Gaz russe : l’attitude criminelle de nos dirigeants contre leurs peuples

Voici une synthèse de l’utilisation du gaz dans notre vie quotidienne (chauffage, cuisine), mais surtout essentiel et incontournable pour l’industrie. Que l’UE se décide à ne plus utiliser le gaz de Russie,
notamment en refusant de payer en rouble la vente et l’achat du gaz russe, et nous sommes témoins de la sidérante incompétence de nos pseudo-élites. À ce niveau d’imposture, ce n’est, ni plus ni moins, que de la trahison qui devrait être sanctionné par de la prison à perpétuité, comme ce fut le cas avec l’arnaqueur homme d’affaires américain « Bernard Madoff », condamné à 150 ans de prison. À l’avenir lorsque l’on vous affirmera que l’on peut se passer de gaz naturel russe et qu’il suffit juste de réduire notre consommation en se chauffant moins, vous saurez que vous êtes en présence d’amateurs et de criminels qui ne vous veulent pas que du bien.

– Le gaz naturel dans l’industrie

Avec les générateurs d’air chaud au gaz naturel, notamment dans le séchage de produits, au chauffage de liquides, aux traitements à basse ou à haute température, aux applications thermodynamiques, etc. , vous
avez un gain de rendement jusqu’à 40% et une productivité accrue ; séchage à tour de rôle des produits ayant des caractéristiques différentes ; court temps de séchage ; meilleurs qualité des produits.

Avec les générateurs de vapeur au gaz naturel, production à l’endroit même de l’appalication, pas de perte de transport ; moins de pertes à l’arrêt ; temps de rédémarrage plus courts ; moins d’entretien ; investissement de moindre ampleur ; rendrement plus élévé par récupération de la chaleur ; moins de frais additionnels pour le stockage de combustible, pour le préchauffage du stock ou maintien à températeurs des conduites de transport, pour l’énérgie de pompage, pour le traitement des gaz de combustion, pour l’encrassement des
brûleurs.

Le gaz naturel est idéal pour le chauffage des liquides, notamment dans l’industrie agricole et alimentaire, avec les laiteries, brasseries, conserveries, abbatoirs, ainsi que pour le salage et la pasteurisation. Dans l’industrie du textile avec les teintureries, les pressings, les blanchisseries et enfin dans l’industrie métallurgique, chimique et les papeteries.

Le gaz naturel est également utilisé pour les applications spécifiques à basse température, notamment dans l’industie artisanale, des fours de cuisson, tuileries, fours d’emballage de film rétractable, préparation de chartcuteries, cuisines industrielles, serristes et laverie automatiques, de plus pour l’expension de vermiculite, durcissement de plastique et traitement thermique de métaux.

Le gaz naturel permet un traitement à haute température dans la sidérurgie, la métallurgie et l’industrie du verre-céramique.

Un avantage du gaz naturel est de pouvoir réutiliser les produits de combustion. Ceux-ci contiennent de la vapeur d’eau, donc récupération de la chaleur perceptible des produits de combustion, mais aussi la
chaleur latente de condensation de cette vapeur d’eau.

Utilisation des produits de combustion pour la neutralisation des eaux industrielles alcalines, lors du traitement des eaux de rinçage dans les usines d’embouteillage et du traitement de l’eau des piscines, lors
de la torréfaction du café, dans les briqueteries ou dans les cultures sous serres.

Le gaz naturel sert de combustible pour les moteurs stationnaires, pour l’entraînement de ventilateurs ou de pompes à chaleur. Les moteurs de véhicules et d’avions peuvent utiliser le gaz naturel comme combustible. Par l’absence de suie, leur longévité est supérieure. Le taux de compression est plus élevé que celui des moteurs à essence, car le gaz naturel est moins facilement détonant.

Le gaz naturel est d’une qualité constante. Il est ainsi utilisé comme matière première sans traitements pour de nombreux procédés industriels. L’absence de soufre est très importante, en effet, cet élément est néfaste pour la plupart des catalyseurs.

