Génocide : ils ont séparé brutalement Jacques, 93 ans, et Monique, 87 ans !

Ce qui nous épate, nous les Belges, c’est l’amour des Français pour les abréviations ! La fâque, le ptidéééj, la cafèèète….. On habite dans un T2, on est en CAP on a le BEP, ou on est en prépâââ. Et comme d’âââb on bouffe au McDooo.

Nul discernement sans glossaire spécialisé. Ce qui chez nous s’appelle « Maison de repos » (devenu aujourd’hui REPOS ETERNEL) porte depuis quelque temps chez eux le nom d’EHPAD ! Terme aussi hideux que son sens profond.

La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres afin de vous livrer à la prière. 1 Pierre 4:7 | SG21 |

Près d’ici, dans une maison de repos plutôt haut de gamme, Jacques (93 ans) et Martine (87 ans) ont été brusquement séparés. Avant la séquestration systématique, ils demeuraient conjointement dans une grande pièce. L’épouse a été éloignée suite à trois éternuements suspects. Après 69 ans de vie commune. Le vieil homme pleure et se lamente, toute la journée, il appelle, il implore doucement « madaame », « madaame », « madaame » (bien-né, il a joui à l’époque d’une excellente éducation et n’aurait jamais osé crier « Hééé, vous ! ou Yep !), imaginant, le pauvre, qu’on l’entend dans cet épatant Ehpad.

Jacques est une épave, lui qui épatait ses étudiants, qui s’épanouissait dans l’enseignement, n’épargnant jamais sa peine. Il ne comprend pas. Personne n’est cruel ou brusque avec lui, mais aucun n’a le temps. On lui apporte trois repas par jour, sur une assiette en plastique pour qu’il ne se blesse pas. Le matin, deux tranches de pain industriel avec de la confiture idem, une tasse de nescafé tiède dans un gobelet à découpe nasale, à midi, de la purée ou des patates bouillies, une tranche de viande ou de poisson, le tout accompagné d’un ingrédient ressemblant vaguement à un légume et un dessert qui pourrait être de la semoule, du riz au lait ou un pudding jaunâtre. Avant, Jacques était professeur de droit. Aujourd’hui hors service, superflu, il ne lit même plus. La télévision débite en continu des âneries, en alternance avec des émissions de jeu débiles.

On entend ses plaintes en passant devant sa fenêtre. Continuellement, inlassablement, ses silencieux « Madaame »… « Madaame »…..Du matin jusqu’ au soir, vers 19 heures, au moment où l’infirmière (pardon : la « soignante ») lui enfonce dans la gorge le tranquillisant auquel il a droit.

Comme l’écrivait hier le Dr Gérard Delépine, chirurgien à la retraite et co-auteur de « Soigner ou Obéir », dans son remarquable article :

https://ripostelaique.com/le-confinement-na-pas-sauve-61-000-vies-mais-il-a-engendre-trop-de-morts.html

De fait, la contamination s’est faite essentiellement là où les contacts entre malades du Covid-19 et soignants qui reçoivent quotidiennement une charge virale répétée qui finit par devenir plus forte que leurs défenses immunitaires.  Les énormes contaminations des Ehpad (Ehpad prendrait-il un s au pluriel?) correspondent au même cercle vicieux malgré leur emprisonnement scandaleux qui a lourdement affaibli leurs défenses : le personnel soignant sort, se contamine dans les transports ou dans une autre unité infectée (car les soignants sont intérimaires et voguent d’un service Covid une nuit à un Ehpad une autre…) Oui, si l’incompétence est à ce niveau, virez-les tous et s’ils l’ont fait exprès, virez-les tous (les technocrates des ARS ( ?) qui donnent les ordres et que les autres appliquent dans la terreur des sanctions, et le silence imposé… On appelle cela droit de réserve (une tradition sans texte légal).

Plutôt droit de tuer ?

