Propagande immigrationniste du magazine Phosphore dans nos écoles

phosphore3

Certains lecteurs connaissent sûrement, au moins de nom, le magazine Phosphore. Cette publication destinée à la jeunesse lycéenne, très réputée, est présente dans nombre de bibliothèques et dans les CDI, les établissements scolaires étant souvent abonnés.

Probablement inquiète de l’adhésion de plus en plus forte rencontrée par les thèses du FN auprès des jeunes, la rédaction de Phosphore a décidé de sortir tout récemment un numéro spécial. Au sommaire, un dossier intitulé « Dépasser la peur de l’autre ». En voici l’introduction : « Que répondre à des propos racistes qui nous glacent ? Comment éviter que la peur nous gagne ? Une grande enquête pour questionner ses propres préjugés et lutter contre les idées fausses et nauséabondes. »

phosphore1Comment les auteurs de « l’enquête » (j’appellerai plutôt cela: texte de propagande) procèdent-ils ?  C’est très simple. Ceux-ci proposent à chaque fois une interrogation commençant par « Est-ce grave de… ». Est-ce grave de dire que l’Islam est une religion violente, de rire aux blagues de Dieudonné, d’appeler un copain « négro », de se sentir menacé par les Noirs ou les Arabes, de liker la page Facebook de Marine Le Pen, de ne pas se sentir Charlie, d’avoir du mal avec les femmes voilées ? Puis ils répondent à chacune de ces interrogations sous forme de paragraphes argumentés…par  eux-mêmes. Etrange, je pensais que l’enquête était l’étude d’une question réunissant des témoignages et des expériences. C’est en tout cas la définition que me donne le petit Larousse 2013.

Or, ici, nul ne pourra nier que personne ne s’exprime hormis le journaliste qui expose à chaque fois ses propres points de vue dans des paragraphes qui me paraissent autant d’océans de politiquement correct.

phosphore2

Lisez par vous-mêmes quelques extraits de réponses.
Est-ce grave de… dire que l’Islam est une religion violente ?
Nous commençons donc avec l’Islam. L’auteur reconnaît que les mots « combattre » et « tuer » sont employés à de très nombreuses reprises dans le Coran mais affirme qu’il en est de même dans les autres textes sacrés.

« Le problème avec l’Islam, c’est qu’une minorité de musulmans continue d’instrumentaliser et de perpétuer [la] violence et que c’est d’elle dont on parle le plus. » Les terroristes seraient donc bien musulmans, ce n’est pas moi qui le dit mais le journaliste qui a écrit ce paragraphe.
L’auteur parle ensuite des « centaines de messages d’amour et de paix que le Coran délivre aussi. », citant la sourate 5 verset 32. Pour illustrer ces centaines de messages d’amour, n’aurait-il pas pu faire au moins une autre citation ?  Il ne semble pas connaître le principe des versets abrogés et abrogeants.

Est-ce grave de… rire aux blagues de Dieudonné ?
Selon l’auteur, personne ne peut nous interdire de rire d’une chose ou d’une autre. Toutefois, celui-ci juge que les « discours haineux » et « l’incitation à la haine » ne doivent pas être tolérés. C’est au nom de ce principe, la non-tolérance de la haine, qu’il justifie l’interdiction de certains spectacles et la censure de vidéos. Que l’on soit fan ou non de Dieudonné, force est de reconnaître que les notions « d’incitation » et « de provocation à la haine » sont particulièrement vagues. Aujourd’hui, toute personne refusant de se plier aux diktats de la pensée unique (mondialiste), peut être accusée de haine, de racisme et être la victime de poursuites judiciaires. Renaud Camus et Eric Zemmour en ont fait les frais ainsi que les animateurs de Riposte Laïque. Pire, des mouvements peuvent être dissous comme ce fut le cas de trois mouvements nationalistes en 2013 suite à « l’affaire Méric » (Rappelons que deux de ces mouvements n’avaient aucun lien avec la mort accidentelle du jeune homme et que le prétexte retenu fut « une idéologie incitant à la haine »). L’auteur cautionne très certainement ces dérives liberticides.

phosphore3

Est-ce grave de… se sentir menacé par les Noirs ou les Arabes ?
L’auteur s’insurge d’abord contre « une trop longue histoire de stéréotypes faux et négatifs », les méchants médias qui parlent « des violences commises en banlieue » (qu’ils se taisent pour ne pas attiser la haine !). Mais nous entrons rapidement dans le domaine du risible. L’auteur développe ainsi une thèse pour le moins originale : selon lui, ce ne sont pas les habitants des quartiers sensibles (nommés « territoires) qui sont dangereux, mais les quartiers en eux-mêmes. Intéressant… Une aura maléfique flotterait donc sur ces zones. L’auteur va sans doute pouvoir nous expliquer la soudaine augmentation des viols en Allemagne suite à l’arrivée massive des «migrants », non ? Et les quartiers autrefois tranquilles qui deviennent absolument invivables (comme par hasard, tout cela coïncide avec l’arrivée massive d’extra-européens) en Allemagne mais également en France.

