Grand Remplacement, islamisation, remigration, RIC : tous à Marseille !

Publié le 3 janvier 2019 - par - 33 commentaires - 3 252 vues
Share

L’année 2019 commence à peine que nos amis du CNRE et du Siel, Renaud Camus et Karim Ouchikh, lancent une initiative fort prometteuse, ce week-end, à Marseille. L’occasion de s’entretenir avec celui qui fut l’avocat de Riposte Laïque…

Riposte Laïque : Vous attaquez l’année à 100 à l’heure, puisque vous organisez, les samedis 5 et dimanche 6 janvier, une convention européenne, à Marseille, avec Renaud Camus. Et vus les thèmes annoncés, très politiquement incorrects, on ne risque pas de s’ennuyer. Pourquoi cette initiative ?

Karim Ouchikh : Comme beaucoup de nos compatriotes, je constate que le Système s’applique à escamoter du débat public, surtout à l’approche de l’élection européenne de mai 2019, les questions identitaires qui dominent pourtant l’esprit des Français. Les oppositions politiques à la majorité présidentielle se signalent par leur complicité active, de la gauche et de la droite molle, mais aussi par la complicité passive à la fois de la droite ‘‘républicaine’’ des LR mais de celle des forces populistes, de DLF au RN.

De ce point de vue, la crise sociale des Gilets Jaunes, dont je ne méconnais pas la gravité pour la France, a bon dos ! Les périls à l’échelle de l’Europe sont moins liés en réalité aux enjeux économiques, sociaux ou institutionnels qu’au devenir de notre continent : l’immigration de masse, le grand remplacement, l’islamisation, la remigration…autant de sujets décisifs sur lesquels Laurent Wauquiez, Nicols Dupont-Aignan et Marine Le Pen ont choisi curieusement de se taire.

Nous partageons ce triste constat avec Renaud Camus et nous agissons ensemble, comme à notre habitude, pour s’opposer à cette omerta institutionnalisée, car il n’est pas imaginable que ces thématiques existentielles ne soient pas abordées frontalement alors qu’elles sont en permanence au cœur de l’actualité européenne. La Convention européenne de Marseille s’inscrit dans cette ambition.

Riposte Laïque : Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs comment les choses vont-elles se dérouler, et ce qu’il faut faire pour s’y inscrire ?

Karim Ouchikh : La Convention européenne de Marseille se tiendra sur deux jours, avec possibilité de se restaurer et de séjourner dans l’établissement hôtelier qui nous accueille.

Après un tour d’horizon, le samedi matin, sur les questions juridiques et financières propres aux élections européennes, évoquées par Quentin Thomas, puis un exposé complet de Gérard Boyadjian sur le poids des médias et les méthodes pour contourner ce quatrième pouvoir, l’après-midi se concentrera sur trois thématiques : Au cœur de la question identitaire, l’islam, avec Pierre Cassen, Christine Tasin et l’abbé Guy Pagès ; Le choc des civilisations, un défi contemporain ?, avec Philippe Martel, Jacques Clostermann et Bruno Lafourcade ; Référendum d’initiative citoyenne : accomplir la démocratie en France et en Europe, avec Christian Piquemal, Richard Roudier et Alain Wagner . A la fin de ces trois tables-rondes, je prendrai la parole pour clôturer cette première journée.

Deux tables rondes sont prévues le dimanche martin : Vers un idéal européen : projet institutionnel et dimension culturelle, avec Christian Combaz, Catherine Rouvier et Jean-François Chemain ; L’engagement personnel et collectif, clé de la résistance européenne, avec Sébastien Jallamion, Patrick Jardin et Tommy Robinson. Après le déjeuner, Renaud Camus prononcera le discours de clôture de cette manifestation.

Les demandes de renseignements et les inscriptions doivent se faire auprès de Vincent Vidal, délégué régional du SIEL en PACA, que je remercie ici vivement pour son dévouement : 06 78 52 55 19 / paca@siel-souverainte.fr

Riposte Laïque : Vous êtes un homme politique, et vous êtes engagé, depuis le début, en soutien des Gilets jaunes. Comment voyez-vous la situation, après les vœux du Président de la République, en 2019 ?

Karim Ouchikh : La France entre dans une période de grandes incertitudes politiques, économiques et sociales : la croissance ne décolle pas, le chômage se maintient à un niveau élevé, la précarité augmente et les amortisseurs sociaux peinent à prendre le relais ; dans ce contexte anxiogène, le président Macron est tombé de son piédestal institutionnel et n’arrive pas à reprendre la main face à la contestation sociale qui gronde, à l’insécurité et au terrorisme qui menacent toujours et aux questions sociétales (loi de 1905, islam, immigration de masse…) qui n’attendent qu’une étincelle pour embraser le débat public.

