Gaël Drillon, le christianophobe qui voulait faire taire des cloches…

 

En décembre 2020, Gaël Drillon achète une maison à Boisséjour, localité rattachée à Ceyrat (Puy-de-Dôme), jouxtant Clermont-Ferrand. Étonnement,  lors des visites préalables à l’acquisition de son bien, il ne remarque pas l’église juste à côté et n’entend pas les cloches sonnant chaque demi-heure… Il a dû visiter l’habitation en moins de trente minutes.

Une fois installé, il s’aperçoit que leur carillon perturbe son sommeil, tant et si bien qu’il part en guerre contre les cloches et lance une pétition pour les réduire au silence, de 22 heures à 7 heures : « Outre la nuisance sonore, cet excès de manifestation religieuse sur l’espace public constitue un prosélytisme puissant et illégal. Un appel à la religion catholique, plusieurs fois par heure, et l’angélus trois fois par jour, n’est pas de nature à respecter la diversité des citoyens du bourg. » Il n’en a pas qu’après les cloches… le monsieur est aussi ouvertement christianophobe.

Donc la maire de Ceyrat a lancé une consultation, du 15 au 19 novembre, laquelle s’est prononcée pour le maintien des sonneries de cloches. 273 foyers avaient reçu un bulletin de vote avec la question suivante :  » Êtes-vous favorable à l’arrêt nocturne des cloches de l’église de Boisséjour (de 22 heures à 7 heures) ? » 124 ont répondu. Le dépouillement a eu lieu au cours de la matinée du samedi 20 novembre et donne clairement la tendance : 91 non, 32 oui et un bulletin nul.

« Le résultat est sans appel. Il correspond à tout ce que j’ai pu entendre lorsque j’allais à Boisséjour, ce qui prouve que les gens du village, des villages en général, sont attachés au patrimoine et aux sons de la France. Ça correspond tout à fait à une loi parue en janvier 2021 suite à l’affaire du coq Maurice ; ça correspond à ce que souhaitent les gens : rester au plus près des habitudes » a conclu la maire.

Défait, ne reste plus à monsieur Drillon qu’à déménager, en faisant attention aux sources de nuisances sonores à proximité de sa future habitation, dont les rodéos nocturnes de sauvageons motorisés, une caserne de pompiers, éventuellement, une mosquée, si parfois, comme à Cologne, le muezzin appelait à la prière cinq fois par jour…

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
23
1

25 Commentaires

  1. Il a acheté une maison en décembre 2021????? Retour vers le futur, mais ce n’est qu’un détail de l’histoire.

  2. Sa aurais étais un muezzin en haut de sa caserne mahometanne(Mecque)…
    la salope de service gauchiasse aurais bien fermé sa bouche d’égout !🤗🤭..
    Mais la trahison en ripoublique franc-macs et le passage obligé pour espéré pouvoir vivre en parfait parasite sur le dos du peuples au travers du rakets fiscal des français heleno-chretien blanc occidentale…ENCORE UN NOM A AJOUTER SUR LA TRÈS TRÈS LONGUE BLACK-LISTES DES PATRIOTES-NATIOS !🧐

  3. C’est le théologien Théodore de Bèze qui avait déclaré en présence du roi de France qui se faisait fort d’écraser les Huguenots:
    “Sire, c’est en vérité à l’Église de Dieu au nom de laquelle je parle, d’endurer les coups et non pas d’en donner. Mais aussi vous plaira-t-il de vous souvenir que c’est une enclume qui a usé beaucoup de marteaux”. Tout est dit.
    En Matthieu 16. 18: « Je bâtirai mon église et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle ».

  4. pas de cloche, pas de coq, pas de bouse de vache, pas de chasse sauf au franchouillard!

    • Pas de cloches, pas de coqs, pas de bouses de vache… vous oubliez « pas de cigales », les cigales aussi c’est le cauchemar des bobos parisiens qui viennent s’installer dans la France profonde pour goûter une paix bien méritée. Ils ne supportent plus Paris, mais il faut que les gueux de province se plient à leurs exécration de la nature, la vraie !

      • Eh, Nanard, aucun Parisien n’a jamais protesté contre les cigales, c’est un de ces canulars que les gens comme vous aiment répéter.

        La seule chose que nous n’aimons pas, ce sont les cons qui répètent les canulars sans réfléchir.

  5. Faut être honnête, tout depend du nombre de décibels qui entre dans l’habitation. Le son se propage en decroissance d’intensité et donc par allongement de sa longueur d’onde (effet Doppler). Le Maire par sa consultation fausse les resultats : un voisin à 500 mètres du clocher n’entend pas la même chose , qu’à 10 mètres.
    Si le chant du clocher est charmant le jour, la nuit c’est pas la meme chose surtout si l’oreiller est à 10 ou 50 mètres de distance des cloches.

    • comment ils faisaient les villageois, avant? leur vie était pourtant plus difficile.c’est peut-etre pour ça que quand ils dormaient ils ne se réveillaient pas pour si peu.
      pendant des années , si ne ne dormais pas, j’entendais toutes les heures les cloches sonner…………. mais pas une seule fois je n’ai été réveillée par le son des cloches.(heures + 1 coup à la demie).

