Giorgia on t’aime, on est de tout cœur avec toi !

« La fête est finie, l’Italie va commencer à défendre ses intérêts nationaux »

Aux derniers résultats sortis des urnes, l’affaire semble bien se présenter pour Georgia Meloni. Son parti Fratelli d’Italia récolterait 25 % des suffrages qui s’additionneraient aux 12 % de Salvini et les 10 % de Berlusconi. Et pourrait compter sur le soutien sous conditions des 15 % du mouvement 5 étoiles. Donc avec une majorité en voix de l’ordre de 60 %. Et plus en sièges, compte tenu du mode de scrutin.

Mais sa nomination n’est pas automatique pour emménager au Palazzo Chigi, même avec une majorité confortable !

Le parcours de la combattante

Si les résultats définitifs confirment cette tendance, va commencer alors le parcours du combattant pour l’heureuse pressentie : choisir ses ministres de façon équilibrée en évitant de froisser les ambitions des uns et des autres, tout en valorisant les compétences. Mais rien d’officiel encore à ce stade de la procédure.

D’abord les 200 nouveaux élus du Sénat et les 400 députés de la Chambre devront se réunir dans les 20 jours, soit le 15 octobre au plus tard, pour élire leurs présidents respectifs.

Ceci fait, le président de la République qui a un rôle de potiche comme sous notre troisième république entamera des consultations purement formelles sur la nomination du nouveau chef du gouvernement,

Les présidents des deux chambres, ainsi que les chefs des principaux partis et les chefs des groupes parlementaires donneront leur avis.

Le chef de l’État donnera alors mandat à une personnalité pour former un nouveau gouvernement. Cette dernière acceptera le mandat « avec réserve » et décidera avec ses alliés des postes ministériels et de la politique à mener.

Avec une majorité claire, ce formalisme désuet peut paraître inutile. Mais ce ne fut pas toujours le cas dans le passé. Avec des majorités instables à géométrie variable, ou des gouvernements de minorité comptant sur les « neutres » pour gouverner. Et ne parlons même pas des satrapes non élus comme l’infâme Draghi imposé par l’eurocrature.

Raboter les angles en politique étrangère

La pierre d’achoppement risque d’être le positionnement de Giorgia sur l’Ukraine, mais on peut la créditer de suffisamment d’intelligence politique pour ne pas créer un abcès de fixation et de discorde sur ce sujet.

Un accord minimum trouvé avec ses alliées, la candidate pressentie se rendra chez le Président et « lèvera sa réserve » et un nouveau gouvernement sera annoncé dans la foulée.

Délais entre un mois et trois mois pour se mettre d’accord entre alliés aux sensibilités proches mais pas toujours copies conformes. En 2008, il avait fallu 24 jours à Silvio Berlusconi record de rapidité, tandis que le record de lenteur de 89 jours fut établi par Giuseppe Conte en 2018.

Ces formalités expédiées, le nouveau gouvernement devra être soutenu par une majorité durable. On peut espérer que la sagesse prévaudra sur les considérations personnelles et les petites frustrations des oubliés à la distribution des prix.

Ceci dit, je dois dire que je suis indigné et ulcéré par les vomissures des médias aux ordres, qui marchent une fois de plus à côté leurs pompes

Première abjection : La pourriture médiatique mondialiste qualifie Georgia de post-fasciste

Pas assez intelligents pour comprendre qu’un communiste ou un démocrate chrétien élu après 1945 était, forcément, un post fasciste.

Le sens des mots échappe à ces crapules dont la vue s’embrouille et la langue devient pâteuse à l’idée intolérable que des patriotes puissent accéder au pouvoir. Malgré les objections, les vaticinations et les menaces de la führette Heil von der Leyen. Qui n’est pas seulement un peu fachotte. Mais nazie jusqu’au trognon.

Deuxième ignominie : « C’est une femme. Saura-t-elle s’imposer ? »

Outre le fait qu’elle a prouvé depuis de nombreuses années de militantisme patriotique sa force de caractère et la solidité de ses convictions, une telle question est incongrue et injurieuse.

Surtout venant de « progressistes » qui se disent féministes tant que leurs femmes prennent des baffes sans se rebiffer.

Troisième aberration :« Giorgia n’aborde pas « comme il faut » le thème essentiel du réchauffement climatique »

Ces journaleux se croient en France où les médias décident de quoi on a le droit parler ou pas, et de ce qui a priorité.

Pour ces canailles, il est intolérable que la grande peur inventée par le Nouvel Ordre Mondial n’occulte pas partout la crainte légitime, raisonnable et effective d’un Grand Remplacement, déjà commencé, de tous les peuples d’Europe.

