Grâce à la science, on sait : 40 % de nos naissances sont non-européennes

Certaines statistiques ne sont pas disponibles pour le grand public pour des raisons bassement politiciennes. D’autres statistiques disponibles ne sont ni fiables ni contrôlables. Aussi quand nous avons la chance de disposer d’une statistique fiable et contrôlable, car éditée par l’AFDPHE (Association Française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant), produite dans le seul objectif médical d’évaluer le pourcentage de nouveau-nés à risque d’une maladie génétique, la drépanocytose, qui ne concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes, originaires d’Afrique noire, d’Afrique du nord et des Antilles et qui, malheureusement, vient confirmer nos prévisions, alors il est de l’intérêt général d’en prendre connaissance et d’en tirer les conclusions.

Il ne s’agit nullement de « faire peur », ni de fournir des arguments vérifiables aux personnalités qui nous préviennent depuis fort longtemps de la mise en œuvre de ce « Grand Remplacement » et qui sont, bien entendu, « Fichés extrême droite », aussi voici une citation d’une personnalité très célèbre, et qui ne peut en aucun cas être considérée ni d’extrême droite, ni de droite, ni de centre droit et même pas de centre gauche : « Le train du monde m’accable en ce moment.

A longue échéance, tous les continents (jaune, noir et bistre) basculeront sur la vieille Europe.

Ils sont des centaines et des centaines de millions. Ils ont faim et ils n’ont pas peur de mourir.

Nous, nous ne savons plus ni mourir, ni tuer.

Il faudrait prêcher, mais l’Europe ne croit à rien.

Alors il faut attendre l’An mille ou un miracle !

Pour moi, je trouve de plus en plus dur de vivre devant ce mur. »

(Lettre d’Albert CAMUS à Jean GRENIER – 1957).

Cette statistique nous informe sur le pourcentage des naissances par région de France, année après année. Elle permet de se rendre compte de l’évolution des populations, notamment entre 2010 et 2016.

Par exemple une première constatation globale : 39,39% des naissances en 2016 sont d’origine non européenne, contre 31,50 en 2010.

Ile de France :                                   2010 – 59,97 %          2016 – 73,56%

PACA + Corse :                                 2010 – 41,08              2016 – 56,35

Languedoc-Roussillon :                  2010 –  40,40              2016 – 40,75

Rhône-Alpes :                                   2010 – 31,09              2016 – 37,55

Alsace :                                             2010 – 31,20              2016 – 37,45

Midi-Pyrénées :                                2010 – 30,75              2016 – 34,16

Picardie :                                           2010 – 22,40              2016 – 27,67

Limousin :                                         2010 – 21,71              2016 – 25,31

Lorraine :                                          2010 – 18,35              2016 – 24,70

Centre :                                             2010 – 17,71              2016 – 24,13

Bourgogne :                                      2010 – 19,12              2016 – 23,39

Franche-Comté :                              2010 – 19,74              2016 – 23,27

Nord-Pas de Calais :            2010 – 15,45              2016 – 21,35

Champagne-Ardenne :                    2010 – 14,86              2016 – 19,21

Auvergne :                                        2010 – 16,26              2016 – 18,83

Aquitaine :                                        2010 – 14,47              2016 – 17,88

Normandie :                                      2010 – 13,75              2016 – 16,01

Pays de Loire :                                 2010 – 11,52               2016 – 14,89

Bretagne :                                         2010 –   5,52              2016 –   9,10

Ces statistiques se passent de tous commentaires.

A vous de juger si nous sommes confrontés à un « Grand Remplacement » souhaité, exigé même, par l’Union Européenne et par ceux qui la manipule… ou si nous sommes des menteurs !!!

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Hoax très répandu. tous les enfants naissants en France ne sont pas détectés. Il faut avoir un ascendant ayant vécu dans un pays contaminé (ce qui couvre aussi les rapatriés d’Afrique du nord).. Quand vous citez un pourcentage, il s’agit du pourcentage des enfants ayant été testé et non du pourcentage de tous les enfants nés !
    Pour qu’un nourisson soit testé, il faut, toujours selon l’InVS, que:

    – Soit les deux parents proviennent d’une région à risque,
    – Soit qu’un seul des deux en proviennent si on ne connaît pas le second,
    – Soit qu’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire majeur dans la famille,
    – Soit qu’il existe un doute sur les trois critères précédents.

  2. Stats ethniques interdites, mais pas à la naissance ! Le Reste suit… 80 ans !
    Charmants bambins qui NOUS imposent 11 vaccinations…
    La Démographie mène le Monde ! Les Maths, aussi !

  3. Le peuple français est tué dans l’oeuf. Croyez vous naïvement que tous les immigrés remplissent les feuilles du recensement, bien sûr que non! Les oblige-t-on à le faire à la mitraillette, non! D’autre part, j’ai vu le recensement du Brésil être plus sérieux que ce qu’on dit, et vu qu’un certain nombre d’Australiens n’allaient pas voter, pourtant le vote est obligatoire, ils s’en foutent ou changent de ville.