A quelques kilomètres du centre de Bruxelles (3,2 pour être parfaitement exacte), à Molenbeek, c’est la fête dans les rues, dans les immeubles, on monte et on descend les plats de tajine, on monte des casseroles débordant de lambeaux de mouton égorgé vif, les marmites de couscous, les plateaux de cornes de gazelle, de baklavas, de baghirs au miel. On échange, on s’interpelle dans l’allégresse, il est 21 heures, le festin va commencer, et on aura toute la journée de demain pour s’en remettre. Pour pioncer, ronfler à l’aise sans la moindre contrainte. Sans la moindre contravention. La police a été priée de n’intervenir qu’en cas de mort imminente.

Vendredi soir, de 19 heures à 22 heures, tous les belges (mécréants) étaient vissés devant leur télé pour entendre la première ministre prononcer les « mesures » obligatoires. Je n’ai pas écouté, je n’en ai rien à secouer, de ces mesures, tant qu’elles ne valent que pour une partie de la population. Elle est bien gentille, Sophie W., elle a l’air plutôt sympa, même. Ce n’est pas elle qui décide. C’est l’Europe.

Un GÉNOCIDE !

Brève interruption, il faut que j’aille urgemment fermer toutes les fenêtres, je ne supporte plus ces applaudissements, ces crécelles, ces battements de casseroles. Plus que 20 minutes avant les acclamations générales, les ovations collectives. J’ai l’estomac qui se contracte, la nausée qui monte. Mais applaudissez donc, bande d’abrutis, ovationnez donc ces dirigeants qui vous imposent un enfermement malsain. Que dis-je mortel.

Une question à ce sujet : avez-vous applaudi les soldats qui revenaient d’Afghanistan, vous les débiles ? Les pilotes qui, chaque jour, atterrissent, même dans des conditions extrêmes, sauvant la vie de centaines de passagers ? Les marins pêcheurs qui, en pleine mer sont chaque jour exposés à de gros risques : tempêtes, ponts glissants, filets pesant des centaines de kilos. Les journalistes emprisonnés en Syrie ? Les démineurs qui jouent des explosifs pendant des heures ? Jouez-vous de la crécelle, sortez-vous vos casseroles, vos tambourins, vous les demeurés, pour les professionnels qui, jour après jour, accompagnent les handicapés mentaux ? Les pompiers ? Non ?

Une seconde, je cours allumer la stéréo pour couvrir cette cacophonie, qui m’évoque un raid de sauterelles géantes. Moi qui adore Schubert, je choisis parfois Verdi et sa marche des esclaves, elle convient parfaitement. Ou la Symphonie fantastique de Berlioz, invasion sonore à réveiller les morts. Le cinquième mouvement, surtout, qui culmine dans une orgie d’une sonorité formidable, avec l’intervention d’une paire de cloches d’église massives. Parfait.

Les opéras de Wagner peuvent eux aussi apporter un certain soulagement. Ils appellent un nombre massif d’instruments à vent, avec des cors supplémentaires, des trombones et les tubas que Wagner avait spécialement construits pour son « Anneau ».

Règles du confinement pour la région de Bruxelles :

(Déconfinement selon la région, bien entendu.)

Il est tellement cool, ce règlement, c’est pour cela que les citoyens sortent tous les soirs pile 20 heures sur le balcon, applaudissent, jouent du tambourin, font tourner les crécelles, acclament les « dirigeants » si intègres. Si judicieux.

Qui s’accordent le droit de tuer.

(Je vous préviens, c’est du belge) :

  1. Molenbeek : vous fêtes keske que voulé ! Gobergé-vous la nuit et dormé la journé, comme ça, vous vous repausé avan de recomencé
  2. Schaarbeek : vous pouvé essaillé, mès faite atantion, sé mieut d’avoir des copins niktamère pour bâfré la nuit (permis spésialle)
  3. Bruxelles-Capitale : tu peut sortire, Maneken, sa dépend si tu a une attestation réssante de ton maidessin/de la paulice/du ministre de l’aintérieure.
  4. Ixelles : ne bougez pas de chez vous, chère madame, sauf pour vous procurer les produits encore dispos. Dûment masquée et gantée.
  5. Uccle : restez confinés, ne bougez pas, INTERDICTION de vous asseoir sur un banc sous peine d’amende substantielle.
  6. Et vous les vieux : défense de sortir, même pour les repas. Le mieux c’est que vous restiez couché, on viendra enlever votre dépouille en temps voulu.

