Génération Identitaire victime de la pestilence du pouvoir

Isabelle Defarge, la présidente du tribunal de Gap, qui a condamné les trois dirigeants de Génération Identitaire à 6 mois de prison ferme, 5 ans de privation civique et familiale, et des amendes exorbitantes.

Bref rappel des faits
Le col de l’Échelle, à 20 km au nord de Briançon (Hautes-Alpes) est l’un des principaux points de passage de l’invasion migratoire à la frontière italo-française. Quelle qu’ait été l’intention des migrants, leur entrée sur le territoire national sans autorisation administrative est ILLÉGALE.

Le 21 avril 2018, sous les couleurs de l’ONG « Defend Europe », une centaine de jeunes gens de l’organisation « Génération Identitaire » montèrent une opération médiatique et spectaculaire au col de l’Échelle, qui contraint les clandestins à rebrousser chemin. Notons au passage que ces individus provenaient majoritairement de Guinée, de Gambie et de Côte d’Ivoire, aucun de ces n’étant « en guerre ».

Sachant en outre que pas un d’entre eux ne pouvait arguer de persécutions domestiques, la qualité de « réfugiés » que les bobo-béats voudraient sans le moindre fondement juridique leur voir accordée, ne pouvait être invoquée. Mais là n’est pas la question : la loi française ne leur donnait aucun droit à pénétrer sur notre territoire sans autorisation administrative, JUSTIFIANT par là-même l’action des Identitaires se portant bénévolement et SANS OUTREPASSER LEURS DROITS en assistance de l’État en carence. Remarquons enfin que leur OPÉRATION fut PACIFIQUE et SANS LA MOINDRE VIOLENCE aux dires mêmes des « migrants » par la suite interrogés.

Le Droit. Quel Droit ?
Si le Code pénal fait obligation à tout citoyen de dénoncer un crime, aucune de ses dispositions légales ou règlementaires n’interdit aux citoyens de porter volontairement assistance à la Force publique, bien au contraire.
Ou alors, puisque le Pouvoir nous dit désormais au cas par cas ce qui est obligatoire et ce qui est interdit, eh bien… brûlons le Code civil et jetons aux orties le Code pénal puisque les lois, ordonnances, décrets, arrêtés et règlements ne servent plus à rien !

Les réquisitions du parquet (qui est tenu, lui, de se conformer aux injonctions du garde des Sceaux donc du Gouvernement) sont donc ipso facto ANTICONSTITUTIONNELLES. En revanche, il n’existe – officiellement – aucun lien de subordination des magistrats du siège à la magistrature debout (le parquet). En conséquence, le jugement rendu par le tribunal correctionnel  de Gap qui a suivi aveuglément les réquisitions du procureur Balland le jeudi 29 août sans en examiner la constitutionnalité est entaché de NULLITÉ. Il n’est pas à douter – du moins espérons-le pour la survie (temporaire…) de la démocratie – que la cour de Grenoble où appel a été interjeté par l’avocat des Identitaires, Me Pierre-Vincent Lambert, va annuler le jugement du tribunal de Gap. Et si tel n’était pas le cas, que la Cour de cassation casserait les précédentes décisions de « justice ». Mais attendons-nous au pire… Au cas – quand même impensable – où la Cour de cassation ferait défaut au droit sous la pression du Système (aujourd’hui, on peut s’attendre à toute une kyrielle d’ignominies bien-pensantes) la Cour européenne de justice rétablirait l’équité sans le moindre doute.

Le Déni de justice
« Il existe deux sortes de déni de justice (voir Wikipédia – cliquez sur le lien) :
⦁ « Au sens juridique du terme, le déni de justice est le refus par une juridiction de juger une affaire, alors qu’elle est habilitée à le faire. […]
⦁ « Au sens politique du terme, le déni de justice désigne l’interférence autoritaire du pouvoir exécutif pour annuler ou modifier des décisions de justice. » Ce qui est précisément le cas.
Qu’essaie-t-on de reprocher à Génération Identitaire ?
D’avoir organisé des « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique », infraction réprimée par l’art. 3 de l’ordonnance n° 2.000-916 du 19 septembre 2000 modifiant l’art. 433-13 du Code Pénal.
Les doudounes bleues que portaient les Identitaires (voir la vidéo ci-dessous) étaient toutes identiques, pouvant ainsi faire croire de loin à un uniforme de la Gendarmerie nationale ou de quelque détachement militaire. Soit. Mais… comment les clandestins auraient-ils pu « confondre » les Identitaires avec des gendarmes qu’ils étaient sensés ne jamais avoir vus ? Insistons surtout qu’il a été établi qu’aucune violence n’a été commise par les jeunes de GI à l’endroit de ces migrants illégaux.

