Gouverner par le mensonge et la peur ne peut que mal finir

Publié le 15 juillet 2021 - par - 41 commentaires - 4 141 vues
Traduire la page en :

À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (John Fitzgerald Kennedy)

Mensonges à gogo

Depuis 18 mois sur les masques, les morts attribués au covid-19, les réquisitoires dans des articles caviardés contre l’hydroxychloroquine et en faveur des médicaments dangereux inefficaces et hors de prix comme le remdésivir, sur l’intérêt des confinements pourtant démontrés délétères, etc.

Pour gouverner selon leur bon plaisir et mettre en place le programme de Davos, détruire tous nos droits sociaux, le chômage, les régimes de retraite, la Sécurité sociale, les gouvernants occidentaux rêvent de supprimer définitivement nos libertés fondamentales selon le modèle chinois et le PCC – parti communiste chinois avec lequel beaucoup sont très liés.

Machiavel et le gouvernement de la peur

Pour nous empêcher de réagir, ils instrumentalisent la panique créée et entretenue par une propagande massive et permanente des médias, et des simulations mathématiques apocalyptiques présentées comme des vérités. Actuellement c’est la quatrième vague qui devrait arriver, celle du variant delta. Leurs discours actuels sont totalement mensongers.

Ils mentent en prétendant que les pseudo-vaccins ne sont plus en essai

Le ministre O. Véran a publiquement prétendu que les pseudo-vaccins avaient terminé les essais phase 3 avec succès. Ceci est un mensonge grossier. Pour s’en convaincre, il suffit de consulter le site officiel américain clinicaltrials.gov qui montre que la fin de ces essais phase 3 est attendue au plus tôt en 2023.

Ils mentent en prétendant que les pseudo-vaccins sont efficaces sur le variant delta

Le variant delta a été identifié pour la première fois en Inde le 5 octobre 2020 et aurait pour origine deux modifications génétiques du virus : la mutation L452R, semblable à celle observée sur le variant californien et l’autre, appelée E484Q, proche d’une autre mutation détectée sur les variants brésiliens et sud-africains. Plus contagieux que les souches précédentes qu’il tend de ce fait à supplanter, car il est peu sensible aux pseudo-vaccins actuels.

En Grande-Bretagne, champion européen des injections anticovid-19 expérimentales qui ont touché près des deux tiers de la population, les chiffres de l’OMS montrent depuis 6 semaines un accroissement exponentiel des contaminations dont plus de 95 % sont des variants delta.

En Israël même inefficacité de l’injection Pfizer sur le variant delta.

Israël est le champion moyen-oriental de l’injection Pfizer avec plus des deux tiers de sa population traitée. Mais cette injection expérimentale est incapable d’empêcher les contaminations au variant delta.

Une enquête épidémique à la recherche du premier contaminateur d’un foyer d’infectés révèle qu’il s’agissait d’un touriste vacciné qui a transmis le virus à un membre de sa famille lui aussi vacciné qui aurait ensuite contaminé 75 étudiants (dont la majorité était vaccinée) lors d’une fête privée.

Donc nos gouvernants et les médias mentent lorsqu’ils prétendent que les pseudo-vaccins actuels pourraient nous protéger contre le variant delta et qu’ils constituent la seule solution contre la maladie. 

Moderna a reconnu que son vaccin fonctionnait mal contre les variants et a promis une troisième dose adaptée au nouveau variant pour l’automne prochain ! Mais d’ici là d’autres variants auront déjà rendu cette troisième dose obsolète.

Cette inefficacité des vaccins contre les variants était prévisible ; elle est constatée avec les virus grippaux et impose à chaque épidémie grippale un nouveau vaccin qui se révèle souvent inefficace ou très peu efficace parce que mal adapté à la nouvelle souche.

Ils mentent lorsqu’ils prétendent que ce variant delta est dangereux

Lorsqu’on compare les chiffres de contaminations et de mortalité, il est évident que ce variant est très peu dangereux comme le montre l’évolution en Israël.

