Gauche morale : la culture de la triche électorale de Hollande et des siens

Publié le 9 avril 2012 - par

Il est fréquent d’entendre le Parti socialiste se réclamer de la gauche morale. Pourtant, nombre de ses élus, et pas des moindres, ont déjà eu à faire avec la justice. Mais dès qu’un membre de l’UMP, comme Woerth, est pris les mains dans le pot à confiture, ou que Michèle Alliot-Marie a quelques problèmes avec ses vacances tunisiennes, comme un seul homme, au nom de la vertu républicaine, la bouche en cul de poule, sans vergogne, ils montent au créneau pour participer à la curée !

Pourtant, quand Mélenchon parle de ses magouilles internes avec Hollande, on découvre un monde où le vote des militants n’a aucune valeur…

[youtube L7zGY5wG30Q]

http://www.youtube.com/watch?v=L7zGY5wG30Q

Que dire de cette diatribe, pour une fois fort inspirée, de Jean-Michel Apathie, commentant le livre “Petits meurtres entre camarades”, d’un journaliste de Libération, où, sans la moindre gêne, tricheurs socialistes pro-Aubry et tricheurs socialistes pro-Royal avouent leurs méthodes pour bourrer les urnes.

[youtube v3YfGAuLoJw]

http://www.youtube.com/watch?v=v3YfGAuLoJw

Toute la pourriture de la social-démocratie, comme disait Lénine, est résumée par ces pratiques qui confirment, s’il le fallait, que ces dirigeants sont autant socialistes que moi je suis bonne sœur ! Surtout ne les laissons pas tenir des bureaux de vote seuls !

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi