GODF : l'heure est venue de faire un grand ménage !

L’Association Européenne de la Pensée Libre à la pointe du combat pour la laïcité
Les trotskystes de la la Commission Laicité du GODF aux abonnés absents

Nous avons décidé, à la suite de notre article du 15 juin dans Riposte Laïque, de poursuivre la lutte pour que le GODF soit débarrassé de la tutelle des trotskystes de La Libre Pensée sur la Commission permanente de Laïcité.
Ce qui contribue à notre détermination, ce sont les réactions de Jean-Pierre Weiselberg et de son staff à la suite des révélations de Riposte Laïque sur l’occupation musclée de la rue Myrha à Paris par les musulmans intégristes tous les vendredi de 13h à 17h ; selon un « délégué laïcité » trotskyste envoyé sur place par Jean-Pierre Weisselberg, il ne s’agit que d’un débordement minime, tout à fait compréhensible d’après lui, suite au manque de place dans la mosquée pour prier!; il ne s’est pas rendu compte en proférant ces âneries que 800 000 lecteurs dans le monde entier ont pu visionner, grâce au site de Riposte Laïque, les vidéos de Maxime Lépante, montrant plusieurs milliers d’islamistes bloquant la rue Mirha et les rues alentours avec une milice menaçante de gros bras avec des brassards, barrant les rues par des barrières métalliques ou des rubans. Et aux alentours de ces rues sont stationnées des voitures aux immatriculations diverses de tous les départements de l’Ile de France!!! Nier la provocation des islamistes devient un art auquel excellent trotskystes et autres collabos, du PS de Daniel Vaillant au MRAP de Mouloud Aounit!!!!
S’il y a bien une preuve objective du parti pris, donc de la malhonnêteté intellectuelle de la commission Weisselberg, c’est bien celle là!!! Est-ce digne de francs-maçons?
Mais nos trotskystes (et les idiots utiles qui croient en eux sans se poser des questions) savent seulement faire des commémorations pour occuper le terrain; ils font illusion sur leur volonté d’agir en faveur de la laïcité. Aucune action concrète n’est en revanche à leur actif pour la défense de la laïcité.!!!
Heureusement , l’Association Européenne de la Pensée Libre a pris en compte ce combat au niveau européen.
Cette association récente de Droit belge et basée à Bruxelles, regroupant des francs-maçons européenns a eu un premier succès en janvier 2010. Grâce à un lobbying forcené auprès des députés du Parlement européen, elle a obtenu le rejet d’une résolution donnant aux états le droit d’afficher des symboles religieux dans l’espace public. Cette résolution avait été présentée au Parlement européen après la condamnation de l’Etat italien dans l’affaire Lautsi par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH)
La Cour Européenne de Défense des Droits de l’Homme (CEDH) avait donné raison en novembre 2009 à Mme Lautsi, finlandaise mariée à un italien , qui s’opposait à la présence d’un crucifix dans la classe de ses enfants appartenant à une école publique italienne, au titre que cette présence violait les droits humains de liberté de conscience.
Devant ces 2 échecs successifs, l’Etat italien , soutenu par 10 autres états européens du Conseil de l’Europe, et de nombreuses ONG catholiques et orthodoxes européennes et américaines (!) , a fait appel de cet arrêt de la CEDH auprès de la formation en Grande Chambre de la CEDH avec 3 sortes d’arguments :
1/ chaque état est souverain dans ces rapports avec les religions
2/ l’affichage des symboles chrétiens est naturel dans les pays de tradition chrétienne
3/ l’affichage d’une religion dans les classes scolaires n’est pas contraire au pluralisme et au dialogue (en clair, il peut permettre malgré tout la liberté de conscience)
Le débat devant la Grande Chambre a eu lieu ce 30 juin; l’arrêt sera rendu probablement dans l’automne 2010.
L’enjeu est considérable dans le sens de l’arrêt qui sera rendu, mais aussi dans les considérants qui aboutiront à la production de l’arrêt
S’il est reconnu à l’Etat italien l’autorisation de mettre des symboles religieux dans les établissements publics et l’espace public, en argumentant par exemple que ces symboles ne heurtent pas la liberté de conscience des citoyens, c’est la porte ouverte à tous les recours possibles, notamment pour ceux des organisations musulmanes qui feront ces recours contre l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles et l’espace public (port qui ne serait plus considéré par la CEDH comme une atteinte à la dignité humaine, ce qu’elle avait déclarée auparavant)
Il est nécessaire de savoir que la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme a été jusqu’ à maintenant exemplaire dans ses arrêts et leurs considérants en faveur de la liberté individuelle fondée sur la laïcité.
Ce sont dans les arrêts de la CEDH que nous retrouvons les formules suivantes:
-la laïcité est au confluent de la liberté et de l’égalité
-l’interdiction du port du voile islamique est légitime pour la protection des droits et libertés d’autrui, la sauvegarde du principe de laïcité, la protection de l’ordre public
-le port de voile islamique et la pratique de la Charria sont incompatibles avec la dignité humaine.
– l’affichage du crucifix dans les écoles viole les droits humains de liberté de conscience.
On voit bien l’enjeu de l’appel de l’Etat italien dans l’affaire LAUTSI auprès de la Grande Chambre de la CEDH: mettre un terme à cette jurisprudence qui est en faveur de la séparation stricte des églises et de l’état et en faveur d’une société laïque.

