Ghazli se proclame magistrat, et met en examen Christine Tasin !

http://www.ghazli.com/article-christine-tasin-mis-en-examen-pour-m-avoir-diffame-121784159.html

Mourad Ghazli a donc décidé de harceler judiciairement les contributeurs de Riposte Laïque. Et le moins qu’on puisse dire est que la justice Taubira ne fait rien pour le décourager, puisque, pour prix de six plaintes déposées, il lui a été demandé la caution exorbitante de… 50 euros. Les magistrats ont dû considérer qu’à cause de la chute de l’immobilier, cet homme, propriétaire d’une trentaine d’appartements, en région parisienne, ne pouvait pas donner davantage…

Suite à ses démarches juridiques, une enquête a été diligentée. Christine Tasin a été auditionnée par un juge d’instruction. A l’heure qu’il est, nous ignorons quelles suites seront données à cette plainte contre elle, ni contre d’autres contributeurs de RL qui ne signent pas de leur nom…

Mais avant que l’enquête ne soit bouclée, se croyant sans doute dans une république bananière, Mourad Ghazli, surnommé le « Sumo » à la RATP, a donc décidé lui-même que Christine Tasin était « mis » en examen, et avait changé de sexe. Une telle faute dans un titre, cela fait désordre pour un homme qui se vante d’avoir écrit un livre !

Et l’homme, fort de cet effet d’annonce, roule des pectoraux (qui chez lui se sont transformés en mauvaise graisse abdominale depuis un moment) et annonce qu’il n’est pas un amateur judiciaire, et que ce n’est pas parce que Riposte Laïque est en Suisse que cela va se passer comme cela ! Il dit même qu’à lui tout seul, il a terrassé une armée d’avocats de la RATP !

On tremble ! On tremble d’autant plus que, vexé que nous ayons écrit que nous n’avons pas retrouvé sur internet de traces des titres de champions de judo qu’il se vante d’avoir obtenus, l’homme nous provoque… sur le tatami !

Si nous voulions jouer à ce jeu là, nous pourrions lui envoyer un membre de notre rédaction, moniteur de Krav Maga, qui, au vu de l’excédent de poids de Ghazli, le coucherait en moins d’une minute.

Mais nous préférons le charme de la plume, et continuer à mettre les rieurs de notre côté. Il faut admettre que Ghazli est pour nous un bon client, sur ce terrain là, nous le trouvons même plus drôle que Dieudonné…

Paul Le Poulpe

image_pdfimage_print