Grosse manipulation : l’errance des passagers juifs du « Saint-Louis »

Publié le 7 novembre 2019 - par - 19 commentaires
Share

Qui donc, bon dieu, a programmé la diffusion d’un film bouleversant sur la destinée des passagers d’un navire dont personne ne veut ?

Après avoir séché mes larmes (le film est magnifique, poignant, convaincant !) j’ai noté l’adresse du responsable.
ARD – Programmdirektion (Volker Herres),
Erstes Deutsches Fernsehen Arnulfstr. 42 – 80335 München
+49 89 5900-23344
E-Mail: info@DasErste.de

Cela ne suffit plus, de nous saturer des photos du petit Aylan ou de celles de la « maman » voilée de noir ? De nous envahir de publicités bicolores trompeuses, de répandre de fausses nouvelles dans les médias, de taire les noms des tueurs, de négliger de parler des crimes les plus épouvantables ? C’est au tour des longs métrages, maintenant ?

https://www.youtube.com/watch?v=5nz0EAtLzTA

https://www.welt.de/kultur/video202226902/Doku-Drama-Die-Ungewollten-Die-Irrfahrt-der-St-Louis-Video.html

Le metteur en scène est Ben von Grafenstein. Félicitations, votre film m’a émue aux larmes !

« Les indésirables »
Pour commencer, l’histoire : mai 1939, lorsque Aaron Pozner pose le pied sur le pont du paquebot S.S. Saint-Louis, il laisse derrière lui une femme et deux enfants. Les reverra-t-il un jour ? Citoyen juif allemand dans l’Allemagne de 1939, Aaron Pozner n’a pas d’autre choix que de partir. Arrêté lors de la « nuit de Cristal », les 9 et 10 novembre 1938, ce professeur d’hébreu a été envoyé dans le camp de concentration de Dachau. Il a vu les traitements réservés aux juifs. Il a été relâché, à la condition de quitter définitivement l’Allemagne. Mais partir devient de plus en plus difficile, il faut trouver un pays d’accueil, réunir l’argent nécessaire pour le billet sur le Saint- Louis, et le certificat de débarquement à Cuba. Toute sa famille est mise à contribution.

Un capitaine d’une grande humanité !
Avec lui, 938 passagers ont pu monter à bord du paquebot de croisière le Saint-Louis, affrété par la compagnie Hamburg-America Line (Hapag) (Juste une remarque personnelle, mon mari était premier officier dans cette compagnie avant que nous nous rencontrions, la vue des uniformes à eux seuls me déchire) dont une majorité de femmes et d’enfants, ainsi que des personnes âgées. Le Saint Louis constituait leur dernier espoir de quitter le Reich. Certains avaient réussi à sortir des camps de concentration tels que Dachau. Le coût du billet était prohibitif pour des Juifs qui avaient perdu tous leurs biens. Pour les Nazis, ce voyage servait essentiellement à des fins de propagande. Leur objectif était de montrer à l’étranger et par la propagande intérieure que les Juifs allemands étaient totalement libres d’émigrer s’ils le désiraient.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Louis_(paquebot)

L’histoire déchirante de plusieurs familles est brossée ici aux sons du célèbre « Freut euch des Lebens » de Johann Strauss, il met le paquet, Monsieur von Grafenstein.
Les passagers sont pour la plupart médecins, avocats, ingénieurs, musiciens, propres sur eux, instruits, galants, cultivés, esthètes. On cède sa place, on s’attendrit sur les enfants, on s’entretient de musique classique, on s’échange des livres, on remercie poliment les stewards.

J’ai retrouvé la liste des 938 passagers :
https://www.ushmm.org/online/st-louis/list.php

Repoussé par Cuba, le navire doit faire demi-tour. Plus une goutte de carburant, plus rien à manger. Le capitaine tente l’impossible pour sauver ses passagers et finalement, enfreint la loi.
Attention, le rôle du méchant n’a pas été oublié non plus. Un horrible steward à la mine patibulaire qui renverse sciemment le café brûlant sur les genoux d’une charmante mère de famille pour commencer, et termine en dénonçant les pauvres rescapés des camps, tentant même une mutinerie, bandeau nazi au bras. Tout au long du film j’ai entendu plus de quarante fois le terme de « réfugiés ».

