Gérard Darmanin : un renégat, un parvenu et un blanc-bec dépourvu de toute classe

Publié le 23 mars 2018 - par - 25 commentaires - 3 614 vues
Share

Gérald Darmanin est un parvenu, c’est-à-dire, selon le Larousse, » une personne qui s’est élevée bien au dessus de sa condition première sans en avoir acquis les manières qui conviendraient à son nouveau milieu« . La preuve par ses propos déplacés, vulgaires et vantards, relatés dans le Point version papier, au sujet de la démission du Général Pierre de Villiers.

Qui est-il, ce petit monsieur bouffi de suffisance et d’arrogance ?

Gérald Moussa Darmanin, né à Valenciennes, fils de Gérard Darmanin, propriétaire de bar et d’Annie Ouakid, femme de ménage. Il a effectué ses années de collège et de lycée au lycée privé catholique des Francs-bourgeois, dans le très aisé 4ème arrondissement de Paris. En ce sens, il fait donc mentir les très convenus et (bien souvent) fallacieux arguments selon lesquels être issu d’un milieu social populaire empêcherait les parents de se saigner aux quatre veines pour donner à leur petit les mêmes chances que ceux des autres, plus nantis.

Il a donc réussi un joli parcours. Enfin, un joli parcours en politique attendu que nombre de ministres ou députés trentenaires actuels ont tôt fait de prendre ce filon : entrer, le plus tôt possible, dans un appareil politique. Cela ouvre des portes autrement plus larges que d’exercer un métier ou une profession dans le privé, où il faudrait prendre des risques et travailler d’arrache-pied sans filet.

A 16 ans, il entre au RPR, ça commence bien. Puis, pour parfaire sa formation, fera Sciences-Po, à Lille.

Il devient l’assistant parlementaire, au Parlement européen, de Jacques Toubon, l’actuel Défenseur des Droits hostile à la déchéance de leur nationalité française des individus bi-nationaux inculpés de terrorisme. Passage chez les Jeunes pour un mouvement populaire dont il sera évincé. Puis, successivement, il sera le directeur de campagne de Christian Vanneste, conseiller juridique auprès de Xavier Bertrand, chef de cabinet de David Doullet et directeur de cabinet. Quoi d’autres ?

Député à 29 ans, maire de Tourcoing à 31, porte-parole de Nicolas Sarkozy en 2014 et son coordinateur de campagne en 2016, 4ème vice-président de Lille-métropole (2014-2017), 2ème vice-président du Conseil général des Hauts de France, Président de ceci et cela, passons, Darmanin, qui n’a concrètement jamais travaillé et s’est encore moins colleté avec la fonction de chef d’entreprise, est ainsi devenu le ministre de l’Action et des Comptes publics d’un gouvernement En marche, de gauche en même temps que de droite.

Alors, oui, il en a fait du chemin, le petit Gérald. Et il a dû en faire, des mouvements de coude, pour entrer dans les petits papiers des bonnes personnes au bon moment. Alors, forcément, il a depuis belle lurette, compris toutes les ficelles de la politique. Il a déclaré qu’en tant que maire, il se refuserait à célébrer les mariages homosexuels ? Il voyait dans la théorie du Genre la Théorie du Genre  « une absurdité absolue » contre laquelle il fallait « s’opposer totalement » ? Maintenant qu’il n’est plus maire mais qu’il est devenu un zélé macronniste, il regrette ses anciennes prises de position. Comprenez , « il est hors de question de remettre en cause la loi de la République ». C’est beau, les convictions…

Darmanin, c’est celui qui, dans une émission de télévision, brandit ingénument – en fait, pour couper court à toute critique sur la politique qu’il défend et surtout pour gêner aux entournures l’adversaire en face de lui – la photo de son grand-père, « petit berger berbère devenu tirailleur algérien à 16 ans et harki, décoré de la médaille militaire ». Comme s’il suffisait de se revendiquer le petit-fils d’un patriote français rempli de bravoure pour s’en approprier les qualités…On se demande alors si, en lisant les élucubrations de son petit-fils rapportées par Le Point, son grand-père gaulliste, ancien adjudant-chef de l’Armée française, ne s’est pas retourné dans sa tombe…

Parce qu’il ne se prend pas pour n’importe qui, le jeune Moussa. Il semble même qu’il s’octroie une influence considérable au sein du gouvernement. Laquelle ? Celle « d’avoir quand même fait démissionner un chef d’état major des Armées ». A savoir le Général Pierre de Villiers. Qui appréciera.

Comment les appelle-t-on, ces jeunes hommes prétentieux inexpérimentés, qui, à peine poussé le poil au menton, se vantent de leurs expériences ou de leurs forfaits ? Des blancs-becs. Et quand, en plus, ils sont suffisamment sots pour les crier sur tous les toits (dans un journal, par exemple), le tableau est complet.

Mais Darmanin, que son ascension en politique a mis le cerveau en surchauffe continue de fanfaronner : « C’est la classe, hein ? ». Oui, une classe de parvenu, que de se faire mousser pour des actions aussi peu reluisantes que, cela se peut, aussi exagérées que peut-être bien mensongères. Une classe de parvenu, ça oui, laide et vulgaire. Une classe de petit chef dénué de toute humilité et de bonnes manières. Une classe de parvenu aux propos imbéciles absolument discourtois à l’égard d’un homme pour qui le verbe Servir, servir la France, sont diamétralement opposés à la conception que semble adopter le freluquet. Qui poursuit sur sa lancée.

