Griveaux : le grand déballage sur F5

Bien que je ne regarde jamais la télé (ceux qui me lisent savent que je préfère me plonger dans Kierkegaard ou Heidegger (J’ai adoré son Être et Temps) ou encore „La phénoménologie de l’esprit“ de Hegel (La densité théorique de l’ouvrage est si séquente que je ne pourrais la décrire ici en quelques lignes) je viens d’apprendre que F5 va se fendre d’un documentaire palpitant.

Palpitant, car il a quelques chances évidentes de destituer la lopette qui squatte le salon doré, récemment rénové grâce à la pose de 15 000 feuilles d’or au prix de 930.000 €. (Une indécence aussi flagrante que l’exhibition de ses rouages intimes en se filmant de la main libre.)

Limoger manu-la-pédale qui aime se prendre pour Richard Cœur de Lion (1157-1199), roi d’Angleterre. (Comme de nombreux personnages de cette époque, il est établi avec quasi-certitude que Richard Cœur de Lion était homosexuel. La relation qui le liait à Philippe Auguste était incontestablement de l’amour, qui s’est transformée en haine à la fin du siècle.)

Et aussi parce que tout ce qui nous fait rigoler nous empêche de choper une forme grave du virus.

Je souris donc je guéris !

(Descartes m’est tout aussi familier..)

Manu-patte-pelu qui met en évidence la sériosité de ses choix dès qu’il s’agit de nommer ses collaborateurs. Sibeth la folledingue, Griveaux le licencieux et maintenant Gabriela, la mordue de l’injection forcée.

Piotr Pavlenski ,qui a démasqué l’exhibitionniste.

Piotr est à Ben le Grivois ce que Natacha Rey est à Bigitte !

Dans le documentaire, Ben le dissolu ne rougit même pas en évoquant l’affaire. Je ne sais pas vous, mais si un agissement de ce genre -même 100 fois moins flagrant – m’arrivait, j’aurais choisi le suicide par défenestration !

Le documentaire sort dimanche 16 janvier sur France 5, l’ancien porte-baratin de Macron et candidat écarté à la mairie de Paris s’exprime publiquement sur « l’affaire Griveaux ». (Largement inspiré d’Hortense de Montalivet)

Petit rappel pour les aveugles, sourds et ceux qui ferment les yeux : – “Février 2020, un désemballage inopportun percute la campagne municipale. La vie „privée“ d’un ancien ministre se mue en affaire d’État”. Vie privée, ou plutôt vie extra-conjugale ?

Le documentaire Cinq ans a pour ambition de retracer cinq ans d’histoire de France depuis l’élection entièrement fabriquée de l‘occupant de l’Elysée et reviendra dimanche sur l‘épisode le plus pittoresque de la campagne municipale de 2020. Attention, pour les amateurs de folklore : il sera diffusé sur France 5 le 16 janvier à 21h.

Les réalisateurs ont réussi à convaincre l’acteur principal, ancien ministre clé de macron-le-perfide, de témoigner devant caméra. À l’époque, les vidéos crado adressés à Alexandra de Taddeo, ont massivement circulé sur les réseaux sociaux, au plus grand plaisir de tous.

Tout comme chacun se souvient de sa situation le jour ou les deux tours ont été frappées, chacun se rappelle exactement ce qu’il faisait lorsqu’il a appris le déballage…

Ces vidéos montrent un bandard fou et sont accompagnées de dialogues bouleversants de tendresse : Griveaux y déclare que la famille et les enfants sont une prison.

Donneur de leçons comme tous les politicards, il voulait créer des parcs dans Paris pour „protéger les enfants et la famille“. Une drôle de façon de protéger la sienne.

« Je ne suis pas prêt à nous exposer davantage, ma famille (ma prion) et moi, quand tous les coups sont permis, cela va trop loin. C’est pourquoi j’ai décidé de retirer ma candidature à l’élection municipale parisienne. » Sauf qu’il n’a rien décidé, il a été forcé, dans la mesure où le gouvernement du nabot se souciait de décence……On n’en était pas à un pantalon ouvert près !

“De la colère contre moi-même”

Griveaux raconte ce qu’il a vécu à ce moment-là (en fait, on s‘en daube ..). Il dit comprendre “immédiatement que la campagne s’arrête” lorsque ses équipes l’alertent. Car M. Griveaux a „ses équipes“ comme Brigitte a son « cabinet ».

Il a ensuite démissionné de son mandat pour créer un cabinet de conseil en stratégie dédié aux dirigeants d’entreprises. Il présente également une émission mensuelle de télévision, “Smart & Strat“ (Pour ceux qui ne pratiquent pas l’anglais, smart signifie élégance, c’est vraiment à mourir de rire). Personnellement, je l’aurais appelée « Trash & Dreadfull »

„J’ai évidemment manqué de vigilance“. On croit rêver ! Griveaux appelle cela de la vigilance…. Lui qui aimait se montrer guidant la poussette de ses rejetons, encourageant la Journée Internationale des Droits de l’Enfant !

Il dit éprouver de la colère. Celle du responsable politique. Et celledu mari et du père de trois enfants, ajoutant : celle-là je la garderai pour moi. » Qu’il la garde, surtout, car elle n’intéresse personne.

“Votre intimité exposée…Comment on vit ça?” lui demande Jerôme Bermyn pendant leur entretien filmé.

Après avoir marqué un temps de silence, l’ex-candidat continue: “C’est d’une très grande violence”, exprime-t-il lentement en hachant ses mots. Et pour madame la future épouse du maire, c’était quoi ? Et pour vos enfants qui longtemps seront la risée du collège, c’était quoi ? Violent ?

Cet épisode montre d’après lui “l’absolue violence à laquelle sont prêts des opposants politiques pour détruire la vie privée, la personne et non les idées des personnes”, avise-t-il, avant de conclure l’entretien : “Ce qui est inacceptable et ce que, je crois, les Français dans leur immense majorité n’accepteront jamais. Vous savez ce qu’ils veulent, les Français, monsieur le brandisseur ? Surtout, et principalement, que vous la fermiez ! (et ici, je parle de votre bouche, bien entendu !)

Les prouesses du roi de l’étalage filmé seront-elles également récompensées par la légion d’honneur, comme celles d’Agnès Buzyn ?

Anne Schubert

image_pdfimage_print
10

10 Commentaires

  1. Ce qui est le plus hallucinant, c’est qu’on refile à des merdes pareilles des postes en or télécommandés par le pouvoir à titre de « bons offices » ou « dédommagement » ou « pour services rendus  » qui ne reflètent en aucun cas leur compétence (et comme c’est général, ça explique en partie l’état du pays !)

    Une personne normale se serait vue perquisitionnée (ordinateur, portable et tout) et aurait pu être inculpée pour « incitation à la débauche » suivie d’une « déchéance sociale même avec pass », après tout, il ne s’était pas présenté comme acteur porno, car dans ce cas faire son métier c’est normal.

  2. « Grand déballage  » !! Comme vous y allez : tout juste un échantillon !

  3. A mon avis ce reportage va être bandant, c’est peut-être pour faire la promo du Viagra.

  4. Je ne connais pas ce Griveaux mais la France compte beaucoup de Gris veaux

  5. IL est , finalement , à l’image de la macronie , qui est en marche de scandale en scandale : benalla…FETE DE LA MUSIQUE….Voyage à saint martin…jean michel..les amours du patron…..et tout le reste qui nous est soigneusement dissimulé auquel on peut rajouter les affaires GRISET…KOHLER…BUSZYN…DUPONT MORETTI…DARMANIN …

  6. Tiens! on reparle du Saint patron de tous ces petits branleurs élus Larem : St Benjamin.

Les commentaires sont fermés.