Guadeloupe : hommage au préfet Rochatte !

Publié le 4 août 2021 - par - 15 commentaires - 2 052 vues
Traduire la page en :

« On prend un ton catastrophique, pas moralisateur ».

Injustement, tout le monde tombe sur le préfet de Guadeloupe, alors qu’il nous faut vivement le remercier ! Ce monsieur vient de nous confirmer qu’à tous les niveaux, partout et constamment, Macron exige de la dramaturgie pour affoler la population, mieux justifier ses mesures liberticides et son chantage permanent.

La situation serait tellement dramatique que (seulement) vingt lits supplémentaires seront déployés pour toutes les Antilles, à partir de la mi-août… Dans le contexte actuel, c’est sympa de nous faire rire.

Pour une fois, ce n’est pas un énarque arrogant et borné qui veut terroriser. Diplômé de Saint-Cyr, Alexandre Rochatte terrifiait la Meuse avant la Guadeloupe, depuis 2020. Ancien contrôleur des armées, il a aussi apeuré depuis le ministère des Outremers.

Droit dans ses bottes, il dit assumer totalement ses propos : « Les polémiques politiciennes ne m’intéressent pas. Ce qui m’importe c’est bien la situation sanitaire du département qui est, je le répète, catastrophique ! ».

Il est notoire que préfet n’est pas un poste politique, c’est juste un boulot administratif, une sorte de dircom départemental. En tout cas, Alexandre n’a vraiment pas un job facile, surtout aux Antilles. Il n’arrive pas à fourguer son stock de génothérapies bienveillantes.

Interrogé sur LCI, le docteur Hervé Boisson a en expliqué, sans ambages, les raisons : “C’est culturel, il y a d’autres sources d’information, je ne vais pas revenir sur les vaudous mais ça existe toujours dans ces territoires (…) Beaucoup de problèmes viennent de la culture. Et le rhum ne guérit pas tout, au contraire, il fait des pathologies supplémentaires, il ne guérit pas le virus ».

D’aucuns se sont agacés, n’appréciant pas d’être traités d’alcooliques. Pourtant, Macron, Griveaux, Attal… nous ont dit bien pire. Ils insultent systématiquement les Français, probablement par affection.

Comme l’expliquent nombre d’articles avenants, dont un récent papier de 20 minutes, signé Marie de Fournas : les Antillais ne sont vraiment pas très malins, c’est pour cela qu’ils refusent cette vaccination altruiste et patriote.

https://www.20minutes.fr/sante/3096543-20210803-coronavirus-antilles-pourquoi-autant-guadeloupeens-martiniquais-refractaires-vaccination

« Les études montrent qu’ils vont s’abreuver d’informations sur les réseaux sociaux où se diffusent énormément de croyances diverses et variées, très anxiogènes vis-à-vis des vaccins ».

Le monopole de la peur et des bobards est une exclusivité du gouvernement français et de ses sbires : qu’on se le dise !

« Ces informations alimentent l’idée que le vaccin serait inefficace, voire toxique et qu’il ne sert à rien surtout lorsque l’on n’est pas une personne à risque. De là naît le sentiment d’invulnérabilité. Au début de l’épidémie il y avait cette impression que le danger venait d’ailleurs et que ce qu’il se passait en métropole ne se passait pas aux Antilles (…) ».

En plus, ces ignares  stupides croient en la vertu d’ancestrales médecines traditionnelles. « Par exemple pour augmenter leur immunité naturelle certains ont recours à la pharmacopée locale, un ouvrage encyclopédique recensant principalement des plantes à usage thérapeutique » (…) « Ces méthodes sont soutenues par des collectifs de médecins en Guadeloupe et en Martinique qui se sont posés contre les discours officiels des médecins, les hospitaliers et de l’ARS, en prônant des méthodes alternatives pour éviter de se faire vacciner. ».

Au moins, en métropole, la plupart des médecins ont obéi scrupuleusement aux consignes de l’Ordre et n’ont soigné les malades du Covid qu’au Doliprane.

Comme vous l’aurez compris, ces bornés d’Antillais ne croient ni Macron ni ses sbires, eussent-ils une belle casquette brodée de feuilles de chêne et d’olivier.

Toutefois on doit donc saluer le catastrophisme héroïque de ce préfet téméraire qui, en valeureux militaire, aura usé  juqu’au ridicule l’arme de la terreur, tentant d’emporter la conviction de Guadeloupéens, sceptiques et prudents, lesquels, désormais,  risquent de l’être plus encore…

Encore bravo, Monsieur le préfet !

