1

Gilbert Collard et la Ligue du Midi soutiennent le rassemblement de Callac

Nous avons reçu ce message de soutien de la Ligue du Midi et de son président, Richard Roudier. Merci aux cosignataires, Gilbert Collard, Valérie Laupies, Patrick Jardin, Patrick Isnard, Alain de Peretti et le général Piquemal pour le soutien apporté aux manifestants de Callac qui refusent le Grand Remplacement.

La Ligue du Midi, à fond contre le remplacement de population à Callac !

Pas de pardon pour les Bretons. Figurez-vous qu’une dame Cohen, qui a fait fortune dans le prêt-à-porter et qui vit à Paris a eu l’idée de « repeupler » Callac, petite ville de 2000 âmes sise au sud de Guimgamp. Pour ce faire, elle veut faire venir sur place 70 familles immigrées originaires d’Afrique. « C’est le projet Horizon pour lequel elle déboursera deux millions d’euros à titre personnel » nous dit la presse collabo. Mais Madame, est ce qu’en démocratie la richesse vous donne le droit de vous entourer de « manants » que vous aurez choisis ?

Ce projet fumeux, a été présenté le 14 avril dernier lors d’une réunion publique à Callac. Il s’agit tout bonnement d’ « Accueillir des familles de réfugiés qui ont fui les persécutions dans leurs pays et qui ont la volonté de s’installer durablement en France afin de dynamiser la population locale de ce bourg costarmoricain, tout en réhabilitant des bâtiments de la commune pour la réalisation de logements, de lieux de vie (salle des associations, crèches…) …

Opposés au « projet Horizon », plusieurs organisations patriotes appellent à un rassemblement le samedi 17 septembre. Les organisateurs de cette manifestation ont de bonnes raisons de s’indigner : « Pour ces familles, des logements vont être rénovés, des emplois vont être créés (18 % de chômage actuellement à Callac), des formations vont être dispensées, des aides vont être débloquées, des places d’école vont être données. Ce que les pouvoirs publics refusent aux Français de Callac, provoquant leur exode, va être accordé à ces familles immigrées. C’est inadmissible ! »

Mais le mal est beaucoup plus profond. Ces familles africaines ont une culture et (pour la plupart) une religion très différente de celles des habitants de Callac. Qui va devoir s’adapter à l’autre ? Poser la question c’est déjà y répondre !

Des milliers de personnes ont signé des pétitions pour le retrait de ce projet qui n’est, qu’on le veuille ou non, que la mise en pratique du « Grand Remplacement ». Ce n’est semble-t-il pas suffisant pour convaincre le maire de Callac et les promoteurs de ce projet fou de le retirer.

Si ce projet se réalise, il sera reproduit dans de multiples autres bourgades rurales. Or nos grandes métropoles – et même les villes moyennes – sont déjà très gravement touchées par les conséquences de l’immigration massive et incontrôlée. De grâce, ne laissons pas la France rurale, la France où il fait (encore) bon vivre, subir le même sort !

La Gauche bretonne refuse de voir qu’à la dernière présidentielle, les souverainistes ont réalisé 45,34% au second tour à Callac et près de 30 % au premier.

Aux dernières nouvelles, il semblerait que la réunion publique promise par la municipalité de Callac, le 23 septembre prochain, en présence d’élus et de la très généreuse famille Cohen, soit purement et simplement annulée. C’est encore une drôle de conception de la « démo-crassie », car de nombreux habitants du canton réclament la tenue d’un référendum.

Dernier détail amusant ou tragique, on ne sait trop ? Hier la télé nous annonçait que Macron avait sous le coude un projet de loi pour le début de l’année 2023. Face à une « politique absurde, un projet de loi relatif à l’asile (politique), donc à l’immigration dans la République, sera déposé début 2023 », a déclaré le président lors d’une réunion avec des préfets. En fait notre politique d’accueil de l’immigré serait « inefficace et inhumaine »… « Il faut arrêter les ghettos insalubres qui génèrent de la délinquance et mieux répartir l’immigration au sein de la population ». Ben voyons !

Après avoir livré les banlieues, les « territoires perdus de la République » qui ne sont pas perdus pour tout le monde, la marionnette Macron et ceux qui tirent ses ficelles ont décidé de livrer la France rurale à une faune allogène invasive. L’avorton présidentiel nous prend pour des imbéciles « et en même temps » pour des CONS.

La mobilisation ne fait que commencer. Partout où ils le peuvent et par tous les moyens, les patriotes français doivent se mobiliser pour refuser et empêcher l’invasion migratoire organisée par nos élites cosmopolites.

Les citoyens du Midi soutiennent les manifestants, et s’opposeront dans leurs villes à tous les Callac que l’Etat voudrait nous imposer !

Des consignes vont suivre…

Communiqué de la Ligue du Midi du 16/09/2022

Richard Roudier (30) Président de la Ligue du Midi

Avec le soutien de Gilbert Collard (30), Patrick Isnard (83), Patrick Jardin (83), Valérie Laupies (13), Christian Piquemal (13), Alain De Peretti (33)

D’après un texte d’Éric de Verdelhan