Grand Débat : les gauchos veulent changer les paroles de la Marseillaise

Publié le 12 mars 2019 - par - 42 commentaires - 1 196 vues
Share

 

Grand Débat : les gauchos veulent changer les paroles de la Marseillaise, Macron est capable de dire oui

Illustration : Rouget de L’Isle. Le « Chant de guerre pour l’armée du Rhin » est devenu « La Marseillaise » à la suite de la montée à Paris des fédérés marseillais en juillet 1792. Tout au long de leur expédition ils ont chanté ce chant patriotique et libérateur. Ils l’ont encore chanté au cours de la journée insurrectionnelle au palais des Tuileries le 10 août 1792, où plusieurs d’entre eux ont laissé la vie.

Jamais, depuis 1945, les paroles de la Marseillaise n’ont été plus en accord avec notre temps, avec notre situation, avec les dangers que nous courons. C’est le moment choisi par l’ordure Macron pour permettre aux anti-France de s’attaquer officiellement à l’hymne national.

On rappellera aux ignorants que le fameux vers qui leur donne des cauchemars, Qu’un sang impur abreuve nos sillons, parle du sang de nos soldats issus de la plèbe, qui n’étaient pas « nés quelque part » comme le chantait Brassens, puisque, roturiers ou paysans, ils n’avaient pas le sang bleu et qu’ils donnaient leur sang, leur vie, pour la République, pour la France.

Il s’agissait, quand Rouget de Lisle écrit sa chanson, de galvaniser le Français de base contre les émigrés royalistes qui conspiraient à nos frontières avec nos ennemis de toujours, Anglais et Prussiens notamment pour venir renverser la République, pour venir interdire au peuple français d’être souverain, pour donner le pouvoir à des puissances étrangères.

La Marseillaise est un chant de libération, à la fois patriotique et universaliste, conforme aux valeurs de 1789, comme plusieurs vers ou couplets le démontrent, par exemple :

Strophe IV : Tremblez, tyrans, et vous perfides, L’opprobre de tous les partis… 

Strophe VI :  Liberté! liberté chérie, Combats avec tes défenseurs! 

Strophe IX : La France que l’Europe admire A reconquis la Liberté Et chaque citoyen respire Sous les lois de l’Égalité; Un jour son image chérie S’étendra sur tout l’univers. Peuples, vous briserez vos fers Et vous aurez une patrie! 

Strophe X : Et le Français n’arme son bras Que pour détruire l’esclavage

Sans appel, non ?

Eh bien, si !

L’hymne est évidemment compris par les gauchos et autres anti-France comme une incitation à la xénophobie, à la haine de l’autre, voire à tuer l’autre, ceux-là mêmes qui n’hésitent pas à montrer des films de propagande avec des affreux Français de souche qui s’apprêteraient à violer des petites étrangères ni à faire sur les murs de nos villes une propagande éhontée pour l’orgasme clitoridien prétendent vouloir protéger nos chères têtes blondes de cette violence insoutenable.

Or, il se trouve qu’aujourd’hui, avec les nombreux ennemis de l’intérieur, gauchos, adeptes de l’islam pur et dur, mondialistes et européistes, terroristes… ce n’est pas l’envie de faire couler un sang véritablement impur et qui n’est pas le nôtre, cette fois, qui manque à nombre de Français. Même si, légalistes, ils attendent un nouveau Nuremberg et un jugement en bonne et due forme pour cela. Et les Gilets jaunes, qui se sont emparés du drapeau et de la Marseillaise qu’ils chantent à tout bout de champ à la barbe de Castaner et ses tontons Macoutes, ne s’y trompent pas.

D’ailleurs, Éva, il y a quelques années, avait démontré, de main de maître, que les paroles de la Marseillaise étaient particulièrement bien adaptées à l’islam :

[•••]

J’aime particulièrement le paragraphe suivant:

Tremblez tyrans et vous perfides
L’opprobre de tous les partis
Tremblez, vos projets parricides
Vont enfin recevoir leur prix (bis)
Tout est soldat pour vous combattre

Je trouve ces paroles particulièrement adaptées à l’islam, qui est représenté par des tyrans et des perfides (taqîya), et que nous ne pourrons vaincre que s’ils subissent l’opprobre de tous les partis.
Et leurs projets sont effectivement parricides, car un pays est comme un père : ne dit-on pas « l’enfant du pays » ? Ne dit-on pas la « mère-patrie » ? L’islam n’est-il pas l’ennemi juré des États-nations, ne reconnaissant qu’une seule nation: la nation islamique (oumma islamiya) ?