Quoi, on ne va plus laisser la voie libre aux envahisseurs exotiques aux mœurs, à la culture, à la religion et aux comportements tribaux étrangers à tout ce qui a cimenté notre civilisation depuis plus de 2000 ans ?

Quatrième extravagance qui, bien qu’anecdotique, révèle le niveau de culture affligeant des distingués politologues qui pontifient dans les merdias.

Ils voient Giorgia devenir « premier ministre » alors que le poste n’existe pas en Italie. Et expliquent doctement que c’est à cause de la proportionnelle honnie en France.

Alors que ce scrutin juste et véritablement démocratique ne concerne que les 5/8 des circonscriptions. Les 3 autres huitièmes, c’est au scrutin uninominal à un tour. Dans les deux cas, sauf minima, victoire du premier arrivé quel que soit son score, d’où la nécessité d’alliances… Que les distingués politologues dénoncent comme étant « contre-nature ». Moins toutefois que les pratiques effrontées de Macronescu…

Christian Navis

Climats sous influence (climatorealist.blogspot.com)

image_pdfimage_print
25

61 Commentaires

  1. Christian Navis…elle ne veux pas sortir de l’union des traîtres européistes…elle ne veux pas sortir de l’entité mercenaires otanesque…elle ose condamné la Russie qui combat le même ennemis/traîtres à savoir La mafia mondialistes parasitaires satanique otanesque…
    Désolé mais mais vous êtes complètement à l’ouest sur son cas….je pense que sa véritable politique seras la haute trahison du peuple italien….je strictement aucune confiance envers cette femme…elle joue un rôle..

    • Je n’ai pas la chance de prédire l’avenir comme vous, aussi je m’en tiens à son programme qui met en führer la bochesse : Dénonciation des traités préjudiciables comme Schengen, renégociation des clauses désavantageuses de la politique agricole ou des solidarités avec les boucaques parmi d’autres, prise de distance vis à vis des juridictions européistes et de la Commission dont les « directives » sont des diktats.

  2. Comment defendre des intérêts nationaux sans sortir de l’europe? Santé, retraite, énergie, émigration , justice, même la façon correcte de penser est gérée parl’EU. C’est encore comme le dirait Shakespeare, beaucoup de bruit pour rien.

    • Tu est trop naïf !…tu te paye de mots mais tu est complètement aveugle sur sa véritable position politique
      Elle ne veux pas sortir de l’union des traîtres européistes elle ne veut pas sortire de l’entité mercenaires otanesque elle a condamné la SAINTE RUSSIE
      alors quel combat le même ennemis/traîtres de tout les patriotes-natios à savoir La mafia des parasites mondialistes satanique…tu verras sa véritable politique
      Est la haute-trahison du peuple italien et de tout les peuples patriotes-natios heleno-chretien blanc d’occident
      Tu te fait des illusion sur cette créature de l’enfer!

  3. Tout beau tout nouveau. Espérons que ce ne sera pas une étoile filante à l’instar de son prédécesseur Matteo Salvini qui a été empêché de mener à bien son programme. Seul le temps démontrera la pérennité de son élection et de ses intentions; en Italie rien n’est jamais gagné.

    • C’est le cas de tous les politiques … Avec le temps, on a découvert que Macron n’était pas Jupiter mais Uranus (on a découvert bien d’autres choses à son sujet …), que Von der Leyen se prenait à présent pour le führer et qu’entraîner l’Europe dans une guerre dont elle paierait très cher le prix ne lui posait aucun problème, que Mélenchon préférait les musulmans au peuple français, etc.
      Alors espérons. Pour l’instant c’est une bonne nouvelle et on peut s’en réjouir. A priori, Les Italiens vont redevenir maîtres de leur destin.

      • Tu rêve debout…tu vas vite être déçu concernant cette créature du mensonge…tout son discours n’est que de l’esbroufe…car Jamais elle ne pourras appliquer sa prétendue politique de patriotes-natios en restant dans
        L’union des traîtres européistes et dans l’entité mercenaires otanesque ..c’est un prisonnier qui prétend à la liberté sans vouloir sortire du goulag
        Désolé mais quand les mots et les discours se télescope
        Sur une réalité..cela s’appelle de la fumisterie hypocrite crasse…dans se monde de ténèbres nous voulons tellement voir un rayon de soleil percé ..que nous nous empressons de voir la pâle lumière d’une lampe
        Comme si c’était enfin le cas….DÉSOLÉ😔 !
        Se n’est pas du pessimiste mais un simple constat de vérité 🤔!