Emmanuel Macron est un homme désormais seul : certains médias installés n’hésitent plus à la critiquer, ses soutiens traditionnels se taisent (milieux d’affaires) ou le lâchent (personnalités du show-biz) et il ne peut s’appuyer sur aucun relais politique efficace, faute de disposer d’un personnel politique expérimenté ou du concours des corps intermédiaires (syndicats…) dont il s’est aliéné le soutien. C’est aussi un président fragilisé par les polémiques qui demeure aujourd’hui à l’Elysée, dont l’affaire Benalla qui ne cesse de resurgir, tel un mauvais feuilleton. En face, aucune personnalité politique ne s’impose réellement et aucune alternative crédible ne paraît pouvoir assurer la relève.

Le débat national qu’Emmanuel Macron vient de lancer permettra, même s’il est partiellement confisqué par le chef de l’Etat, de clarifier les attentes des Français et de redistribuer les cartes, avec en toile de fond la crise des Gilets Jaunes qui n’est pas prête de s’éteindre. En définitive, l‘élection européenne sera le seul juge de paix du paysage politique français, en arbitrant pour les deux années à venir le poids des forces en présence.

Riposte Laïque : Comment expliquez-vous que ce formidable mouvement des GJ paraisse, populaire, n’évoque jamais le Grand Remplacement, si cher à votre ami Renaud Camus, alors que les impôts et les taxes, contre lesquels ils ont lancé le mouvement, financent en grande partie l’immigration que nous subissons, avec toutes ses conséquences ?

Karim Ouchikh : Détrompez vous ! Les questions identitaires préoccupent fortement les manifestants, lesquels pressentent en effet qu’il ne sert à rien de lutter aujourd’hui pour la préservation du pouvoir d’achat des Français si celui-ci est appelé demain à être remis en cause et redistribué autoritairement par un Etat Providence qui sera mis au service des vagues migratoires qui s’abattent sur le continent européen. Si on semble moins parler de ces sujets sur les ronds-points, alors qu’ils sont dans tous les esprits c’est parce que certaines activistes de gauche y font régner leur loi et que les médias s’appliquent à ne jamais interroger les manifestants sur ces questions ‘’sensibles’’.

Le débat national sera selon moi une formidable occasion d’investir les lieux d’expression programmés pour rappeler haut et fort ces évidences. Un appel sera lancé en ce sens, à l’occasion de la Convention européenne de Marseille.

Riposte Laïque : Regrettez-vous, à quelques mois des élections européennes, la division qui paraît s’opérer dans le camp patriote, puisque Nicolas Dupont-Aignan aura sa liste, et le Rassemblement national la sienne. Comment se situe le SIEL ?

Karim Ouchikh : Rarement dans notre histoire récente, nous n’aurons assister à autant d’hypocrisies dans la famille patriote. Officiellement, Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan appellent au rassemblement de toutes les forces patriotes mais s’appliquent en réalité, en coulisse, à en saboter durablement les ressorts : pas de contacts probants, officiels ou officieux, entre les chefs de partis, pratiques de débauchage méthodique d’élus, refus d’œuvrer avec des partis pourtant disponibles, comme le SIEL par exemple. L’un comme l’autre sont animés des mêmes arrière-pensées : élargir égoïstement sa part de marché politique, à l’occasion de l’élection européenne de 2019, et s’installer durablement en pole position pour mieux préempter le statut de leader de notre famille politique dans la perspective des présidentielles de 2022… C’est d’une médiocrité sans nom au regard des intérêts vitaux de notre pays !

Devant pareil gâchis, j’entends participer activement à la recomposition de notre paysage politique, hors du clivage droite/gauche, en structurant le vaste espace identitaire, populaire et patriote, aujourd’hui en jachère, qui existe potentiellement en France, à l’exemple de l’Italie, en ralliant pour ce faire toutes les forces et personnalités politiques isolées ou disponibles autour du SIEL, ce parti qui m’apparaît être l’épicentre naturel pour réaliser cette formidable ambition.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Karim ?

Karim Ouchikh : Oui, j’appelle d’abord vos lecteurs à rejoindre ce week-end Marseille pour participer nombreux à la Convention européenne que j’organise avec Renaud Camus, une manifestation qui s’annonce comme le temps fort de la rentrée politique de 2019. Je les invite ensuite à rejoindre le SIEL, en adhérent à cette formation politique identitaire que j’anime depuis trois ans, pour concourir activement au redressement de la France et à la protection de notre peuple face aux assauts répétés de l’islam et ceux de la société de consommation. Je souhaite enfin souhaiter à chacun d’entre vous, et à l’ensemble de nos compatriotes de façon générale, une belle et heureuse année 2019, dans une France que j’entends défendre plus que jamais.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Pilaf

Car la France, avant tout, devrait déjà retrouver sa souveraineté et ce n’est qu’avec un parti patriote que ça pourrait se faire.