http://resistancerepublicaine.eu/2013/12/21/les-paroles-de-la-marseillaise-sont-particulierement-bien-adaptees-a-lislam-par-eva/

Alors, évidemment, le prétendu « Grand débat » est l’occasion pour chacun de ressortir ses vieilles lunes, sachant très bien que Macron piochera dans les propositions faites celles qui l’arrangent. Et, même si changer les paroles de la Marseillaise n’aura été demandé que par dix clampins, Macron est capable de sauter sur l’occasion pour fustiger les lépreux, les xénophobes et autres amateurs de murs. Traduisez « ceux qui aiment la France, ne veulent pas qu’elle disparaisse dans une Europe des régions, ne veulent pas que les Français soient remplacés et que disparaisse leur culture, leur civilisation ».

Macron est tout à fait capable d’inclure la modification de la Marseillaise dans la future révision de la Constitution qu’il prépare (tous aux abris !). Au point où il en est, il ne peut plus compter que sur les gauchos, alors….

Les propositions de modification déjà faites ? Il y en a beaucoup. Nous en avons déjà évoqué deux dans nos colonnes. Allez, accrochez-vous :

En 2013, c’était carrément une association de banlieue qui réécrivait notre hymne à sa sauce :

« nous sommes citoyens du monde

(…)

Nous chantons tous nos penseurs,

Diderot, Rousseau et Voltaire

(…)

Nous chantons Shabbat, l’Aïd et Noël »

(…)

http://resistancerepublicaine.eu/2013/12/17/une-association-rouennaise-de-banlieue-a-decide-de-re-ecrire-la-marseillaise/

En 2015, les dingos du « mouvement du 14 juillet », alias « le Conseil national de transition », alias Fiorile le mono-maniaque du coup d’État annoncé des mois à l’avance, qui donne rendez-vous à ses troupes pour prendre l’Élysée et permet au pouvoir en place de les identifier, de les recenser…

version 1
Sans armes citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons!
Qu’une eau très pure
Abreuve nos sillons
—- —– —-
version 2
Aux âmes citoyens,
Sortons de nos maisons,
Marchons, marchons !
Qu’un élan pur
Parcourt notre Nation !

http://resistancerepublicaine.eu/2015/07/14/les-salauds-du-mouvement-du-14-juillet-ont-meme-re-ecrit-la-marseillaise/

Le conflit de civilisation, c’est ici et c’est maintenant. Tout cela finira mal.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/11/grand-debat-les-gauchos-veulent-changer-les-paroles-de-la-marseillaise-macron-est-capable-de-dire-oui/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Raymondbar

A l’cole ,on nous apprenait que le sang impur était celui des ennemis.Ce qui semble très logique!

zephyrin

chère Christine, pour une fois je suis en désaccord avec vous. la décapitation républicaine à la chaine des « tyrans » c’est bien loin, les pays d’europe qui n’ont pas décapité joyeusement n’ont rien à nous envier. Ces phrases guerrières étaient censées motiver contre l’assaut des ennemis sur notre sol.
aujourd’hui ces paroles sont en contradiction avec nos « interventions extérieures » nous menaçons davantage que nous sommes menacés sur notre sol. (du moins par des armées régulières)
un toilettage des paroles ne me choquerait pas . on pourrait y inclure le risque migratoire non militaire mais terroriste.

bruno

Ils peuvent bien se faire mettre, changer les paroles de la Marseillaise !!! plutôt pisser sur la gueule des gauchos

le Franc

tout n’est pas perdu, j’ai lu sur « orange » ce matin que 90% des Français n’ont pas envie de se mouiller dans le débat imposé par la nouvelle hiérarchie, et que du coup, ce gouvernement, s’est chopé la honte de sa vie.

Marcus

Quoi qu’il arrive, quel que soit ce que décideront les fous qui nous gouvernent, ce n’est pas à mon âge qu’on me fera chanter d’autres paroles que celles que je connais depuis tout petit. Comme pour l’écriture inclusive ou les nouveaux mots à la cons d’aujourd’hui. Moi je ne changerai rien à mon mode de vie ni à ma culture à cause de gauchistes incultes et dégénérés.

crap2sp

Apres avoir lu,tous et toutes,merci Christine pour cet article,la Marseillaise doit rester ce quelle est,pas un mot ne doit changer,mais le chant de chaque foyer patriot de ce pays doit etre celui des partisans,et garder la Marseillaise pour la victoire.