Celui qui a rédigé le mini-article appelle le lecteur à se remettre en question… ou plutôt à se « reprogrammer » (il n’y a que moi que ce verbe inquiète ?) : « rien de tel que de cogiter : n’est-ce pas plutôt le contexte qui m’inquiète (être seul(e) dans une rue sombre, marcher dans un quartier que je ne connais pas, croiser des inconnus…) ? » Manipulation mentale, quand tu nous tiens…
Cotisons-nous dès maintenant pour lui offrir un séjour à Calais !

phosphore4Est-ce grave de… liker la page Facebook de Marine Le Pen ?
Des fois, on peut légitimement se demander si ces journalistes ne nous prennent pas un peu pour des idiots, nous lycéens. Dans le paragraphe intitulé « Est-ce grave de liker la page Facebook de Marine Le Pen ? », le journaliste ressent le besoin de réexpliquer ce que signifie la mention « J’aime » de Facebook. Comme si nous n’avions pas compris ce que signifie « aimer » ! Bien qu’il tente de donner un aspect nuancé à son texte, comme vous l’aurez deviné, il tente de semer le trouble dans l’esprit du lecteur. Certes, nous sommes en démocratie. Chacun est donc libre de ses choix politiques. Mais celui qui like la page Facebook de Marine Le Pen connaît-il vraiment sa personnalité et ses idées (ou est-il manipulé) ? Derrière cette femme souriante, n’est-ce pas la bête immonde qui tente de faire là son grand retour ?

https://www.youtube.com/watch?v=UGi8o5k8ADk

https://www.youtube.com/watch?v=UGi8o5k8ADk

Le paragraphe se termine enfin par un avertissement : celui qui like la page doit être prêt à en répondre. Sinon, quoi ? La police de la pensée va débarquer ?

Je referme le magazine.  Evidemment, il y aurait encore beaucoup à dire sur les autres points développés. En guise de conclusion, voici ce que Phosphore nous recommande pour « aller vers l’autre », « se frotter à la différence » et « s’en enrichir » : faire les scouts… pour fêter le ramadan ! Allah est grand, leur traîtrise aussi !

Kevin Morvan

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. l’HYPOCRISIE semble régner en ma^tresse car encouragée ,
    VIVE la VERITE !!!

  2. J’ignorais que « liker » fût un élément de la langue française. Jean d’O pourra prêcher pour faire entrer le mot (s’il n’y est déjà) au Dictionnaire de l’Académie ; ce n’est pas pire que de penser introduire sous la coupole un mahométan dont le principal mérite serait son mahométisme.

  3. Les mondialistes qui détiennent tous les pouvoirs , sont comme Satan dont la ruse suprême est de faire croire qu’il n’existe pas . pour nous emmener tous en Enfer .

  4. autant de clairvoyance, de lucidité, de maturité chez un ado
    c’est rassurant!
    il a dû goûter aux joies du vivre (ou survivre aux muslims) ensemble avec la diversité!

  5. le mal est présent depuis le primaire avec les profs qui enseignent tous les cours a minima « histoire géographie,grammaire, etc..etc.. et politisent nos enfants et maintenant le »bougne en langue quasi obligatoire » en place de l’Allemand du Grec et du Latin .avec cerise sur l’enseignement tous ces torchons qui osent vanter « lislame » de M**** ! ! !

  6. Ils sont malheureusement plus cons que traitres car l’islam est un problème qui tourmente partout et en tous lieu à Oslo comme à Abidjan, ils n’ont toujours pas compris que ce qui les menace n’ a rien avoir avec une race mais un culte qui divise l’humanité en « vrais croyants » (qui s’étripent aussi allègrement entre eux) et un océan de mécréance , les autres qu’ils veulent soit convertir , soit humilier (dhimmis) soit anéantir (apostats, agnostiques , athées , « polythéistes » comme les 80 M d’hindous que les grands Moghols ont massacré au non de cet islam).
    On ne peut pas dire qu’ils « phosphorent » beaucoup.

  7. Les jeunes ont peut-être moins de cultures générales (par rapport à ma génération de vieux trentenaire) , c’est un fait, mais ils sont loin d’être bêtes et pas si manipulables qu’on pourrait le croire, alors la direction de phosphore ferait mieux de se recycler dans la fabrication de papier toilette, même s’ils le font déjà involontairement, mais celui qu’ils produisent et de piètre qualité, il est rêche, il se troue facilement, ce qui n’est pas très hygiénique, même si bien sûr on se lave les mains après et laisse des traces d’encre sur la raie des fesses.

  8. depuis des décennies la propagande gaucho est à l’œuvre.dans L’EN. méthode de lecture ,vocabulaire non maîtrisé ,exemple hostile veut dire gentil,etc faîtes des tests vous allez tomber de haut ,propagande à l’époque contre l’Argentine ,mais rien contre URSS ,lorsque j’ai fait cette remarque ,j’étais vraiment gênante

  9. ce magasine qui devrait être interdit ressemble a un torche cul ! ce journaliste, s’il on peut l’appeler ainsi, est sectaire ! il veut laver le cerveau de nos jeunes par son manque d’objectivité ! il faut retirer ce magasine des lycées ! la propagande politique est interdite dans les établissements scolaire et la , c’est de la propagande !

