Grève SNCF : qu’attend Macron pour utiliser son droit de réquisition ?

Les machines à vapeur, c’est fini ! La conduite en plein air par tous les temps, c’est fini ! Les traits burinés par les filets d’air, c’est fini ! Un TGV, c’est un Airbus, avec toutes les aides à la conduite et l’assistance que procure l’ère électronique.

Alors, messieurs les cheminots, vous ne nous ferez pas pleurer sur votre sort.

Le calvaire des usagers va t-il encore durer des mois ou bien le gouvernement va t-il avoir le courage d’user de son droit de réquisition ?

Car cette grève qui paralyse le pays, contrairement à ce que disent les cheminots qui prétendent “sauver le service public”, est uniquement menée pour préserver leurs avantages sociaux et leur statut en or massif qui date de 1920, qu’ils entendent conserver pour les générations futures, à savoir leurs propres enfants.

Rappelons qu’à la SNCF, on est cheminot de père en fils depuis un siècle, c’est bien connu.

Il n’y a actuellement aucun service minimum et Sarkozy a menti aux Français, comme tous ces politiques qui prétendent réformer mais ne font rien d’efficace.

Sarkozy promettait “trois heures de transport pour aller au travail” et autant pour en revenir.

Et le même Sarkozy fanfaronnait une fois de plus en déclarant :

“Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit” ! Quel bonimenteur !

En effet, on voit ! Un train sur 8 si tout va bien. Avec 75% des conducteurs en grève, difficile de faire mieux !

Des pans entiers du territoire ne sont plus desservis.

Quatre millions de voyageurs quotidiens pris en otages pour que nos cheminots et leurs 47 milliards de dettes, continuent d’être pris en charge par le contribuable, même si le service rendu est de plus en plus déplorable.

Retards incessants, voiture crasseuses, pannes multiples, insécurité, etc.

Pourtant, la solution à cette grève injustifiée existe : le droit de réquisition.

Comme l’explique le président du conseil départemental de Seine-et-Marne dans la presse, le droit de grève ne doit pas enfreindre la liberté fondamentale de travailler.

Macron doit user des moyens de l’Etat de droit pour mettre fin au désordre, et notamment le droit de réquisition qui permet d’assurer un service minimum.

Nul ne peut tolérer la paralysie du pays.

Les articles L 2211-1 et R 2211-2 du Code de défense autorisent l’exécutif à prendre toute mesure de réquisition “pour les besoins généraux de la nation”.

Par ailleurs, la loi prévoit que les préfets puissent “réquisitionner tout bien ou service et requérir toute personne nécessaire au fonctionnement de ce service”.

Durant une grève, en cas “d’atteinte à la continuité du service public” ou à la “satisfaction des besoins des populations”, la réquisition est parfaitement justifiée.

Territoire bloqué, économie en difficulté ou paralysée, service public non assuré, tous les ingrédients sont réunis pour réquisitionner le nombre de cheminots permettant d’assurer un service minimum aux heures de pointe pour aller travailler.

Macron n’a que deux solutions :

Tenir tête aux grévistes qui défendent leurs seuls privilèges sur le dos des usagers et du contribuable, ou subir l’humiliation de Juppé en 1995 et perdre tout crédit pour les réformes futures.

Dans ce bras de fer, je suis 100 % Macron, sous réserve qu’il fasse preuve de courage en usant du droit de réquisition sans laisser pourrir la situation.

Quant à l’opinion, toujours versatile par définition, si elle prend le parti des grévistes par lassitude, elle ne fera qu’accélérer le déclin et le déclassement économique de la France.

Une défaite des syndicats serait un bien pour notre pays qui crève de 30 années d’immobilisme.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

129 Commentaires

  1. Stop aux n’importe quoi je suis pas pour Macron à cause de ses conneries sur l’Algérie
    pour etre élu .mais les autres cocos et les gaullistes c’est pire personne ne parle d’enlever leur statut aux cheminots et je connais plein de jeunes qui souhaitent etre embauché a de nouvelles conditions à la SNCF ou alors il faut sortir de l’europe
    personne n’en parle plu où alors une europe mythique d’extreme droite où d’extréme gauche

  2. Question : En quoi supprimer les avantages des cheminots va faire que les trains arriveront à l’heure ? En quoi ……… va éviter les accidents sur les voies ? En quoi …….. va empêcher les rooms de voler les câbles ? En quoi ……..va donner quelque chose à ceux qui n’ont pas ces avantages ? etc, etc ?

  3. formidable ! Les derniers salariés à peu près correctement traités sont d’infâmes privilégiés qui doivent revenir au 19ème siècle, comme il le faudrait pour tous les salariés. Par contre les 52 000 $ mensuels touchés par Parly quand elle dirigeait la SNCF ne choque pas M. Guillemain. Il est membre du MEDEF peut être ?

  4. Monsieur Guillemain, vous avez ete pilote de ligne, dans quelle compagnie ?

  5. Article geignard d’un ultra libéral qui nous explique doctement qu’il va falloir revenir en 1850: pas de syndicat ni de droit de grève, les gosses de 6 ans dans les filatures et aucune retraite, ni conge payes, ni couverture maladie. Ah, c’était le bon temps pour mr guillemin.

