Gloire à la séculaire résistance polonaise

« Nous sommes tous des patriotes et des catholiques polonais ! »

La réélection d’Andrzej Duda à la présidence de la République polonaise est une magnifique victoire du patriotisme polonais, rempart de la liberté, contre lequel s’étaient pourtant massivement et fanatiquement liguées toutes les forces politico-médiatiques du « meilleur des mondes » totalitaire et de l’eurocratie en particulier.

Il n’était aujourd’hui que de constater d’abord le silence sur France-Inter puis les commentaires fielleux et rageurs sur cette victoire, présentée comme un semi-échec voire un échec des forces conservatrices polonaises, refusant insupportablement la pourtant si nécessaire soumission au nouvel ordre mondial de la révolution sociétale LGBT.

Au moment où monsieur Erdogan, l’arrogant néo-sultan ottoman, vient impudemment de retransformer en mosquée la basilique Sainte-Sophie de Constantinople, on ne saurait oublier, comme le rappela saint Jean-Paul II dans son dernier ouvrage Mémoire et Identité, que ce fut « Jean III Sobieski qui sauva l’Europe du danger ottoman à la bataille de Vienne en 1683. Victoire qui éloigna ce danger de l’Europe pour une longue période ».

La Pologne atrocement écrasée en 1939 par les forces conjointes d’Hitler et de Staline puis se libérant ensuite dans les années 1985-1990 de la longue oppression de l’ordre rouge, s’avère encore aujourd’hui magnifiquement une admirable patrie où s’incarnent puissamment les forces de la foi, de la liberté, du respect de la vie et de la dignité humaine.

Aussi, pouvons-nous toujours scander avec joie : « Nous sommes tous des catholiques polonais ! »

Bernard Antony

http://www.lagrif.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=224:gloire-a-la-seculaire-resistance-polonaise&Itemid=385

0
0

21 Commentaires

  1. cela prouve que les poutinolatres ont tort, inutile de s’arriérer avec la vénération sovétique et le décalage culturel pour résister

  2. Il est clair que ceux qui ont vécu sous le joug du communisme, pas question de céder à la mode bienpensante de l’islam religion d’amour et de paix. Donc pas question de se laisser envahir.
    La frontière de l’ancien bloc soviétique est bien visible de ce côté-ci de l’Europe.

  3. Admirateur de la Pologne, je ne puis que me réjouir que Duda ait réenfourché son Dada !
    Décidément, le Soleil se lève bien à l’Est !

    • Admirateur de la Pologne de Trzaskowski, je ne puis que dire Dodo Duda !

      Le soleil se lève à l’Est trzaskowskien !

  4. Comme moi je suppose que tous les Patriotes Français félicites nos frères Polonais pour leur acte de résistance à la pression mafia-européenne.
    Encore mille fois bravo à ce brave peuple !

  5. DOBRE POLSKI ! A ce pays de quitter l’UE destructrice des états , des peuples européens !

    • Super idée ! Seuls 22% des Polonais déclarent vouloir quitter l’UE. Le peuple à 78% pro UE est souverain, non ?

  6. Bernard, j’apprécie votre enthousiasme et vos belles envolées lyriques. Elles sont exactes relativement à Erdogan mais bien imprudentes pour le reste.

    Toute la branche polonaise de ma famille vit en Silésie. Tous sont croyants et patriotes. Tous ont voté Holownia au premier tour et Trzaskowski au second, ceci par rejet du parti PiS – dont Duda est l’incarnation – et de son immense hypocrisie politique selon le deal gagnant-gagnant : clergé, donne-moi ta légitimité morale, en échange je pourrai gouverner éthiquement et violer la Constitution polonaise. Sauf que Bruxelles n’est pas dupe…

    En Pologne, vous cherchez parfois en vain la matérialisation de la parole bienveillante et compassionnelle du Christ.

    Un partisan belgo-polonais du méchant Trzaskowski, Richard

    • Je vous rappelle puisque vous vous dites belgo-polonais, que l’historien belge David Engels a quitté la Belgique pour aller vivre en Pologne, « parce qu’il ne se sentait plus chez lui à Bruxelles » et qu’il voulait que ses enfants puissent bénéficier de la même enfance paisible que lui. Il travaille comme professeur d’histoire à l’Université de Poznan.Je vous rappelle aussi qu’à Bruxelles à l’instar de Berlin, le prénom le plus fréquent des nouveaux nés est Mohamed, pas typiquement wallon ni flamand.

    • Votre reponse , comme votre article, copie’-colle’-d’un journal d’opposition Gazeta Wyborcza -Richard Mil-digne d’un journaleux de Canard Enchaine’ soit Liberation, plein de mensonges et demi-verites, c’est votre choix , ce ne sont pas les les arguments dans votre article , c’est la meprise et la haine de la Pologne catholique et insoumise et son president legalement choisi
      svp. un article sur Vlaamse Belange , Leon Degrelle et sa courageuse Legion Wallone , Congo Belge

      • Stanislaw, je rédige personnellement mes articles de A à Z en Word. Aucun copy-paste de ma part. Je ne suis pas antichrétien mais anticlérical et membre sympathisant du PO.

        Stanislaw, la Bible ça ne mange pas de pain. Ce qui m’intéresse, ce sont les exportations POlonaises vers l’Allemagne, business-business mon ami !

        Chez nous à Katowice, tout le monde a voté Holownia au premier tour et Trzasko au second…

        PiS peut faire ses valises, viva PO, viva Rafale et viva Bruksela bellissima !

    •  » Sauf que Bruxelles n’est pas dupe »
      Ah parce que vous attachez de l’importance à ce que pense une organisation vouée à la disparition des peuples européens ?
      Quant à la conception de la  » parole bienveillante du Christ » elle doit être celle de la théologie de la libération de Bergoglio.

  7. la nouvelle de la réélection n’a pas suscité grands commentaires sur dans les médias aux ordres, donc c’est une belle victoire des polonais
    voilà comment je comprends les choses, en négatif (de photographie) le contraire de ce qu’ils disent est vrai

  8. Merci Monsieur Antony , que je lis par ailleurs , doublement pour avoir contribué au site RL

  9. Félicitations aux Polonais qui ont réélu le président Duda, qui a extrêmement bien géré son pays : plein emploi, croissance économique forte, et excellente gestion de l’épidémie du coronavirus.

    Rappelons les chiffres : en Pologne, 41 morts par million d’habitants, contre 447 morts par million d’habitants en France (en clair : une catastrophe complète).

    Et je ne parle même pas des résultats économiques miteux de la France dirigée par Macron. Il n’y a pas photo…

Les commentaires sont fermés.