« Je suis pascalien, je ne suis pas habité par le doute », s’enorgueillit-il encore. Ce ne sont ni les scrupules ni la modestie qui l’étouffent, ce petit ! Ce serait, d’ailleurs, grâce à sa maman algérienne qui « l’ a beaucoup aimé  » ! Un tempérament de petit chef servile prêt à tout pour exister, arrogant, qui va là où le vent le pousse, au gré de ses intérêts. Mais alors, nous qui ne nous sentons pas pascalien  pour deux sous, s’il a réussi à faire démissionner un chef d’état-major des Armées, se pourrait-il qu’il y ait quelque soupçon de vérité dans les graves accusations dont il fait l’objet mais, heureusement pour lui, désormais prescrites ? « Relation sexuelle en échange d’une promesse, trafic d’influence et abus de faiblesse  » ?

Il « veut participer à l’Histoire », le vantard Darmanin  ? Le mot de la fin avec les Pensées (1866) d’Honoré de Balzac.

« Les parvenus sont comme les singes desquels ils ont l’adresse : on les voit en hauteur, on admire leur agilité pendant l’escalade mais arrivés à la cime, on n’aperçoit plus que leurs côtés honteux ».

Caroline Artus 

http://www.fdesouche.com/974641-gerald-darmanin-a-propos-de-pierre-de-villiers-jai-quand-meme-fait-demissionner-un-chef-detat-major-des-armees-tu-vois-cest-la-classe-hein

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Colombo

Parmi les VIP avec des têtes à claques Darmanin est dans mon TOP 10 en compagnie de Cazeneuve, Plénel, Macron, Castaner, Estrosi, Ruquier, Bertrand, Mélenchon, et Hollande !

Vieux Rebelle

Très beau tableau très réaliste. Il est proche de Sarko lequel n’hésite pas à déclarer n’avoir jamais trompé les français oubliant le référendum de 2005…Moi j’appelle ces arrivistes la honte de la France. Ils sont la parfaite représentation de la France décadente.

Lili

Une tronche de cake avec une morgue de pervers….. Il devrait mettre son slip sur sa face….
Tiens ! à propos de slip et de petites culottes….
Il en est où, moussa, de ses lamentables histoires d’abus sexuels ??

dufaitrez

Manindar a retourné sa veste ! Farfouillé auprès de Vanneste (hélas « mort » dans les conditions que l’on sait), Bertrand, Douillet… puis Macron !
Comme Esaü et Le Maire, il aime les lentilles ! Pas celles du Puy en Velay ! (Wauquier)
Tourcoing ? Tour de Con… Avec les plaintes, on se demande !

CLV

Un article qui colle complètement à la peau de ce petit nain de jardin, prêt à toutes les perversions pour exister, un lèche pompes tant toute sa splendeur.

Allobroge

« Je suis pascalien, je ne suis pas habité par le doute », s’enorgueillit-il encore » C’est toute la différence avec les gens intelligents. Les fanatiques n’ont aucun doute non plus !

Victoire de Tourtour

Et il n’a rien compris à Pascal, le freluquet.

gilbert

en lisant l’article, je me suis dit que la description allait comme un gant à son nouveau maître!!

Pierre

Veuillez corriger la phote d’aurtographe, ce n’est pas Darmanin mais Dardmalin

Zorglub

superbe taillage de costume 3 points chapeau et gants assortis. Bravo Madame vous avez tout dit. Lorsque ce Rastignac aux petits pieds lira votre article , je suis sûr qu’il va changer de couleur.

patrice kalicki

darmanin super cretin?mais aussi lache/traitre/profiteur/collabo/islamiste/complice de ce gouvernement de lavettes qui ce prennent pour des genies alors que c est tout le contraire?

Franc

viens dans ma salle de boxe ont va t apprendre l humilité , ha zut, j ai pas de mecs du bled dommage MDR

bernard

Pour grimper à l’arbre il faut avoir des braies propres…

Anne Lauwaert

au festival des baudruches, les vessies sont reines

a.aneto.

Un jour ou l’autre, le principe de Peter va s’appliquer dans la vie de ce Darmanin…il retournera au bled les poches pleines!

Hjallmar

Rien d’étonnant à ce qu’il ait été longtemps la coqueluche de Sarkozy.

anonyme

ça c’est un vrai connard il doit être bon à s…r des b…s de toute façon tout le gouvernement petit machin est du même acabit

Momo

Caroline Pour etre efficace il faut élever le débat c sur le fond de sa politique qu’il faut le démolire et pas sur des histoires de cul douteuses

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Pas tout à fait d’accord.je pense que si les histoires de CUL du beautiful prophète étaient connues du tous,ça changerait la donne.Car quand votre « religion » a été fondée par un mec qui ne peut pas se retenir de copuler avec l’esclave sexuelle qu’il vient de capturer après avoir massacré sa famille et fait torturer son mari pour lui faire avouer où est le trésor de la tribu,on fait profil bas.Et ceci n’est qu’une des turpitudes du beau modèle! Une autre pour la route? Quand on fait divorcer son fils adoptif pour s’envoyer en l’air avec sa femme et qu’on fait à la fois interdire l’adoption en islam et descendre un verset DIVIN pour justifier ses perversions,on ferme sa gueule.Voilà la belle RATP qui veut s’imposer chez nous…Amis pédophiles convertissez-vous !!!

Lili

Le mot « parvenu » va parfaitement à cet individu et il arrive encore à y ajouter une couche de vulgarité et de fiel …..

angora

il le porte sur la figure : une vraie tete à claques.

chevrotinedom

Mon dieu comme ce mec a une tète a claque

kairn

Il a un peu le meme parcours que les suceuses de service rachida Dati et la marocaine

belkacem

coco

pas élégant mais il y a du vrai !

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Y en a quand même une qui en a parlé….