Génération Identitaire montre la voie

Generation-identitaire-Commission-Europenne-1
Alors que de toute part déferlent des clandestins
Soutenus par des gouvernements assassins
D’une union européenne aux ordres malsains,
Logés, nourris, blanchis, choyés par des crétins ;
Alors que par milliers, ils périssent en mer,
Conséquences logiques d’une politique mortifère
Qui a fait de l’Europe l’eldorado sur terre
Sans aucune condition, créant un appel d’air ;
Alors qu’une fois échoués les voilà s’égaillant
Sur tout le territoire, de Bourgogne à Ouessant
Sans aucune précaution, ci et là s’installant,
Car non identifiés par les Renseignements ;
Alors que la peur légitime de Franciliens,
Face à l’afflux massif de tous ces Africains,
Est méprisée par tous les germanopratins
Qui les traitent de racistes du haut de leur fortin ;
Alors que s’amplifie une juste colère
Pour toile de fond, une préférence étrangère,
Les retraités touchant une pension de misère,
Les « sans-papiers » une allocation temporaire ;
Alors que la mondialisation va croissant,
Entremêlant cultures et peuples différents
Dans un odieux gloubiboulga débilitant,
Tour de Babel, aux prémonitoires accents ;
Alors que face à l’impitoyable destin
Que nous prépare l' »Europe », ses démoniaques lutins,
La propagande aura duré un temps certain,
Et certains ne veulent plus être menu fretin ;
Alors qu’on se désole et que l’on désespère
De devoir s’autocensurer et de se taire
Il arrive que surgisse un improbable éclair
Comme l’action de Génération Identitaire :
Une simple banderole déployée aux quatre vents
« L’émigration tue l’Afrique – le « tue » rouge sanglant-
L’immigration tue l’Europe » – le « tue » du même sang.
Au balcon de la Commission du Parlement.
Puisse leur message faire réfléchir les Parisiens
Qui s’acharnent à nourrir, choyer ces clandestins
Entre associations, particuliers pour leur bien
Au détriment de ceux qui ne demandent rien.
En première ligne Génération Identitaire,
C’est leur credo et c’est surtout leur savoir-faire :
Vivre debout, tant pis si ça ne va pas plaire,
A chaque peuple son identité et sa terre.
Oreliane

image_pdfimage_print