À cette enseigne, pataugeant dans le ridicule, nous vous engageons à ne plus obtempérer aux consignes de ralentissement ou d’arrêt des ouvriers d’un chantier sur la voie publique au motif qu’ils portent un brassard pouvant les « confondre » avec des policiers en civil !
L’objectif poursuivi par les « lanceurs d’alerte » était double : 1/ mettre les pouvoirs publics face à leurs responsabilités et 2/ sensibiliser la population harassée par les migrants de tout poil, leur but réel des Identitaire l’un de leurs porte-paroles avait déclaré (je cite) :
« L’objectif des Identitaires a été atteint
… et c’est bien ce qui gêne terriblement les chantres de la bien-pensance qui s’évertuent à dicter notre ligne de conduite !
Les Politiques ont réagi, après l’opération du col de l’Échelle… en ne donnant pas nécessairement tout à fait tort à Génération Identitaire » confiait Jean-Yves Camus, politologue, spécialiste de « l’extrême droite » (expression qui doit vous faire trembler d’effroi, n’est-ce pas ?) dans l’émission C Politique de France•TV le 29 avril. Pour preuve de réaction immédiate : « Des renforts de police et de gendarmerie importants seront mis en œuvre dès ce soir afin de s’assurer du respect absolu du contrôle des frontières » avait déclaré le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb dès le 22 avril. Au reste, le témoignage des gendarmes de l’époque sous couvert d’anonymat faisait état d’un « manque de moyens flagrants ».

Cherchez l’erreur…
⦁ Cédric Herrou, pour aide, appui et suscitation d’entrées illégales de clandestins sur le territoire français (donc délits établis) : 4 mois de prison avec sursis (annulés en cassation).
⦁ Génération Identitaire, pour action pacifique de défense de nos frontières avec un simple déploiement d’une banderole (donc « délit » inventé) : 6 mois de prison fermes, 5 ans de privation de droits civiques et 2 000 € d’amende.

Et pour finir, imaginez un instant…
… qu’il y eût parmi ces migrants clandestins un « déséquilibré psychotique » (comme se plaît à nommer la grande presse) à l’image du sauvage qui a assassiné un jeune garçon de 19 ans et blessé huit personnes dont trois dans un état grave ce samedi 31 août à Villeurbanne, non loin du col de l’Échelle…
Il convient de savoir que cette bête immonde avait séjourné pendant deux années dans un « foyer de migrants » ouvert à Vaux-en-Velin par l’un de ces crasseux, émule de cette bourrique malfaisante de Cédric Herrou, qui accueille les clandestins et en favorise l’entrée.

Certes, l’animal de Villeurbanne était drogué. Certes, son état psychique laisse-t-il à désirer fortement. Mais on oublie soigneusement – dans la « Grande Presse » – de rappeler que ce monstre avait hurlé pendant son agression sanguinaire « Ils ne lisent pas le Coran ».

Soyons justes et impartiaux. La grande majorité des personnes nées dans un pays sous dictature islamique ne sont pas des meurtriers. Même en puissance… Ce n’est pas « parce qu’il est musulman » que cette bête infâme est devenue un assassin.

Mais une conclusion s’impose : DÉSÉQUILIBRÉ + ISLAM = ÉGORGEUR.

Les trépignements du Système
Chacun s’y attendait : l’alarme tonitruante des Identitaires, relayée tout de go et brute de décoffrage, par la presse française et étrangère écrite et télévisuelle, n’eut point l’heur de charmer les chantres de la Bienpensance.
Pris au dépourvu, ressortant encore et encore les anathèmes vieillots de la Bienpensance, tant usés qu’on y voit au travers comme en plein jour, le troupeau bêlant des crasseux de la politicaillerie et autres pouilleux de la rotative s’en est étranglé en postillonnant d’abondance comme des cuistres. Ces mammifères éructent toujours.

Les dirigeants de Génération Identitaire – avec qui l’on peut être parfois en léger désaccord sur le fond ou la forme – méritent sans détour les louanges sincères de tout Patriote honnête. Ils ont mis le doigt là où ça fait mal : LE « POINT G » DE LA CONSCIENCE POPULAIRE. Ce lieu mystérieux du corps et de l’esprit que le Diable du Mondialisme enduit jour après jour depuis des décennies, le recouvrant d’emplâtres les plus variés et des formes colorées du kaléidoscope de la médecine noire.