  4. Meloni? Atlantiste,pro OTAN,pour l’Ukraine, pro vax .Attendre la suite sans illusion aucune.

    • « Oui à la famille naturelle, non aux lobbies LGBT ! Oui à la culture de la vie, non à l’abîme de la mort ! Oui à l’universalité de la croix, non à la violence islamiste ! Oui à notre civilisation, et non à ceux qui veulent la détruire »
      Ces paroles sont déjà un bon début. Pour la croix, ça se discute mais mieux vaut la croix que la violence représentée par le croissant.
      Pour le reste on verra. Je pense qu’elle – et son parti – seront déjà plus à l’écoute des Italiens que la secte de Bruxelles et son gourou.

    • Je suis athée et 100% pro Poutine.
      Mais il y a d’autres priorités que l’église et l’Ukraine.
      Aussi j’oublierai ces points de désaccord si elle interdit l’accès aux bateaux d’envahisseurs, les renvoie d’où ils viennent, et les coule après avoir débarqué les passagers.
      Ces navires ne sont pas assurés. Les passeurs comprendront vite. Comme les envahisseurs qui auront raqué pour rien.

  5. C’est un génie du marketing : avoir donné pour nom à son parti les deux premiers mots de l’hymne national, c’est juste génial.!!!
    À chaque cérémonie, chaque match international, chaque commémoration la foule chante le nom du parti ! Et comme tout le monde le sait, dites du bien ou dites du mal du produit, dites son nom !

  6. On aura tous constatés les cris d’effroi propagés par nos radios-TV nationales : « Meloni fasciiiiste »… ! NOUS savons par contre que le fascisme réel s’est installé pernicieusement au moyen de l’imposture qui s’appelle UE ! La dictature gaucho-marxiste est bien là ! Les gvts UE soumis/et acteurs de cette dictature le démontrent quotidiennement. « C’est pas nous, c’est L’UE » : l’Ukraine est-elle une province d’un pays de l’UE ? NON !!!!

  7. Les journaleux français n’ont aucune culture, ne connaissent pas l’histoire et sont juste payés par le pouvoir pour faire de la propagande ainsi que pour faire peur aux gens et cela, pour TOUS les sujets !!!
    On a vraiment pas de chance dans ce pays de débiles car à part 20% des gens, tous les autres plongent dans les mensonges que ces journaleux leur racontent.
    Bref, je suis très heureux pour nos voisins Italiens et je souhaite vraiment que ce nouveau gouvernement sera efficace.

  8. Quelle claque pour ces 58% de franchouillards foutus !
    Rien à voire avec les Zemmour Sarkozystes and co !

  9. Sympathique ( molto molto ) elle a su se faire aimer et on l’aime . Tout le contraire d’un Macron que même des gens jusque là gentils ne peuvent que détester profondément et définitivement. Mais il parait que le manipulateur pervers très nocif et très tres toxique s’en moque de ce que pensent de lui ses sujets.

  10. espérons qu’elle va totalement bloquer l’arrivée de ces bateaux migrants organisés par les associations corrompues de soros avec le soutien de la non moins corrompue UE et son allemande nazie – si seulement la france, avant de sombrer définitivement, pouvait se réveiller et faire taire ses egos démesurés qui empêchent ce type d’union à l’italienne

  11. La formule il est là , l’exemple Italien, l’unité des patriotes en France nous serions majoritaire , il faut laisser à coté sa boutique comme le fait Marine et penser pour le pays , Marine Le Pen s’il avait accepté la main de Zemmour, avec Dupont-Aignan, Philippot , Asselineau aujourd’hui nous ne serions dans ce cauchemar Macroniste

    • Exact sauf que tous les LR ne sont pas de droite ! Pas 1 seul n’est vraiment de droite ou tout simplement Patriote. Ils bouffent à la gamelle, celle que nous payons, et c’est tout !

    • Marcel, la main, il faut la prendre comme les italiens avant le 1er tour et NON la repousser à cause de quelques désaccords futiles comme l’ont fait N.D.E / Philippot, lorsque MLP la leur a tendue. Tant qu’à Z. lui a voulu la fusion uniquement après avoir perdu au 2 e tour, pas avant convaincu qu’il était de gagner et détruire MLP/ RN . Tout ces petits partis ne voient qu’une chose sauver leur boutique, leur gamelle. Ils savent pertinemment qu’avec leur 1 % 1/2 et 3 % ils n’arriveront jamais à la présidence MAIS peu leur importe du moment que la boutique tourne et les fait vivre. Grace à Macron ils sont toujours sur le devant de la scène et peuvent critiquer le pouvoir en place. Alors que tt faire pour mettre en place une personne et son équipe qui redresseraient le pays les ferait passer au second plan !