Mais aussi en Grande-Bretagne :

Et aux Pays-Bas

 

Le variant delta est donc beaucoup moins mortifère que le virus initial et de plus, également sensible aux traitements précoces. Aucune raison d’avoir peur.

Ils mentent lorsqu’ils prétendent qu’il n’y a pas de traitement efficace

Deux mois après le début de la vaccination, l’Inde a été confrontée à l’émergence du variant delta qui se propageait de manière incontrôlée. Le recours aux traitements précoces par Ivermectine et hydroxychloroquine a permis de rétablir la situation sanitaire.

L’efficacité de l’Ivermectine comme traitement anti-covid a été, depuis, confirmée par un jugement de la cour de Bombay le 13 mai 2021, basée sur la revue complète et fournie de la littérature médicale par les scientifiques indiens.

L’efficacité des traitements précoces a été également confirmée à Mexico où la poussée épidémique a été contrôlée par l’utilisation de l’Ivermectine.

Actuellement le traitement par Ivermectine est actuellement recommandé en cas de besoin à 22 % de la population mondiale. Les traitements précoces basés en particulier sur l’hydroxychloroquine et les autres antipaludéens sont utilisés dans une grande partie du monde depuis le début de l’épidémie expliquant la faible mortalité liée au Sars Cov2 dans de nombreux pays contrastant avec la haute mortalité des pays occidentaux interdisant ces traitements précoces aux médecins (contre toute légalité), les mêmes qui veulent imposer maintenant à toute force les injections géniques à leur population.

Rappelons qu’actuellement un peu moins de 12 % de la population mondiale est « vaccinée » contre le covid-19 laissant fort heureusement plus de 81 % indemnes de ce poison.

Un revirement de l’Institut Pasteur ?

L’institut Pasteur lui-même pourtant très pro-vaccin reconnaît que le traitement précoce par Ivermectine paraît très prometteur [1] « nous montrons que les doses standard d’Ivermectine (IVM), empêchent la détérioration clinique, réduisent le déficit olfactif, et limitent l’inflammation des voies respiratoires supérieures et inférieures dans les hamsters infectés par le SARS-CoV-2. »

 

Alors pourquoi nos dirigeants prétendent-ils encore qu’il n’y a pas de traitements efficaces ?

Et continuent-ils de baser leur politique sur des prophéties fausses dont le but est d’entretenir la panique qu’elles ont créée ?  Parce que les AMM conditionnelles des injections géniques précoces avant la fin des essais cliniques ne peuvent être accordées que s’il n’existe AUCUN traitement médical efficace reconnu sur l’affection qu’on veut traiter.

Ceci explique l’acharnement à refuser de reconnaître l’efficacité contre le covid-19 de tous les médicaments anciens et bon marché et en particulier l’hydroxychloroquine prônée par les professeurs Raoult et Perronne entre autres, mais aussi l’Artemisia utilisée largement en Afrique (expliquant la mortalité très faible de ces pays) ou l’Ivermectine manifestement extrêmement efficace contre le covid-19 et ses variants qui subit aussi depuis quelques mois une vague de dénigrement contraire à tous les principes de la médecine.

Les prophètes de la peur mentent depuis le début

Ces prédictions des covid terroristes ne reposent absolument pas sur des faits avérés dans le monde réel, mais uniquement sur les prophéties alarmistes de l’Impérial College et de l’Institut Pasteur qui utilisent les programmes de modélisation de Neil Ferguson qui a toujours considérablement surestimé la gravité des maladies pour justifier des mesures nuisibles.

Les mensonges du mage Ferguson dans les décennies précédentes

Rappelons, par exemple qu’en 2001, ses prédictions sur la fièvre aphteuse ont entraîné l’abattage de 6 millions de bovins, décision aujourd’hui considérée comme aberrante. En 2002, Ferguson prophétisa que la maladie de la vache folle tuerait environ 50 000 Britanniques. À la fin de l’épidémie, on en recensa 177. En 2005, il prédit que la grippe aviaire tuerait 65 000 Britanniques. Il y en eu au total 457. En 2009 lors de la grippe H1N1, Ferguson, avait prédit 8 000 morts au Canada il y en eut moins de 500. En France, il avait prédit 20 000 morts ; il y en eut 312.

Pour le Covid-19, le rapport 9 de l’Imperial College en mars 2020 prophétisait qu’en l’absence de verrouillage total pompeusement appelé « stratégie de suppression » on compterait dans les 3 mois 2,2 millions de morts aux USA, 510 000 en Grande-Bretagne, 500 000 en France, 100 000 aux Pays-Bas et 70 000 en Suède… Le 11 juillet 2021, après presque 18 mois d’épidémie sans confinement aveugle, les Pays -Bas ne comptent que 17 765 morts et la Suède 14 643 démontrant que les prédictions de Ferguson majorent de 4 à 5 fois le risque réel.

Les covid terroristes prétendaient que, sans confinement, les hôpitaux seraient totalement débordés, incapables de distribuer les soins de base accroissant d’autant la mortalité globale. Les pays qui n’ont pas confiné (Suède, Pays-Bas, Biélorussie, Finlande) ont pu faire face sans problèmes à la situation sanitaire et la mortalité covid-19 chez eux est en moyenne deux fois moins élevée que dans les pays comme l’Italie, l’Espagne, la Belgique, la France ou la Grande-Bretagne qui ont confiné aveuglément.

Alors pourquoi nos dirigeants continuent-ils à croire ces faux prophètes, vrais terroristes de la vie quotidienne, qui se trompent (ou nous trompent) presque constamment et dans des proportions considérables lorsqu’ils modélisent des maladies nouvelles ?

Pour traiter une maladie, il ne faut pas se baser sur des boules de cristal (même électroniques), mais sur les faits avérés du monde réel.

Une tyrannie pas même éclairée

Les tyrans estiment que les princes éclairés pourraient faire progresser l’humanité. Macron croit peut-être qu’imposer un pseudo-vaccin aux Gaulois réfractaires est une bonne chose pour eux. Mais cela témoigne d’un mépris total de la démocratie et du peuple et d’une méconnaissance grave des faits avérés et de l’Histoire.

Dans l’Histoire, les régimes tyranniques ne durent jamais très longtemps. Au tyran demandé par la foule succèdent le désenchantement, puis la colère, car au fur et à mesure que la tyrannie devient moins utile, elle se fait de plus en plus oppressive. Le refus d’écouter la souffrance du peuple suscite la colère croissante puis la haine jusqu’à l’explosion finale et la fin trop souvent sanglante qu’ont connue Alexandre tyran de Phères, Néron, Caligula, Vitellius, Gallère empereurs romains, Louis XVI, Mussolini, Trujillo, Kadhafi, Saddam Hussein…

La dérive de plus en plus totalitaire d’un gouvernement qui prolonge une loi d’urgence sans aucune justification réelle accroît la propagande permanente, les mensonges quotidiens, la censure, et multiplie les menaces et les intimidations contre les opposants, fracture un peu plus le pays, et fait courir des risques politiques insensés à notre démocratie, au peuple et aussi à ses dirigeants.

Pour éviter une issue sanglante à cette dérive totalitaire il faut que chacun utilise les moyens pacifiques dont nous disposons encore : distribuer des tracts rappelant que les privations de liberté qu’on nous a imposées n’ont servi à rien, qu’elles ont causé des dommages considérables, que ce ne sont pas des vaccins qu’on veut nous imposer, mais des médicaments OGM, qu’ils sont encore expérimentaux pendant au minimum 18 mois, qu’ils ne protègent  ni de la maladie, ni de la transmission et que de toute manière même si on était vacciné,  ils ne nous rendraient pas nos libertés, si nous ne combattons pas pour les récupérer.

Ceux qui peuvent marcher devraient  rejoindre les cortèges de manifestants qui se créent partout.

Ceux qui ne peuvent pas marcher doivent écrire, téléphoner ou mieux rencontrer leurs représentants (députés, sénateurs, maires, conseillers régionaux) pour leur exposer la réalité du terrain, et tenter de les convaincre qu’ils ne voteront plus pour eux s’ils acceptent des lois liberticides injustifiées. Durant la Résistance, les collaborateurs étaient plus honnis que l’occupant. Rappelons-leur.

Préambule de la Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948

« Il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression ».

Gérard Delépine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Jacques B.

Dr Delépine, vous vous êtes trompé sur l’efficacité des vaccins sur le delta. Les derniers rapports de Health Public England (le dernier date du 9 juillet) indiquent bien qu’il y a sensiblement plus de non-vaccinés parmi les malades du Covid que de vaccinés.
De plus, la faible létalité du variant delta ne peut être imputée de façon certaine à une perte naturelle de virulence, les gens touchés par ce variant (en mai-juin-juillet) étant d’un profil nettement moins à risques que les gens touchés par le variant alpha (début 2021) ; il est donc logique qu’ils meurent moins.
Je reprécise que je suis pour la liberté vaccinale, chacun pesant les risques et les bénéfices en fonction de son statut.

Jacques B.

Ce qui est certain à ce jour, c’est que le nombre de décès, et même de cas sévères, reste très faible au RU, malgré la hausse importante du nombre de cas de Covid liée au variant delta.
Que cela soit dû à une moindre létalité du variant, ou à l’efficacité du vaccin (ou les deux), il y a toutes les raisons de croire que la même chose va se produire en France : pas mal de malades, mais peu d’hospitalisations (en particulier en réa) et de décès. L’argument “massue” d’Emmanuel Macron pour faire peur aux Français tombe donc à l’eau.

Eva

Comparer le roi Louis XVI à Kadhafi, Saddam…est risible.
Pourquoi ne pas le comparer à Hitler, pendant que vous y êtes ?

Isaure

Je vous rejoins. Si l’article est très pertinent, j’avoue être choquée en voyant citer le nom du Roi GUILLOTINE, cela démontre une méconnaissance quasi-totale de l’Histoire chez ce médecin, au demeurant très courageux quant à ses prises de positions. Il effectue un remarquable travail éclairé depuis des mois pour informer les Français, et pour cela qu’il en soit remercié. Mais de grâce que la mémoire de Louis XVI ne soit pas mêlée à cette horrible situation sanitaire.

Herve57

Delta pas dangereux, bizarrement il manque la courbe russe et ses 10.000 morts en 3 semaines. Le vaccin protège t il contre le delta quand on sait que la Russie ne vaccine pas ou peu ?

Sniper 338

Hervé57.la courbe russe et ses 10.000 mort en trois semaines ?
Certainement 10.000 mort phantasmé par le propagande anti-russe anti-poutine systémic de tout les bfm.tv subventionnés par le rakets fiscal des français heleno-chretien blanc occidentale
Les russe son simplement contre la dictature idéologique au travers du sanitaire donc contre l’obligation vaccinale..
Et non pas anti-vaccins…bouffon !
Personne ne t’empêche de te chouter h24 toute les heures si c’et t’on choix personne te l’interdit
Quesque tu viens nous faire chié avec t’es obligations vaccinale …
Vas vacciné t’a mère et lâche nous sale crevure !
Les russe son libre de se faire vacciné OU PAS !
Macrocescu =obligation vaccinales
Poutine=liberté vaccinales c’est balots hein !🤗🤭

François BLANC

c’est pour ça que JFK s’est fait descendre par une seule balle qui a frappé trois fois
qui dit mieux

Jean le bon (de Bayonne)

Il y a 20 ans, les Delépine se plaignaient : on leur en voulait parce qu’ils étaient candidats communistes.

Je ne sais pas si ils sont toujours communistes mais ils se plaignent toujours autant, voire plus.

Marie Claude

Bravo et merci,Dr Delépine,pour votre article:avec votre épouse et nombre de vos confrères,vous sauvez l’éthique et l’image de votre profession.
La photo de JFK à côté du titre de votre article est parfaitement bien choisie,comme lui,vous combattez le Mal,mais alors que le clan Bush du Deep State a réussi à l’assassiner,vous et nous,sortirons vainqueurs de ce combat apocalyptique contre les lucifériens et leurs suppôts….Ce sera dur,il y aura encore des victimes,mais nous ne sommes pas seuls et le Ciel est avec nous.

Busurman

X vient de mourir. Il avait le covid et un AVC
Madame, votre mari est décédé. Puis je vous poser une question ? Votre mari était-il vacciné ?
Je crois que oui.
Donc, indiquez : mort d’un avc.
Eh, excusez moi, je viens d’y songer. Non, il n’était pas vacciné.
Effacez avc écrivez : décédé de la covid.

Paoli

Ma belle-fille et mon amie russe ont été soignées avec des médicaments. …à Moscou …il y a bien des traitements .

Une patriote

La photo de J. Kennedy ne va pas avec le titre, car ce dernier a été assassiné parce qu’il était pour un changement radical de la politique vers le bien et non le mal !!!!

Patrick Verro

SI L’IVERMECTIME A ETE RECONNUE COMME UN MEDICAMENT QUI SOIGNE, PAR L’INSTITUT PAS TEUR (Cf. cet article), ALORS IL FAUT DEMANDER EN JUSTICE LE RETRAIT IMMEDIAT DE CES VACCINS GENIQUES QUI N’ONT EU QU’UNE AMM TEMPORAIRE…

Patrick Verro

LIRE PASTEUR

bernard

l’institut pasteur reconnait enfin l’efficacité de l’ivermectine mais ne vous y trompez pas , c’est afin de couvrir ses arrières car l’Inde a déposé plainte au tribunal international contre tous ceux qui ont tout fait pour cacher son efficacité, soit des responsables de l’OMS, les responsables de facebook et youtube, fauci et bill gates, réclamant LA PEINE DE MORT pour génocide !

angleterre 90 000 malades du delta dont 45 000 double vaccinés !

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/analyse-des-assertions-scientifiques-macron-mccullough?fbclid=IwAR08E6nR0rT0-txyNfk1YvnYn_ot6P7t8eFbRxE2lmxmJGqwoCDSkPd4OjE

france hier: 6500 nouveaux cas et 17 sorties de réa. cherchez l’erreur !

patphil

la partie finale de l’article a t-il été censuré ? ou mal cadré , je suppose
drole de lire le plaidoyer de l’institut pasteur et l’ivermectine !
chut rien dans les médias aux ordres

faguet

tout les jours ce gouvernement me fait penser a la dictature communiste de l’URSS ..les premiers résultats du communisme sont catastrophiques ,résultat , faisons plus de communisme , Ça va de plus en plus mal …,exterminons et enfermons les récalcitrants.La Pravda du gouverne- ment diffuse ses mensonges socialistes pendant que les magasins alimentaires se vident et que les commissaires politiques traquent les contres-révolutionnaires ( complotistes )
Marchais ,,, le bilan de l’URSS est globalement positif … jusqu’à que tout s’écroule , Le mensonge généralisé en gouvernance, finit toujours mal

La Berre

Il y a deux formes de gouvernement, les vraies dictatures et les fausses démocraties.

jeannot

La pire des aberrations, c’est que vous serez verbalisé pour absence de vaccin par des gens qui ne sont pas soumis à l’obligation de se faire vacciner. Comme si celui qui vous fait souffler dans le ballon avait le droit d’être complètement bourré. Un crachat de plus à la face des français.

Jacques B.

Tiens, une question :

Les flics non vaccinés auront-ils le droit d’aller au cinéma, au restaurant, dans les centres commerciaux, de prendre le train ?

Jacques B.

… et même de travailler : on ne sait jamais, ils pourraient refiler le virus à leurs collègues vaccinés.

Dans le genre débilité mentale profonde, le pouvoir macronien se pose, un champion olympique.
Les tyrans sont souvent fous, on le sait. Macron n’échappe pas à la règle.

Karulo

Gouverner une crise sanitaire en suivant les conseils du consensus scientifique ne peut que bien finir .
Une évidence pour peu que nous fassions preuve de bon jugement.

Blanc de peau

Karulo@ en suivant les divagations du conseil scientifique qui est pourri par les pots-de-vin des laboratoires pharmaceutiques cela ne peut que mal finir pour les vaccinés. Mais bien finir pour les labos et tous les politiciens corrompus.

Angélique

Il n’y a jamais eu de consensus scientifique.

Le seul consensus qu’il y a eu, c’est celui des mondialistes entre eux.

Jacques B.

Perroquet. Probablement stipendié. Et ça se prétend “patriote”… avec des “patriotes” comme vous, autant livrer les clefs du pays directement à Klaus Schwab ou à Zuckerberg, ou encore à Kim Jung-un.

aster

Vous êtes dévoilée…
“c’est toi qui m’a forcé de te faire l’amour par l’anus ! ”
https://twitter.com/EwenScotch/status/1378109664135684098

Karulo

Tout revient au choix de suivre l’avis du consensus scientifique ou non.
Il est facile de constater que tous les pays qui suivent cet avis sont en train de vaincre la Covid-19.

Blanc de peau

Karulo@ apparemment ou vous n’avez pas lu l’article de Gérard Delepine ou vous recevez des pots-de-vin des laboratoires pharmaceutiques.

Melancholy Man

Il ne sait ni lire ni raisonner, simplement répéter ce qu’il entend en boucle sur bfmerdia & co alors svp soyez indulgent pour ce pauvre décérébré aux ordres

Angélique

Vous avez touché combien pour venir troller et nous emmerder sur ce site ?

Natou

Je suis très inquiète car les # non vaccinés # ne pourront plus vivre normalement et je ne veux pas me faire vacciner et Macron est bien décidé à nous l’imposer !!!
Il ne pliera pas !

On est pas assez nombreux à se révolter c’est pathétique.

nicolachaos

et que dire des autistes fragiles qui vivent dans ce monde la,et le pire c’est que les associations que je connaisse sont ok avec macron à VOMIR,il aurait du lui tirer dans le tronche celui qui a été condamné pour la baffe

pas content

Et il serai immédiatement remplacé par une raclure de bidet largement aussi puante que lui, c’est toute cette caste de vils scélérats qu’il faudrait exterminer, en faire un gros tas sur la place publique et y foutre le feu, ensuite, il faudrait surveiller, et exterminer également tous les imbéciles qui viennent déposer des fleurs et allumer des bougies

JEAN PN

@ Natou ….. Je préfère ne pas vivre normalement mais au moins en bonne santé !!!

Une patriote

Natou. Vous pensez qu’ils vont vivre normalement en présentant partout leur pass ? Ca sert à quoi la vaccination s’il faut continuer à mettre le masque et le gel ? A continuer de ce faire vacciner tout les ans, voir tout les 6 mois pour passer à tout les mois ? C’est vivre normalement que de recevoir les 2 doses d’un produit dont on ne connaît rien, qui ne vous protège pas à 100 % et dont ils vont vous obliger à recevoir les injections al vitam aeternam, jusqu’au moment où le corps criera stop et flanchera sous la quantité des doses injectées d’un produit dont même les médecins sont incapables de dire la composition. Recherchons plutôt à qui profite LE CRIME de cette énorme ARNAQUE VACCINALE qui rapporte un max à beaucoup et va en envoyer pas mal au cimetière !!!

Natou

Oui je suis d’accord avec vous tous .
Seulement on vient d’être privé de tout pendant plus d’un an et maintenant de nouveau car on aura pas le droit .
C’est sur je suis en bonne santé et ce vaccin me fait peur .
Faire un test tous les jours je n’ai pas les moyens car il ne sera plus remboursé.

Herve57

2/3 des adultes sont vaccinés et ras le bol de ce bordel

Patrick Verro

Les Salauds vont en enfer (1956) Bande Annonce
https://www.youtube.com/watch?v=FN8CeK6S2sg

Lire Aussi