    • Vos notions de physique sont très approximatives. L’effet Doppler n’a rien à voir avec l’intensité du son, il en modifie juste le timbre (et non l’intensité) quand la source sonore est en mouvement. Ce qui n’est le cas ni des cloches ni des habitations. L’intensité du sont décroit en proportion du carré de la distance à la source, tout simplement.

      Tout ceci pour dire qu’il n’est pas besoin de verser dans l’inexactitude pédante pour énoncer une remarque juste, à savoir que la sensibilité du villageois au son de la cloche va réduire au fur et à mesure qu’augmente sa distance à l’église.

      Mais, sans savoir combien de villageois habitent plus près de l’église que M. Drillon, et combien habitent plus loin, la remarque, pour juste qu’elle soit, n’est pas conclusive.

  6. Où est le problème de cette horloge qui carillonne les heures ? Serait-ce parce qu’elle se trouve sur l’église ? Dans mon village elle se trouve sur la façade de l’école publique et sonne jour et nuit, alors que celle de l’église ne sonne que le jour.Ce MR Drillon n’a pas posé le problème correctement et a cherché à faire avant tout de l’anticléricanisme antichrétien. Il s’agit simplement d’un problème de décibels…

  7. Si Gaël Drillon habitait à côté d’une mosquée avec appel du muezzin 5 fois par jour, il n’aurait rien osé dire de peur de se faire couper la tête… et il aurait eu raison car c’est ce qui lui serait arrivé. Les décapitations et menaces de décapitation m’ont l’air d’avoir encore de beaux jours en France.

    • Dans ce cas il se précipitera cinq fois par jour pour embrasser son tapis de prières, il faut être dans l’air du temps et s’attirer les bonnes grâces des décapiteurs.

  8. Il reste aussi de le déversement du fumier ou du lisier de porc devant la maison des citadins pas contents….

  9. L’adresse postale publique de Gaël Drillon est :
    https://www.pagesjaunes.fr/particuliers/046308129100000000C0002
    Ne reste plus qu’à IMPRIMER L’ARTICLE ET LE LUI ENVOYER PAR LA POSTE pour lui faire comprendre que vous partagez pleinement l’opinion exprimée à son sujet.
    Pour imprimer, c’est facile avec Print Friendly : https://www.printfriendly.com/p/g/ymiWUS
    Choisir taille de texte 130% et taille d’images 100%
    Cliquer au bas de « l’oeil géant parasite » en tête d’article afin de l’effacer puis télécharger la version PDF en deux pages et l’imprimer au choix en deux feuilles recto ou en une seule feuille recto-verso.
    Vous pouvez signer de votre prénom et ville dans l’espace blanc au bas de la dernière page.
    Pour envoyer, mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Blackbouler un écolo-bobo anti catho primaire ça ne coûte qu’un timbre.

  10. Ce pauvre type s’est manifestement trompé d’endroit pour habiter!
    Ici, nous sommes en France, fille ainée de l’église, si le Christianisme le rebute, il peut déménager dans les pays arabes, il accueilleront cet abruti les bras ouverts!

  11. Rien ne vous autorise à dire ce pour quoi Riposte Laïque se bat. RL se bat contre l’immigration-invasion musulmane. Le reste, c’est votre délire à vous

  12. un déjà vieux-bo qui ne sait pas quoi dire mais qui décide sur le tard de se faire un nom ; en gros, j’suis de gauche, anti Chrétien, pro-mondialiste et j’veux qu’on sache que je fais partie de leur camp, peut-être que ça pourrait me rapporter q q miettes.

  13. Autrefois lorsque j’allais en vacances chez mes grands-parents, je dormais à 5 m de l’horloge qui ponctuait les heures, les quarts, les demis et les trois quarts sur le ton de Big Ben!
    Je m’endormais seulement après les 24 coups de minuit!

  14. Les horloges qui sonnent jour et nuit les heures, les demi-heures et les quart d’heure n’ont en soi plus rien à voir avec la foi chrétienne. Les mairies sont propriétaires des églises affectées au culte, elles en assurent la maintenance et ce sont les municipalités qui gèrent la question des sonneries selon leurs critères. Aucune paroisse n’impose de sonner chaque quart d’heure, surtout la nuit…

  15. Bonjour Daphné Rigobert.
    Je vous propose de nous entretenir suite à la publication de l’article ci-dessus. Vous serez sans doute surprise de découvrir qu’il n’y a pas de Christianophobie dans cette démarche, bien au contraire : respecter la règle d’or « ne fais pas à ton prochain ce que tu n’aimerais pas qu’il te fasse ». Évidemment, il faut avoir la capacité d’investir plus en profondeur le sujet pour en discerner les vérités et les enjeux. Il faut également s’inscrire dans une éthique de paix avec les autres pour s’ouvrir à la compréhension. C’est pourquoi je me mets à votre totale disposition pour en parler, de façon apaisée.

Les commentaires sont fermés.