      • C’est ça le RN a gagné et MLP est présidente! en réalité les cocus comptez vous comme d’hab, quant au débat du 2e tour puisque macron et MLp n’ont jamais osé affronté Zemmour, on a vu la gauchiasse s’écraser mollement devant l’escroc criminel macron, et dire que j’ai voté pour MLP pour avoir écouté Zemmour! (c’est le seul reproche que je lui fait)
        le RN c’est l’équivalent du M5S italien

        • Nous deux ne le sommes pas, cocus. Ni aveugles. Au second tour, on ne vote pas tant POUR un candidat que CONTRE l’autre. Mais au RN, on se croit vite propriétaire des voix. Ca n’est pas le cas. De 4% à 26 %, bravo (Et Salvini de 17% à 9%)! Mais mathématiquement ça n’est encore rien que de passer de l’inexistence à 7%. « Tout ces (petits) partis ne voient qu’une chose sauver leur boutique, leur gamelle. » Comment dire… : -) Les fanfarons qui se croyaient seuls se préparent des lendemains qui déchantent.

        • F. B. Problème de mémoire ? Vous oubliez la désastreuse rencontre de Z. face à V. Pécresse !!!!

          • Où Pécresse a utilisé la vieille mais éprouvée tactique des journalistes : lui couper la parole en permanence pour ne pas le laisser développer ses idées et empêcher les auditeurs de l’entendre. Ceci sous l’oeil bienveillant des journalistes, familiers de la technique bien sûr et dont c’était le rôle d’empêcher ça. Quant à Marine le Pen, on ne saura pas (mais on se doute fortement) car elle n’a pas osé l’affronter, par peur d’une dérouillée. Elle lui a opposé le coup éculé du mépris (qui ne trompe personne) que Chirac a fait à son père en 2002. Bien a pris à Chirac puisqu’il a été élu. L’Héritière n’a pas oublié la leçon : la lâcheté paie.

            • non-c. Z. n’est pas en reste puisque lui coupe la parole à son interlocuteur pour lui dire qu’il n’a rien compris ( comme tout les autres en ce qui concerne les propos de Z. ) afin de l’abrouver de citations d’un autre temps, de lui imposer ses idées tout en le faisant passer pour un imbécile. Conclusion : E.Z c’est retrouvait devant une plus agressive que lui et il s’est vautré !!! MDR, MLP peur d’une dérouillée, mais si elle avait peur, elle ne combattrait pas tt les autres partis politique contre elle depuis le début. On peut dire que  » la trouillarde  » se porte plutôt bien après avoir reçu autant d’attaques de toute part depuis des années. Jamais aucun homme n’a dû faire face à autant de haine de la part des autres partis et du gouvernement EH POURTANT elle est toujours là et n’a jamais rien lâchée pendant que des hommes jetaient l’éponge. TT comme votre Z. devant Pécresse !!!!

        • F. Blanc, regardez vous dans un miroir et vous en aurait un de cocu, seulement vous n’en avez pas encore pris conscience av. Z. Nous, nous avons comme les italiens l’intelligence de faire 2 colonnes avec le + et le – et de voir que le total donnait un énorme avantage à MLP / RN contre un cinglé destructeur, qui ne cherche que notre remplacement et nous a pourri la vie en nous insultant pendant 5 ans sans oublier tt le reste. Nous ne nous sommes pas arrêtés à des futilités stériles MAIS a celui de D’EJECTER MACRON et de reprendre notre avenir en main, de garder nos cerveaux qui s’expatrient et refuser en remplacement les QI 0 improductifs, camés, assassins qui feront leur remplacement et le nôtre. On vote pour LE PARTI qui nous offre tt cela et le RN était LE SEUL !