    • Ridicule, il n’y aurait pas eu la misère à la Zola si les pré marxistes ne s’étaient pas empressé de supprimer les corporations qui faisaient de l’ombre à leurs divagations

      Quant aux syndicats qui peut sérieusement contester
      -qu’ils n’existeraient plus sans les subventions de l’Etat (contribuables)
      -qu’ils sont favorables à l’importation du lumpen électorat musulman dans lequel ils peuvent retrouver des adhérents
      -que leurs revendications hypocrites e confuses (selon les methodes marxistes) présentées comme en faveur de leur entreprise et de ses clients ne concernent que la préservation des « zacquis » d’un autre temps

      • C’est la faute à qui? C’est la faute aux cocos! c’est la faute aux cocos! Pour mr essylu ils sont tous marxistes, de giscard d’estaing à macron en passant par mitterand, chirac sarkosy et hollande. Non mr yves, ces gens là qui ont été au pouvoir et qui ont foutu le pays en l’air ne sont pas des marxistes, ils font tous partie du même système UMPSLREM , ce sont des ultra-libéraux comme vous, ils souhaitent la même chose que vous, faire en sorte que la condition des travailleurs soit la même qu’à la fin du 19 ème siècle.
        Ah et puis j’oubliais, pour mr essylu Marine Le Pen est une horrible gauchiste, si si.
        Franchement mr essylu, changez de disque, ça devient ridicule et lassant.

    • Exact Lutèce. Et en plus, si ces gens qui veulent retourner 80 ans en arrière étaient patrons ou actionnaires de multinationales, ça pourrait se comprendre, mais non, souvent ce sont ceux qui sont au plus bas de l’échelle qui donnent le baton pour se faire frapper encore plus. Ce n’est pas pour rien que macron a été élu, le système capitaliste ultra-libéral euro-mondialiste immigrationniste a encore de belles années devant lui, les racaillo-musulmans aussi d’ailleurs.

  6. Si le bordel dû à la grève des cheminots pouvait amener à faire sauter ce gouvernement de pourris,la seule chose qu’ils savent faire c’est monter l’opinion contre la grève, leur but casser la grève en laissant pourrir la situation, je souhaite très fort que ce gouvernement y laisse des plumes, je déteste toute cette équipe de bras cassés.

  7. Je dis depuis longtemps que les cheminots sont des nantis. Salaires corrects, mais des tas de primes et des tas d’avantages en nature.
    J’ai un vieil ami qui a été cheminot toute sa vie et il reconnaît les privilèges incroyables et honteux de cette corporation, dont il a bien profité. Mais il en est aujourd’hui écoeuré. Le travail ne nuit, des tas de non cheminots le font. Des horaires déments, certains médecins hospitaliers qui sont forcés de bosser trois jours et trois nuits sans dormir savent aussi ce que c’est.
    Non, cheminot c’est aujourd’hui le Club Med.

    • Ils vivent dans des châteaux, ont des salles de bains plaqué or et des chèques à 5 chiffres à la fin du mois looool ..mon bon monsieur Droit qu’attendez vous pour intégrer la SNCF????

    • L.D. vous parlez des médecins, ces derniers avec les infirmières sont en « grève » depuis des années, ça consiste à porter un brassard, dit moi ce qu’ils ont obtenu ? STRICTEMENT RIEN, OU PLUTÔT DE TRAVAILLER DANS LES PIRES CONDITIONS CHAQUE JOUR. Le gouvernement ferme des services POUR NE PAS EMBAUCHER, faute de place les brancards sont dans les couloirs où des gens y meurent. Ils sont à la merci de la racaille, des drogués, des noirs, des musulmans fanatiques, les coups pleuvent nez, bras cassés et blessures à l’arme blanche. Question, QUE FAIT Macron pour eux ? RIEN . ET ILS N’OBTIENDRONT RIEN TANT QU’ILS SERONT PRESENT DANS L’HÔPITAL, CAR MACRON ET LES AUTRES AVANT LUI S’EN FOUTENT, POUR EUX ILS NE SONT PAS EN GREVE ET ILS LES ABANDONNE A LEUR SORT !

  8. qu’ils aillent bosser 8h d’affiler sur une machine outils presse emboutisseuse après ont en reparle !!!!!

    • PAS GRAVE VOUS CREVEREZ SUR VOTRE MACHINE OUTIL À 68 ANS EN TRAVAILLANT 48H/SEMAINE. BON COURAGE ET RENDEZ VOUS EN ENFER DE LA MACRONIE. MASOCHISTE.

  9. Un emploi et un salaire autour de 1500€ seraient donc des « privilèges » ??? Mais quel société voulez vous pour nos enfants? Et vous vous étonnez que l’extrême-droite perde TOUTES les élections?

  10. Chers patriotes anti-islam, croyez-vous que ce sujet fait avancer notre cause ??

  11. Je me lance, JE SUIS D’ACCORD À 100% AVEC LA POSITION DE JACQUES GUILLEMAIN.
    LES CHEMINOTS SONT DES ENFANTS GÂTÉS DU SYSTÈME.

  12. Des décennies de bourrage de crâne ont fait des Français des individus incapables d’envisager vivre hors du  » service public « , leur maman de substitution dans l’ âge adulte.
    Tous les poncifs communistes et mensongers des » acquis sociaux « , du privé qui ne pense qu’à engraisser ses actionnaires etc…sont débités par des citoyens réduits à l’état de perroquets.
    Personne pour participer à des manifestations contre la submersion migratoire, le rrorisme et la délinquance, mais plein de zombies pour hurler leur attachement à un système ultra étatiste fait par et pour des parasites apparatchiks. Il y a pourtant un rapport entre ce système étatique et l’état de zombification des Français face à la submersion migratoire.

  13. à Galou :
    Les fonctionnaires qui défilent derrière les grossium des syndicats gauchistes gavés de subventions publiques ne recueillent en effet pas mon respect.

  14. D’autant que défendre le service public est louable pour les grévistes et devrait être loué par l’auteur de l’article qui brandit le code de défense pour s’en servir contre ceux qui le défendent en tant que cheminots et non en tant qu’europeiste.