Commentaires des premiers téléspectateurs convaincus :
Un film vraiment important ! Jürgen (24.10.2019)
Un film excellent, mais surtout actuel, à une époque où l’idéologie d’extrême-droite se répand de plus en plus dans l’esprit des gens. Susanna (24.10.2019)
Le film est presque oppressant à un moment où les réfugiés traversent à nouveau la mer et sont distribués dans différents pays.  « Dans ce contexte, c’est un film important parce qu’il est fait référence à la situation actuelle des réfugiés en Méditerranée. Nous sommes tous beaucoup plus proches que nous le pensons. Glaevecke (l’auteur).
Incroyables parallèles, extrêmement émouvant. Maria (24.10.2019)
Ce film doit faire partie de tout programme scolaire ! Peter (24.10.2019)
Enfin un signe d’espoir que ce qu’il y a de bon en chacun de nous s’imposera. Amen. Artur Fischer (24.10.2019)
Quel dommage que je n’arrive pas à enregistrer ce film majeur. J’aurais aimé le montrer à mes parents pour Noël. Y a-t-il un problème juridique ? Hans (24.10.2019).

Commentaire personnel : comment pouvez-vous comparer les passagers du « paquebot pour l’enfer » aux clandestins qui envahissent quotidiennement nos pays sans pour autant fuir les camps de concentration ? Sans me croire autorisée à attribuer des notes aux individus, les passagers du Saint Louis étaient en famille, avaient payé régulièrement leur passage, étaient totalement légaux et enregistrés et représentaient en vrai enrichissement pour le monde. Des chances. Des vraies. Et non les « chances » dont nous inondent les médias, qui viennent pour mendier, détruire, tuer, violer pour ensuite se plaindre sans discontinuer.

Les clandos de « sainte » Carola Rackete (canonisation en voie de concrétisation), « capitaine » allemand du Sea-Watch, ce navire qui – moyennant paiement – va chercher les clandestins au plus près des côtes africaines, eux, sont des illégaux, probablement de futurs égorgeurs, mais certainement des individus qui n’apporteront rien à l’Europe et lui coûteront à jamais un pognon de dingue.

Seul point commun, le capitaine Schröder a été décoré de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne et l’héroïne de pacotille espère elle aussi, au moins, une béatification.

Je ne suis pas arrivée à reprendre le générique de fin (peut-être vous rappelle-t-il quelque chose ?) sur mon portable, j’en recopie une partie ici :
Quatre pays se sont déclarés d’accord pour accueillir des passagers.
214 se sont rendus en Belgique
181 aux Pays-Bas
224 en France
Et 288 réfugiés ont été accueillis par la Grande-Bretagne.

(Le tout en caractères blancs sur fond noir, accompagnés des accords déchirants d’un piano). Des photos en noir et blanc d’enfants en pleurs, de jolies mamans qui enlacent de jolis papas défilent à droite, franchement j’étais toute remuée, peine à retenir mon émotion, et ce n’est pas tout. Trudeau est venu mettre son grain de sel sur le générique pour conclure et bouleverser définitivement ceux qui n’auraient pas encore craqué. Je résume son discours (vous excuserez les quelques parenthèses, elles sont de moi) :
« Le 15 mai 1939, plus de neuf cents Juifs allemands sont montés à bord d’un navire appelé le Saint Louis. Ils avaient été dépouillés de leurs biens, expulsés de leurs maisons (vous faites allusion à qui, ici ?), chassés de leurs écoles et bannis de leurs professions. Cependant, lorsque le navire a jeté l’ancre dans le port de La Havane, la situation s’est détériorée. L’histoire du Saint Louis et de ses passagers n’est pas un incident isolé (effectivement, et il serait même en progression constante). Nourrir une telle haine et une telle indifférence à l’égard des réfugiés (comparaison terriblement bas de gamme), c’était partager la responsabilité morale de leur mort. Nous avons refusé de les aider alors que nous aurions pu le faire. Nous avons oublié qu’ils étaient nos amis et nos voisins. Nous n’avons pas hésité à rejeter leur participation, à limiter leurs opportunités et à nier leurs talents. (Oui, je vous cite même quelques prix Nobel ? 1978 : Menahem Begin, 1994 : Shimon Peres. 1994 : Yitzhak Rabin, 1966 : Shmuel Yosef Agnon, 2002 : Daniel Kahneman, 2005 : Robert Aumann. 2013 : Arieh Warshel).

Nous leur avons refusé le respect que chaque Canadien, que chaque être humain mérite de la part de son gouvernement et de ses concitoyens – peu importe ses origines, peu importe sa religion (Allusion manifeste à celle des clandos). C’était inacceptable à l’époque et ça l’est encore aujourd’hui (Aujourd’hui ? plus personne – exception faite des musulmans- ne veut du mal aux Juifs). Votre propre pays vous a laissés tomber et nous en sommes désolés. Nous devrions avoir honte de l’histoire du Saint Louis et du mauvais traitement qu’ont subi les Juifs. Ils étaient des scientifiques et des militants ; des ministres, des physiciens et des philanthropes. Selon les données les plus récentes, 17 % de tous les crimes haineux au Canada ciblent des Juifs. (Excellente déduction Monsieur le premier ministre) C’est un taux beaucoup plus élevé par personne que n’importe quel autre groupe.