Environ 80 % du gaz naturel utilisé comme matière première sert à la production de gaz de synthèse. Ce gaz de synthèse est utilisé pour la production d’hydrogène, d’ammoniac et de méthanol. Les 20 % restants vont à  la production de produits dérivés, tels les silicones, le chloroforme, les solvants et les résines acryliques.

Comme nous le constatons, le gaz naturel, notamment russe, fait partie de notre quotidien dans tous les segments d’une société industrialisée et prospère.

Le gaz de schiste est tout simplement un produit écologiquement dégueulasse et qui flingue les nappes phréatiques, actuellement nous n’avons pas les moyens de transformation dudit gaz de schiste américain, en gros il n’est pas compatible avec notre industrie, pour qu’il le soit, il faut investir des milliards d’euros et cela ne peut se faire avant plusieurs années.

Cette folie, notamment de vouloir se passer du gaz russe, ce n’est plus un suicide européen, non, c’est un crime contre les populations de l’EU, mais surtout un crime contre l’humanité, car cela aboutirait à une crise civile et sociale sans précédent depuis la seconde guerre mondiale, avec comme conséquences des drames humains stratosphériques, seuls les « gueux » ou les « sans-dents » que nous sommes seraient touchés.

À moins de vivre dans un monde parallèle, notamment mentalement virtuel, apparemment, c’est le cas de nos pseudos élites politiques, intellectuelles et médiatiques ; l’utilisation du gaz naturel impacte tout un pays dans de nombreux domaines, jusqu’à ce jour, la réalité est celle-ci et nulle autre.

Jeanne Bourdillon

image_pdfimage_print
18

9 Commentaires

  1. la hyene pousse au train concernant le gaz de schiste!
    Marché gagnant pour les ricains mais certainement pas pour les peuples europeens! Les dirigeants, qu’en ont ils à faire!

    Le pacte vert, elle s’assoie dessus? Bizarre comment elle se renie.
    ZELINSKY lui ne refuse pas que le gaz russe transite par l’ukraine, ça lui rapporte de l’argent!

    Mais sa majesté a décidé que le gaz russe, c’est niet!!!

    Cette femme est notre fossoyeur avec les ricains et personne ne les contrent!

  2. les usa impose le boycott des produits russes mais ils continuent à importer des millions de barils de pétrole russe !
    poutine prétends être payer en roubles, mais il acceptera les euros ou les dollars, on verra s’il ose couper le robinet , perso, j’en doute

    • ……..ils continuent à importer des millions de barils de pétrole russe !………

      Pour le revendre beaucoup plus cher aux Européens .

  3. Une belle brochette de charlots sur la photo ! Pas étonnant que « l’europe » s’enlise dans une grosse gadoue ,DONT nous les Français nous subissons directement l’incompétence de ces « dirigeants » godillots de Jo Bidon le vieillard sénile .

  4. Simplement un petit chaudronnier, qui a déjà du mal à trouver du charbon, comment vont il faire fonctionner leur forgé, au bois ?

  5. NON! AU GAZ DE SCHISTE,ET PETROLE du vieux sénile biden !
    Géographiquement il y a plus près
    OUIl AU GAZ ET PÉTROLE RUSSES.moins cher,et moins de pollution pour son transport.

  6. Bientôt plus rien ne va gazer dans ce foutu pays grâce à une panoplie de technocrates européens qui font dans la surenchère contre la Russie.

  7. Tout les moyens sont bons pour ces pourritures de dirigeants de faire chier leurs peuples, il y a peu c’était une vaccination quasi-obligatoire pour une pseudo-pandémie, maintenant c’est les énergies pour se chauffer, se déplacer qu’ils veulent supprimer à leurs peuples avec encore un prétexte (la guerre en Ukraine)!!

  8. Merci pour cet aperçu pratique et technique, que j imagine n ont pas pris le temps de faire les média mainstream (je ne les regarde pas)

Les commentaires sont fermés.