    • Ces grévistes sont tous des zombies internationalistes mondialistes, pro immigration, pro assistanat ( en particulier pour eux et leurs enfants qui prendront leur suite dans l’entreprise ) pour lesquels le service public est un instrument de combat idéologique.
      Raison pour laquelle ils bénéficient, de manière en apparence paradoxale, d’une couverture médiatique favorable.
      Certes leurs salaires sont modestes, comme dans l’ensemble de la fonction publique, mais ce caractère modeste est la résultante du système étatique français – capitalisme de connivence, source de gabegies, corruption et fraudes massives.

  15. Quelle hargne antisociale et antisyndicale. Finalement antipatriotique!
    L’ami Cassen aurait perdu sa fibre syndicaiste?
    Je ne veux y croire.

  16. Tous les articles de chassaing sont un prétexte pour cracher son venin contre les fonctionnaires ( particulièrement ceux de la sncf) et les travailleurs en général. En fait chassaing est un type de droite, la vraie droite, la droite UMPSLREM) cette droite euro-mondialiste pro-medef, immigrationniste et esclavagiste qui islamise la France.

  17. Les cheminots touchent encore une prime de charbon, l’usage du charbon n’existent plus depuis des lustres. Ils ne veulent pas de concurrence, c’est clair que si il y avais un concurrent la sncf feraient moins souvent grève. De plus, je ne vois pas pourquoi ils se plaignent, la cgt avait appelé à voté macron donc, ils ont ce qu’ils ont demandé

  18. en fait , c’est très simple : les cheminots n’ont AUCUN avantages ou privilèges mais ils se battent pour les conserver …..
    cherchez l’erreur

  19. Comme très souvent, on croit relire le Figaro…
    Article très documenté d’un Juriste qui justifie le Droit de Réquisition. Qui osera ?
    Ces grèves me rappellent le Pdt Regan et ses contrôleurs aériens. Tous virés !
    Sauf, s’ils signaient un nouveau statut le lendemain. Ca a marché ! Mais les USA !!!

  20. Môsieur Guillemain l’ancien pilote de ligne et sa retraite à 1000€…….que de rigolade !!! je reviens sur ce torchi d’article et sur le précédent identique !!! mais vous ne comprenez toujours rien à rien ma parole !!!! effectivement ce n’est pas digne de votre plume habituelle…..je suis cheminot et à des années lumières d’être nanti. Comme plusieurs commentaires que je rejoins tout à fait, l’Empereur Macron à très bien réussi son coup à diviser tous les français !!!
    Alors une bonne fois pour toutes, voici un lien qui vous permettra de lorgner sur ma sulfureuse fiche de paie du mois de décembre dernier, et ainsi vous permettre de voir mon salaire annuel………
    https://www.cjoint.com/c/HDfmq25sAKl

    • tout a fait d’accord avec vous , la reconversion de retraite complete a son ou sa conjoint(e) , que dire des intermittents du pestacle et leurs 7500 euros d’indemnitees entre 2 films chansons emissions de tele s’ils ( justifient) d’heures de ‘travail) dixit nanar Lavilliers, pourtant le medef avait demande de revoir ce statut, mais rien du cote de macron , france tele et tous ces satellites et toutes les aides des communes departements regions pour des films ou autres ,les salaires des presentateurs de tele public ,les footeux , ne devrions pas nous battre pour aller vers le haut quitte a piquer au plus gros

  21. Cet article fait le jeu de ceux qui veulent faire diversion sur la raison d’être de Riposte Laïque i.e. la guerre contre l’islam en France .
    Voici une liste non exaustive des sujets de diversion qui minent notre combat ,nous divise et sème la zizanie dans notre fraternité :
    Ce conflit des cheminots, le réchauffement climatique, la guerre des terres rares, les vaccins, la mondialisation économique, l’héritage de Johnny , etc.
    CESSONS DE NOUS DISTRAIRE SI FACILEMENT DE LA MISSION DE CE SITE.

  22. ils ont tous voté macron alors qu’ils savaient parfaitement le contenu des décisions économiques du dernier = dé-Nationaliser la France.

    • AH NON JE SUIS CHEMINOT ET J’AI VOTÉ MARINE. NE METTRE PAS TOUT LES CHEMINOTS DANS LE MÊME SAC

  23. Par Ivan Rioufol le 4 avril 2018
    Le conflit des cheminots, monté en mousse par la CGT et Emmanuel Macron dans un même combat de postures, étouffe la vraie colère française.
    Ce conflit supermédiatisé, qui paralyse injustement la France qui travaille et se déplace, peut se lire comme une diversion. 
    Elle fait l’affaire de syndicats archaïques qui n’ont rien à dire, hormis la défense de leur pré carré. 
    Le gouvernement y trouve également son compte, lui qui n’a pas son pareil pour éviter les sujets essentiels. 
    https://by-jipp.blogspot.ca/2018/04/ces-realites-que-les-cheminots-etouffent.html

    • EH BIEN SI LES FRANÇAIS SONT EN COLÈRE QU’ILS BOUGENT LEUR CUL AU LIEU DE CRITIQUER LES CHEMINOTS. QU’ONT FAIT NOS ANCIENS? NE SE SONT-ILS PAS BATTUS POUR OBTENIR 28J DE CONGÉS PAYÉS ET UN SYSTÈME DE COUVERTURE DE SANTÉ QUI S’APPELLE LA CNAM (SÉCU)? SI VOUS DEFENDEZ MACRON ET CRACHEZ SUR LES CHEMINOTS SACHEZ QUE CES ACQUIS DISPARAÎTRONT À JAMAIS. VOUS TUEREZ UNE 2ÈME FOIS VOS AÏEUX. POUR DES PATRIOTES VOUS ALLEZ BASCULER DANS LE CÔTÉ OBSCUR DE LA COLLABORATION ISLAMO MONDIALISTE.