Ces fidèles étaient rassemblés dans la paix pour pratiquer leur foi. Le Canada vous a tourné le dos. Mais aujourd’hui, les Canadiens disent, maintenant et pour toujours, plus jamais. »
Les français disent eux aussi plus jamais. Plus jamais de crimes, de viols, de destructions volontaires, de tortures de vieilles dames, de poussées d’enfants sous le train, et vous laissez les policiers tranquilles pour commencer.

Anne Schubert

P.S. : Je ne sais pas qui est responsable de la programmation pour France Télévisions, mais à mon avis, vous pouvez déjà sortir les kleenex.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
David

Merci et bravo Madame Schubert de mettre en garde contre le confusionnisme historique ! Les Juifs fuyaient une mort certaine à la différence totale des pseudo-réfugiés venus d’Afrique qui viennent en Occident pour obtenir des aides économiques, et surtout qui imposent leur mœurs d’une violence inouïe en voulant nous imposer leur religion…

JEAN LE GAULOIS

Anne Shubert , franchement , vous nous les cassez avec vos sempiternelles histoires Yiddishes de Propagande … Vous n’arrêtez pas ? Cette PROPAGANDA hystérique et ignoble à force d’être occurrente , récurrente et indécente , quasi quotidienne avec toute la terreur totalitaire qui va avec , pour faire des français et des européens une infra- humanité repentante et un cimetière de repentances .Cette Propagande , la plus terrifiante que le monde contemporain ait connue , plus abjecte encore que ses sœurs jumelles communiste et arabo-islamique , qu’elle s’exerce en mettant de son côté Dieu , le Dollar et la « Démocratie » et en commettant le plus grand crime cosmopolite et immigrationniste que le monde européen ait subi , du fait de son ideologie totalitaire et raciste anti-aryenne

Richard Mauden

C’est curieux cette violence verbale et cette intolérance à la pensée et aux émotions d’autrui. Foin de propagande, il s’agit d’opinion personnelle et pas du catéchisme laïco-libertaire des séniles de la soi-disant libre-pensée…

France

En même temps riposte laïque refuse la libre pensée de certains commentaires lesquels critiquent Anne Shubert grande copine de Christine Tasin et acceptent votre commentaire , comme c’est curieux ?!

Claude

Madame Shubert , je possède un film , dont le titre est « le voyage des damnés' » est ce de ce film dont vous parlez ?

Sinon pourriez vous avoir la gentillesse d’en donner le titre et de nous dire si il est en français ?

Je vous remercie d’avance

Anne schubert

Non ce n est pas le meme film…

Jacques B.

Le problème, c’est l’amalgame pratiqué par ces faussaires de l’Histoire, qui osent mettre sur le même plan les Juifs fuyant le régime hitlérien et les clandestins d’aujourd’hui, dont une très faible minorité fuient véritablement les persécutions. Eux qui passent leur temps à pourfendre les amalgames sont les premiers à le pratiquer !
Le deuxième problème, et non des moindres, est que les clandestins déboutés du droit d’asile, dans leur grande majorité, restent en France ; non seulement cela, mais ils touchent toutes sortes d’aides publiques. Les Juifs fuyant l’Allemagne nazie étaient, et vivaient tout l’inverse.
La malhonnêteté des médias atteint des sommets.

platipus

C’est renversant, les mensonges des médias atteignent des sommet, encore et encore….

La réécriture de l’histoire, les parallèles dégueulasses, la volonté manifeste de confusion, l’utilisation de l’émotion au lieu de la réflexion sont une réalité d’aujourd’hui! La Shoah refus et corrigé est une insulte aux juifs et de savoir que des juifs se rendent complices de cette manipulation me fait vomir ! Il suffirait seulement de dire que ceux qui ont été massacrés en ce temps là, après qu’ils furent utilisés pour remplir les caisses de l’état nazis, puis trahis par les collabos de Vichy et d’Europe conquise, n’ont pas grand chose à voir avec ceux qui envahissent nos ports, smartphone tout neuf à la main, venant de pays antisémites, portant la croyance que c’est la mort des juifs, des chrétiens, des infidèles qui les sauvera de l’enfer. Ils sont la plupart, les nazis de demain.