DUFAITREZ

La Marseillaise ? Le Seul reliquat glorieux de la Révolution ! Le Cri du Peuple !
Le Chant des Partisans a suivi, plus tard…
Effacer la Haine de l’ennemi est à la mode. Vivons ensemble !
Il est pourtant à nos portes….

wika

Le désir de changer la Marseilleise correspond bien au courant gnangnan qui nous traverse : tout le monde il est beau et gentil, il faut mettre les armes à la poubelle et tous s’aimer et particulièrement aimer les migrants.
Un chant guerrier qui dit qu’il veut défendre son peuple ne correspond plus à la mentalité de beaucoup de Français qu’on a décérébrés à coup de culpabilisation et de messages subliminaux véhiculés entre autre par une télévision de propagande.
Voilà le résultat : on crache sur notre hymne, sur nos valeurs culturelles, religieuses, artistiques, le plus beau spécimen dans le genre étant Macron himself.

Laurent Raggos

Je partage tout à fait votre commentaire très bien argumenté et écrit. Merci à vous vraiment, ça fait du bien de lire de telles contributions.

Parlervrai

« qu’un élan pur parcourT notre nation »

Mes yeux saignent !!!

Hellène

Très écolo, la première version. très nunuche, la seconde. Avec une belle faute de français en prime…très tendance.

Paskal

« La France que l’Europe admire A reconquis la Liberté » Même la Vendée ?
« Un jour son image chérie S’étendra sur tout l’univers » Pourquoi pas plutôt celle du Guatemala ou de la Thaïlande ?
 » Peuples, vous briserez vos fers Et vous aurez une patrie! » La France ? Les jacobins voulaient une république universelle dont la seule langue officielle aurait été le français.
 » Et le Français n’arme son bras Que pour détruire l’esclavage » Avec la loi Le Chapelier ?

Dominique Martin

Les gauchos , ils veulent toujours changer les paroles de quelque chose. Le pape qui change le Notre Père, Trudeau qui change l’hymne canadien, la Californie qui change le mot babies pour theybies pour annuler le genre peu importe l’organe sexuel .

Un seul but : dé-construire .

Jobig

Pour info, le pape n’a pas « changé le Notre Père ». sachant que c’est la version en latin qui fait autorité, c’est une partie de la traduction française qui a été modifiée par les conférences épiscopales de langue française. (pour une fois dans le bon sens) Elle est passé de « ne nous soumets pas à la tentation » à « ne nous laisse pas entrer en tentation » Ce changement était dans les projets bien avant le pape islamo-gaucho François. C’est un problème interne aux catholiques francophones. La traduction des années 60était faite pour plaire aux protestants. En latin, on continue à dire comme depuis près de 2000 ans « Et ne nos inducas in tentationem » et les tradi continuent à dire en français : « ne nous laissez pas succomber à la tentation »

Jobig

Il faudrait abroger ce chant horrible et meurtrier non seulement quant à la signification des paroles, mais aussi quant à au style indigent tant pour les paroles et de la musique. Il faut avoir des goûts de chiotte pour révérer cette sombre daube sous laquelle des dizaines de milliers de français ont été massacrés.
A comparer avec le « Vive Henri IV! », qui est une splendide musique issue de la Renaissance, avec des paroles qui exaltent la douceur de vivre en France, la gauloiserie et la réconciliation nationale après les guerres de Religions :
https://www.youtube.com/watch?v=z6BS_rqf3PE

Entre nous, cela a une autre gueule que la Marseillaise.

A écouter aussi, l’interprétation des Quatre Barbus pour le film : « Vive henri IV, vive l’amour ! » :
https://www.youtube.com/watch?v

bruno

va te faire lapider ailleurs, sale lâche

Jobig

Je ne vois pas ce qu’il y a de lâche de constater la laideur de cette chansonnette maçonnique ultra-violente qui appelle au meurtre des français qui n’entrent pas dans le moule « ripoublicain ».

Brocéliande

Quel gauchistes ,il n’y en a plus ,ils se sont fait Ecraser par le RN

Jobig

C’est la Marseillaise, cette horreur écrite par une bande d’ivrognes jacobins sanguinaires qu’il faut purement et simplement abroger. L’exégèse selon laquelle « qu’un sang impur abreuve nos sillon » est du révisionnisme.
Il n’est que lire la prose abjecte et délirante des révolutionnaires pour comprendre que le « sang impur », est celui des contre-révolutionnaires, des prêtres catholiques massacrés et des nations européennes qui veulent s’opposer la la folie révolutionnaire (pas de liberté pour les ennemis de la liberté. Pour les colonnes infernales qui exterminaient les Vendéens, le « sang impur » est sans équivoque celui des « Brigands », de leurs femmes et de leurs enfants qui ne méritaient pas de vivre.