          • vous êtes la reine des connasses meilleure que la bouse adoubée par le grand cadi de mayotte

  12. Attendre et voir pour savoir si la droite natio tiendra ses promesses .
    Salvini et Meloni sont des politiciens professionnels : achtung minen 🤬🤬🤬
    Risque de démocrassouille en vue si la droite dite dure ne s’ avère pas aussi dure que prévu
    Si ce n’est pas le cas , seule la formation d’ une junte militaire couplée à une répression stalinienne de la gauchiasserie sauvera l’ Italie et l’ Europe du désastre mondialiste

  13. Elle va entreprendre le blocage des importations / invasions de déchets sur le sol italiens pour un retour à l’envoyeur. Une chance pour les veaux français qui eux ont préférés remettre Macron pro envahissement. Eh pourquoi, parce que les italiens ont réalisés au contraire ds veaux français qu’une bonne partie des CERVEAUX italiens s’expatriaient vers l’étranger pendant qu’eux récupéraient tout les QI 0 improductifs dont les autres pays se débarrassent vers l’U. E. Voila ce que donne le raisonnement à la place de la haine et stupidité. Les italiens l’ont suivi alors que tout comme MLP / RN elle laissait volontairement quelques points d’ombres sur son programme afin de ne pas tt révéler MAIS pouvoir mettre en place une fois élu !

  14. Voila ce qui arrive lorsqu’un peuple italien veut par dessus tout REPRENDRE son destin en main tt au contraire des veaux haineux, laxistes, corrompus et j’en passe français qui eux ont préférés remettre un psychopathe en place plutôt que de suivre les 13 millions qui ont votés MLP / RN et voulaient eux REPRENDRE leur destin en main et non le laisser dans celles des cassos musulmans. Demain les veaux continueront à s’enfoncer dans le purin pendant que les italiens s’en sortiront !

  15. Excellent, en plus les Blancs danois ont battu les noirs français !
    La semaine démarre bien !

    • Quelle belle équipe, digne de la France des Années 50 .comment nier les inégalités naturelles entre les peuples ? Pour ma part je renonce à voir jouer la racaille des banlieues.

      • Je n’ai jamais le foot ou depuis l’équipe de France est devenue l’équipe d’Afrique en France . Je préfère un bon match de rugby avec des joueurs comme Dusautoir , Bentsen , Chabal et tous les petits nouveaux qui ont intégrés l’Equipe de France de rugby à ce jour .

  16. le mouvement 5 etoiles me paraît être un parti fourre-tout, c’est à dire l’équivalent du RN, donc un allié versatile

    • Fratelli + la ligue de Salvini + Forza de Berlusconi ont assez d’élus pour former une majorité.
      Mais si des 5 étoiles veulent les rejoindre, pourquoi pas?

      • Attention les 5 étoiles sont devenus d’habiles vendeurs au rayon des casaques…. Je vis en Italie je sais ce que je dis. Personnellement je me méfie. Conte est l’homme qui a gouverné l’Italie de la pandémie à coup de décrets autoritaires et à l’époque la Meloni l’avait bcp attaqué. Un arrogant de première ce monsieur, beware.

  17. Attention ils vont essayer de la coincer avec l’aide du sénile bidet, la casque à pointe et foutriquet sur la guerre en Ukraine avec des sanctions visant a réduire le budget italien européen .

    • À part que si l’Italie renégocie les traités, ou à défaut sort de l’Eurocrature, les eurotocrates perdront la plupart de leurs moyens de pression.
      D’autant qu’un état souverain, poussé dans ses derniers retranchements, peut annuler unilatéralement ses dettes.
      Et repartir sur des bases saines.

      • Ils peuvent demander un moratoire concernant les traités dans un premier temps. Je ne sais pas si en sortir sera aussi simple. Mais pourquoi pas.

        • Un état vraiment souverain a toute latitude pour dénoncer un traité, ou seulement certaines clauses, s’il estime que ne rien changer serait préjudiciable pour son peuple.
          L’objectif serait de revenir à l’Europe des Nations en mettant fin à cette monstruosité bureaucratique supranationale et antidémocratique qu’est la commission.

  18. C’est stimulant, c’est bien, c’est beau, c’est réjouissant, et ça sent la vie qui veut vivre. Bravo à Giorgia et ses alliés !

  19. Giorgia est un contre pouvoir à la pensée mondialiste de l’allemande dictateur ! La droite italienne devrait avoir un petit chèque de la BCE pour se calmer et ce sera pire ? Quand toute l’UE sera équipé du Web les mondialistes iront se faire cuire …des pâtes !

  20. Macron parlait de  » lèpre populiste en Italie « …….l eau a coulé sous le pont, le pont s est écroulé et Macron va se noyer. Quant à la garce de chienne allemande, à mon avis, ses jours en politique sont comptés.

    • La victoire de Giorgia, passée en 4 ans de 4% à 25%, devrait être un encouragement pour Zemmour et une source d’inspiration pour Marine, Philippot, De Villiers, et tous les vrais Français patriotes.
      Pour ne pas disparaître, les Français doivent réapprendre très vite que l’union fait la force !

Les commentaires sont fermés.