Philippe BALLAND

Hélas, l’inculture historique devient hystérique et ce film, bien que diffusé par ARD sera sûrement diffusé par ARTE vu que cela servira leur gauchisme aveugle. Il devient impossible maintenant de parler du passé sans que les abrutis de l’inculture voulue vous retoquent en faisant des parallèles entre , par exemple la Guerre de Sécession et l’esclavage par l’homme blanc, que l’on ne parle de la Grande Guerre qu’en se rappelant les fusillés pour rébellion ou insubordination et alors la tarte à la crème d l’infâme nazisme. Les pauvres Juifs d’Europe Centrale, d’Allemagne et même de Corfou savaient t’ils qu’ils devaient leur sort aux banquiers sionistes américains qui avaient fermé le robinet de la République de Weimar, entraînant le plébiscite pour le NSDAP salvateur?

Marnie

On n’en finit pas de l’intox, surtout médiatique. Malgré les exactions toutes plus graves les unes que les autres qu’ils commettent on nous rabat les oreilles avec les bons musulmans qui pratiquent leur foi. Sauf que les adeptes d’un livre qui appelle au meurtre, à la guerre, aux exactions en tout genre conduit aux pires choses Les ayant côtoyés de près je peux dire que certains sont moins pires que d’autres… A très petites doses ils peuvent être acceptables mais dès qu’ils commencent à être nombreux ces gens sont haïssables, preuve en est avec ce que nous vivons ici en France et ailleurs.
Par ailleurs, se servir des horreurs commises par certains sur les Juifs pour faire passer la pilule léthifère que représente l’ensemble de ceux qui se disent musulmans est odieux et malsain.

zéphyrin

ce sont nos jeunes qui sont visés par cette propagande…le poids des images et des commentaires est important, et recroquevillés sur leurs écrans ils n’ont plus de mémoire collective, juste la mémoire des médias dominants.
ce n’est pas gagné pour autant, ils seront parents aussi un jour et toucheront du doigt leur propre ressenti , leur propre angoisse….pas grave les médias s’occuperont d’eux.

angora

la shoah bis.

Bernard Atlan

Tout est fait pour tromper les braves gens, l’armée d’Israël n’est elle pas considérée comme une armée fasciste ? Par nos médias bien sur !

Christine B

La propagande bat son plein en ce moment, ne voila-t-il pas qu’une étude scientifique – catégorique : l’ADN a parlé – nous apprend que la Rome antique était un véritable melting-pot migratoire, avec – comme il se doit?- prédominance de « romains » est-méditerranéens et nord-africains… »La diversité était absolument écrasante » s’extasie l’auteur de l’étude, sur 48 génomes étudiés seuls 2 étaient romains de souche !!!! L’auteur ne précise pas où les restes étudiés ont été prélevés, dans une fosse commune destinée aux étrangers peut-être?

lafronde

Europe centrale 1939 : dix millions de juifs sans Etat pour les protéger. Afrique Asie 2019 un milliard et demi de musulmans dont 54 Etats islamiques ! le terme de « réfugié »est une escroquerie s’agissant de musulman ! il s’agit de migrants motivés par un meilleur niveau de vie, tout simplement ! et nos propres Etats les mettent à notre charge, leur donnent la priorité pour les politiques publiques et pour l’emploi (discrimination « positive » pour les « diversitaires ») donc négative pour les citoyens autochtones.

Pseudo

Ceci est une manipulation (une de plus),pour nous soumettre à l’invasion musulmane. Vous pouvez toujours sortir vos mouchoirs,cette histoire date du siècle dernier,et quelques soient les vérités d’autrefois,il ne faut pas les confondres avec ce qui nous est imposé aujourd’hui,car ce qui attend les plus de 500 millions de chrétiens Européens,n’est certainement pas comparable,avec les « heures sombres de l’histoire »,dont ils se servent pour islamiser et métisser tout le peuple blanc et chrétien d’Europe. le résultat sera certainement bien pire.

Lotus bleu

«Quelles que soient les vérités» et non «Quelques soient les vérités»
Votre ‘quelques’ (adj. indéfini) au pluriel signifie un certain nombre, tandis que ‘quelles que’ ici signifie ‘peu importe’.
Et devant l’auxiliaire être ou tout autre verbe attributif, ‘quel que’ s’écrit toujours en 2 mots. Le premier est adjectif indéfini, le second est conjonction.

GAVIVA

ha ha ha! pendant ce temps y’en a des qui tendent VRAIMENT la main ;)
https://www.fdesouche.com/1292125-allemagne-des-deputes-du-spd-proposent-de-dialoguer-avec-les-elus-de-lafd
faut vraiment que le vent tourne!