Gaspard Glanz, un étrange journaliste de Rennes TV, agressé par ses copains gauchistes ?

Publié le 7 mai 2013 - par - 7 586 vues
Share

A 11h ce matin, sur le site de bretagne.france3.fr, on pouvait lire le titre suivant : « Manif pour tous à Rennes : deux personnes, dont un journaliste, agressées par des pros-mariage gay », suivi d’un article des plus confus, se contredisant sur les deux personnes agressées et mettant en cause dès les premières lignes les pros mariage pour tous : « Un journaliste du site internet RennesTV, ainsi qu’un manifestant anti-mariage gay ont été agressées par un petit groupe d’« extrême gauche libertaire » selon la police ». L’article s’achevant pourtant sur une accusation des antis, provoquant une ébullition tweetesque des plus acharnée, les pros accusant les antis des pires maux, argumentant des « je vous l’avais bien dit, tous des fachos ! ». Les antis répliquant « mais qui a agressé qui exactement ? ».

rennes-tv

Les gentils gauchos pros Mariage Pour Tous de Rennes vous répondront que tous les antis sont des agresseurs potentiels, que les heures les plus sombres de notre Histoire sont de retour et que la République est en danger. Mais il y a fort à parier que s’il est reconnu que les agresseurs sont finalement les pros, les mêmes argueront alors qu’il ne faut pas amalgamer les faits de quelques potaches à la blague un peu turbulente, bref, pas de quoi en faire un fromage.

Les caméramans dans les manifs ont l’œil partout, ils sont payés pour cela. Comment est-il possible qu’ils aient pu faire une confusion entre des pros et des antis dont l’allure, l’attitude et les slogans ne souffrent d’aucune équivoque ? Comment ont-ils pu ensuite écrire un article aussi mal torché sur un site censé être un peu professionnel ?

La page facebook de RennesTV a posté dimanche soir 5 mai la précision suivante : « Petite précision, on a tout filmé. Et c’est bien des manifestants contre le #mariagepourtous qui ont agressés 2 membres de notre équipe. Camera morte, plainte déposée, on publiera tout demain matin ». A 13h ce lundi 6 mai, l’impatience de découvrir les images commençait à se faire sentir.

Entre temps, l’article a été modifié (1) et seuls les manifestants de la Manif Pour Tous sont désignés comme étant les coupables de l’agression. L’histoire pourrait en rester là, une fois les faits clarifiés, la police et la justice n’ayant plus qu’à faire leur travail.

Oui, sauf qu’au bas de l’article, des témoins de la scène ont posté des commentaires. Ainsi, un certain Cyrano (rien à voir avec celui de RL) déclare ceci : « J’ai tout vu, c’est exactement le contraire. La manif pour tous c’était des familles pacifiques. De l’autre coté des militants violents du syndicat « sud »… ». Ah Sud… ! Et un autre : « Visiblement le rédacteur en chef essaye d’étouffer l’agression contre ses journalistes… militantisme ? ».

Effectivement, après quelques fouilles rapides, je découvre que le journaliste agressé, Gaspard Glanz, est plutôt connu pour ses positions… disons… rebelles, et pas très bienveillantes. Il a quelques faits d’agression à son actif (2)

Gaspard Glanz tweet

Un commentateur de Fdesouche, faisant partie du service d’ordre de la Manif Pour Tous témoigne de l’agressivité du personnage et de ses amis tout au long de la manifestation dans le but de forcer les barrages, mais également vis à vis des policiers qui l’ont menacé de le matraquer s’il ne rebroussait pas chemin (3).

Sur la page facebook de RennesTV (4), un « punk à chien », comme il se définit lui-même, se gargarise de toute la tolérance dont il est capable « j’étais là hier avec vous et nous les punks à chien sommes respectueux des gens qui nous respectent..on a juste craché à la gueule des kubénis..et déchiré leur propagande et occupé leur podium… ».

