1

Gérard Boyadjian : pour faire carrière, rien de tel que « Fuck Trump » !

Cela dure à peine 4 minutes. Gérard Boyadjian nous fait encore bien rire, en jouant le rôle d’un artiste américain, qui, l’air gravissime, exprime sa colère et sa honte devant ce que devient l’Amérique ! Les minorités y sont opprimées, et les valeurs du peuple américain bafouées par ce porc qu’il faut niquer (Donald Trump).

La fin est savoureuse, quand l’acteur explique qu’il veut faire carrière à tout prix à Hollywood, et dont que pour cela, il est plus facile de traiter Trump de porc qu’Obama de singe. Du grand Gérard !

Lucette Jeanpierre