Tout Homme digne de ce nom (épargnez, je vous prie la locution absurde de la novlangue « toutes les Femmes et tous les Hommes » !) a pris conscience depuis longtemps que la stratégie des Mondialistes vise au Grand Remplacement comme dit avec justesse Renaud Camus, dans le but mercantile de faire baisser les salaires et augmenter les profits chers au Pouvoir des Marchands. Mais si l’on accule le raisonnement au mur de la Conscience, il apparaît d’évidence que ce Grand Remplacement vise in fine au nivellement par le bas des Races (de toutes les Races), les privant ainsi de leurs richesses endogènes respectives. Ce n’est donc pas aux pauvres bougres transbahutés comme du bétail par des passeurs criminels qu’il faut s’en prendre.

Tout en haut de la pyramide (j’aime le mot), les plus Hauts-Grades du Globalisme doivent sourire du tour pendable que viennent de leur jouer les Identitaires, préparant de même suite une stratégie alternative. Et même les Princes (au sens latin du mot) qui nous gouvernent, ceux qu’on peut désigner comme « Sublimes Princes du Mondial Secret ».
Mais les laquais qui leurs servent de papier hygiénique, à l’image de ce Cédric Herrou et de ses comparses, ne décolèrent pas un instant. Plaise aux Dieux que leurs cadavres, bientôt, pourrissent dans les fosses d’aisance. Il n’est pas sûr pour autant que leurs charognes soient consommables par les porcs.

Alexandre d’Alteyrac

image_pdfimage_print

47 Commentaires

  1. Cette truie a déja deux breloques pour envoyer des jeunes patriotes en cabanne ….en somme plus tu es collabo plus tu es décoré !!! manque plus que la croix de fer pour la pouffe

  2. Les juges sont les mêmes que ceux des années 40 ;ils prêtérent tous à Petain sauf… un;mais oui.
    Aujourd’hui ils n’appliquent pas les lois et ne rendent pas la justice, mais exécutent les ordres.
    Il faut abattre les Français, les patriotes.

  3. Notre pays connaît aujourd’hui un régime dictatorial d’un genre nouveau qui n’est pas né d’un coup d’Etat mais c’est installé progressivement. Le chef de l’Etat, le gouvernement, les partis politiques dominants, la haute fonction publique, le corps préfectoral, la magistrature, les médias de masse sont tous gagnés à l’immigrationnisme inconditionnel. Ceux qui ont le courage de s’y opposer ouvertement doivent être brisés. La nation est trahie par ceux qui avaient le devoir de la protéger.

  4. La magistrature aux ordre, la police aux ordres, la gendarmerie aux ordres, sont devenus de parfaits collabos, qui prochainement devront payer la facture de leurs trahisons, et des violences immenses faites aux français. La facture sera salée, et les sanctions à hauteur des vilénies commises.

  5. Soros veut détruire les nations, donc les peuples et pour y parvenir, les peuples des états-nations, sont dépouillés de leur droit, leurs constitutions, leurs lois , par les hommes de main en place. Ce qu’ont fait les identitaires est un acte de révolte populaire contre l’annulation des institutions garantissant l’existence d’état-nation.Soit on applique ces lois, soit on élimine les peuples…tout l’enjeu est là.
    Nous sommes mis devant la criminalisation du refus de disparaître. C’est ainsi qu’ils avancent comme si la guerre et notre défaite avaient déjà eu lieu !

  6. Sur la photo, en bas, en encre sympathique, c’est marqué :
    « Wanted morte ou vive »
    Et en dessous on peut lire : « Donc plutôt morte que vive »
    Elle ne s’en rend même pas compte, cette oie.
    Remarquez, le complexe mediatico politique non plus : il ne se rend pas compte qu’au premier juge immolé, le régime, qui ne tient plus qu au fil de sa répression ,sautera et eux avec.
    Ce n’est peut-être pas pour demain mais ça arrivera car c’est la suite logique de leur névrose répressive..
    Sur leur tombe, ils marqueront « ma vanité m’a tuer »

  7. triste réalité:
    la « justice » avec une burqa sur les yeux et bien sur deux poids deux mesures

  8. Bien qu ‘attentif et lisant depuis des années Riposte Laique je ne me rappelle pas avoir encore lu d’article signés par vous.. Le fond me va comme un gant ,bravo et le style ,la langue employée et ses tournures » sont aussi excellent Merci et revenez nous éclairer encore Monsieur d’Alteyrac

  9. Mme Defarge fait partie des victimes du formatage par l’éducation marxiste de la république, elle a besoin d’être rééduquée, je suggère un stage dans un des bleds de ses musulmans importés

  10. la justice du mur des cons continue , j’espère que cette pourrie, un jour payera son léchage de babouches

  11. Elle est déjà eau chaude-eau froide, avec cette affaire elle va bien gagner la rosette d’officier.

  12. un juge qui n’est pas impartial par interet politique personnel ou suggeré est un tres mauvais juge! il n’est pas apte a juger!