Jill

Si on interprète La Marseillaise comme un chant en horreur de l’ennemi c’est tout à fait dans l’esprit. La haine de l’ennemi est l’acte initial du
combat ;aimer l’ennemi prédispose à la collaboration.
La notion de racisme, de xénophobie n’a rien à voir là dedans. On pouvait combattre les allemands tout en étant Germanophille. Il y avait aussi beaucoup de francophiles chez les allemands, à commencer par le très nazi ambassadeur d’Allemagne à Paris, Otto Betz.

Jill

Otta Abetz

Garde Suisse

Remplaçons la « Marseillaise » par « Vive Henri IV » dont l’air est plus solennel et les paroles plus pacifiques !

Verité

et celle de l Algerie ???? Froid dans le dos §§§§ L0 VOUS FAITES SILENCE !

wika

Extrait de l’hymne algérien :

Ô France ! le temps des palabres est révolu
Nous l’avons clos comme on ferme un livre
Ô France ! voici venu le jour où il faut
rendre des comptes!
Prépare toi ! Voici notre réponse!
Le verdict, notre Révolution le rendra
Et nous avons juré de mourir pour que vive
l’Algérie !

André Léo

Trois guerres successives faites à la France par l’Allemagne en 1870, 1914, 1939.. trois guerres perdues par les führers successifs, mais la quatrième déclenchée en catimini à Maastricht est en passe d’être gagnée par les mondialistes.

En 76 Giscard nous avait fait repasser à l’heure allemande, comme sous Hitler/ Pétain, alors pourquoi pas apprendre le « deutchland uber alles » dans nos écoles? Nous avons déjà l’euro allemand, qui ne s’est pas appelé l’écu, à cause des allemands d’ailleurs, nous sommes soumis aux diktats de l’europe allemande, à ses oukazes, à ses lois paneuropéennes, à ses centrales anti-nucléaires au charbon « vert » et à ses lave-linge…
la provocation-diversion est l’outil majeur de la macronie. Faire oublier l’agression mondialiste par l’agitation médiatique.

Paskal

« trois guerres perdues par les führers successifs » ? Pas la première !

Garde Suisse

Oui, Français il faut être fiers de notre hymne national. Concernant les paroles, voici celles de la « Marseillaise des blancs » qui permit notamment aux insurgés vendéens de tromper les républicains à la bataille de Pont-charrault, les républicains croyant entendre des renforts, furent assaillis par les paysans !

Allons armées Catholiques
Le jour de gloere est arrivé
Contre nous de la République
L’étendard sanglant est levé (bis)
Entendez vous dans nos campagnes
Les cris impurs de ces scélérats
O viennent jusque dans nos bras
Prendre nos filles et nos femmes.

Aux armes Poitevins
Formez vos bataillons
Le sang des bleus
Rougira nos sillons

Le sang évoqué par ce chant est assurément celui de l’ennemi de même que le sang impur de la véritable Marseillaise est aussicelui des ennemis.

André Léo

Avec des « patriotes » comme vous, « garde suisse », les communautarismes ont de beaux jours de haine devant eux!
Les mayennais (jean Chouan-Cottereau) avaient initié le mouvement contre la République, parce qu’ils refusaient d’aller défendre les frontières de la République Française. Les vendéens et bretons reprendront la trahison pour le compte des hoberaux pro anglais et des évêques qui les avaient soumis à leurs pouvoirs. Vous connaissez la suite.
En 2019, en aidant les mondialistes, les communautarismes religieux, ethniques et comportementaux veulent toujours assassiner la Nation France. La Marseillaise restera la Marseillaise contre les traitres et les couards, le drapeau BBR restera notre emblème national, contre celui de l’europe du fric ou des imams.

Paskal

Que les chrétiens manceaux, poitevins (mayennais et vendéens est anachronique), bretons hésitent à se faire tuer pour des égorgeurs de prêtres pouvait se comprendre, surtout après la suppression des libertés bretonnes. Il y avait quand même beaucoup de traîtres.
Le drapeau de la bourgeoisie et de sa loi Le Chapelier contre l’Europe du fric ? Si on veut…

Jobig

Quand on remet en cause les fondements de la république maçonnique ainsi que le centralisme jacobin, on se fait traiter d’obsurantistes. Quel est le crime « de refuser d’aller défendre les frontières de la république », quand celle-ci voulait détruire les nations et était une préfiguration de l’union européenne et du communisme ? Cette Ripoublique n’a été acceptée qu’au prix de nombreuse victimes. Quel mal y-a-t-il à se sentir plus proche d’autres peuples européens qui veulent se défendre ? Ce n’est pas de la trahison, mais du patriotisme. Quand la république reconnaître-t-elle ses crimes contre la France, contre l’Europe et contre l’humanité ?

