Gennevilliers : la grossière manipulation de journaleux soumis à l’islam et à son ramadan

Publié le 1 août 2012 - par - 3 490 vues
Share

Les jeûneurs de la colonie de vacances de Gennevilliers ont donc gagné contre nos lois, la République, la neutralité, la raison, la sécurité… Mais ce qui est profondément destabilisant (en plus de la victoire de l’islam face à nos lois et à la raison, pour laquelle le ramadan est un crime contre le corps humain) est la chose suivante :

A) Les journaleux montent l’affaire en épingle sans jamais critiquer le ramadan, ces jeunes et l’islam, au contraire, le soutien est implicite… Rien à foutre de la République et de la laïcité, pour eux, seul l’islam est important.
B) 98% des commentaires de lecteurs  de tous les journaux, y compris Le Monde, approuvent le maire , ce qui démontre assez clairement le ras-le-bol de l’islam (mais nos journaleux ont choisi leur camp, et seul leur avis compte).
C) E ces mêmes journaleux titrent ensuite : devant le tollé général, le maire change d’avis !

Questions: le tollé de qui? J’aimerais bien que l’on nous explique de manière précise.

Le tollé est général. Oui , mais contre le ramadan et l’islam , et non pas pour… Pourquoi cette inversion ?

Les journaleux ne lisent-ils pas les commentaires ? Ils n’en font jamais état… Comme si l’avis de leur lecteurs était le dernier de leur soucis, surtout dans un tel cas ( exactement comme lors de la votation sur les minarets ou la parution du livre de Thilo Sarrazin, tous les journalistes étaient totalement à côte de la plaque, face à l’immense majorité du public), leur aveuglement, leur endoctrinement , leur soumission, sont donc totaux (ou alors doivent-ils faire, comme sur certains journaux, bloquer les commentaires, pour éeviter de savoir ce que pensent les gens ?).

Les journaleux et politiques sont donc déjà soumis a l’état fasciste gouverné par la nouvelle religion fétiche : l’islam.  

Jack Lucent

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.