Ce que Cyrano confirme sous l’article : « J’étais à ce moment précis à la terrasse de la brasserie de la paix à Republique ! Je peux affirmer avec certitude que ce sont les contre manifestants qui ont été violents! Notamment deux marginaux avec des chiens qui n’ont pas hésité à s’en prendre physiquement aux familles qui revenaient de la manif pour tous!!! Des coups ont été donnés, des drapeaux rose et bleus arrachés puis cassés sous mes yeux. Puis le métro a été encerclé par les militants d’extreme gauche qui n’ont rien trouvé de mieux a faire que cracher, lancer des projectiles sur les familles qui descendaient juste en dessous pour prendre le métro! ». Un témoignage contesté par un autre internaute qui maintient que l’agression est venue d’un manifestant de la Manif Pour Tous.

LMPT Rennes 5 mai 2013 gauchos veulent casser

Un témoin sur son blog, dont provient la photo ci-dessus (5), relate le harcèlement dont les manifestants ont été victimes durant toute la durée de la manifestation de la part de 150 à 200 pros Mariage pour Tous, ceux-ci tournoyant en permanence autour d’eux, les obligeant même en cours de route à modifier leur parcours. Les pros auraient attaqué le podium, jeté des oeufs et de l’eau, porté des coups à certains manifestants, cassé du matériel, renversé des barrières de sécurité et attrapé des gens se trouvant sur le podium en menaçant de les balancer au sol la tête la première.

Deux autres témoins racontent également : « ma soeur y était. elle était juste derrière la caméra qui s’est fait casser.
 (…) 
il y avait un noir, un gars assez costaud avec deux de ses potes (sûrement des potos à lui). ça avait l’air d’être des gars paumés. 
à un moment, ils y a commencé à y avoir des altercations entre ce groupe et les encadrants de la manif pour tous ! et là, ils ont pris la caméra et l’on cassé.
le truc, c’est que ma soeur a parlé à un de ces trois zoulous. elle lui a posé la question « pk vous faites ça ? (…) et là, le gars lui a répondu texto : « nous ne sommes pas contre le mariage, et franchement, on s’en fou totalement. nous, ce qui nous énerve, c’est de voir des grands rassemblement nationnaliste qui sortent des drapeaux français ! »
(…) et plus loin dans la manif, il y avait les parasites « hétérophobes » (oui oui, j’ai bien dit hétérophobes, mais ceux là on va pas les punir)…. qui ont tapé avec la LGBT sur la sécurité de la manif pour tous, avant que les crs arrivent ».

« Je sais de source sûre qu’il n’y a eu aucune provocation de la part des manifestants, eux-mêmes pris à partie par des punks à chiens. Les caméramans de Rennes TV se trouvaient au milieu des agresseurs. »

Selon Breizh Journal (6) « Des heurts ont éclaté au début de la manifestation au carrefour rue d’Isly/boulevard de la Liberté entre contre-manifestants et le service d’ordre de la manifestation, justifiant l’intervention de CRS. Ceux-ci sont parvenus aux environs de 16h30 à enfermer les contre-manifestants dans la rue Edith Cavell ; la « nasse » a perduré jusqu’à 17h45, lorsque les contre-manifestants ont commencé à se disperser et se sont éclatés en plusieurs groupes d’une centaine de personnes dispersés sur toute la place de la République. A 18h pile, deux journalistes de Rennes TV, petite structure indépendante d’information, Gaspard Glanz et Olivier Roth – les deux cofondateurs – se précipitent à un coin de la place où une jeune fille est agressée par un vieux monsieur. On ne sait s’il fait partie ou non de la manifestation pour Tous, mais la jeune fille est contre-manifestante et le monsieur lui aurait pincé les seins. Des personnes interceptent les journalistes. »

Bref, c’est la confusion la plus totale dans cette histoire mais qui permet à tous les petits soldats gauchos de laisser s’exprimer sans complexes tous les crapauds de leur bouche.

