Grand Reset pour une destructuration sociale et familiale

Publié le 16 septembre 2020 - par - 10 commentaires - 1 092 vues

Plus que jamais, nous devons être conscients de notre rôle dans la lutte contre le Grand Enfumage anxiogène et mortifère.

Nous vivons depuis des mois sous la dictature mortifère du (ou de la) Covid-19 et que ce virus soit né d’une manipulation de laboratoire n’est pas le problème, quoique…
Le vrai problème est l’utilisation que les gouvernements mondialisants en font, et pour ce qui nous intéresse, le gouvernement français.
Petit rappel du panorama de ce qu’on nous a infligé en matière de traficotage des évènements et des chiffres, durant le pic épidémique :
Les morts dans les Ehpad : souvent des personnes en fin de vie que le moindre virus ou microbe aurait tuées mais attribuées au Covid-19. Les morts par AVC, crise cardiaque, etc., par absence de secours, les urgences étant réservées aux contaminés du Covid. Les morts par stress et angoisse du Covid, faisant baisser les défenses immunitaires (3 cas chez un même médecin) et tués par une autre cause. Les tests étant rarissimes pendant le pic épidémique, aucune fiabilité sur les causes de mortalité.

Tout cela étant traduit en statistiques angoissantes assénées gravement sur les ondes et dans les étranges lucarnes.
Nous sont imposées des mesures dont l’efficacité n’est pas démontrée :
Le masque (très controversé mais il faut bien que les grandes surfaces écoulent leur stock), les « gestes barrière » et la distanciation sociale, même en entreprise, même dans la rue, même dans les écoles, même en réunions privées (sachez que vous pouvez être dénoncés par des voisins « bienveillants » en cas de barbecue dans votre jardin).

Le masque cache la majeure partie du visage, attribuant l’anonymat à chacun, atténuant la voix, masquant le sourire. Vous pouvez croiser vos voisins sans les reconnaître, et le sourire de courtoisie encore en vigueur dans pas mal de villages devient invisible.
La distanciation sociale interdit de s’étreindre, de s’embrasser, ce qui est particulièrement pénalisant sous nos latitudes latines.
L’angoisse prend le dessus dans l’esprit de nombreux citoyens, génératrice de dépression chronique, de baisse d’immunité, et de rejet envers les non-masqués.
Cerise sur le gâteau : un vaccin dont l’innocuité est loin d’être démontrée.

Les conséquences économiques de cette situation préoccupent les Français, mais peu de personnes se rendent comptent de l’ampleur de la catastrophe qui s’annonce en novembre. Beaucoup d’entreprises ont licencié, ou vont le faire après une reprise ratée quand elles ne vont pas déposer le bilan. L’échéance officielle, après les démarches administratives légales sera novembre. Faut-il s’attendre à une vague de suicides ou de manifestations type Gilets jaunes ? À mon avis, les deux. Cependant, la distanciation sociale interdisant les rassemblements, les interventions gendarmesques risquent de mettre sérieusement le feu aux poudres et les diktats gouvernementaux destinés à s’autoprotéger peuvent avoir un effet de boomerang.

Mais, aussi dramatiques qu’elles puissent paraître, les conséquences économiques ne sont pas grand-chose à l’échelle civilisationnelle, parce qu’elles seraient techniquement remédiables. En effet, si nous rêvons un peu : Macron est destitué, un gouvernement souverainiste prend le pouvoir, décide le Frexit, remet les choses à l’endroit, l’économie peut reprendre son souffle.
Beaucoup plus graves parce que pérenisables par les jeunes générations sont les conséquences humaines : par la terrorisation savamment instillée par les médias aux ordres, nombreux sont les Français qui deviennent carrément paranoïaques et transmettent leur peur à leurs enfants par ailleurs endoctrinés par l’Éducation nationale. Les plus jeunes se construisent sur cette peur qui devient partie intégrante de leur personnalité, et la transmettront à leurs enfants. Non pas seulement la peur du Covid-19 mais la peur en tant que composante de la vie quotidienne, prête à resurgir au premier chiffon rouge agité.

Et bien sûr, d’habitudes d’éloignement physique, en absence de bises, donc en absence de démonstrations physiques d’amitié et d’amour, on arrive à la déstructuration et déconstruction de la société actuelle par l’éclatement des groupes associatifs, amicaux et de la famille, structure de base essentielle de toute société. Déjà, en Allemagne, s’applique le placement d’enfants dont les parents sont « contaminés », et ceci est envisagé en France !!!

Le véritable but de cette folie est la mise en place d’une société docile, prête à réagir par le repliement à la moindre alerte, et à remercier ses bourreaux de les avoir sauvés d’un danger illusoire. C’est un bouleversement structurel, pervers parce que contraire à l’âme humaine, que les manipulateurs appellent nouveau monde et même « Grand Reset ». Angoisse perpétuelle et inversion des valeurs que nous constatons chaque jour seraient les composantes du monde futur rêvé par les idéologues gauchistes.

Origine de cette méga-manipulation, quasi universelle ? Les tenants du mondialisme bien sûr. Pourquoi ? Autant les conséquences pour moi sont humaines et civilisationnelles avant tout, autant les causes en sont économiques. Voilà des années que les économistes prévoyaient une crise majeure en 2021 ou 2022, il fallait donc trouver en prétexte une cause extérieure à la gabegie financière organisée par les grands spéculateurs toujours plus riches (note : Il y a 20 ans, le CAC 40 était à 7.000. Aujourd’hui, il est à 5.000, après avoir été à 2.401, le 12 mars 2003 et subi des hauts, mais bien des bas). Ce prétexte, évoqué par le cynique Jacques Attali, a été le virus Covid-19 pour soumettre les peuples, avant de leur imposer la suppression de la monnaie matérielle, prochaine étape de l’esclavage programmé.

