1

Gendarmes : plus facile de molester les sans-masque que d’arrêter les tueurs de chevaux !

Avertissement : cet article associe des faits et des réactions liées. Les forces de l’ordre n’en sortent pas grandies.

Des dizaines d’animaux de pré atrocement mutilés depuis des mois. Chevaux, poneys, vaches, veaux, âne, lama. 200 enquêtes de gendarmerie un peu partout en France. Aucun coupable arrêté. Pour autant, pour avoir côtoyé des gendarmes au travail, ne les prenez presque pas tous pour des idiots, même si leurs limiers adorent être pris pour des sots.

Reste que les populations rurales, le monde de l’équitation de loisir, celui des courses hippiques, les membres des sociétés de chasse, les gardes champêtres (enfin, ce qu’il en reste (1) et les lieutenants de louveterie sont tous indignés et petit à petit, mobilisés. Caméras thermiques et autres dispositifs de surveillance vont entrer en action. La dernière expédition nocturne sanglante des agresseurs est toute récente puisque le 18 septembre, à Luneau, petite commune de l’Allier, un percheron a été retrouvé mort, un oeil, une oreille et les naseaux arrachés. L’écœurement est à son comble, d’autant que ce puissant cheval du nom de Sultan tirait une calèche pour les promenades d’enfants, lors des kermesses alentour.

Davantage de gendarmes dans les champs la nuit et moins pour les contrôles des masques dans les commerces

Aux comptoirs, certains commencent à s’échauffer ; des réflexions fusent : « vaudraient mieux que les gendarmes les chopent avant nous ». Les réponses ne se font pas attendre : « ils étaient plus occupés à contrôler les attestations » « et maintenant les masques ». Il faut dire que la répression du mouvement des Français paupérisés ou en voie de paupérisation, qui avait pris le nom de Gilets jaunes, a un goût amer. Amer comme l’étrange tolérance des forces de l’ordre envers des nervis, des casseurs et autres dits antifas ou Black Blocs* pour noyauter et faire dégénérer les manifestations. Sans compter les BLM autorisés à manifester illégalement par Castaner et les préfets émotifs.

Si le mouvement originel des GJ n’est plus, la révolte couve encore, d’autant que la gestion du coronavirus chinois par les criminels de l’État-Macron (2), outre ses 40 000 morts, se solde par  des millions de chômeurs supplémentaires en perspective et une dette colossale à rembourser.

2020, année des dividendes de la crétinisation des esprits

Dans ces conditions, il est prévisible que la contestation explose, malgré le protocole « sanitaire » pour la museler. Révolte de plus en plus individuelle car il est là, le retour sur investissement des politicards qui ont infusé à deux générations l’individualisme, la réussite par l’opportunisme et l’arrivisme, l’inculture politique, la médiocrité et la dégénérescence des mœurs, tout en les éloignant des urnes. On ne peut former une telle engeance sans en récolter un jour les dividendes sous la forme de la violence envers tout ce qui représente cette société et ses contraintes additionnées. Comme l’avoue le président centriste du conseil départemental du Loir-et-Cher, Nicolas Perruchot : “La plupart des gens sont des cons, au moins 80 %”, « Je le dis souvent, n’oubliez pas qu’on s’adresse à des CE1 ou des CE2 » : https://www.valeursactuelles.com/politique/la-plupart-des-gens-sont-des-cons-au-moins-80-le-president-du-loir-et-cher-se-lache-devant-sa-majorite-123872

Et que dire du ressentiment des Français à l’égard de la justice ! Chaque gendarme ou policier ferait bien de s’interroger sur les risques d’une obéissance aveugle à des gouvernants qui détruisent le pays. L’ex- procureur en retraite, Éric de Montgolfier, leur fournit des éléments : https://www.marianne.net/societe/dupond-moretti-franchit-toutes-les-limites-eric-de-montgolfier-appelle-les-magistrats  Lire aussi : https://ripostelaique.com/jusquou-les-forces-de-lordre-doivent-elles-obeir-a-letat.html

