Grève de la faim à Calais : des paroissiens contre l’église collabo

Interview exclusive de La Phalange catholique, auteur des tracts contre la grève de la faim pro-migrants à l’église Saint Pierre de Calais.

Grève de la faim à Calais : des paroissiens contre l’église collabo

Depuis 18 jours, Philippe Demeestere, prêtre ouvrier jésuite,  aumônier du Secours catholique, et deux militants pro-migrants venus de l’est, ont entamé une grève de la faim au sein de l’église Saint Pierre, l’édifice catholique le plus fréquenté de Calais. Hasard du calendrier, cette action qui intervient cinq ans après le démantèlement de la jungle, est soutenue par l’ensemble des associations pro-migrants financées par Soros, et par Mgr Leborgne, nouvel évêque d’Arras. Le trouble règne chez les fidèles qui sont consternés de voir leur église transformée en temple de la raison marxiste et collaborationniste. Au sixième jour de la grève de la faim, des tracts signés La Phalange catholique ont été déposés dans l’édifice religieux. Ils dénonçaient cette occupation et les dérives de l’Eglise, et ont semé l’émoi au niveau local et national. Enquête.

RL : Vous nous avez contactés pour nous faire part d’une action que vous avez menée contre l’occupation de l’église Saint Pierre de Calais par des militants no border. Existe-t-il vraiment une Phalange catholique à Calais ?

PC : Rires. Comme l’ont dit Pierre Poidevin et Louis-Emmanuel Meyer, curé et vicaire de l’église Saint Pierre à Calais, nous ne sommes que « des catholiques petits bourgeois » indignés par l’occupation de cette église et par la tournure politique prise par les événements.

RL : Pourquoi avoir signé La Phalange catholique ?

PC : Car nous sommes un petit groupe de catholiques unis comme les cinq doigts de la main, qui ne savait même pas que cette Phalange existait réellement. En cela nous sommes aussi nuls que les presses locale et nationale qui ne sont pas capables de passer la page 2 de Wikipédia pour découvrir que ce mouvement existe réellement. Notre ignorance nous aura donc fait passer pour des extrémistes de droite. Dès lors que vous contestez les orientations immigrationnistes de l’Eglise conciliaire, vous ne pouvez bien sûr être que des extrémistes. Pour nous, fidèles, c’est dramatique car nous pensons que charité bien ordonnée commence par soi-même, c’est-à-dire en s’occupant de nos pauvres, dès lors qu’ils sont en souffrance. Et la souffrance est terrible à Calais.

RL : Dans une tribune dans le journal conciliaire La Croix, le curé et le vicaire de la paroisse (susnommés) se sont indignés d’un manque d’humanité et d’une politisation des fidèles.

PC : Contrairement à ces religieux qui parlent d’une « atmosphère zemmourienne » en France, nous n’avons que faire de la politique. La politique, c’est à la maison. La Foi, c’est à l’église, qui doit rester un lieu sacré et non profané. Ces religieux, comme les laïcs de gauche mobilisés et les associatifs, ont oublié que dans les années 80, le combat catholique et humanitaire se menait dans les pays en guerre et dans les pays souffrant de misère. A cette époque, l’Eglise comme les humanitaires avaient conscience qu’on ne peut vivre heureux que sur ses terres avec ses racines, et avec un développement harmonieux. Nous, fidèles, qui avons connu ça, soutenons cette démarche. Aujourd’hui, il est impossible de soutenir des esclavagistes, des profiteurs, des marchands du temple, au service d’une idéologie qui est très loin des Evangiles. Il existe une gradation dans la charité et dans « prochain », il y a « proche ». Quand le Christ dit « accueille l’étranger », il ne parle pas des frontières, du « xenos », mais de celui qui est resté étranger à la parole de Dieu et dont il faut faire le salut. Ces prêtres collaborationnistes feraient mieux de s’occuper du salut de l’âme de leurs ouailles et de convertir les nouveaux venus – ce qui est leur mission première – comme l’a affirmé un prêtre du diocèse nous soutenant et qui, bien entendu, n’a pas voix au chapitre au sein de cette église plus maçonnique que religieuse.

RL : Visiblement, la situation est très tendue puisque Véronique Devise, présidente en ses grades et qualités du Secours Catholique Caritas France, a affirmé qu’il fallait, à cette occasion, soutenir les valeurs de la république.

PC : Voilà bien le discours que nous, fidèles, ne souhaitons plus entendre au sein de l’Eglise catholique. La république, dès sa création en 1792, n’a eu de cesse de détruire l’Eglise. Souvenons-nous du massacre des prêtres réfractaires, du viol des saintes religieuses et de la destruction et de la spoliation des Congrégations. Visiblement, nos prêtres, comme les responsables du Secours catholique, n’ont aucune conscience mémorielle et religieuse. Les fidèles en souffrent, ne veulent plus entendre parler d’œcuménisme et en ont assez de voir leurs églises transformées en temples républicains. Cela fait d’ailleurs les choux gras de la sanguinaire république, heureuse d’annoncer dans ses médias mainstream que les Français ne croient plus en Dieu.