Anne Schubert

image_pdfimage_print

47 Commentaires

  1. Ils séparent les vieux blancs,les tuent mais font la leche aux gris et aux noirs puis évidemment les cons de francais ne voteront jamais RN car c’est mal

  2. « Schaarbeek : vous pouvé essaillé, mès faite atantion, sé mieut d’avoir des copins niktamère pour bâfré la nuit (permis spésialle) »/ dixit

    Anne no comprendo ? J ai mal aux yeux… pourriez vous avoir la gentillesse de traduire, une fois et sans frites…;)

    J ai essaye avec un moteur de traductions ( a la mode dans les cites a racailles…) impossible aussi…? Mystere

    • Mais c’est voulu, voyons ! Lisez à haute voix, vous comprendrez tout de suite !

  3. Restez couchés chers anciens, nous vous apporterons votre potion magique dans quelques heures, vous savez , votre Rivotril…🧪😸

  4. Pauvres vieux, ça fend le cœur.
    Cette séparation est encore pire que la maladie elle-même, qui en plus n’est qu’à l’état d’une vague éventualité.
    Mais ce qui est ignoble c’est qu’on leur inflige sans hésiter un traitement pire qu’aux criminels et clandos qu’on libère dans la nature, parce que voyez-vous, pour ces pauvres choux rester enfermés et sans visites, pour eux c’est trop dur.
    Et pendant que l’on fait crever de solitude arbitrairement ces pauvres personnes âgées sans défense, on permet à certaines populations de se réunir et de faire la fête…
    Bon faut dire, les émeutes de personnes âgées bien éduquées on en voit pas tous les jours..
    C’est vraiment à gerber.

  5. Nous avons un point commun, madame Schubert ! Nous aimons la bonne musique, la symphonie fantastique de Berlioz entre autres et naturellement Schubert, avec sa grandiose « grande symphonie » !
    Vous avez fait allusion aux tubas wagnériens de…Wagner.
    Sachez que ces instruments sont utilisés dans le sublime mouvement lent de la septième symphonie de Brückner et aussi dans « Les pins de la via Appia » de Respighi !

  6. Chère madame Schubert, bien que française, j’ai comme vous beaucoup de mal avec toutes ces abréviations montrant un certain snobisme. Par contre, le « niquetamère » est parfaitement clair, ainsi que le « b…se les blancs », tout 2 communs à nos 2 pays.
    Je partage complètement votre nausée.

  7. On savait une partie du peuple totalement soumis, avec le rappel de 20h tous les jours c’est un supplice insupportable et comme vous je me choisis un air de musique entraînant mais accompagner d’une séance d’abdos et de renforcement musculaire pour me faire oublier ce moment douloureux.
    Merci et bravo Anne pour votre engagement.

    • le peuple francais est un peuple de moutons,les mediats diraient ,mettez vous a 20 heurs une plume dans le cu,ils le feraient,

    • Mais nom de Dieu quand cesserez vous d’écouter les infos de télévision ? Tous ces sites qui diffusent la même propagande que pendant les campagnes électorales ? Vous avez des sites honnêtes et patriotes tous les jours sur internet avec TV LIBERTES non subventionnés et opposants surveillés et souvent empêchés de certains discours ! C’est Radio Londres des années 40 en 2020 !

  8. Les plaintes doivent se multiplier. J’appelle tous ceux qui ont des morts dans leur famille à déposer plainte pour assassinat contre nos élites puisqu’on sait maintenant que la mort de nos anciens à été programmée donc préméditée par le pouvoir en place. Ce sont des assassinats de masse… donc… un GÉNOCIDE PROGRAMMÉ.

      • vous avez pondu quelque chose ça a du vous fatiguer ? très intelligent ! vous avez bien des parents non ?