Pilaf

Et à savoir que le RIC qui est pratiqué depuis des lustres en Suisse ou aux Etats-Unis, mais il serait impossible dans l’état actuel de la France, à partir du moment que la France est dans l’UE donc il faudrait déjà que la France sorte de l’UE pour parler de RIC. Pour cela, il faudrait voter pour un parti patriote comme le RN pour retrouver notre souveraineté, et ensuite, il pourrait y avoir un RIC en France.

Jean lafli

J’espère que les interventions seront enregistrées et diffusées sur RL.

Zohra Nedaa-Amal

Très cher Karim,
J’admire et je soutiens la lutte que tu mènes.
J’ai regardé avec beaucoup d’émotion ton témoignage sur le chemin qui t’a amené au Christ.
Ayant fait le même chemin, je remercie le Seigneur Jésus-Christ.
Qu’il te soutienne et qu’il bénisse l’action que tu mènes.

Fraternellement
Zohra

Frederic REYNIER

Ouchikh et Camus , une référence à de Gaulle pas toujours appréciée, ceci étant les deux ont effectivement un discours identitaire contrairement à celui de DLF ou du RN beaucoup plus politiquement correct

Olivia

Permettez-moi de dire que votre annonce de ces 2 jours, la veille, arrive un peu tard… Avez-vous pensé à ceux qui doivent s’organiser ? Un défaut évident de préparation !

DUFAITREZ

Beau programme et bons intervenants ! Bravo !
Quand, à l’Elysée, les rats quittent le Navire… Dont le « vaseux communicant »…
Au moins, dans ce Grand Débat, on parlera immigration…
A la différence de celui de Macron !

Av 75..

Je ne comprends absolument pas ce que vous reproches au RN et à DlA qui sauront se mettre ensemble..l heure ‘est plus à chacun sa chapelle faut penser et agir global. De plus il est aussi à craindre une scission un jour au sein des GJ, nous ne savons pas de quel bord ils sont Rn ou FI ou RLA ou encore Republicains…et risque des leaders qui vont èmerger ce que je dèplore mais possible

lucie clavijo

c’est excellent, mais évoquons la perte de nos valeurs spirituelles qui ont fait le lit de l’islamisation.
Il y a quelques temps une collègue m’informait tranquillement que TOUS les copains de son fils étaient désormais convertis (voyage à la Mecque en prime pour fêter ça ) et que ses fils se tâtaient!
elle voit le bon côté, sortis de la délinquance, mariés, boulot, font la prière…. (on a des prières à nous!)
comprenons que l’islamisation donne l’illusion d’une société apaisée, normée,
où les femmes peuvent sortir le soir entre copines, prendre un café (ah non, là je délire…plates excuses)
Pourquoi tous ces jeunes se sont-ils réfugiés dans l’Islam?
parce qu’une certaine laïcité laïcarde a « pieusement » détruit les valeurs spirituelles occidentales, identifiées au judéo-christianisme.

La Mère Denis

Vous ne nous précisez pas le profil des « copains du fils » de votre collègue. Des petits blancs FDS ? ou des beurs issus de l’ immigration africaine ou nord africaine. Selon le cas, la gravité n’ est pas la même.

lucie clavijo

tous européens de souche (français, espagnols, portugais…) si c’étaient des beurs, ils n’auraient pas eu besoin de se convertir. Ils fréquentaient des maghrébins qui les ont eu à l’usure grâce à leur ignorance. (merci aux parents…)
Les jeunes ne savent plus rien du spirituel, donc on peut les gaver avec n’importe quelle soupe, et d’après les échos, le gavage des jeunes s’opère à marche forcée, avec les « richesses pour la France », en tête du cortège.

Sacha P

A toutes les personnalités politiques je ne dirai qu’une seule chose au sujet des élections européennes : débrouillez-vous comme vous le voulez mais il ne faut absolument pas que la liste de Macron , ou celle de Mélenchon , arrive en tête . Cela sera déjà un bon point d’acquis .

Adrien

Ce seront encore des élections truquées ne vous en faites pas pour macron et sa mafia……….

Barnabé

M. Ouchikh parle d’hypocrisies dans la famille patriote, du refus d’œuvrer avec des partis pourtant disponibles. Je lui ai écris au sujet de la formation d’une liste patriotique pour les municipales dans une ville de Seine-St-Denis. J’attends toujours sa réponse. Pour le RN, c’est oui, pour DLF, c’est attendons ce que dira le chef, pour Philippeau, c’est absence de réponse (c’était déjà le cas lorsqu’il était encore au FN), pas de réponse non plus du PCD de Poisson.

