Gamin, j’ai été traité de “facho” par un professeur… devenu maire socialiste

Publié le 3 octobre 2011 - par - 1 356 vues

Hier, je me suis souvenu d’un épisode qui m’avait relativement marqué, enfant, quand j’étais encore au collège.
Mon prof d’ histoire-géo, comme beaucoup de prof, était un peu spécial. Il n’était pas méchant, non, mais il était… De gauche. Et d’une gauche bien trempée, jugé plutôt.
Lors d’une leçon portant sur, évidemment, le régime de Vichy, mais si, souvenez vous : le méchant de l’époque. Enfin, un des méchants. Bref, lors d’une leçons de Vichy, on étudia alors l’affiche suivante :

https://lh6.googleusercontent.com/-iy2-d16r140/TYZE9-YAp-I/AAAAAAAAFm0/EULuBzVxTa0/s400/RevolutionNationale.jpg

Une affiche de propagande, donc, ou la “nouvelle” France devient géniale, tandis que l’ancienne est misérable. Si vous voulez un descriptif un peu plus complet, ce site en parle plutôt bien : http://jm3e5.blogspot.com/2011/03/la-maison-france-affiche-de-propagande.html

Mais là n’est pas la question. Le prof -dont je tairais le nom- nous expliquait alors… En fait, je ne sais pas. Enfant, j’étais assez rêveur et relativement peu intéressé, je me contentais de lire par moi-même sans forcément écouter ce que disait le prof. Et, comme vous vous en doutez, il m’interrogea, pour me demander quelle maison je préférerais. Ne sachant alors pas de quoi il parlait ni en quoi consistait cette affiche, je la regardai, et, sous la pression de l’interrogation orale, dut prendre une rapide décision : avec le titre “révolution nationale”, j’en déduisis que j’avais affaire à une affiche de vrais résistants, ou le gouvernement de Vichy est celui de gauche… La fureur du prof ne se fit pas attendre, et, devinez quoi ? Il hurla de toutes ses forces, un “facho !!!” retentissant dont je me souviens encore…

En y repensant, c’est assez nostalgique, comme souvenir : ce fut la première fois qu’on me traita de facho. Mais pas la dernière, puisque ce mot devint une mode pour les gauchistes et autres bobos.
Quant à notre prof, qu’est-il devenu ? Je l’ai appris par hasard, mais il s’avère… Qu’il est maire. Et, devinez pour qui il vote ? Le PS, bien sûr.
Anecdote supplémentaire : il n’hésite pas à supprimer tout tract du FN, et à largement distribuer les tracts et autres demandes du PS. Il supprima même une photo qui devait paraître ou apparaissait… Un enfant du représentant du FN.

Que de tolérance et d’ouverture d’esprit, n’est-ce pas ?

Quant à moi, rassurez vous : je me souviens de cet épisode mais n’en suis pas traumatisé. Ce jour, je répliqua mollement en expliquant qu’il m’avait demandé quelle maison je préférerais, et qu’il me paraissait évident que la belle maison était plus accueillante, mais, vous savez, lorsqu’un enfant se fait attraper en train de rêvasser, il va préférer trouver n’importe quoi plutôt de dire qu’il n’écoutait pas.

Mais à bien y réfléchir, si cette affiche devait être réactualiser par la gauche, et que la maison de droite symboliserait, pour eux, le renouveau, tandis que celle de gauche, la maison du FN, par exemple, que choisiriez vous ?
Je crois qu’à ce moment, je préférais largement habiter dans la ruine que dans leur maison bisounours.

Olivier Pfister

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi