1

GPA : La marchandisation du corps des femmes, la sauvagerie LGBT

Macron, qui n’a pas renoncé à sa politique partisane gay-friendly pour tenter d’imposer un Nouveau Monde LGBT à marche forcée, parce qu’il n’en a pas d’autre, est le symptôme d’une crise de civilisation profonde. Il croit que le progressisme LREM-GOF-LGBT peut gouverner le nouveau monde imaginaire de la macronnerie vulgaire bien pire que l’ancien pour croire soi-disant contrer le populisme nationaliste lié à la volonté des populations occidentales. En clair le petit Macron gay-friendly veut tuer l’Occident chrétien pour plaire à ses amis LREM-GOF-LGBT. Mais on ne comprend rien à Macron gay-friendly si on reste à la surface des choses sans s’intéresser aux causes psychologiques profondes de l’Anti-France de Macron.

C’est la cause psychologique de tous les dérapages et de toutes les outrances. C’est tout ce qui a fait la vie adolescente du petit Macron gay-friendly né dans une famille de médecins notables de province et en rupture avec l’esprit bourgeois de ses parents. Pourquoi rester à la surface des choses et vouloir occulter ce qui se passe dans le psychisme individuel du petit Macron gay-friendly en rupture avec les valeurs et l’esprit de sa famille de médecins notables de province ? C’est ce qui fait naître l’abîme de l’Anti-France de Macron !

Et aujourd’hui, c’est le retour dans l’esprit les Français de tous les refoulés de la macronnerie vulgaire qui vont sauter violemment à la figure de Macron qui croit pouvoir encore tromper son monde en 2022.

Comment Macron peut-il ignorer ou même nier la hausse continue de l’intolérance à la violence ?

Une société qui s’habitue à la sauvagerie des banlieues perd la force de la combattre. Macron qui ne fait rien contre la sauvagerie des banlieues fait semblant de croire que tout ça va bien se passer ! Il croit pouvoir s’en tirer avec les vieilles recettes de la gabegie socialiste pour croire masquer la question identitaire.

C’est pourquoi, quand on donne la parole au peuple, il ne recule jamais, il se grandit toujours. On sait que le Peuple de France est attaché au mariage, forme juridique par laquelle la femme se prépare à devenir mère par sa rencontre avec un homme. C’était déjà les valeurs de la Manif’ pour tous ! Malgré la propagande pro-PMA-GPA éhontée des LREM-GOF-LGBT sur les chaînes télé du service public, personne ne peut dire qu’un enfant élevé par deux femmes, ou deux personnes de même sexe, sera plus épanoui qu’un enfant qui a grandi dans une famille hétérosexuelle normale et ne souffrira pas d’immenses blessures psychiques et de souffrances morales secrètes d’un enfant sans père. Henri Guaino : « Quand on fait trop souffrir les gens et surtout les enfants en abîmant leur vie par une idéologie perverse, on a toujours la violence au bout ! »

Comment peut-on faire d’une idéologie perverse un projet de société morbide ? La nouvelle idéologie progressiste LREM-GOF-LGBT de l’Anti-France de Macron, qui préfère le sauvage à l’humain civilisé, est une idéologie qui, poussée à l’extrême de sa logique, a tendance effectivement à devenir une nouvelle tyrannie.

C’est vouloir nier que la nature est nécessaire à l’homme et qu’elle est absolument biologiquement et psychiquement présente dans l’homme lui-même et que la nature sera impitoyable pour ceux qui refusent ses lois. En cela la montée de l’Anti-France de Macron avec la propagande pro-PMA-GPA est un symptôme de la crise de civilisation que nous traversons et dont nous ne mesurons pas tous les dangers qu’elle recèle.

C’est la famille normale qu’il faudra reconstruire après avoir éliminé Macron gay-friendly en 2020.

Encore une fois, la problématique d’une famille, c’est ce que Macron ne comprend pas parce qu’il est incapable de comprendre quoi que ce soit à la famille quand on sait que Macron ne fait jamais référence à la famille normale qui existe. À l’heure actuelle, Macron n’est plus et n’a jamais été enraciné en politique.

Macron est désormais devenu très isolé de la population et des Français, et face à cette situation irrécupérable, le candidat qui ambitionne une future victoire présidentielle en 2022 est à vomir. Macron est le seul responsable de ce phénomène socio-politique délétère. Tout ce qui se passe était prévisible et ne prouve qu’une chose : il ne faut pas espérer quoi que ce soit d’un Macron partisan gay-friendly qui s’enferme dans la représentation d’une seule catégorie progressiste LREM-GOF-LGBT de l’Anti-France, qui ne parle qu’à elle, qui ne court qu’après les soutiens politiques, médiatiques et financiers du « très riche lobby gay derrière lui » !

Macron ne pourra pas espérer quoi que ce soit d’une candidature qui s’enferme dans le soutien d’une seule catégorie sociologique libertaire LREM-GOF-LGBT mondialiste doctrinaire de l’Anti-France.

Vouloir embrasser toutes les catégories sociologiques, savoir parler à la nation tout entière, c’est la seule façon de créer les conditions politiques qui peuvent permettre de gouverner le pays, et c’est aussi la seule façon de gouverner le pays qui soit digne. Avec la V ème république, la politique c’est comme l’élection, c’est une rencontre qui doit se faire. Mais si, comme avec Macron arrogant et méprisant, la rencontre ne se fait pas, alors le pays devient proprement ingouvernable. Le problème de Macron, c’est que LREM est un parti-bidon qui a déjà perdu une bonne part du socle électoral sur lequel il s’était agressivement exhibé.

Pour ce qui est de la Droite Nationale, on peut lui adresser les critiques que l’on veut, mais l’histoire lui rendra justice quand elle aura été à la hauteur des circonstances dramatiques que le pays a dû affronter avec Macron. La Droite National devra sauver la France de la faillite morale, identitaire, spirituelle et politique, pour faire la différence avec Macron. Quant à son retour en grâce aux yeux des Français, ce sont toujours les circonstances qui en décident. Malgré cela, pour ce qui concerne l’alliance des droites, ce n’est pas d’actualité et il faut le regretter tout en sachant qu’il ne peut y avoir d’alliance en dehors d’un programme précis pour un gouvernement sans opportunistes souvent fauteurs de trahisons. La Droite Nationale peut-elle de son côté  continuer à vivre normalement et tranquillement pour espérer gagner comme jamais par le passé ?

Le moment est-il venu d’une grande recomposition à droite autour de la Droite Nationale, avec le RN et Debout la France ? Personne ne sait ce que vont devenir les droites après que l’UMPS de l’ultra centre a disparu de la scène politique pour libérer le pays des mensonges centro-centristes contre le peuple.

Mais comme les électeurs n’appartiennent à personne, la Droite Nationale peut espérer prospérer.

Les Républicains et le Parti socialiste, comme le parti communiste, ont disparu, c’est ce qui laisse le champ totalement libre à l’islamisme politique. Encore faut-il pour la Droite Nationale vouloir et être capable de règlementer l’islamisme politique. Et cela ne relève pas de la logique des petites combines politiciennes clientélistes des politiciens médiocres, paresseux et corrompus LREM-PS pour les municipales de 2020 !

Thierry Michaud-Nérard