Vidal

et le Parti de la France de Carl Lang ?

Barnabé

Un oubli, je vais le contacter aussi. Même s’il n’a pas d’adhérent dans la ville, il peut soutenir.

Marcel

Bravo Karim la seule voix credible dans le mouvement patriote et je souhaite vivement à ceux qui sont dans la région PACA de participer ce 5 Janvier à cette convention pour l’avenir de la France et l’Europe

Charlequin

Au secours Zemmour, ce Monsieur s’appelle Karim.
Mais que fait la police.

Vidal

Karim Ouchikh est converti au catholicisme et il est sincère !

Arthur'

Non il pratique la takkia et il est le meilleur exemple du grand remplacement …

Bônois

Arthur’,
C’est honteux de dire ça car Karim n’a rien à gagner en pratiquant la takkia comme vous dites! C’est un grand avocat et un grand exemple de réussite d’un enfant des banlieues issu d’une famille immigrée algérienne très pauvre dont la maman était femme de ménage comme l’était la maman d’Albert CAMUS. La haine et la jalousie vous poussent à dire des inepties sur des français d’origine algérienne qui aiment la France et la culture française et dont une partie substantielle s’est battue à mort et a contribué dignement et courageuseument à libérer la France pendant l’occupation, sans parler des harkis qui étaient du côté de la France contre leurs propres frères et qui l’ont payé très cher des 2 côtés !

Arthur'

Bônois c’était ironique. Je reprenais les arguments que certaines personnes servent ici pour discréditer leurs opposants. Si vous m’avez lu, vous devez savoir que je ne crois ni à la takkia ni au grand remplacement. Quant à la haine et à la jalousie allez plutôt chercher chez d’autres commentateurs vous en verrez des exemples édifiants. Quant à K Ouchikh, je ne connais pas le bonhomme mais je n’ai aucune sympathie pour les idées « patriotes » qu’il propage sur le grand remplacement et la remigration. Et si vous en êtes partisan, que voulez-vous nous ne sommes pas dans le même « camp ».

Bônois

Arthur,
Bien noté, je suis partisan de rien, je respecte le courage de cet homme, c’est tout!

Arthur'

Dernier point Bônois. Je ne défends ni n’attaque les arabes ou les musulmans parce qu’ils sont arabes ou musulmans mais surtout parce qu’ils sont aussi autre chose, des hommes. Et si Ouchikh devait subir la remigration qu’il prône je ne ne pourrais que m’en réjouir. Car comme le dit Brigitte Gabriel, si les « patriotes » arrivaient au pouvoir, il se pourrait que ce soit les éléments les plus radicaux et les plus violents qui dictent la politique et Ouchikh ne ferait alors pas long feu en France quoiqu’il en pense aujourd’hui. Je ne suis en effet pas loin de penser comme elle : « The peaceful majority are irrelevant ».

Bônois

Ce serait une bonne chose pour l’Algérie qui a besoin de grands hommes et tant pis pour la France de perdre des valeurs!

Boadicea

Charlequin et son humour à deux balles ! Insignifiant.

Bônois

Il est à vomir ce Charlequin, enfant de collabos et patriote de la 25è heure!

Marcel

Bravo Karim la seule voix credible dans le mouvement patriote et je souhaite vivement à ceux qui sont dans la région PACA de participer ce 5 Janvier à cette convention pour l’avenir de la France er l’Europe

Clamp

J’ai hâte de savoir si le mouvement des GJ va reprendre de la vigueur ce WE ou si l’essoufflement exagéré par la presse se confirme. J’ai hâte que les GJ affichent leur lucidité sur la cause de leur détresse économique, au milieu d’autres GJ, loin de chez soi, ça doit quand même être de l’ordre du faisable quand même, pas besoin d’être ordurier, méprisant ou haineux, quelques chiffres aussi incontestables qu’effarants, quelques slogans de bon sens et le tour est joué ! J’ai hâte de voir leur nombre s’imposer face à la violence policière et leur colère interdire par sa fureur le zèle de l’abjection judiciaire ! J’ai hâte de voir le microcosme politico-médiatique s’abandonner au constat inébranlable que la seule issue à cette crise est la démission du Voleur ! J’ai hâte, comme on a trop faim

Jotab

L adresse informée, paca@siel-souverainte.fr, ne fonctionne pas…

lambda

A mon très humble et non autorisé avis, il semble manquer un ‘e’.

sitting bull

vivement 2022 Macron prendra un pied au cul

Dupond

j’espere avant !!! et meme avant les europeennes lol