De son côté, Amnesty France dispose d’un solide dossier sur les dérives et les abus de certains gendarmes et policiers : « Violences policières en France. Mauvais traitements et torture, décès pendant des interpellations, répression violente pendant des manifestations, contrôles à caractère discriminatoire et propos racistes, les dérives des forces de l’ordre en France sont nombreuses » : https://www.amnesty.fr/dossiers/dossier-violences-policieres-en-france « Nouveau schéma du maintien de l’ordre : une occasion manquée… Les forces de l’ordre doivent distinguer entre les participants à une manifestation, et les non-participants, tels que les observateurs et journalistes… » : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/schema-du-maintien-de-lordre-occasion-manquee  Les personnes qui observent les pratiques policières en manifestations sont de plus en plus soumises à des intimidations, brutalités, insultes de la part des policiers, alors que le droit international exige qu’ils puissent opérer librement et reconnaît que leur mission est essentielle à la prévention et à la documentation des violences policières » : https://www.amnesty.fr/petitions/mettez-fin-au-harcelement-de-camille-halut-et-des-observateur

Pendant ce temps, les sévices aux animaux continuent, mais interdiction aux propriétaires de se défendre !

Enquête. Chevaux mutilés : l’onde de choc en Bretagne

https://www.youtube.com/watch?v=e0q1P9y6ec0

Bien entendu, la consigne politico-judiciaire largement médiatisée qui dénie constamment le droit à la légitime défense (3) est la même que pour les agresseurs ou les squatteurs : appelez le 17 ! Comme d’habitude, la rengaine ponctue les reportages : on a peur que l’irréversible soit commis. Entendez par là l’irréversible contre les détraqués qui découpent des animaux vivants.

Pour les hommes qui découpent des hommes vivants, c’est d’ailleurs pareil : on a peur que l’irréversible soit commis.

Nouvelle agression de chevaux. Bagarre, le propriétaire est blessé à coup de serpette

https://www.youtube.com/watch?v=PY8bSqY_pI4

Mais l’essentiel reste la répression des non masqués

Le port du masque (après avoir été dénigré par le gouvernement Philippe-Buzyn en début d’épidémie) mais désormais obligatoire partout, est non seulement controversé médicalement (https://ripostelaique.com/les-masques-imposes-par-veran-regorgent-de-staphylocoques-et-de-streptocoques.html) et juridiquement, mais les opposants sont interpellés et arrêtés sans ménagement.

Malmenée, menottée puis embarquée de force par les gendarmes. L’histoire se répète cette fois-ci à Saint-Girons en Ariège

https://www.youtube.com/watch?v=EHeY-de_Q-4

Gendarmes dans le magasin Carrefour Contact de Breil-sur-Roya. Un salarié en poste depuis 6 h du matin a un masque « mal placé », juste sous le nez… 

https://www.youtube.com/watch?v=Nb13F_EAdRc&feature=emb_logo

Un cheval mort avec une oreille coupée : la série macabre a commencé en février dernier, en Moselle : 

Un mois après, c’est un autre équidé qui est retrouvé égorgé. Dans le Loiret, cette fois-ci. Et puis une pouliche, dans le nord de la France.

Philippe Gaudin et Dominique Rizet reçoivent Jean-Luc Vernon, membre du bureau de la Fédération française d’équitation, et le colonel Guillaume Percie du Sert, chef de la coordination à la sous-direction de la police judiciaire de la gendarmerie.

https://www.youtube.com/watch?v=cZsGcSsCgMw

Pendant le confinement, où pourtant les déplacements étaient surveillés, les sévices ont continué

Difficile d’établir une chronologie exacte des faits, mais la presse quotidienne régionale les relate au cas par cas.

« En Seine-Maritime, le 19 juin, un âne est découvert mort, l’œil arraché et l’oreille tranchée. Et le rythme s’accélère : en août, on dénombre presque un nouveau cas par jour. Le phénomène frappe notamment le département de la Saône-et-Loire, où un cap est franchi dans l’horreur ».

« Le 8 août, le père de Jean-Michel Martinot, éleveur de chevaux de compétition à Cluny, découvre une pouliche gisant au pied d’un arbre, méconnaissable.

« Elle a été atrocement mutilée, son oreille a été coupée, un œil a été enlevé et elle n’avait plus de parties génitales. Ces poulains qu’on fait naître, on les aime, on passe des heures avec eux. La retrouver comme ça a été un très grand choc », livre Jean-Michel Martinot.

Sa jument a également été vidée de son sang, avec une perforation en plein cœur. Un acte qui, selon l’éleveur, ne peut être que prémédité. « Elle a été prise au lasso, elle a des marques de strangulation qui laissent penser qu’elle s’est débattue. J’ai du mal à imaginer qu’une personne seule puisse commettre ces actes », avance-t-il.