  24. Je suis partagé sur le sujet:
    – Tous les cheminots ne sont pas conducteurs de TGV, loin s’en faut
    – La privatisation ne concernera que ce qui est rentable
    – On voit dans quel état est le rail anglais
    – Je déteste les syndicalistes autant que Macron

    • MONSIEUR CHASSAING EST UN PIGISTE MAIS AVANT TOUT MASOCHISTE QUI AIME SE FAIRE FESSER PAR MACRON ET SES SBIRES. IL EST PRÊT À LÉCHER LE CUL DE AURÉLIEN TACHÉ POUR QUE LES MIGRANTS PIQUENT LE TRAVAIL DES CHEMINOTS. IL EST PRÊT À ACCEPTER QUE LES FRANÇAIS TRAVAILLENT 48H/SEMAINE POUR 450€/MOIS. LE RSA AU LIEU DU SMIC. IL EST POUR LES ASSURANCES PRIVÉES AFIN DE VIRER VOUS SAVEZ LES NANTIS QUI TRAVAILLENT À LA CNAM!!! ET ENFIN ADEPTE DES ARMES MONSIEUR CHASSAING INVITERA LES MIGRANTS A VIRER DES CHEMINOTS. OUI CES PUTAINS DE PRIVILÉGIÉS!!! QUE CEUX QUI PARTAGENT SES IDEES SACHENT QUE LEURS PRIVILÈGES SAUTERONT AUSSI. BIENVENUE EN ENFER DE LA MACRONIE

  25. Comment mieux régner quand divisant = Machiavel. Vous n’avez pas encore compris que Macron, LARBIN du patronat est en train de remettre en place une société de CERFS, SERVITEURS ET SERVANTES, société de main d’oeuvre bon marché et jetable à la seule volonté des patrons comme avant 36. On ne parle que des avantages des cheminots, mais rien sur un Carlos Ghosn qui touche plus de 7 MILLIONS E/AN, rien sur tout les avantages des ministres, députés, sénateurs qui ne paient presque pas d’impôts ? RIEN sur le vol de la CSG à partir de 1200 E/MOIS et jusqu’à 5000 E/MOIS APRES PLUS RIEN ce qui veut dire que ceux qui comme HOLLANDE TOUCHENT 36 000 E/MOIS NE PAIENT RIEN. Les cheminots, mais rien sur Macron à l’origine du conflit, rien sur la DINGO qui a rendu la circulation dans Paris impossible !

    • Mais oui Patriote, c’est un tout, et pour faire vraiment changer les choses de notre vie, il faut foutre tout par terre. A commencer par mettre sur la gueule aux politiques, et quoi que vous en pensiez, c’est beaucoup plus facile que vous ne l’imaginez; interdit de se frotter de face aux bleus -ils gagneront toujours- mais bien de réaliser ce que certains ont déjà mis en route il y a longtemps.

    • Serfs, c’est mieux, le cerf c’est celui qui brame.
      Ceci dit, je suis d’accord avec vous.

      • C’est bien d’avoir corrigé, mais le texte était posté lorsque j’ai vu l’erreur. On peut ajouter qu’il est heureux que les cheminots montrent aux français qu’on peut faire autre chose  » que de bramer « 

    • Les 7 millions par an de carlos ghosn c’est pas mal mais c’est quand même un petit joueur si vous le comparez à un bernard arnault qui, si on considère sa fortune de 71 milliards d’euros aurait touché les 7millions par an de goshn pendant 10 000 ans, si si, faites le calcul. Et des goshn et des arnault il y en a quelques-uns en France. Mais ça apparemment ça ne dérange pas mr chassaing qui préfère considérer que les fonctionnaires sont des feignants surpayés. Sans compter que ces actionnaires et ces grands patrons du cac40 sont des immigrationnistes convaincus et participent activement à l’islamisation de la France et de l’Europe, et si on a 2 sous de jugeote, on comprend aisément pourquoi.

      • Purement démagogique …Qu’est ce 7 millions par rapport à ce que Gohn a rapporté à la Régie ;tout d’abord en lui évitant de mettre la clé sous la porte .
        On a vu ce qu’a coûté une incapable socialiste à la tête d’une entreprise florissante comme Areva .Il y a longtemps que les grosses boites ne comptent plus sur les immigrés …Ils n’ont aucune compétence,et de plus,à travail égal salaire égal .

        • Ce sont les ingénieurs et les ouvriers qui construisent les voitures, pas goshn, votre mépris pour les travailleurs et votre servilité envers les puissants vous le fait oublier.
          Pas d’ouvriers, pas d’ingénieurs= pas de voitures donc pas carlos goshn et plus personne pour lui cirer les pompes.

          • Et sans patrons pas d’entreprises,donc pas besoin ni d’ingénieurs ni d’ouvriers .Et c’est particulièrement vrai pour la Régie qui était au bord de la faillite avant l’arrivée de Ghosn,lequel fît l’alliance Renault-Nissan . Dans le marché des bons grands patrons payés à prix d’or,il y a de l’offre croyez moi .

  26. On la connait l’histoire, casser les acquis sociaux pour défaut de rentabilité.
    Mettre les pauvres de chaque pays, en concurrence les uns les autres, pour savoir qui fera le même travail pour la poignée de cacahuète en moins.
    Depuis quarante ans nos « élites » importent des gens pour le même dessein.
    Je précise, je suis pas un fan des syndicats, mais pour le coup, des types perdent du fric contre un « ajustement » décider par l’UE et l’UE : ON A DIT NON !
    Autrement dit cette « mesure » n’a aucune légitimité !
    Apparemment ça échappe à certains.

    • Question pour « 40 ans de 93 » :
      Et qu’en faites vous de la légitimité du gouvernement de légiférer pour protéger les usagers des excés des opposants et acteurs d’un conflit de négociation de ce monopole ferroviaire qui prennent en otage la population par le ralentissement du transport.??