  10. La collaboration passe toujours par la culpabilité. Ces tentatives de manipulation mentale rappellent celles du PC sous Vichy : http://www.contreculture.org/AT_bete_immonde.html

    Je cite le texte de ce tract de 1940 : « SOLDATS FRANCAIS, Les ouvriers allemands ne sont pas vos ennemis. Contre votre ennemi : LE CAPITALISME INTERNATIONAL, FRATERNISEZ ! FRATERNISEZ ! Edité par le Parti Communiste Français. »

    Certes il ne faut pas inoculer la haine aux enfants, mais il faut aussi leur inoculer le courage et la lucidité. Peut-être est-ce qui manque à cette publication par ailleurs de qualité que mes 4 enfants ont à la maison ? Autres temps autres mœurs, Monsieur David Groison, car vous oubliez que votre altérité si choyée aujourd’hui nous fait la guerre au nom de ce que nous sommes, notre culture. Ne tardez pas à vous en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard !

  11. Ne doutons pas que Mme Belkacem,incapable qu’elle est de garder la moindre dignité face à un islamiste patenté,approuve la lecture de Phosphore par nos lycéens. Peut-être même que l’état subventionne ce magazine. Toujours est-il que,si ce battage médiatique marchait encore,ça se saurait. Mais fort heureusement,ça ne marche plus. Le Monde,le Guardian et autres journaux de référence bien-pensants n’arrivent même plus à convaincre leurs propres lecteurs des bienfaits du multiculturalisme. Et dans bien des classes de France les élèves,rien qu’en levant la tête et en ouvrant les yeux,voient la réalité qui ne correspond en rien aux poncifs de phosphore.

  12. Je suis franchement déçue. Mon fils a été abonné à « Pomme d’Api », comme je l’avais été moi même il y a très longtemps. Il est actuellement abonné à « J’aime Lire » mais ce sera la dernière année. Je ne l’abonnerai plus à ce groupe de presse. C’est dommage, mais ce groupe de presse catholique devient bien trop manipulateur. Il aurait du rester neutre, se cantonner au catholicisme , à un peu de cathéchisme (ca ne peut pas faire de mal ). Mais là il dépasse les bornes.

    • vous avez quand même compris que tout ces librairies sont gauchiste et prône l islam et bourrent le crane de nos enfants sur de fausse idées de la vie et de nos culture

  13. Rien d’étonnant, c’est l’énorme groupe de presse Bayard, catho dhimmi de gôche, qui édite de nombreux titres bien pensants pour la jeunesse (Okapi, Astrapi, etc.) ainsi que la Croix et le Pélerin, de vrais champions du dialogue islamo-crétin!

    • ils ont aucune honte se sont des traîtres et ils apprennent et bourrent le crane de nos enfants avec des fausse information .les écoles sont mal saine et apprennent à manipuler nos enfants dans le mauvais sens .il faut censurer ces livres au plus vite surtout que j en trouve pas un dans les mains de mon petit fils sa sera vite vu ,les parents sont capable de leur apprendre se qui est bien ou pas pour eux et pas à faire du bourrage de crane dans les écoles

      • bourrage de crane du à qui ? à nos profs, qui n’auraient jamais du accepter de laisser rentrer dans les lycées se torchon de propagande gauchiste !

        • bien de votre avis mais tout ces profs sont gauchistes islamiste alors que faire merde

          • J’aimerais bien savoir à quoi ils tournent les journalistes…Euh, propagandistes de ce torche c.. J’aimerais aussi bien savoir où ils habitent. Certainement pas dans un endroit cosmopolite. Bravo au lycéen qui écrit ici. Lui, il a tout compris, comme beaucoup de jeunes, qui subissent de plein fouet la différence, tant enjolivée par une gauche (et une droite) qui décidément ne pigent rien. Jusqu’au jour où il leur arrive personnellement une bricole avec une des chances pour la France. Là, ils changent d’avis. J’en vois plein autour de moi des comme ça en ce moment. Et c’est exponentiel. Tant mieux.

    • ça me fait penser à un de mes amis qui est prof d’Histoire Géo en collège ( un ami d’enfance qui a mal tourné car c’est un vrai dhimmi bien pensant, bizarre qu’il soit encore ami avec un facho de droitard comme moi, lol ). Je n’ai pas d’enfants, mais j’ai appris que maintenant , on enseignait les religions dont l’Islam dans les collèges, alors j’ai conseillé à mon ami d’acheter le livre de Majid Oukacha, « il était une foi l’Islam » et ne sachant pas ce que c’était car monsieur ne s’informe qu’avec le monde, France 2, France inter, France culture, LCP etc…, bref chez info-bobo , il l’a acheté. Ce n’est pas sûr que ça lui soit très utile pour préparer ses cours, (c’est qu’il tient à son poste dans l’EN, le bougre ! ) , mais au moins, si ça pouvait lui ouvrir un peu l’esprit.

Les commentaires sont fermés.