Gestion Covid : la France, 73e sur 98, encore bravo, Macron !

Dans ce rapport, l’institut australien Lowy a regardé à la loupe la manière dont 98 pays de la planète ont géré la crise du coronavirus. La France y est reléguée à la 73e place…

Un sacré coup de poing dans la gueule pour nos Macron, Castex, Véran et consorts.

Les données prises en compte par le Lowy Institute ont été extraites de la publication en ligne Our World in Data, collationnées par des chercheurs de l’université d’Oxford et du Global Change Data Lab, un institut à but non lucratif.

La période examinée couvre les 36 semaines qui ont suivi le centième cas confirmé de Covid-19 dans chaque pays, en utilisant les données disponibles jusqu’au 9 janvier 2021.

Les chercheurs du Lowy ont exclu la Chine communiste de leur étude, considérant que les données officielles concernant ce pays sont par trop sujettes à caution…

Quel a été l’impact des systèmes politiques, de la taille de la population et du développement économique sur les performances des pays ?

Pour répondre à ces questions, six critères ont été retenus par le Lowy Institute :

• Nombre de cas de Covid confirmés
• Nombre de décès par Covid confirmés
• Nombre de cas de Covid confirmés par million de personnes (population globale)
• Nombre de décès par Covid confirmés par million de personnes (population globale)
• Nombre de tests PCR effectués par millier de personnes (population globale)
• Nombre de cas confirmés en relation avec le nombre de tests effectués

Chaque pays est alors affecté d’un score allant de 0 à 100, naturellement dans l’ordre croissant des performances.

L’étude subdivise le globe en quatre régions :

• Le Proche-Orient – Afrique
• L’Asie-Pacifique
• Les deux Amériques, Nord et Sud
• Et enfin l’Europe

Sur la durée étudiée, c’est l’Asie-Pacifique qui obtient le meilleur score moyen : 58/100, suivi de l’Europe : 51/100, du Proche-Orient-Afrique : 49/100, et enfin des Amériques : 33,8/100.

Cependant, la « photographie » la plus récente de la situation (fin janvier) donne le classement suivant :

• Asie-Pacifique en tête, avec un score de 65/100
• Proche-Orient-Afrique, 55/100
• Amériques, 40/100
• Lanterne rouge pour l’Europe, 32/100

« De nombreux pays en développement ont été en mesure de faire face à la flambée initiale de la pandémie et les économies avancées, en tant que groupe, ont perdu leur avance à la fin de 2020 – avec une recrudescence des infections dans de nombreux endroits qui avaient apparemment réussi à réprimer les premières vagues de la pandémie. » observent les chercheurs du Lowy Institute.

Il faudra bien un jour se poser la question de l’impact négatif des pseudo-vaccins (Pfizer-BioNTech, Moderna…)  sur l’évolution à long terme de la pandémie, et comparer l’efficacité des thérapies « High tech » (et onéreuses…) privilégiées par les pays riches sous la coupe de Big Pharma, par rapport aux traitements « Low Tech » pas chers (hydroxychoroquine, azithromycine, ivermectine, zinc, vitamine C, vitamine D…) utilisés dans les pays « en développement ».

C’est ainsi qu’Israël, vanté par les autorités médicales et politiques du monde entier pour sa politique vaccinatoire ambitieuse, occupe la… 63e place du classement Lowy.

Par ailleurs, remarque le Lowy Institut : « Des verrouillages synchrones sur le continent européen hautement intégré ont réussi à calmer la première vague, mais des frontières plus ouvertes ont rendu les pays vulnérables à de nouvelles flambées dans les pays voisins. »

Le dogme ultralibéral des frontières ouvertes à tous vents, dogme qui est celui de la Commission européenne et de la plupart des pays membres de l’UE est ainsi pointé du doigt par l’Institut comme vecteur efficace de propagation du virus.

Le classement Lowy est accablant pour le régime macronien :

La France y occupe la 73e place. La Namibie, le Ghana, le Zimbabwe, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mozambique, l’Ouganda, la Tunisie, le Rwanda font mieux, voire beaucoup mieux : le Rwanda est ainsi dans les 10 premiers du classement…

Signalons les pays du « Top10 » : Nouvelle Zélande, Vietnam, Taïwan, Thaïlande, Chypre, Rwanda, Islande, Australie, Lettonie, Sri Lanka

Et ceux du « Bottom10 » : Chili, Ukraine, Oman, Panama, Bolivie, États-Unis, Iran, Colombie, Mexique, Brésil.

La taille démographique des pays joue un rôle important :

Sans surprise, les pays à population réduite (moins de 10 millions d’habitants) s’en tirent mieux que les pays à population moyenne (entre 10 et 100 millions), et beaucoup mieux que les pays très peuplés (plus de 100 millions).