RL : Vu la situation, que comptez-vous faire ?

PC : Intervenir auprès des prêtres et des instances religieuses pour faire remonter le malaise des paroissiens ne sert qu’à nous faire insulter et excommunier. Nous ne sommes pas Tutti Fratelli comme le dit le locataire du Vatican mais plutôt Fratres nostri. Nous comptons continuer à nous exprimer, paradoxalement dans votre média laïque mais respectueux du débat d’idées. Certains de nos proches pensent se tourner vers la Tradition que le pape François, en vrai républicain, combat de toutes ses forces. D’autres pensent recréer de petites communautés catholiques à la maison. Il est revenu le temps des Catacombes face aux minarets triomphants.

Interview réalisée par Martin Moisan

image_pdfimage_print
23

21 Commentaires

  1. Mais pourquoi que les églises, les autres religions ne peuvent elle accueillir ces gens et partager la solidarité ???

    • Mais patce que ce n’est pas un acte de solidarité humanitaire mais de destruction par l’intérieur de l’Eglise.

      Ca s’appelle dans Saint jean  » le Mystère d’iniquité »

      • Quand on voit rien que la dégaine et le laisser-aller vestimentaire du « jésuite » en question, on comprend de suite d’où il vient et ce qu’il pense: ce n’est plus chrétien membre de l’Eglise catholique (adjectif qui veut dire universelle, il faut le rappeler) mais un membre de l' »église » crypto-marxiste qui a pris le pouvoir à Rome depuis 1963 et dans les séminaires (du moins ce qu’il en reste)type Saint-Sulpice ou naguère Montmagny. Pour ces prêtres, l’église (bâtiment) n’est pas plus sacré qu’une salle communale multi-fonctions et c’est bien pour cela qu’il n’y a jamais de tel « meeting » à l’intérieur d’une mosquée qui, comme l’a rappelé le recteur de la mosquée de Paris à juste titre, est un lieu de PRIERE et non un lieu de réunion revendicative.

    • Parce que c’est faire entrer l’ennemi dans la bergerie, le loup dans la bergerie. Alors que nous devons sauver les âmes pour l’Eternité, pour leur éternité personnelle. Au vu de leurs comportements, ils semblent se vouer pour l’enfer. Donc, notre devoir est de les sauver, de sauver leurs âmes.

  2. les cathos n’ont qu’à faire des prières de rues
    et aller faire du bénévolat au restaurant du coeur pour nourrir ces pauvres hères de migrants

  3. Merci, mille mercis, aux membres de cette phalange catholique. Vivement qu’il s’en crée partout en chaque paroisse !

    • S. Lorsque ceux que l’église accueille viendront s’attaquer aux membres de votre famille pour les violer et les égorger VOUS changerez surement d’avis. Ou tout simplement lorsqu’ils brûleront votre église. N’oubliez pas que le Christ lui aussi a piqué une colère et a viré tout les marchants du temple en son temps. Vous devriez plutôt regardez les vidéos de ce vieux prêtre qui ne mâche pas ses mots pour dire ce qu’il pense de ces envahisseurs !

    • Quel nom proposez-vous? le terme ‘mouvement’ ou ‘compagnons du devoir’ étaient simples à trouver mais pas terrible.
      Phalange, bigre!!, ça rappelle le Général Franco, Mussolini….c’est bon pour se faire diaboliser. Vous(les Catho) avez du penser aux phalanges romaines?

  4. Et si on retirait la nationalité à ces malades qui ne voient la misère qu’à sens unique…?
    ils pourraient faire la grève de la faim en afrique pour inciter à un contrôle de la natalité. Mais non…ils songent sûrement qu’avec plusieurs dizaines de millions de pauvres hères de plus chez nous, il n’y aurait aucune conséquence dommageable pour nos enfants. Ils ignorent l’effet « boule de neige » qu’on a pu voir ces dernières décennies. C’est sans doute beau l’aveuglement…mais certainement fou.

  5. Ca commence à bien faire : les évêques et curés qui donnent des leçons à leurs paroissiens et aux catholiques en appliquant les directives de François le pape muslim. Est ce que c’est le rôle de l’évêque de Gap Xavier Malle à qui personne ne demandait rien et qui s’est « immiscé » dans l’affaire suivant le terme employé par la presse ? 200 afghans ou prétendus tels font chier le monde à peine arrivés en occupant la gare de Briançon et en refusant d’en partir et l’évêque Malle propose de les loger dans une église……..
    Le denier du Culte sert à nourrir les migrants..c’est à dire les envahisseurs muslims ?