Loin de nous abattre, cet état des lieux doit nous galvaniser, nous convaincre que, plus que jamais, nous sommes dans le vrai parce que lucides et imperméables aux propagandes mortifères. Nos médias aux ordres ne nous diffusent que 30 % des informations, beaucoup de Français hostiles aux mesures faussement sanitaires mais authentiquement anxiogènes ignorent que nous ne sommes pas seuls, des résistances existent ailleurs (en Allemagne, en Italie, par exemple) contre ces dictatures.
Alors, réinformons, communiquons. À cet égard, l’insertion dans une association sportive ou culturelle est une très bonne démarche car elle vous permet une crédibilisation et une écoute.

Chacun de nous, quel que soit son âge, peut participer à cette mission. La moindre des conversations peut être le germe d’une prise de conscience d’un interlocuteur qui à son tour diffusera votre bonne parole. Quelques mots chez votre boulangère, chez votre boucher, ou à la caissière de votre supermarché peuvent changer le cours d’une future élection locale. Nul ne doit se croire insignifiant. Nul ne doit ressentir de réticence à se dévoiler : 70 % des Français partagent notre vision de la situation, et n’attendent qu’un déclic pour se positionner ouvertement.
Mais chacun doit se sentir responsable de l’avenir de notre civilisation.

Nicole Mina

Discours prononcé lors des 10 ans de la Ligue du Midi, le 5 septembre 2020

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
BOURGOIN

Il faut parler de la souche ou des souches de coronavirus effectivement trafiqué et de façon monstrueuse mais en revanche covid-19 n’est pas le nom d’un virus ! ! ! !
On nous le fait croire depuis des mois ! ! ! !
La signification est :
Certificat of vaccination identité et 19 veux dire
1 Pour la première lettre de l’alphabet = artificialitéY
2 pour la neuvième lettre de l’alphabet = Intelligency
On était en train de trafiquer la génétique de toute L’Humanité de façon monstrueuse et là 5G permet d’agir sur les Nano particules par magnétisme. Les virus sont distribués par des avions dédié ainsi que les Nano particules qui sont aussi dans les chaînes alimentaires. Il faut se réveiller ! ! ! ! ! ! ! !

Bp50

Parfait résumé de l action organisée du N.O.M.mais notre identité de réflexion fait de nous des marginaux puisque la propagandastaffel par TV et journaux mainstream soporise les moutons. Beaucoup ne peuvent concevoir la réalité derrière la désinformation. Le manque de culture générale est la cause de l abrutissement de nos concitoyens . Plus de références à l’Histoire pour y trouver des réponses et des espoirs…la Résistance en France fut la plus forte qu’en.fin..1944.

Anne-Marie G

Très belle analyse, toute en finesse et même subtilité.

Eric Pecaud

Voilà tout est dit sur cette caricature….

beto 1

Excellent dessein qui représente bien , le nouveau système d’ordre mondiale !
Macron finira son mandat , très très riche !!!! Il obéit bien aux ordres !

Lo Mot

Excellente analyse, et pour une fois, la conclusion nous laisse sur une note d’optimisme et nous incite à une certaine action individuelle pour le bien commun.
De mon côté je m’applique, chaque fois que je le peux, à insufler cette prise de conscience, mais je me trouve, très souvent, devant des murs d’incompréhension. La propagnade a fait son oeuvre et les moutons terrorisés le restent, à mon grand désespoir! Tant pis, je continue!

finance

Je ne comprends pas pourquoi personne ne commente cet article alors qu’il est d’une importance capitale pour comprendre ce que ces malades de mondialistes nous trament . Il est évident ,que le fait d’avoir sorti ce virus qui , je rappelle,a été fabriqué de main d’homme, doit servir aux intérêts politiques et économiques de ces mondialistes . Maintenant il faudrait se pencher sur le problème et nommer exactement , point par point , quels sont exactement ces intérêts . Voilà pour ceux qui ont le temps de décortiquer le tout et le mettre noir sur blanc .

Viktor

Les GJ et autres résistants identitaires ont compris que les grands rassemblements dits pacifiques devenaient inopérants ; question de rapport de forces qui dans les faits, va se traduire par une escalade. Pour pasticher le gal. V. Desportes : les français identitaires ne sont pas condamnés à l’éternelle défaite. Par contre, Gérard Challiand dans “Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental” nous annonce une nouvelle déculottée de nos FDO et de notre armée face à la révolte populaire. Notre actuelle armée vassalisée et otanisée au service de l’oligarchie mondialiste, n’a plus rien de française. C’est le peuple qui avec une Armée de Libération Nationale va la faire renaître, mais cette fois pour sauver la France voire l’Europe, comme après Valmy.

quiditvrai

” 70 % des Français partagent notre vision de la situation, et n’attendent qu’un déclic pour se positionner ouvertement.”
AH BON ….???!!!!
Où avez-vous pris ce 70% car votre délirante théorie du complôt me semble plutôt partagée que par une faible minorité de Français .
Heureusement .

patphil

si au moins les gaulois réfractaires allaient dire dans les urnes ce qu’ils pensent au lieu de s’abstenir

Lire Aussi