    • vous avez parfaitement raison et cela nécessitera des exhumations pour analyse sanguine pour détecter de quelle injection de produit létal la personne a été assassinée , PROBLÈME au plus fort de ce génocide anti vieux blanc , les criminels envoyaient les corps manu militari au FOUR crématoire comme les NAZIS pour que les traces de poison soient incinérés et leur crime impuni cela fait d’autant moins de familles a porter plainte pour assassinat avec préméditation MAIS il faut quand mème réunir le maximum de personnes pour une plainte commune , de plus les assurances protection juridique prennent en charge les frais de justice jusqu’en cassation (attention aux barreaux pourris de franmacs comme Marseille et aux avocats marrons de mème)

  9. La meilleure de la semaine : mon voisin est venu me demander pourquoi mon épouse et moi-même ne sortions pas applaudir tous les soirs comme tous les autres habitants de notre rue? Le ton plein de reproches qu’il avait adopté était à la limite de l’agressivité. Je lui ai répondu : « A chacun sa religion » et il est resté coi. J’imagine qu’il est encore à se demander quelle religion interdit les gens d’applaudir à 20 heures tous les soirs… Pour la petite histoire, il m’a dit que sa compagne, qui est infirmière, avait été alitée plusieurs jours avec tous les symptômes du Covid19 au début de cette « crise » et que, n’ayant pas été dépistée, elle était retournée travailler en clinique comme si de rien n’était. Qui donc est l’incivique?

    • Pippo, votre envahissant voisin qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, a-t-il voté Macron ?
      Si oui, cela expliquerait sa totale soumission : j’applaudis comme tout le monde, je subis le confinement sans broncher, je n’écoute que BFM propagande. Bref, encore un bovin qui fait là où on lui dit de faire.

      • tres exact ! le conformisme est un fléau ! tout comme le besoin infantile de se voir décerner par les merdes politiques des merdailles pour ceci merdaille pour cela et bien sur la merdaille géante pour acte de dénonciation a la kommandantur de castagnette comme pendant la derniere guerre !

  10. Comme si àcet âge là cela avait de l’importance. Comme interdire de fumer à une personne de 95 ans « pour préserver sa santé ».

    • en fait ils le lui disent pas pour lui mais pour eux mèmes , ça tranquillise ceux qui le disent ils se sentent utiles !

  11. Tous les prétextes pour faire croire que nous sommes encore un peuple sont bons…
    A chaque exaction, chaque place conquise dans les médias, dans nos hôpitaux, au cinéma, au foot, etc la réaction est globalement… »tout ça n’est pas bien grave »
    Ces moutons applaudissent des souvenirs, des souvenirs d’un hôpital où l’on n’agressait pas les soignants, d’une école où on était en sécurité.
    tous ensemble, tous ensemble….oublions.

  12. Le mot génocide est excessif, inutile d’employer ce types de mots à tort et à travers, ils risquent de perdre de leurs charges !

    • mais c’est un GÉNOCIDE bordel ! vous attendez quoi ? qu’on vous le livre personnellement sur un plateau ?

  13. Oui c’est absolument juste. Vivant en Belgique depuis 1979 je n’ai toujours pas compris cette absolue indifférence des Belges face à leurs gouvernants, face au socialisme mafieux qui « tient » la Wallonie, face aux restrictions de liberté, face à la 5G etc…Tout est si consensuel, et presque tous trouvent que la France a la chance d’avoir Macron…Les bras m’en tombent.

  14. Les SS n’ont pas fait pire.
    Ils faut juger et condamner ces monstres.

    • puisque vous etes apparemment bien remonté , je me permet sérieusement (c’est ce que je fais perso) de vous conseiller de vous assigner a vous meme la tache tres utile de rabrouer toute personne , des trolls de macron payes au mois la plupart du temps , qui passent leurs 8 heures a tester ,crétiniser , démoraliser , résigner les lecteurs de RL en leur disant comme un disque rayé que rien n’est la peine ! comme ça leur trouduc en chef n’aura pas chaud pour ses fesses

