Gauchos et fachos : même alliance avec l’islam, même antisémitisme

Publié le 3 mars 2014 - par - 1 156 vues
Share

Une manifestation commune contre les discriminations homophobes et antisémites était organisée le 23 février 2014 à Toulouse à l’appel de l’association Arc-en-Ciel, à laquelle s’étaient joints notamment le NPA, la Ligue des droits de l’homme, la FSU ou Act Up.

Les associations gays, croyaient être plus fortes en s’associant avec des partis et associations d’extrême gauche qui se disent ultra « progressistes », mais qui ont depuis longtemps mis leur idéologie au service de la haine d’Israël, en ayant été infiltrés par des militants pro-palestiniens, antisémites et intrinsèquement homophobes qui comptent parmi leurs pires ennemis. Il n’y a qu’à examiner le sort des femmes et des homosexuels dans les territoires palestiniens, alors que par contraste, Tel Aviv est l’une des destinations préférées de la communauté gay.

Ce pacte avec le diable se révèle aujourd’hui avec les cris de « fascistes, sionistes, cassez-vous », qui sont du même type que ceux entendus lors de la manifestation « Jour de colère » du 26 janvier 2014, par les supporters de Soral et Dieudonné. C’est la même idéologie qui est mise au service de la haine des juifs et d’Israël et qui prouve que la haine de l’extrême gauche n’a rien à envier à celle de l’extrême droite. Désormais, l’ennemi officiel en France est le même qu’en « Palestine ».

De la même manière qu’il ne pourra y avoir d’alliance durable entre les partisans de Dieudonné – Soral avec l’électorat traditionnel du front national, il ne pourra pas y avoir d’avenir commun entre les associations gays et l’extrême gauche, qui montre aujourd’hui son vrai visage.

Le pro-palestinisme d’extrême gauche n’est que le cheval de Troie, d’une idéologie islamo fasciste qui veut semer la discorde et le chaos dans nos sociétés pour mieux l’affaiblir et la désintégrer en infiltrant tous les groupes ou partis qui, seront assez naïfs ou stupides pour les accueillir en leur sein avant, un jour, de se faire décapiter.

L’incompatibilité est totale et les associations gays feraient mieux d’y réfléchir pour l’avenir. A défaut, elles y perdront leur âme, et ne lutteront au final que contre elles-mêmes.

D’une façon plus générale, l’antisémitisme n’est que la première étape. Le christianisme, et puis plus généralement « les blancs », et les occidentaux seront les suivantes et je reviendrai là-dessus.

Stéphane HADDAD

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.