Génération Têtes à gifles : et si un robot barbouillait les écolo-vandales ?

Gifle4.jpg

À peine paru mon article Je propose que les écolos-vandales se collent les mains au cyanoacrylate https://ripostelaique.com/je-propose-que-les-ecolos-vandales-se-collent-les-mains-au-cyanoacrylate.html

qu’une nouvelle affaire de projection de liquide (noir) sur une œuvre exposée en musée défraye le microcosme intellectuel.

Vidéo 

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/11/15/des-militants-ecologistes-aspergent-le-tableau-mort-et-vie-du-peintre-gustav-klimt-d-un-liquide-noir_6149947_3244.html

Quelques jours après, les écolos-emmerdeurs ont une nouvelle fois bloqué des automobilistes, au risque de provoquer un carambolage en série.

Génération Têtes à gifles 

Notez que les glandouilles de DR paralysent les automobilistes qui vont travailler, mais jamais les globe-trotters sur le tarmac, ni pendant les nombreuses vacances scolaires et universitaires, ni pendant les promenades de Erasmus.

La M7 bloquée à Lyon par les militants écologistes de Dernière Rénovation

https://youtu.be/KJU2QzX_F_Q

Notons que la racaille écolo- vandale épargne toujours les merdes achetées à prix d’or par les musées « d’art moderne et contemporains », ainsi les « œuvres street art » et autres gribouillis qui ornent les cités, les autoroutes, les routes, les wagons SNCF et RATP, et les bus un peu partout en France.

Militants du climat et œuvres d’art : activisme ou vandalisme ?

https://youtu.be/wxKHEQem-Kg

À défaut de BHL, c’est « La Joconde » qui est entartée

https://youtu.be/g_ovYc9lEl0

Le musée Maurice Carême contraint de fermer à cause d’actes de vandalisme

https://youtu.be/RsIKGycIyWc

Alors, à défaut d’une bonne rouste sur les salopards, que condamneraient immédiatement des juges miséricordieux, serait-il possible qu’une intelligence artificielle riposte à la destruction du patrimoine artistique ?

Ainsi, l’automate serait programmé pour réagir à la moindre tentative des vandales, en projetant cette peinture indélébile que savent si bien pulvériser les forces de l’ordre sur les manifestants patriotes, comme l’on a vu pendant le massacre des Gilets jaune historiques. 

L’intelligence artificielle pourrait assortir la riposte par une copieuse brumisation de gaz incapacitant pour calmer les dégénérés et dégénérées en tee-shirts.

En attendant, on attend surtout de voir quelles poursuites judiciaires et quelles condamnations seront prononcées pour dégradations d’œuvres d’art et mise en danger de la vie des automobilistes.

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print
14

10 Commentaires

  1. c est triste mais cette nouvelle génération est bête ( not à cause de l école qui en a fait des abrutis, des smartphones à longueur de journée, des videos violentes de l enfance etc et des lois qui leur donnent raison contre leurs parents ) ils ne supportent pas la frustration, vivent dans le présent, refusent et méprisent tout ce qui a existé avant leur naissance et considerent qu ils ont raison et la vérité ! Sans réelle culture, ils sont incapables d apprécier une oeuvre d art Mais pas téméraires, aucune action contre une oeuvre d un musée musulman, alors manipulés ? pour quels intérêts ?

  2. cette génération d’enfants gâtés, têtes à claques, qui n’a connu que confort, bien être sans jamais faire aucun effort pour le mériter, tout lui étant « tombé dans le bec » sans difficulté, sont les inutiles de la société, mais les idiots utiles des élites gauchistes mondialisées qui s’en servent- pour faire avancer leur système : ils sont à combattre avec force, et tant qu’il n’y en aura pas un qui restera sur le bitume qu’ils affectionnent pour empoisonner ceux qui travaillent, ils continueront à nous pourrir la vie

  3. cette génération d’enfants gâtés, têtes à claques, qui n’a connu que confort, bien être sans jamais faire aucun effort pour le mériter, tout lui étant « tombé dans le bec » sans difficulté, sont les inutiles de la société, mais les idiots utiles des élites gauchistes mondialisées qui s’en servent- pour faire avancer leur système : ils sont à combattre avec force, et tant qu’il n’y en aura pas un qui restera sur le bitume qu’ils affectionnent pour empoisonner ceux qui travaillent, ils continueront à nous pourrir la vie

  4. Pour les écolos vandales décérébrés : on les chope, on les fout à poil. On les barbouille de goudron et ensuite de plumes.

    • Je dirais du miel afin qu’ils apprécient l’amour que leur rendent les abeilles, guêpes et autres bestioles de la nature qu’ils prétendent sauver

  5. En fait, Jacques Chassaing, vous remarquerez qu’ils s’attaquent toujours à tout ce que la civilisation occidentale a produit de beau.

    Derrière le paravent de l’écologie se cache la destruction de l’occident, et en autres de son art.

    Vous ne les verrez jamais s’attaquer aux plugs anals et aux autres oeuvres d’art dégénérées modernes.

Les commentaires sont fermés.