      • « Des excès des opposants » !!!
        Oui, vous avez raison, s.lops de pauvre qui ne veulent pas perdre leurs acquis, combattent une réforme qui consiste à vendre le bien des Français; bien, créer avec l’argent des Français, faut-il le rappeler en 1938 (de mémoire).
        Légitimité du gouvernement qui s’appuis, sur un système électoral dévoyé et un appareil de propagande à toute épreuve ! Elle est belle la légitimité ….

  27. Macron réussit à monter les gens les uns contre les autres pour arriver à ses fins, il enlèvera tout les acquis des ouvriers pour favoriser le patronat. Pourquoi vous ne parlez pas DES GAUCHISTES QUI PRENNENT EN OTAGES LES PROFS ET LES ETUDIANTS EN BLOQUANT L’ACCES DES FACS. C’est normal que des gauchistes fassent la loi dans les facs ? Qu’ils imposent par la force leur quatre volontés en barricadant tout ! Les étudiants paient et veulent travailler pour obtenir leur diplôme, alors que fait ce gouvernement de gauchiste pour débloquer les facs ? RIEN, là, pas d’intervention de police pour foutre tout cette M….. à la porte ! . Ca ne fait rien AU TRAIN OU VONT LES CHOSES LES GAUCHISTES REQUISITIONNERONT BIENTÔT TOUTES LES PLACES DANS LES FACS POUR Y INSTALLER LES ENVAHISSEURS MIGRANTS !

  28. Pour faire plus simple,dans les services publics la grève devrait être interdite .La grève,c’est une affaire entre l’employeur et les employés,sans impliquer des tiers en corollaire .La grève de la SNCF,concerne le gouvernement et les cheminots et se sont les Français qui sont pénalisés ;où est la logique ?

    • Jill, la logique de la stratégie de la prise en otage du publique

    • @jill
      Ouais ouais ouais! Et même qu’on devrait payer tous les fonctionnaires 400 euros/mois, les faire travailler 60 heures par semaine et leur donner seulement deux semaines de congés payés, oh et puis non, une semaine ces feignants! Nooon mais! Où elle est la logique? nom d’une pipe!

      • La logique : rien ne justifie aujourd’hui les avantages des cheminots ;nous ne sommes plus au temps de  » La bête humaine  » ;il conviendrait donc qu’ils soient alignés,sinon sur le privé,au moins sur le statut des fonctionnaires en général .

        • Mais oui mon p’tit jill, alignement vers le bas, t’as raison. Le français dans toute sa splendeur, un crève-la-faim qui jalouse
          son voisin qui gagne 50 euros de plus que lui mais qui trouve tout à fait normal qu’un seul type possède des dizaines de milliards d’euros à lui tout seul, ils t’ont bien dressé tes maîtres.
          Comme tous tes concitoyens tu mérites vraiment ce qui va t’arriver. Les muzz, ils ont tout compris, ils ont compris à qui ils ont affaire.

          • Qu’un seul type possède des milliards …Les milliardaires sont une bénédiction pour un pays .Ils contribuent à combler les déficits abyssaux de la fonction publique .

            • Décidemment la carpetisation n’a pas de limites, vous en êtes un bel exemple.

        • a quand une nuit du 4 aout des salaries ! que les gens du prive aient les memes avantages que ceux du public et vice versa!

    • Je croyais que le FN était opposé au droit de grève tout court, pas que dans la FP.

  29. Monsieur Guillemain,
    Je lis régulièrement vos articles, généralement censés…
    Par contre celui ci est indigne de votre plume…Cet article « anti cheminot », est truffé de conneries/mensonges/Fake News (à la mode)…
    « …Car cette grève qui paralyse le pays, …disent les cheminots qui prétendent “sauver le service public”, est uniquement menée pour préserver leurs avantages sociaux et leur statut en or massif qui date de 1920 ! … »
    J’ai honte pour vous….
    Je suis retraité SNCF, 38 ans, j’ai commencé à accroché les wagons/locomotives, pour terminer cadre…Retraite de 2300€ Net avant CSG, c’est sur que je suis un nanti par rapport aux agriculteurs…
    Je ne peux qu’être ulcéré par votre article « nauséabond »…
    Au fait, vous retraité « Pilote de ligne »…votre retraite de privilégié ???

    • Bien répondu, ah ces français qui veulent faire la guerre contre l envahissseur et qui la font à leurs compatriotes , honte à vos , BEURK….

      • Honts à vous et Serge Regis3156 qui ne présenter qu’un côté de la médaille en ne parlant pas des souffrances de ceux pris en otages dans ce conflit.

        • Quiditvrai,
          Bien sûr que la grève dérange beaucoup de gens. Mais que faut-il faire alors? Macron fait ce qu’il veut? Il peut casser tous nos services publics?

        • Les souffrances des «otages» sont plus le fait des patrons qui leur donnent le smic pour aller travailler en se tapant 2 heures de transport le matin et le soir entourés dans les wagons des chances pour la France que ces mêmes patrons exploiteurs font rentrer dans notre pays.

      • …nos compatriotes qui ont votés Macron…pire que l’envahisseur qui profite juste d’un système pourri par la France….!!

    • Serge Bravo, encore un qui n’a rien compris à la politique capitaliste de Macron et de sa clique de nantis. Encore un qui l’encourage à détruire les petits et moyens aux bénéfices des gros nantis. Encore un qui abonde dans son sens au lieu de s’attaquer AUX VRAIS PROFITEURS ET A CEUX QUI LES FONT PROFITER DE TOUT. Encore un qui s’attaque aux plus faibles au lieu de CONTRER Macron, qui après fait sa régression et être revenu avant 36 fera embaucher des envahisseurs à la place des français. Il est vrai que lui ancien pilote de ligne doit avoir de gros problèmes pour circuler en métro où en bus !

