Gauche morale : la culture de la triche électorale de Hollande et des siens

Il est fréquent d’entendre le Parti socialiste se réclamer de la gauche morale. Pourtant, nombre de ses élus, et pas des moindres, ont déjà eu à faire avec la justice. Mais dès qu’un membre de l’UMP, comme Woerth, est pris les mains dans le pot à confiture, ou que Michèle Alliot-Marie a quelques problèmes avec ses vacances tunisiennes, comme un seul homme, au nom de la vertu républicaine, la bouche en cul de poule, sans vergogne, ils montent au créneau pour participer à la curée !

Pourtant, quand Mélenchon parle de ses magouilles internes avec Hollande, on découvre un monde où le vote des militants n’a aucune valeur…

[youtube L7zGY5wG30Q]

http://www.youtube.com/watch?v=L7zGY5wG30Q

Que dire de cette diatribe, pour une fois fort inspirée, de Jean-Michel Apathie, commentant le livre « Petits meurtres entre camarades », d’un journaliste de Libération, où, sans la moindre gêne, tricheurs socialistes pro-Aubry et tricheurs socialistes pro-Royal avouent leurs méthodes pour bourrer les urnes.

[youtube v3YfGAuLoJw]

http://www.youtube.com/watch?v=v3YfGAuLoJw

Toute la pourriture de la social-démocratie, comme disait Lénine, est résumée par ces pratiques qui confirment, s’il le fallait, que ces dirigeants sont autant socialistes que moi je suis bonne sœur ! Surtout ne les laissons pas tenir des bureaux de vote seuls !

Martine Chapouton

image_pdf
0
0