1

La gauche Plenel-Mélenchon va-t-elle défendre la muselière islamique ?

Museliereislamique

Cette femme muselée, à Abou Dhabi. Ce pays est un Émirat traditionnellement allié de nos nations libres. Il possède, en commun avec quelques voisins, une compagnie d’aviation réputée pour le charme de ses hôtesses et la qualité de ses services. Jamais de grèves sur Emirates.

Abou Dhabi est partie prenante dans un certain nombre d’activités économiques, industrielles et commerciales chez nous. La plus voyante est sans nul doute imprimée sur les maillots des footballeurs dont le niveau de vie autorise, je suppose, ceux qui les portent à acheter suffisamment de muselières pour suffisamment de chiens de race.

Les Émirats Arabes Unis ne se contentent pas de floquer le tissu dont se revêtent les millionnaires à ba-balle de notre fabuleuse époque. Ils construisent également, ici et là, les stades où ces produits de grande consommation que sont les footballeurs sont tenus en laisse par toutes sortes de maîtres, avec conseil pressant de museler leurs opinions sur la marche du monde lorsque c’est le banquier musulman qui paye. Nous avons ici, avec le PSG blanchi par le Qatar, l’exemple assez typique de cette culture de l’effacement.

Il est d’autres activités « arabes-unies », en forme d’échanges, que les tableaux ci-joints permettent d’estimer à leur juste valeur. Et cette valeur est considérable.

http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/425483

Gloire donc à ces partenaires toujours prêts à ajouter un zéro sur le chèque pourvu que les tuyaux qui abreuvent nos sillons… pardon, nos bagnoles, continuent de déverser à jet continu leur potage sur l’Europe.

Mais voici donc un « visage » quelque peu différent de ces paradis où tout semble facile pourvu que l’on observe la règle à la lettre. Il vaut la peine qu’on le montre à nouveau afin qu’ayant beaucoup circulé, un maximum de gens aient pu s’en faire une définitive mémoire.

Museliereislamique3

Qu’a fait cette femme pour être ainsi châtiée ? Qu’en pense notre Gauche hollando-mélenchonienne si compassionnelle pour la finance moyen-orientale ? Et nos défenseurs, si multiples et tellement variés, de la femme en Islam, nous diront-ils que c’est son choix, à celle-là ? Respectable, évidemment. Pas vrai, Edwy Plenel ? Pas vrai, Claude Askolovitch ? Pas vrai, Raphaël Liogier ? Pas vrai, les centaines d’autres qui se feraient tuer pour un sourire de cette malheureuse ? Vous avez la clé de sa muselière, salauds ?

Le fait est : chez nos amis des Émirats, le féminisme commence là où s’interrompt le respect que l’on accorde aux bêtes.

Jean Sobieski