Pour tenter de faire la lumière sur cet acte – comme sur toutes les autres affaires similaires – la gendarmerie ouvre une enquête. « Chaque fait est traité comme scène de crime, relate Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie. Les enquêteurs se déplacent, ils font des prélèvements qui sont envoyés à l’institut de recherche criminelle, les constatations sont effectuées autant que possible en présence d’un vétérinaire. On met toutes les chances de notre côté pour faire avancer les enquêtes le plus vite possible« , poursuit-elle. », source : https://www.bfmtv.com/police-justice/enquete-ligne-rouge-chevaux-mutiles-la-grande-traque_AN-202009210339.html

Le Progrès signale le lundi 21 septembre que trois chevaux ont été victimes de sévices au niveau des membres inférieurs dans le nord du département du Rhône : https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/09/21/trois-chevaux-retrouves-mutiles-dans-le-beaujolais

« Certaines gendarmeries, comme celle de Tarare , ont également mis en place des points de surveillance à certains endroits, à la demande des propriétaires de chevaux.

Dans le Rhône, un autre cas avait été signalé à Charly, vendredi 11 septembre : un cheval présentait une blessure à la mâchoire. »

Des mutilations de chevaux sèment l’émoi en France

https://www.youtube.com/watch?v=Ehc2fsp_zus

Une jument blessée vers La Valla-en-Gier 

« Pour la propriétaire, l’hypothèse d’une attaque délibérée ne fait aucun doute » : https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/09/21/un-cheval-mutile-dans-le-gier-la-gendarmerie-attend-les-expertises

Une vache dépecée dans un pâturage à Magneux-Haute-Rive

« Aussitôt dépêchés sur place, les gendarmes ont demandé l’appui de la brigade de recherche de Montbrison. « Selon toute vraisemblance, il s’agit d’un vol alimentaire pour la viande », indique un officier du groupement départemental de gendarmerie de la Loire. » : https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/09/21/une-vache-depecee-dans-un-paturage-a-magneux-haute-rive

(1) « Ils étaient plus de 20 000 en 1958, alors que leur présence était obligatoire dans chaque commune. Selon le ministère de l’Intérieur, la France comptait 983 gardes-champêtres fin 2014 ; ils sont aujourd’hui au moins 700 » : https://www.lagazettedescommunes.com/656685/la-france-a-perdu-un-quart-de-ses-gardes-champetres-en-cinq-ans/

* https://www.valeursactuelles.com/anarchistes-black-blocs-antifas-no-borders-62703

(2)  https://ripostelaique.com/coronavirus-des-deputes-pourris-confirment-lamnistie-des-criminels-detat.html ; https://ripostelaique.com/covid-19-edouard-philippe-a-depense-20-millions-pour-mentir-aux-francais.html ; https://ripostelaique.com/le-conseil-constitutionnel-confirme-limpunite-des-criminels-detat.html

(3)  Politique, religion et sexualité : nouveaux critères pour détenir une arme à feu

Publié le 26 mai 2020  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/politique-religion-et-sexualite-nouveaux-criteres-pour-detenir-une-arme-a-feu.html

https://ripostelaique.com/henry-de-lesquen-ose-defendre-la-legitime-defense.html

Armés et violents, les nouveaux voleurs savent qu’ils ne risquent rien

Publié le 8 mai 2019  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/armes-et-violents-les-nouveaux-voleurs-savent-quils-ne-risquent-rien.html

Empêchons Macron et sa clique de nous voler nos armes à feu

Publié le 27 mai 2019 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/empechons-macron-et-sa-clique-de-nous-voler-nos-armes-a-feu.html

https://ripostelaique.com/securite-pour-un-citoyen-acteur-et-un-permis-de-port-darme-de-poing-dissimulee.html

https://ripostelaique.com/face-aux-agressions-la-peur-doit-changer-de-camp.html

https://ripostelaique.com/au-nom-de-la-liberte-de-defendre-sa-peau-celle-de-ses-proches-et-ses-biens.html

https://ripostelaique.com/attentats-les-citoyens-doivent-etre-armes-la-preuve-par-trois.html

https://ripostelaique.com/est-il-vraiment-scandaleux-de-tirer-sur-un-cambrioleur-qui-sintroduit-chez-vous.html

https://ripostelaique.com/ne-pas-etre-arme-cest-etre-incapable-de-proteger-soi-meme-et-les-autres.html

https://ripostelaique.com/larmement-civils-reponse-valable-terrorisme-islamiste.html

https://ripostelaique.com/armes-repondre-aux-terroristes.html

Utile à savoir

Le tableau des fichiers à la disposition des forces de l’ordre : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_lois/l15b1335_rapport-information.pdf

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.