Et pendant ce temps, que font nos trotskystes de la commission laïcité du GODF? Rien !
L’Association Européenne de la Pensée Libre fait appel aux juristes des obédiences maçonniques européennes pour leur indiquer éventuellement les argumentations juridiques à développer dans cette affaire LAUTSI: silence remarqué de la commission présidée par Jean-Pierre WEISSELBERG et de la Libre Pensée trotskyste.
L’Association Européenne de la Pensée Libre fait appel aux obédiences maçonniques européennes progressistes pour alerter toutes les associations d’Europe qui militent pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat afin de faire une campagne en faveur de la laïcité et contrecarrer les agissements de ces 10 états cléricaux: aucune réaction de Jean-Pierre Weisselbert et de ses amis trotskystes.!!!
Pourtant une des obsessions des trotskystes de la Libre Pensée est bien le Vatican!!! On peut s’attendre quand même à la dernière minute à une sorte de « minimum syndical » de condamnation vertueuse, mais sans plus , de la part de nos trotskystes et de la commission laïcité du GODF.
Car tout l’appareil trotskyste est mobilisé en ce moment pour trouver un moyen de protéger le régime iranien des mollahs contre une une attaque militaire éventuelle des USA et d’Israël après le franchissement du canal de Suez ces dernières semaines par 12 navires de guerre US dont 2 portes-avions accompagnés de vedettes israéliennes et qui se dirigent vers le Golfe Persique. Les prises de contacts tout azimut en cette période à ce sujet par nos trotskystes sont frénétiques.
Et comme défendre le régime iranien n’est guère porteur, il s’agit pour eux d’accentuer les conditions de diabolisation de l’Etat d’Israël en suscitant manifestations sur manifestations en faveur de la Palestine avec le partenariat du Hamas, même si dans la Charte de ce mouvement on trouve explicitement les références à tuer les juifs, les bolcheviques et les francs-maçons!!!Il s’agit pour nos trotskystes de pouvoir instrumentaliser le GODF, affaibli par les dissensions, au convent de Vichy de septembre 2010 dans cet objectif de défense de la Palestine et de condamnation d’Israël, et par ricochet la condamnation des USA. Pour cela s’allier avec un courant conservateur qui veut empêcher à tout prix l’ouverture du GODF aux femmes est le complot déjà mis sur les rails par Jean-Pierre Weisselberg et Christian Eyschen ; cela aura pour effet, croient-ils, de tirer définitivement un trait sur la politique anti islamique menée par le Grand Maître Pierre Lambichi (cf les communiqués condamnant l’avant-projet de DURBAN 2 en début de l’année dernière)
N’hésitons pas: nous devons nous débarrasser au sein du GODF de cette mainmise des trotskystes sur la commission laïcité au convent de Vichy de septembre 2010.
Ne nous laissons pas manipuler par des manoeuvres honteuses pour garder à tout prix la masculinité exclusive du GODF par des alliances contre nature avec les trotskystes: laissons les loges initier des femmes si elles le veulent, nous pouvons toujours garder nos loges masculines dans lesquelles nous sommes et qui nous plaisent; ne nous prêtons pas à des manoeuvres sordides qui risquent de se retourner contre nous.
Nous sommes de ceux, laïques de stricte observance, qui auraient refuser la participation des Identitaires dans l’organisation de l’apéro géant saucisson-pinard de la rue Myrha, compte tenue de leur position politique au sein de la droite populiste anti républicaine (mais non dans le cadre d’une extrême-droite néonazie raciste et antisémite comme ont bien voulu le faire croire scandaleusement journalistes et responsables politiques les plus divers)
Mais nous sommes de ceux, laïques de la stricte observance, qui refusont maintenant la présence des trotskystes dans le GODF.
Faisons le ménage au convent de Vichy de septembre 2010.
Jean DUVALIT, Michel CREPERES, Salomon EDZOT
francs-maçons du GODF

image_pdf
0
0