  30. Droit de réquisition ? Mais ça ferait le jeu du FN vous n’y songez pas ! Encore que avec le statut que ces cheminots entendent défendre ce ne serait que justice car s’ils ont un statut protecteur c’est justement parce qu’ils sont fonctionnaires et donc AU SERVICE DU PAYS !

    • Allobroge, je me passerais bien de ces grèves mener par des sans-coeurs prêt â prendre en otage la population et l’économie dans un esprit de fin qui justifie les moyens.

  31. Je vois que même M. Guillemain ,un des dignes représentants de riposte laïque est d’accord avec l’OMC qui exige la mise en concurrence de tous les services publics.Vous me décevez beaucoup Macron s’emploie à diviser les populaces qui comme d’habitude se laissent manipuler .

    • Bonjour Monsieur Gillette, j’espère que vous ne pensez pas que tous les adhérents de Riposte Laïque , sont sur la même ligne politique et sociale que Monsieur Guillemain .Non, c’est un rassemblement, un  » Front National », celui de la résistance bien sur qui partage le même combat contre une immigration de masse imposée d’en haut.
      Ce qui fait la difficulté, mais aussi la richesse de ce mouvement.

      • Oui une ligne contre l’immigration illégale et l’ouverture des frontières à tout va et une ligne sociale défendant nos acquis. C’est la ligne Marine/Philippot mais qui a échoué malgré ses résultats électoraux parce-que trop de chapelles divergentes au FN. Il faut dire qu’historiquement ce n’était pas la ligne officielle à la création de ce parti. Mais j’y ai souscrit, malheureusement c’est la ligne dure qui va l’emporter et perdre toutes les élections.

    • Gillette, Je suis de votre avis. Et c’est bien pour monter les gens les uns contre les autres que Macron attaque des catégories séparément.

    • Oui tout à fait d’accord Gillette. Ici beaucoup d’ultra-droite, plus nationalistes que patriotes d’ailleurs. Et je ne parle pas des ultra-libéraux qui y sévissent.

  32. Tous ces grévistes ils étaient où lors des élections présidentielles : à la pêche. … ? Ça l’ouvre bien grand mais trop feignasses et inconséquents pour aller voter.

  33. Grèves SNCF : mieux que la réquisition, l’interdiction de bloquer le pays et de mobiliser des forces de l’ordre utiles en cas d’attentats.
    Dans la France en guerre de 2018 et prête à céder en partitions son sol national, ces grèves sont d’autant plus mal venues que, tant à la SNCF, qu’à Air France, leurs privilèges sont pour le moins confortables.
    On notera que la résistance pour défendre notre patrie n’est absolument la priorité des personnels suiveurs de leur syndicats.
    Avez-vous entendu des hommages syndicaux aux victimes d’attentats? Moi, non. Et ce sont les mêmes qui prennent en otages les Français dans leurs déplacements quotidiens.
    Ils dépouillent deux fois le voyageur-contribuable et méprisent sa vie professionnelle et privée.

    • On se moque des syndicats! N’essayez pas de nous faire confondre la critique des syndicats avec la grève SNCF! Ce n’est pas parce qu’on n’en a rien à cirer de la CGT qu’on serait du coup d’accord pour « réformer » (joli mot pour dire démanteler) la SNCF.

  34. Benoît Hamon, fossile socialiste, ce matin explique à France infos son soutien aux grèves SNCF et aux « services » publics en argumentant sur les petites lignes de train.

    Qui a décidé la dépose des rails pour faire des kilomètres de « voies vertes » pour les écolos- bobos? (qui y viennent en voitures!). La plupart des ces anciennes lignes pouvaient supporter des rames adaptées aux dessertes rurales.

    • Ce n’est pas parce que Hamon dit son soutien aux grévistes qu’on doit être contre, simplement parce qu’on est contre Hamon. Quest-ce que cette logique?

  35. Quadruple peine pour les contribuables :
    1. Ils financent la SNCF par l’impôt.
    2. Ils financent les syndicats par les subventions.
    3. Ils payent des billets de trains qui ne roulent pas ou n’existent pas.
    4. Ils sont pris en otage pour regarder les 2 premiers se bouffer le nez.

    • Avec vous on regarderait encore les trains passer sans jamais avoir les moyens d’y monter.

  36. Grève des cheminots, retraités : à quand la fin des privilèges d’État ?
    Depuis quelques mois, la France nous gratifie de son appellation AOP la plus célèbre à travers le monde : les grèves. Entre les retraités et les cheminots, nombreux sont ceux qui cherchent à s’opposer aux réformes du gouvernement à coups de banderoles et de défilés. Or un mot revient régulièrement pour les définir : “privilégiés”.
    https://www.contrepoints.org/2018/04/04/313268-greve-des-cheminots-retraites-a-quand-la-fin-des-privileges-detat?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=f30ea2a566-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-f30ea2a566-113557305&mc_cid=f30ea2a566&mc_eid=751b0de7e8

  37. Carl Lang : « Retraite des personnels de la SNCF : à vos poches citoyens ! »
    Carl Lang, Président du Parti de la France, dévoile les chiffres effarants du coût des retraites des personnels SNCF pour l’État français.
    La subvention de l’Etat au régime de prévoyance et de retraite des personnels de la SNCF a été de 3,276 milliards d’Euros en 2015 et 3,380 milliards en 2016. Le besoin de financement cumulé de la caisse à l’horizon 2050 est estimé entre 87 et 103 milliards. A vos poches citoyens!

    • Avec ces arguments (à vérifier l’exactitude), vous donnez raison à l’économie hors-sol, le capitalisme financiarisé régi par la loi du rendement immédiat dans un espace, jadis la France, devenu un « hôtel de passage » que veulent nous imposer Macron et ses sbires mondialistes et qui va non seulement nous coûter encore plus cher, mais appauvrir et faire disparaître la classe moyenne dont nombre d’entre nous ici, faisons vraisemblablement partie.