  15. LE GRAND ET VRAI GENOCIDE DES ARYENS EUROPEENS : Leur projet c’est la destruction des Aryens par les guerres ( 100 millions d’Aryens MASSACRES entre 1917 et 1945 ) par le communisme , la guerre mondiale entre les peuples ,puis par l’immigration, la pauvreté , le métissage et la Terreur .. ILS COMPLOTENT DEPUIS DES DÉCENNIES CONTRE LA FRANCE ET SON PEUPLE GAULOIS et contre les nations d’Europe et quand on dénonce leur complots cosmopolites totalitaires criminels ils nous accusent de complotisme … LES ARYENS DOIVENT SE RÉVEILLER ET SE LEVER CONTRE LA VERMINE

    • N’êtes-vous pas un provocateur, un troll ? Pour moi, « ils » ce sont les mondialistes. En outre, sachez que pour les nazis, les peuples latins n’étaient pas des aryens mais de race inférieure.

      • Qu’est-ce qui vous prend de vous adresser à moi de la sorte ? Suis-je votre esclave ou votre domestique dans votre plantation Négrière ou votre boutique de mercerie , pour OSER me parler en ces termes ou bien alors un détenu palestinien que vous traînez par le collier comme une bête, ou un minable larbin arabe de L’UMPS que vous corrompez avec deux Shekels ? ASSEZ ! si vous n’étiez pas une femme et une étrangère pardessus le marché , je veux aurais remise à votre juste place ! COMPRIS ! Chez nous les gens de votre espèce, on ne les invite même pas à notre table , manger Halal . MOI JE SUIS UN NATIONALISTE GAULOIS ARYEN ET UN FRANCAIS DE SOUCHE ouvrez bien les yeux petite Migrante !!!

  16. Ainsi ,ils les ont condamnés à mort.
    Une France qui ne respecte plus,ses aînés est en déliquescence notoire …

  17. Excellent c’est tout à fait j’aurais pu écrire la même chose (en moins bien). Quand allons nous « bouger »… quand ces gouvernements que nous avons élu vont ils se décider à mettre l’Ordre qui nous apportera une certaine paix afin de travailler , d’écouter les oiseaux chanter, (et Schubert… et Bach et tout ces enchanteurs qu’on ne peut plus apprécier tant le vacarme est insupportable) , et encore pendant ce « confinement » ça s’est améliorer sauf à 20 heures!On ferait mieux de les rétribuer correctement que de leur faire entendre des bruits de casseroles quand ils rentrent vannés chez eux!

  18. C’est un constat et des sentiments que je partage. Chaque soir nous entendons aussi parler des ehpad, mot qui résonne aussi vilainement que camp de concentration pour les déchets humains que sont les vieux dans l’esprit de beaucoup et de la société en général qui ne les considèrent plus comme des personnes. C’est cela que j’entends par « ehpad » et je ressens le mépris et l’effroi à l’égard de leurs résidents qui s’y cache derrière. En fait les personnes âgées vivent dans une relégation sociale telle que la plupart se sentent « inutiles », pour ne pas dire délaissées, comme des choses devenues sans intérêt, sans autre but dans l’existence que la mort. La chose la plus obscène qui soit dans notre « civilisation » de loisir et de plaisir.

  19. Quel bonheur à 83 ans d’habiter avec ma compagne de toujours qui en a 80, à la campagne où je n’entends que les oiseaux et pas les casseroles des voisins ! Conscients que Macron veut nous éliminer, nous tâchons de ne pas nous exposer, mais nous n’écoutons ni la radio ni la télévision des menteurs, nous prenons des nouvelles sur internet, et nous attendons le jour de la Libération, avec mon vieux fusil et quarante cartouches pour défendre la maison si par hasard les wech wech voulaient entrer comme chez eux ! On fera Camerone ou Sidi Brahim.

    • je doute au risque de troubler votre quiétude du travail apparemment bien préparé , que 40 cartouches de zero avec une portée utile de 30 metres maxi suffisent face a du 7.62 de AK utile jusque 1500 metres , prenez soin de vous ne sous estimez pas l’adversaire c’est un sauvage

  20. Que l’on puisse être armés, ça suffira. On fera justice nous même ! …

Les commentaires sont fermés.