C’est ainsi que dans les pays du « Top10 », à part le « gros » Vietnam (95 millions d’habitants), aucun autre pays ne dépasse les 26 millions. L’Islande compte 365 000 habitants ; Chypre, 870 000 ; la Lettonie, 2 millions.

À l’inverse, le « Bottom10 » compte quatre « poids lourds » démographiques : États-Unis, 332 millions d’habitants ; Brésil, 207 ; Mexique, 127 ; Iran, 86.

« [Les performances entre] les populations grandes, moyennes et petites ont nettement divergé moins d’un mois après que les pays ont enregistré leur centième cas de Covid-19. Les petits pays comptant moins de 10 millions d’habitants ont constamment surpassé leurs homologues plus grands tout au long de l’année 2020, bien que cette avance se soit légèrement rétrécie vers la fin de la période examinée. » observent les auteurs de l’étude.

En revanche, le régime politique ne semble pas jouer de rôle majeur :

L’étude ne pointe pas de différence significative entre régimes démocratiques, autoritaires et « hybrides »

***

J’entends déjà les déco(nn)deurs du Monde nous dirent que certaines productions du Lowy Institute ne sont pas méthodologiquement irréprochables.

Peut-être, chers déco(nn)deurs, mais la présente étude est scientifiquement inattaquable. Rappelons qu’elle se fonde sur les données collationnées par deux organismes au-dessus de tout soupçon de complotisme : l’université d’Oxford et le Global Change Data Lab.

Henri Dubost

image_pdf
0
0

10 Commentaires

  1. Le président italien a aussi été interrogé et il passera également ! ! ! !

  2. De ce type là n’est pas Macron qui lui, a été mis à l’ombre depuis la semaine de Noël par le général FLYNN en attendant de passer au tribunal pénal international ainsi que les premiers ministres d’Espagne du Portugal du Luxembourg et probablement Merkel aussi et les membres de la famille d’Angleterre sans parler de certaines des familles régnante du nord de l’Europe ! ! ! ! C’est gens là au moins pour les premiers ministres et les familles régnante ont été prévenus Parce quesi le chef du Pentagone ! ! ! !

  3. l’étude australienne prend le comptage à l’envers. En effet, Macron est l’un des meilleurs élèves du groupe des mondialistes, car il est là pour nous tuer et tuer notre pays et il y réussit particulièrement bien, c’est donc un homme très doué pour la casse, c’est un homme négatif à tous égards. Surtout ne lui demandez pas de construire, il en est incapable.

  4. Il est évident que le petit macron, traître à son pays pour se prosterner devant les mondialistes, les islamistes profite du Covid pour museler le bon peuple en le rendant hystérique au point de demander à se faire piquer. les collabos affluent en masse et c’est tant mieux !!! A retenir, macron a coulé la FRANCE !!!!!

  5. Pensez donc …c’est un vrai chef de guerre !!!! Mais pour nous c’est la débâcle ….et le ras le bol de leur baratin ….

  6. Ecoutez les, les Veran, Castex et compagnie…Ils s’auto-félicitent de leur gestion du covid, alors qu’ils devraient en avoir honte…reléguée à la 73 eme place, sur 98, ils devraient annoncer cette performance au début de chacune de leurs interventions TV.

  7. En Thaïlande (même superficie et même population … en nombre d’habitants… que la France), il y a à ce jour et depuis janvier 2020, moins de 80 morts (77) du virus chinois contre plus de 75 000 en France macroniste.

    Si les idiots au pouvoir en France n’avaient eu aucune idée, ils auraient pu, pour protéger les français, se contenter d’imiter les mesures prises par le gouvernement thaïlandais ; et dans le pire des cas, en admettant qu’il y ait eu du retard à appliquer ces mesures, la France pourrait compter 8000 morts, 100 fois plus qu’en Thailande.

    Malheureusement, les dirigeants macronistes, que les médias français persistent à appeler des génies, ont eu des idées bien à eux pour lutter contre le virus chinois. Résultat : 80 000 morts, soit mille fois plus qu’en Thailande.

  8. fakeniouze évidente puisque tout le monde (en france) sait ou est persuadé que nous avons le meilleur système de santé

  9. Quoi d’étonnant dans un pays en voie de quart-mondisation..
    Ce niveau est d’ailleurs parfaitement cohérent à celui des élèves de L’EN française, bien constatés par les différents test pisa et QI…. dont les résultats tendent asymptotiquement vers zéro avec les années… et les merveilleux enrichissements extérieurs africains.

Les commentaires sont fermés.