Garde Suisse

La République française est la fille de la franc-maconnerie. La franc-maçonnerie est à la tête de la France et l’universalisme républicain entraîne l’invasion à laquelle nous assistons. Et oui, M. Leo, je suis et serai toujours patriote comme l’était le bon roi Louis XVI, mais je ne serai certainement jamais républicain !

Jobig

Certains débris du régime actuel voudraient nous faire croire que pour être patriote, il faut forcément être « républicain » or Mélenchon est républicain, Macron aussi, sans oublier, Wauquier, Hamon, Le Pen, tous défendent les valeurs de la « chose publique », La république n’est qu’un régime, une organisation politique parmi d’autres. Les royaumes belge, britanniques, espagnol ou néerlandais sont aussi pourris que les autres républiques de l’UE, pourtant, quand ils racontent les mêmes sottises, ils ne parlent jamais de « marche royale », ni de valeurs du royaume », ni de « pacte royal ». De même, de nombreux pays ui ont une constitution républicaine, n’abreuvent pas le reste du monde avec leurs obsessions « républicaines ».
lic

anonyme

je continue , je dis ce que tout le monde pense , mais que personne n’a le courage , de le dire tout haut

anonyme

Bonjour , La Marseillaise dérange le freluquet et ses amis musulmans ? mais nous on s’en fichent , c’est à nous cette chanson ,c’est la France cette chanson, nous sommes Français macron vous semblez l’oubliez , et si il n’y avaient pas eu des imbéciles pour vous placé où vous êtes ( et ce n’est pas votre place ) vous êtes à peine arriver sur terre que vous voulez tout régenter ? vous n’aimais pas la France , pourtant vous êtes Français ? a moins que vous ne vous soyez converti sans en parler , chose qui ne m’étonnerais pas

lucas

« Ô France ! le temps des palabres est révolu
Nous l’avons clos comme on ferme un livre
Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
Prépare toi ! voici notre réponse
Le verdict, Notre révolution le rendra »

Et cet hymne on en parle ?

x :

Quoi! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers?
Quoi! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos… libertés

BERNARD

Pour rebondir sur la dernière vidéo de P. Cassen et en rapport avec votre billet, mettons vite la « Marseillaise » à la poubelle et remplaçons là par l’Algéroise.. Comme disait la Sénateur Samia Ghali ce jour sur les antennes, entre Marseille et Alger il n’y a qu’une poignée de main….d’ailleurs elle s’est montrée bien plus algérienne que française dans son interview, ne cessant ses références à son pays de « coeur » !
GRRR !!!

Laurent Raggos

Chère Christine, merci beaucoup pour cet article édifiant, qui relate une étape de plus dans le processus de destruction des états nations et de leur poulation d’origine. Il y a un détail qui n’emporte pas mon adhésion cependant. Vous dites, je cite « On rappellera aux ignorants que le fameux vers qui leur donne des cauchemars, Qu’un sang impur abreuve nos sillons, parle du sang de nos soldats issus de la plèbe » . Encore écolier, nous avions eu une explication de texte par notre instituteur sur ce passage. Je me rappelle que le sang impur faisait référence à celui des « féroces soldats », les ennemis de la France mais pas celui de nos soldats, certes fort possiblement issus du peuple, les officiers venant de la noblesse. Cette explication me paraît logique, qu’en pensez-vous?

CLOVIS

Je crois bien qu’il s’agissait du sang des Prussiens qui voulaient envahir notre pays, – Et Rouget a écrit ces paroles lors d’une pause faite au bord du Rhin par son régiment. alors que notre armée allait à leur rencontre pour les repousser.

Laurent Raggos

Oui, merci Clovis, je pense aussi que c’est plutôt ça. Exhorter ses propres troupes au sacrifice suprême, donc á verser leur « sang impur » n’est pas très motivant, on risque là d’avoir peu de candidats à devenir des héros. Comme certains commentaires acides le préconisent, il ne faut surtout pas changer l’hymne national. Après, les mêmes s’attaqueront au drapeau…

CLOVIS

Suis tout à fait en phase !

Paskal

Logiquement, on souhaite que ce soit plutôt le sang de l’ennemi qui se répande. L’interprétation tirée par les cheveux de Christine Tasin est d’ailleurs celle des vieilles badernes thorezo-staliniennes du PR »C »F.
https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/attaques-meprisables-de-lambert-wilson-contre-la-marseillaise/