Le choc des ethnies, de Gérard Pince : un remède contre la culpabilisation

Publié le 7 juillet 2016 - par - 8 commentaires - 1 371 vues
Share

GerardPinceIl est politiquement fort incorrect de ne pas être un enthousiaste des « migrations », de ne pas vouloir accueillir  la misère grandissante de notre planète. Nous serions responsables de cette misère, coupables de ne pas y remédier. Gérard Pince a osé poser la question  « pourquoi ? » et il y répond. Son livre est salutaire.

Nos élites tentent de nous culpabiliser – et en rajoutent puisque ça marche si bien (1) – dans un but qui n’est pas franchement joli : leur enrichissement et leur pouvoir. Gérard Pince ne se contente pas de le dire, il le démontre par l’histoire et par des exemples actuels. Je ne citerai qu’un exemple, la réalité de la colonisation, car je puis confirmer ce qui est dit et que l’auteur peut dire grâce à son expérience personnelle. Petite fille, j’ai connu un univers africain où tout le monde était heureux car le progrès – social, médical, économique, culturel – était constant et reconnu par l’ONU !. L’homme noir admirait l’homme blanc et mon beau-père n’a connu qu’aide et sourires jusque dans les coins les plus reculés de la brousse. Jeune adulte, j’ai dû entendre Hubert, Bernard et tant d’autres me demander « Quand ça va être fini, l’indépendance ? Quand on va encore avoir la colonie ? »

En Belgique, j’ai entendu des profs d’histoire expliquer à leurs élèves « les crimes de la colonisation » ! Sûr qu’il y en a eu… Il y a des psychopathes partout. Et il est tout aussi sûr que nous avons tué et massacré en envahissant nos voisins, que nous avons pratiqué l’esclavage comme tous les peuples de la terre. Ces peuples  seraient maintenant nos victimes, et on nous répète qu’il faut accepter les invasions actuelles venues d’anciennes colonies puisque ces « migrations » ont nos péchés pour origine (2). Gérard Pince nous explique pourquoi nous pouvons et devons refuser l’invasion. Il nous explique par exemple pourquoi l’Occident est le premier à avoir aboli l’esclavage, esclavage qu’il a vu et que j’ai pu voir en Afrique indépendante en 1990. Nous ne l’avons pas aboli par bonté d’âme mais en vertu de notre ingéniosité, de l’invention de machines de plus en plus efficaces.

Hollande, Merkel et compagnie voient leur propre intérêt à court terme, intérêt économique, électoral. Nous ne devons pas accepter la mort de la civilisation ! Les envahisseurs font chez eux et chez nous la preuve de leur impuissance à évoluer comme nous, ils n’ont pas notre ingéniosité et  viennent piller les fruits de cette ingéniosité. Ce pillage conduit bien à  la mort de la civilisation et celui qui lit ce livre ne peut en douter… comme il ne doutera pas des moyens que nous avons pour lutter.

Un petit extrait :

« Pour limiter l’emploi de la force, la noblesse utilise, avec le concours des religions, la stratégie qui consiste à implanter dans un individu un sentiment de culpabilité afin de le paralyser et de le rendre inoffensif. On fait croire aux hommes qu’ils ont commis une faute grave dans le passé. Dans le contexte judéo-chrétien, elle s’identifie au péché originel d’Adam mais pour les hindous , elle correspond aux forfaits perpétrés dans des vies antérieures. Le remords ronge le sujet qui gaspille sa vitalité en la retournant contre lui-même. Ce comportement masochiste diminue d’autant l’énergie dont il dispose pour lutter contre ceux qui l’asservissent. On explique ensuite que les souffrances endurées représentent une juste punition. Comment obtenir le pardon ? Il suffit d’obéir à Dieu mais alors résonne l’adjuration de Saint-Paul dans son épître aux Romains : « Que toute personne soit soumise aux puissances établies car il n’y a point de puissance qui ne vienne de Dieu et celles qui existent sont instituées par lui. Ainsi celui qui s’oppose à l’autorité, s’élève contre l’ordre que Dieu a établi. » Cette belle maxime qui mériterait d’être gravée en lettres d’or au fronton de tous les palais présidentiels, boucle le raisonnement sur lequel repose la stratégie de la faute. (p.42)