  4. cela fait 60 ans que cela se produit! c’est comme une vague géante qui arrive les gents en bord de plage regardent sans bouger mais trop tard! ce sont nos divers dirigeants qui sont responsables ainsi que tous ces bobos gauchos qui trouvent cela bien!malheureusement c’est trop tard car ils sont français maintenant mais resterons toujours des islamistes !

  5. Vous comprendrez pourquoi les Bretons s’étonnent de nos réactions quant à l’immigration Africaine.

  6. Quand vous vivez dans certaines régions, vous n’avez pas besoin de chiffres ou de statistiques pour constater le grand remplacement. Un des exemples les plus frappants est celui des Alpes-Maritimes et Nice en particulier. Ceux qui ont connu cette ville il y a quarante ans et voient ce qu’elle est devenue aujourd’hui auront bien compris, si ils sont honnêtes que cette ville est perdue.

  7. un musulman ne peut marier un non musulman , idem pour les juifs , le gros problème n’est pas la couleur de peau , mais la différence de culture et devinez qui l’emportera !!!! si ça continue ainsi !!! donc il y a bien un remplacement surtout de CULTURE .
    l’état se dit laïque or j’ entend rarement le mot chrétien dans un discours , mais l’ islam est sur toute leurs lèvres ( religion de paix et amour ) pour être bien certain de nous le mettre dans le crane de façon d’éviter encore un certain temps un soulèvement d’une population encore majoritaire et qui n’en veut pas .
    le problème est jusque quand !! encore même pas une génération et la France sera musulmane de part les mariages ….

    • Le QI moyen des populations est racialement déterminé: il existe une hiérarchie d’intelligence moyenne entre les races. Les métis ont un QI moyen compris entre le QI moyen racial de chacun de ses parents. Le métissage augmente le QI moyen des Metis par rapport à son parent appartenant à la race la moins intelligente mais l’abaisse par rapport à son parent appartenant à la race la plus intelligente. Bref les asiatiques comme les blancs n’ont pas intérêt à se métisser avec les africains, exprimé en moyenne c’est descendre de l’arbre de l’évolution.

    • vous faites erreur : un musulman peut épouser sans problème une musulmane, une chrétienne, une juive ou une lapone car ses enfants seront automatiquement musulmans (l’homme transmet la religion)
      en revanche une musulmane ne peut épouser qu’un musulman raison pour laquelle les Français qui épousent notamment des marocaines, doivent d’abord se convertir pour pouvoir obtenir le certificat de coutume délivré par les autorités marocaines demandé par la mairie (oui, la France applique les lois marocaines). La conversion est facile et ne prend que quelques minutes , le « marié » pensant qu’il s’agit là d’une formalité sans conséquence jusqu’à ce que l’entourage commence à mettre la pression. Les « mauvais » musulmans ne sont guère en odeur de sainteté lorsqu’ils accompagnent « bobonne » au pays.

  8. C’est la partition assurée de la France dans quelques années . Dans 15 ans ? Dans 20 ans ?

    • Eh oui, c’est la partition annoncée par Mr. Hollande qui s´annonce à l’horizon: une partie de la France pour les Français et assimilés et l’autre pour les antifrançais (qu’ils soient de souche ou immigrés).

  9. Attention, a priori c’est un peu plus compliqué que ça : sont éligibles au dépistage de la drépanocytose les descendants de maghrébins, d’africains, mais pas seulement, il y a aussi tous les pays du pourtour méditerranéen et particulièrement l’Italie du sud et la Grèce.
    Cela étant ce qui importe ce ne sont pas les chiffres en valeur absolue qui sont donc faux mais la tendance : à ce propos une étude épidémiologique de juillet 2012 de l’INVS reconnaît noir sur blanc que les cas ont explosé depuis 30 ans, à mettre en corrélation avec les vagues d’immigration de ces dernières décennies qui ne sont pas celles d’avant 1970 …

  10. Ces politiciens qui nous imposent l’immigration/invasion muz de remplacement se prennent pour de grands penseurs, alors que les peuplades dont ils favorisent l’importation sont fréquemment porteuses de maladies héréditaires comme la drépanocytose ou d’autres maladies liées à la consanguinité qui représentent de grands problèmes dans le domaine de la santé publique,

    • c’est bien pour ça qu’on nous dit que ce sont des cas psychotiques quand il y a agression pour des actes gratuits , mais au moins ils auront sauvé l’Afrique de la misère , leurs mélanges prévus aidera à faire des populations Européenne des sous doués qu’on pourra manipuler au gré des évènements politique ( il n’y aura plus de résistance populaire ) puisqu’on passera notre temps dans les prières …

Les commentaires sont fermés.