    • Chassaing,
      M. Lang ferait mieux de dévoiler le coût des salaires faramineux de la haute administration de la SNCF plutôt que des retraites correctes, mais sans plus, des cheminots. Florence Parly, directrice du service voyageurs, et actuellement ministre, gagnait plus de 50 000 euros par mois, d’après le magazine Marianne. Idem pour Pépy.
      Qu’on commence par regarder le haut du panier, là où nos politiques, grassement payés et avec des retraites exhorbitantes, placent les copains avant de s’attaquer aux petites gens qui ont la chance d’avoir une situation moins précaire parce que fonctionnaires.

  38. Le droit de grève est consacré par la Constitution dans ces termes  » le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent “.Or, il s’ avère que le droit de grève est en contradiction avec le dernier des trois principes qui définissent tout service public : égalité entre les usagers, adaptabilité et surtout continuité.C’ est pourquoi son exercice a été autorisé par le Conseil d’ Etat en 1950 à la condition suivante: une loi ne doit pas l’avoir interdit expressément. C’ est ainsi que le législateur a interdit le droit de grêve dans les service publics qui ne peuvent souffrir pas une quelconque interruption: hopitaux,armée,police,prisons,pompiers, contrôle aérien, tribunaux.Il suffit donc que le gouvernent ajoute la SNCF à ces services publics.

    • Faire greve et etre fonctionnaire est ce compatible? je ne le crois pas, autant dans le secteur prive, le droit de greve doit etre protege, autant le fait d etre fonctionnaire c est a dire de participer a un service public doit limiter la possibilite de faire greve

      • Les gens comme vous ne cessent de dire que les fonctionnaires sont des feignants, qu’ils ne foutent rien et qu’il y en a trop, donc le fait qu’ils soient en grève ne doit pas changer grand chose pour vous, non?

    • Au début des mouvements sociaux en France, les grèves étaient aussi interdites. Heureusement que certains ont su passer outre et ont combattu sinon nous en serions encore à la semaine de 58 heures, pas de congés payés, pas de sécu, pas de retraites. Notre modèle a influé sur tous les pays Occidentaux. C’est pourquoi aujourd’hui nous avons un secteur touristique performant, des loisirs créateurs d’emplois, des sociétés performantes, des gens en bonne santé et des salariés, à part certains, pas trop exploités, avec des devoirs mais aussi des droits à défendre en cas de besoin. Cela ne vous convient pas? Moi si! Le combat des cheminots est aussi le notre malgré les désagréments de la grève. Marre des exigences toujours plus importantes des patrons de multinationales du CAC 40, des financiers

      • Le droit de grêve me convient très bien.Je vous rappelle que celui-ci est l’ une des réformes sociales votées en 1884 par la droite libérale au pouvoir sous le Second Empire .Le droit de grêve fut proposé par le député républicain Emile Ollivier) tandis que le Droit syndical est dû à Waldeck-Rousseau, libéral.Par contre le droit de grêve à mes yeux est incompatible avec l’ obligation de continuité du service public à laquelle est tenue la SNCF en particulier pour les TER qui acheminent quotidiennement les salariés sur le lieu du travail.

      • Désolée.Il faut bien entendu lire  » votées en 1864 et en 1884 par la droite libérale au pouvoir sous le Second Empire et sous les débuts de la III ème République.

  39. syndicats d’un autre Age issu de la résistance ??????? on est au XXI eme siècle et nuit du 4 aout 1789 abolition des privilèges !!!!!!!!! vive la privatisation !!

    • La lutte ouvrière est apparue avec l’industrialisation, bien avant 45. De là se sont crées des syndicats, pas l’inverse.

  40. Tout à fait d’accord, les cheminots et les syndicats aussi gauchiasses que collabo, commencent à nous les briser menu…
    Tout le monde du travail paie les incompétences des politiques depuis des décenies, pourquoi pas les rentiers de la seneucefeu ?

  41. Macron risque de « perdre tout crédit pour les réformes futures », dites-vous.
    J’espère bien car on n’en veut pas, de ses réformes futures! Il veut démanteler tous nos services publics. Non merci.
    Oui les grèves embêtent tout le monde mais si elles n’avaient aucune conséquence, pourquoi le gouvernement s’en soucierait-il?
    Non, notre pays ne crève pas de « 30 années d’immobilisme », il crève des dépenses colossales pour financer une immigration massive que les Français ne veulent pas.

    • Macron est suivi par une minorité. Elu par rejet du FN il n’a aucune réserve de soutiens dans la population. Le mouvement de grève va échouer et n’aura aucune conséquence car le gvt tiendra malgré tout, car s’il ne tient pas là il ne pourra faire aucune autre réforme prévue et exigée par Bruxelles. Il faut au-contraire comme vous le dites soutenir les grévistes pour faire plier Macron. Votre bon sens fait du bien à lire Lucie.

  42. Bien d’accord avec vous Monsieur Guillemain, obligeons les cheminots à travailler, pendant qu’ils expriment leur droit, hélas constitutionnel, à la gréve, mais n’oublions pas, non plus, de mettre au pas, ces feignasses, d’ouvriers, postiers, routiers, artisans, métallos, infirmières , employées d’Ephad, et même pilote de ligne, qui osent manifester et se préparer à des gréves qui couleront le pays..
    Heureusement , qu’en face, nous pouvons compter sur des catégories, d’une haute tenue morale, telles que traders, banquiers, politiciens, membres de conseils d’administration et autres investisseurs défiscalisés, qui grâce à leurs valeurs saines et leur profond désintérêt se battrons pied à pied pour sauver la nation.

    • LUPUS EST UN MASOCHISTE ÇA FAIT QUOI DE SE FAIRE FOUETTER LE DERRIÈRE?