Daphné Rigobert

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Montjoie St Denis

Quel honte la responsable de l’ARS prend ses ordres d’un capot à Macron, ces gens n’ont aucune honnêteté, il trahissent l’esprit de la médecine et sont prêt à tout ! Il faudra virer toutes ces pourritures.

VORONINE

Un saint cyrien qui passe dans le controle général , puis dans la préfectorale ….En général , c’est un arriviste qui louvoie , un opportuniste ….Et une bénédiction pour l’ Armée qu’il soit allé planter ses choux ailleurs .”UN OFFICIER , C EST DU COURAGE SUR DE LA BEAUTE ‘( Mal.de TURENNE )

NOEL

Tous ces bons à rien de préfets ont été mis en place par m … , il a fait le ménage pour ne nommer que des soumis , des obligés d’ailleurs , ils font bien le job , il suffit de voir les décisions aussi débiles les unes que les autres qu’ils prennent .

Draner

Il n’y a pas de cérémonies vaudou, ni en Guadeloupe, ni à la Martinique. Le Vaudou est spécifique aux Haïtiens. Aux Antilles comme en métropole on évoquent plutôt des sorciers, des guérisseurs avec des noms bien particuliers selon les régions.

LANKOU RU

Que les “VAUDOUS” lui envoient des piques

jeannot

Le préfet déclenche le plan ORSEC en cas de catastrophe. Tous les préfets de France devraient déclencher le plan ORSEC devant la catastrophe arabo musulmane permanente que subit la France. Non, l’ennemi c’est le français de souche qui ne veut pas voir son pays mourir !

Hoplite

– M. le préfet pouvez-vous dire bonjour au micro.
– Bonjour micro.
😂😂🤣🤣🤣

Superdupond

Dans ces territoire la population croit au vaudou croit que boire du rhum immunisé, que la peau noire protège et bien sûr aucune distanciation ,on a l’exemple dans le 93 c’est pour les blancs ,Allah nous protège et punit les mécréants résultats plus 132% de contamine !!

crap2sp

Quand on porte l’uniforme ne serait ce que de prefet ..Mosieur on se rase,parce ce que cela fait prof… La Mr le prefet tu as l’air d’une sous merde juste sorti d’un bordel apres une nuit de cuite..
Tous ces trous d’uc n’ont plus de dignite..?

Stentor

Montrez-moi un seul préfet qui vaille mieux qu’un “djeune” de cité…

patphil

idem pour les préfets des dom-tom qui relayent la politique du gouvernement
la Réunion est reconfinée avec couvre feu le soir !
à part la prudence de vérifier si les micros sont bien fermés, quelles différences avec ceux de france ?

jeannot

On imagine à quels briefings doivent assister les chroniqueurs et les médecins de plateaux avant leur entrée en “scène”. Tout ce qu’on leur enjoint de dire, de bien insister sur tel ou tel point, tel chiffre, les mimiques à adopter, les fausses colères. C’est du Molière, en moins drôle.
Quand l’émission est terminée, ils doivent demander “j’ai été bon ?”

Demanchy

Avoir fait St Cyr, n’est plus une référence, il est dorénavant connu que l’on peut avoir fréquenter les bancs de ce qui fût une prestigieuses école, et être un con. Prenez le cas de Gamelin, major de sa promo de St Cyr, et lamentable comme généralissime en 40. De même que comme me le confiait un ami médecin, on peut être professeur de médecine est un con. Ceci pour conclure que toutes les couches sociétale de la France sont dorénavant touchées par la connerie, à force d’avoir placé des cons serviles aux postes clés. Au fait l’abrutis de préfet de l’Hérault, qui a fait verbaliser par les bleus bite de la gendarmerie une famille buvant une bouteille de rosé sur la plage, était aussi un ancien de St Cyr, c’est dire si les niveaux ont baissé, mais pas en connerie.

VORONINE

Ne généralisons pas : les saint CYRIENS qui se barrent dans la fonction publique civile , sont loin d etre les meilleurs , plutot des arrivistes et des gens qui se sont avérés nuls dans le métier des armes ….

Paoli

A virer tout de suite ..ainsi il ne traumatisera plus ..mais sans doute e st il aux ordres de ce gouvernement dictatorial ,,,et de minus .

Lire Aussi