Greffes d’organes : encore un tour de cochon pour les muzz !

Nous savons qu’en tout homme – mécréant – siège un cochon mais que les musulmans par essence sont étrangers à toute concupiscence !

Nous déplorons avec une profonde attrition, donc, le tour de cochon que leur joue encore le porc ! Nous savions depuis longtemps que des recherches avaient lieu pour rendre les organes du porc compatibles avec des greffes sur les humains…
On en parle au moins depuis 30 ans, j’avoue que je m’impatientais !

Il semble que la chose soit réalisée…
Et pas uniquement au niveau du dentier comme le laisse supposer l’image ci-contre.

http://www.bvoltaire.fr/dans-le-cochon-tout-est-bon/

Les musulmans, voire aussi les juifs, vont avoir quelques problèmes théologiques…

Pour ce qui concerne les juifs, ils savent s’accommoder

Pour ce qui est des musulmans, c’est autre chose !
Même si les recherches avaient été (pu être) menées chez les singes ou les chiens, ils auraient aussi des difficultés à accepter des transplantations qui les apparenteraient à des populations qu’ils qualifient de singes ou de chiens…

Bien sûr, nous serons respectueux de leurs réticences, voire de leurs refus éventuels… nous ne saurions les traumatiser, voire les envoyer en enfer !

Ils sont encore sûrement les victimes des mécréants qui ont mené les recherches, assurément des RACISTES encore…

En bon mécréant que je suis, tous les mécréants ont le cœur sur la main eux, même s’ils n’en n’ont pas le retour, je leur rappellerai cependant deux versets -le 173 sourate 2 et le 115 sourate 16- qui les autorisent à manger du porc en cas de nécessité (le vivre-ensemble ne semble pas en faire partie pour eux)…

Autrement dit, pas de quoi en faire un loukoum ou une sucrerie spécial ramadan !

Jean-Paul Saint-Marc

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. avec bigard il y avait un lâcher de salopes alors pourquoi ne pas faire un lâcher de cochons dans les banlieues?

  2. Pour ma part, je suis contre les greffes, Mais rendre obligatoire, par la Justice, des greffes cervicales de porc aux muzz, m’enchanterait…

  3. bof, qu’ils refusent de se faire soigner, comme les témoins de jéhovah…

  4. Je me pose une question depuis déjà quelques temps: au niveau des dons d’organes et des dons du sang: les musulmans qui ont besoin de l’un ou de l’autre (voir des deux), ils acceptent les dons ou leur religion de merde leur interdit ça aussi? Sachant que les sons sont anonymes mais que ça peut donc venir de mécréants?

    • Je suis infirmière et j’ai déjà vu le cas. Les musulmans acceptent les transfusions sanguines et les dons d’organe, car c’est un traitement vital. Pour la xénogreffe, j’ai cru comprendre que l’islam y est favorable, en cas de nécessite toujours.

  5. Cochon ou pas , nécessité ou pas, ça n’a aucune importance.
    Car toute greffe est interdite aux musulman. Tout simplement parc que l’islam dans le coran interdit toute transformation du corps humain.
    les musulmans doivent s’interdire tous soins qui transforment le corps, dussent ils en crever
    Le corps médical ne doit être informé de cette volonté…
    Faites passer le message !

    • Merci Jean, j’aurais dû vous lire avant de poster mon commentaire ?.

  6. Au moins on est sûr d’un truc avec les muzz, c’est qu’on ne pourra jamais leur greffer un cerveau.

  7. Allah leur a encore joué un mauvais tour! Sans doute pour les punir de ne pas être de bons musulmans. Combien font leur prière 17 fois / jour?

Les commentaires sont fermés.