  13. Il y a bien longtemps que la « justice » n’existe plus en France, pas plus que la démocratie remplacée par un pouvoir corrompu, (c’est un euphémisme) de « république » bananière.

    • L’agriculteur du midi qui faisait passer des clandestins, ce qui est paraît il formellement répréhensible….n’a que 5 mois avec sursis et a dû faire appel…. depuis, il passe pour bien héros, a été accueilli en invité d’honneur au festival de Cannes et a reçu les compliments des insoumis….
      Belles valeurs et belle justice.
      À quand un vaste soutien aux jeunes identitaires.

  14. Espérons en France une épuration très ferme dans les milieux judiciaires et cela dans les plus brefs délais !!!

  15. Honte a cette indigne femme dont le jugement haineux la déshonoré aux yeux de tout patriote digne de ce nom.

  16. La droite identitaire lourdement condamnée,Quand il s’agit de Cedric Herrou gentil gaucho , branleur bio ,au service de la maçonnerie avec ses lunettes d’intello et sa barbe de grand frère, jugé pour aide à l’immigration clandestine dans les Alpes aussi, les juges sont bien plus coulant, après ils vont nous expliquer que la justice n’est pas rendu à la tête du client. C’est ce qu’ils appellent pudiquement l’individualisation des peines.

  17. « Je ne sais de tout temps quelle injuste puissance
    Laisse le crime en paix, et poursuit l’innocence. »
    C’est du Racine. C’est du français.C’est la tradition.
    « Domine salvam fac Galliam ».

  18. Allez, hauts les coeur, la nouvelle génération, identitaire ou pas d ‘ailleurs, va entrer en Résistance comme surent le faire nombre de leurs pères, n’en doutez pas .La nouvelle génération, faisant le bilan des aides attribuées depuis des années à tous ces migrants va se demander pourquoi tant de haine donc à son égard et il n’est pas impossible qu’en ayant plus que marre d’être le dindon de la farce elle ne se rebelle sévèrement !

    • Votre formule n’est pas vraiment fausse, Cher Ami…
      Mais j’avais trouvé plus habile de faire entrer notre « Cavalerie de Troie » dans la citadelle du Mondialisme en usant de la logorrhée de la Bienpensance… Ainsi, peu-à-peu, « ils » se font prendre à leur propre piège.

  19. Membre de GI, malgré mon grand âge, et les finançant lourdement, j’ai sous les yeux la dernière parution de leur Revue, que je vous conseille.
    45.000 € pour Poitiers, 75.000 pour l’Echelle… Sans parler des prisons fermes…
    Demandes de dissolution ?
    Mélenchon, LICRA, Hamon, CCIF, Autain, Terre France d’Asile, PCF, SOS Racisme, Médiapart, CRAN, Obono, NPA, DILCRAH, PS, CFCM.
    Tous des Patriotes !!!!!!!!
    DONNEZ ! Cette belle Jeunesse est notre dernière Chance !

    • On donne, et on donnera pour les aider. Mais pourquoi ne font ils pas appel à un soutien populaire, devant le tribunal ?

    • Aidons tous notre belle jeunesse « les Idetitaires », notre France de demain, bravo les patriotes.

  20. Je souhaite que si cette collabo a des enfants ils lui demandent des comptes un jour prochain. Que l’on puisse être aussi perverse dépasse l’entendement.

  21. Y’a un bon coup de balai à donner dans le monde judiciaire presque tous islamo-compatibles , c’est devenu une justice politique , impartiale c’était avant ….!!!!!!

  22. Non les temps n’ont pas changé ce gouvernement de Macron c’est un Vichy Bis !
    Les identitaires c’est notre Greenpeace de droite ! Vive les identitaires !

  23. Souhaitons lui à cette vieille saloperie de juge, de finir égorgée, éventrée par un musulman !! ..

Les commentaires sont fermés.