c’est tout ce que cela apportera aux dirigeants européens,Poutine gagnera bien ce bras de faire !

    • draghi (et les autres): la grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un boeuf!

    • Oui Kabout, des gesticulations et des postures indignées….et ils continuent à envoyer toujours plus d armes et de fric à l Ukraine. Des inconséquents criminels. L Onu ne bouge pas trop souvent sur gros cul car aucun plan de paix n a été préparé. Les USA et l Europe la veulent leur guerre contre la Russie. Et il est vrai que la Chine ne restera pas les bras croisés. Elle soutient Poutine, tout comme l Inde discrète mais possédant aussi l arme nucléaire.

    • Oh ça oui ! Il sait qu il a affaire à des lâches provocateurs et arrogants. Il n a utilisé que 20 % de son potentiel militaire , effectifs et armements. Attention !!!….

  4. ces imbéciles européens qui vont le jeu des USA : ces derniers ne pouvaient pas espérer mieux pour mener à bien leur expansion hégémonique jusqu’aux portes de la chine (qu’ils rêvent de vassaliser), tout en écrasant l’obstacle qu’est la russie ce dont ils rêvaient depuis la chute du mur de berlin, l’aide à l’ukraine n’étant bien sûr qu’un prétexte les USA se servant d’elle pour parvenir à leurs fins depuis des années : et les européens de tomber dans le panneau en nous entraînant nous les peuples dans leur criminel soutien

  5. Mario Draghi, le nouveau Premier Ministre italien remplaçant son prédécesseur Conte jugé pas assez obéissant et démis par la Cabale, a décrété un reconfinement total sur tout le territoire jusqu’au 6 avril. Membre du groupe Bilderberg, ex vice-président de Goldman Sachs (banque qui a ruiné la Grèce) et ancien président de la BCE, peu bavard mais très actif, le nouveau kapo a décidé de punir les Italiens pour les rendre plus dociles… Rien de tel qu’un psychopathe de + …

  6. On peut PARIER que, par delà les « conseils » … les « pressions » occidentales … les MENACES puis les « SACNTIONS » contre l’Indonésie vont suivre si Joko Widodo n’obtempère pas … Espérons qu’il ne cédera pas et que le Monde encore LIBRE … INDEPENDANT de la prétendue « communauté internationale » pourra JUGER de la TYRANNIE que cette derière fait peser …

  7. Se tas de bras cassé pense pouvoir gagner la guerre contre la sainte Russie en multiplient les sommet et sur les plateau de tv de propagande mondialiste….🤗🤭
    En attendant poutine les mes tous en P.L.S…
    A grand coup de missiles hipersonique et d’artillerie
    Les guignols otanesque prenne leurs désir pour des réalité
    La mafia des parasites mondialistes otanesque s’arrête en ukraine point barre!
    C’est le commencement de la fin pour cette entité satanique parasitaires….d’où leurs führer 🤣😅🤣😂🤣

  8. draghi est le même genre d’escroc criminel que macron et que la tarlouse canadienne

Les commentaires sont fermés.