Mia Vossen

 

  • Lisez aussi Propaganda d’E.BERNAYS pour voir à quel point et avec quelle facilité l’être humain se laisse manipuler. Ce livre, lu par Goebbels, est un vaccin contre la manipulation !
  • Evidemment, on peut considérer qu’offrir médecine, hygiène, instruction… à des peuples incapables d’en user efficacement après notre départ, est un péché.
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
lhopliteeuropeen

Une évolution qui ne cesse d’interpeller: en 1962 l’Algérie et la Corée du Sud étaient au même niveau de développement humain et aujourd’hui?
Aujourd’hui le pays de Samsung et de Hyundai est la dixième puissance planétaire et supplanté un pays comme l’Espagne…
Quant à l’Algérie de M.Bouteflika…
Les pays décolonisés d’Asie décollent et ceux d’Afrique s’enfoncent.

Joël

L’immigration part avant tout d’une incapacité intellectuelle de pouvoir évoluer comme les pays du Nord de l’Europe! Le Professeur Américain Rushdon fait une analyse très détaillée et pertinente du capital intellectuel des civilisations du monde qui décrit ceci: QI des Africains =75 QI des Européens = 100 QI des Asiatiques =105. Il est malhonnête que de se voiler la face devant une telle réalité! Les races existent et sont inégales , c’est ainsi, et seul la soumission à une idéologie parée d’une malhonnêteté évite d’aborder le problème dans sa réalité étant donné que le gouvernement a aussi le pouvoir de tuer socialement puis économiquement la contestation de cette idéologie d’état! Les migrants qui envahissent l’Europe sont des populations qui viennent poussés par nos responsables politique par stratégie, mais ces clandestins viennent avant tout pour se faire prendre en charge sociale! Le reste n’est que palabres stériles et infantile!

Tom

La vraie question n’est pas de savoir pourquoi les migrants viennent en europe, mais plutôt pourquoi les peuples européens acceptent sans broncher leur euthanasie préparée devant leurs yeux par les mafias qui dirigent l’europe.
Le cochon qui voit l’homme aiguiser son couteau crie et se débat dans son enclos, devinant sa fin proche, tandis que l’européen rit, chante et danse, en rêvant à un monde métissé et multiculturel vanté par les élites.
Par quel mystère tant d’européens ont-ils perdu leur lucidité ?

BUTTERWORTH

PEUPLES EUROPEENS VOIR POLES AGAINST ISLAM ET AUTRES VIDEOS puis un tour a wolin viking festival ou battle of the nations prague2015 PUIS FESTIVAL CASTLEFEST ET BELTANE FESTIVAL EDIMBOURGH BIZARRE PAS DE DIVERSITE ET LES PAIENS NE SE REPENTENT PAS

François de France

Depuis qu’ils ne sont plus colonisés par les pays européens, les pays d’Afrique s’effondrent dans la corruption, l’insalubrité et les guerres civiles. L’espérance de vie à la naissance de pratiquement tous les peuples concernés a chuté terriblement depuis le départ des européens. Voulant retrouver le confort précédent, que les anciens racontent comme un eldorado, les jeunes générations émigrent en masse en Europe. Elles ne sont pas folles. Si leurs pays étaient devenus des paradis à la suite de la décolonisation, elles y seraient resté. Qu’ont-elles gagné à la décolonisation, à la fin de l’organisation apportée par l’Europe pendant plus de cent ans ? Des dictatures et leurs infamies. Bravo à eux. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. S’ils reproduisent leur modèle africain en Europe, l’Europe finira comme l’Afrique, un vaste bordel. Ah, c’est déjà le cas ici! La plupart des occidentaux intelligents et friqués commencent à lister les pays sans immigration arabo-musulmane et y investissent.

Tom

La liste est assez courte je crois….

Yves ESSYLU

La colonisation aurait pu apporter quelque chose à la France si de Gaulle ne s’était pas empressé de larguer le sahara au FLN vaincu par l’armée française

pasdecachezmoi

Excellent recadrage concernant la colonisation qui ne fut pas que désastre quoiqu’ en disent les biens pensants.