    • Ou on pique les 87 milliards de l’immigration et la dette est réglée en une seule fois. Et il y en reste même pour renflouer la sécu.

      • Oui, les 87 milliards de l’immigration voulue par ce même bernard arnault, le medef, les banquiers et toute la clique de ramasse (grosses) miettes constituée de tous nos politiques, de toute notre «justice» et de tous nos journaleux corrompus.

  43. Qu’attend Macron pour désobéir à Bruxelles et foutre la paix à la SNCF? Croyez-vous que les autoroutes soient moins chères et mieux entretenues à présent qu’elles sont sous contrat privé? Pensez-vous que le déficit de la régie SNCF soit du fait seulement des avantages « exorbitants » de ses salariés ou bien considérez-vous que des mauvais choix stratégiques, des salaires de hauts fonctionnaires trop payés et trop nombreux puissent en être aussi la cause? Les cheminots ont des avantages au-dessus de la moyenne des salariés Français, et alors? Ce sont des nantis? Regardez en direction de vrais nantis et vous pourrez alors comparer et comprendre pourquoi niveler toujours par le bas ne sert ni l’économie, ni les Français.

    •  » mauvais choix stratégiques, hauts fonctionnaires trop payés « .
      Parfaitement d’accord, c’est bien pour cela qu’il faut réformer le statut de la Sncf, voire privatiser cette dernière.

      • Pas du tout! Réformer au niveau supérieur oui, mais ne pas toucher aux statuts des salariés du terrain. Voir les avantages du haut de la pyramide avant de s’en prendre aux salaires inférieurs. Privatiser la SNCF? Quels bénéfices? Pour satisfaire des actionnaires qui seront toujours plus avides de profits? Pensez-vous que la SNCF privatisée améliorera votre sort d’usager? Des lignes sont à l’abandon, des lignes TGV au détriment du réseau ferroviaire secondaire délaissent du coup nombre de petites villes rurales. Niveler toujours par le bas ne fera pas avancer l’économie au-contraire c’est un frein. Les autoroutes l’ont été privatisées, quels bénéfices en tant qu’usager y avez-vous trouvé? Moins chères? Mieux entretenues?

    • On est bien d’accord. C’est le bas qui doit s’élever vers le haut avec
      plus d’avantages sociaux réservés bien sur au travailleurs français et non pas d’abaisser , d’aplanir les différentes couches sociales. Selon leur qualifications ,tout travailleurs devraient accéder à un niveau de vie correct selon ses capacités pour le bien être du pays et non pas de Bruxelles et ses gros groupes financiers

  44. « Sauver le service public » c’est aussi remettre sur les rails l’Etat-Nation France ; c’est vouloir « stopper l’immigration officielle et clandestine » comme le déclarait Georges Marchais, le 6 janvier 1981, en sauvant les travailleurs français d’une main d’oeuvre « low cost » puisée dans le vivier de l’immigration, prête à prendre le relais. Même si le prix à payer doit être une grève générale, et une économie à l’étiage, cela peut être aussi l’unique occasion pour changer le système en donnant à la fois un coup d’arrêt au « grand remplacement » et au totalitarisme de l’U.E. Une économie cela se relève, par contre, une nation, une civilisation qui disparaît, c’est irréversible. Il va nous falloir choisir. Ce ne sont plus des privilèges qui sont à défendre aujourd’hui, mais la survie !

    • On est bien d’accord M. Guillemain, cette grève nous et vous « emmerde », mais soyons logique pour retrouver une France souveraine il faut casser d’abord le système de l’ultra-libéralisme et ses séides, ses oligarques voués au mondialisme. Une grève générale musclée, même si ça doit coûter très cher au pays, même si ça doit nous déranger dans notre petit confort et nos projets de vacances, c’est peut être l’unique chance pour que ça change avec l’armée appelée au secours pour nettoyer les écuries d’Augias. C’est ce qu’en terme militaire on appelle « un coup d’arrêt ». Rappelons que la Résistance a bien été obligée de compter avec les communistes : entre deux maux il faut savoir choisir le moindre. Reste ensuite dans une normalisation à la de Gaulle, savoir séparer le bon grain de l’ivraie.

  45. VOILÀ CE QUI ATTEND A TOUS LES FRANÇAIS QUI VEULENT SE RENDRE À LEUR TRAVAIL ET QUI SONT PRIS EN OTAGE. ALLER MACRON FOUETTE MOI OH OUI J’AIME ÇA OH OUI FOUETTE LES FRANÇAIS ILS AIMENT ÇA. FAIS TES RÉFORMES FRAPPE MOI FESSE MOI AUGMENTE MON TEMPS DE TRAVAIL BAISSE MON SALAIRE FAIS MOI TRAVAILLER JUSQU’À MON INCONTINENCE URINAIRE ET NE ME SOIGNE PLUS QUAND JE SUIS MALADE. BAISE LA GUEULE DE TOUS LES COMPATRIOTES REMPLACÉ MOI PAR UN MIGRANT QUI VEUT TRAVAILLER ET S INSÉRER EN FRANCE.

    • Un Mai 68 remis à l’endroit pour son cinquantenaire, c’est possible : faut y croire ! Il y a cinquante ans, les prémices se sont faits sentir en mars, puis progressivement avec une population attentiste qui a basculé, le mouvement est monté en puissance. Le tsunami migratoire, le chômage, l’insécurité, la déconstruction programmée de la France, de ses acquis sociaux, la vente à la découpe de son patrimoine, de son outil de travail et de production, la fuite à l’étranger de ses forces vives (liste non exhaustive) , voilà un explosif social qui peut déboulonner le système. La question dores et déjà est de le remplacer par quoi ? Immanquablement, si ce changement devait réussir, il ferait tâche d’huile dans l’U.E., mais attention aux représailles tant de Bruxelles que Washington !

Les commentaires sont fermés.