  6. Le problème est d’ordre public.
    Une église occupé illégalement est soumise aux mêmes règles que n’importe quel édifice. La force publique doit déloger les fauteurs de trouble qui ont envahi les lieux. Sauf s’il y a eu accord de la part des locataires occupants.
    Que la « phalange » indignée exige la libération de l’édifice en référé, si elle est co-locataire-occupante. A moins que la dite phalange, au nom prémonitoire anti-laïc ne préfère laisser courir le délit, par peur de représailles de l’évêché soumis à la gauche?
    Minarets contre catacombes! Tu parles, Charles-Pierre-Louis!
    Il s’agit de lutte intestines entres fractions rivales du même obscurantisme. Missel bleu associé au vert contre missel marron? Où est la différence?
    Bedeau un jour, bedeau toujours? Non!
    Opposer vos anathèmes dépités de fondamentalistes privés d’exercer leurs « djobs » , aux discours agressifs de l’islamo-gauchisme, c’est la Laïcité qui recule! Et nos Libertés Citoyennes aussi!

  7. Bravo pour cette action. En effet l’Église catholique est entrée dans son chemin de croix et son avenir est de se reconstruire comme il est dit par l’interlocuteur à l’Église de Saint Paul et de Saint Pierre.Monseigneur Vigano est le seul à fustiger le dévoiement de la mission de l’Église catholique. C’est le petit troupeau des vrais croyants en la Foi de Jésus-Christ qui reformera une Église conforme à l’Évangile.

  8. il y a longtemps que le catholicisme, le vatican sont infiltrés par les francmaks, que les journaux comme la croix, la vie, le pélerin, témoignage chrétien et des associations comme le secours catholique…NE SONT PLUS CATHOLIQUES. Demestere jésuite Et prêtre ouvrier est plus que douteux, très certainement GAUCHISTE à fond voire communiste. Le secours catholique est ROUGE et a appelé à voter macron en 2017 : SURTOUT NE PAS DONNER UN SOU A CES TRAÏTRES là, ni une quelconque caution.Il y a de meilleures causes à soutenir…

    • Rouges oui, le Christ en était paraît-il le premier, mais francs-macs fermement NON !

  9. Et un édito mal venu dont vous auriez dû faire l’économie et qui vous discrédite. Vous avez enfourché le mauvais canasson.
    Caritas ? lisez l’édito de gérard BRAZON UTOPIA56 ci-dessus, s’en méfier et prendre ses distances comme avec TOUTES LES FONDATIONS…qui sont le plus souvent des montages de défiscalisation malhonnêtes, même hollande a fait la sienne !!!

  10. Le Premier ministre indien Narendra Modi invite le pape François à visiter l’Inde
    Le chef du gouvernement indien a été accueilli au Vatican par le souverain pontife.
    Voilà une excellente nouvelle. François va pouvoir leur expliquer qu’il faut être gentil avec musulmans même si ils ont massacré tous les hindous qui leur tombaient sous la main lors de la partition. Du coup, les autres ont répondu. Ce qui fait que nous sommes arrivés à une succession d’atrocités de et massacres.

  11. « Ils » bradent l’Apostolique et Romaine à la non apostolique Mecque-Médine… Cher « Ils » le paieront !

  12. Encourageons ces vrais chrétiens qui n’ont pas oublié que ce n’est pas aider quiconque en lui permettant de déserter son pays, la plupart du temps pour la bonne soupe, alors que le pays abandonné lâchement a besoin de têtes et de bras, mais aussi de courage, peut-être jusqu’au péril de sa vie s’il faut combattre. Nos aînés ne fuyaient pas comme des lapins chez le voisin : ils retroussaient leurs manches pour labourer ou prenaient des fourches pour combattre. Ils aimaient plus que tout la terre que Dieu leur avait donnée. Aidons-les, mais CHEZ EUX !

  13. Le comble du laxisme ,le patron de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), Didier Leschi, envoyé en mission de médiation à Calais par le gouvernement, le prêtre et les deux militants associatifs en grève de la faim en soutien aux migrants

  14. Ecoutez (ou lisez) bien ce que je vai dire (ou écrire) : J’habite a proximité de Calais et je peux vous dire que nous le vivons au quotidien ; cette immigration pollue (oui pollue a tout les niveaux)) notre littoral ;j’invite tout les détracteurs ( cette gôchiasse) a venir constater d’eux même ce qu’il ce passe ici . Les Hauts de France sont devenus la poubelle de la FRANCE ( et j’y réside !) Si cette « gôchiasse » est « choquée » je les invite a prendre deux voir trois migrants chez eux …Une semaine plus tard ils ne seront plus chez eux ….Voilà votre immigration bande de décérébrés !Les Chrétiens ! voilà la preuve que la religion est un poison .

Les commentaires sont fermés.