Reste qu’à 13h30 ce 6 mai, soit près de 17h après le film choc de la scène de l’agression promise, la vidéo n’est toujours pas visible. On ne peut pas dire que RennesTV soit vraiment des plus rapides en matière de communication télévisuelle…

Agression RennesTV

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xzmtxy_agression-de-notre-equipe-a-la-manif-pour-tous-le-5-mai-a-rennes_news?search_algo=2#.UYekS2g3iQs[/dailymotion]

Enfin, à 14h je découvre la vidéo tant attendue (7). On y voit effectivement durant quelques secondes un homme de forte corpulence, noir, s’en prendre à un autre homme, lui même se faisant étranger par un autre derrière lui peut-être pour le maîtriser. On entend un homme dire clairement « y en a marre des journalistes », ce que RennesTV ne manque pas de nous retraduire aussitôt par « la fin pour les journalistes », comme si cela voulait dire la même chose…

Difficile de dire qui est qui, et quelle est l’origine de l’altercation. Qui sait si l’homme noir n’a pas été insulté ? Ou l’homme au polo blanc qui donne un coup de blouson sur l’objectif ? Bref, cette vidéo choc fait pschitt et ne nous apprend au final rien du tout.

J’imagine assez mal des gens, même s’ils n’aiment pas les journalistes, arriver vers eux et se mettre à les frapper en cassant leur matériel s’ils n’ont pas fait ou dit quelque chose de particulier. En l’occurrence, l’homme frappé ne porte pas de caméra, par contre il a dû dire quelque chose de déplaisant à l’homme noir. Mais quoi ? L’altercation avait-elle un lien avec le mariage ? Ce n’est même pas prouvé.

La conclusion sera pour Clélia (5) qui nous dévoile le fin mot de l’histoire, qui bizarrement ne concorde pas, mais alors pas du tout, avec la version de RennesTV. Je vous laisse juges : « Un jeune de 15 ans rentrant chez lui, pris à partie violemment par des contre manifestants/punks à chiens parce qu’il portait un drapeau de la manif pour tous, est défendu par deux manifestants de la LMPT qui se sont interposés. Les journalistes étaient avec les agresseurs. Petit à petit, l’atmosphère s’est tendue; la vidéo ne montre absolument pas ce qui s’est passé avant : les quatre manifestants LMPT se sont déjà pris des coups. Elle montre encore moins ce qui s’est passé après : le caméraman frappe à la tête l’un des manifestants avec sa caméra cassée (tombée à terre par un mouvement de foule pendant l’altercation). De nombreux manifestants ont vu passer le manifestant la tête en sang. Un inspecteur de police pourra attester des causes de la blessure. »

Avec des journalistes de cette trempe, autant dire que les médias sont entre de bonnes mains.

Caroline Alamachère

(1) http://bretagne.france3.fr/2013/05/06/manif-pour-tous-rennes-deux-personnes-dont-un-journaliste-agressees-par-des-pros-mariage-gay-246505.html

(2) http://www.20minutes.fr/article/138165/Strasbourg-Prison-avec-sursis-et-amende-requises-contre-Gaspard-Glanz.php

(3) http://www.fdesouche.com/369549-rennes-des-journalistes-agresses-par-des-partisans-du-mariage-gay/comment-page-2#comments

(4) http://www.facebook.com/RennesTV?fref=ts

(5) http://fikmonskov.wordpress.com/2013/05/06/agression-de-deux-journalistes-a-rennes-le-5-mai-que-sest-til-passe/

(6) http://breizhjournal.wordpress.com/2013/05/05/quinze-a-vingt-mille-manifestants-contre-le-mariage-pour-tous-a-rennes/

(7) http://www.dailymotion.com/video/xzmtxy_agression-de-notre-equipe-a-la-manif-pour-tous-le-5-mai-a-rennes_news?search_algo=2#.UYekS2g3iQs

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.