Guerre civile à Aix-les-Bains ?

On accuse trop facilement Éric Zemmour de pousser à la guerre « civile » mais à Aix-Les-Bains, celle-ci n’est-elle pas déjà là d’une certaine façon, et depuis de trop nombreuses années ?

Pendant plusieurs jours, du 25 au 30 septembre dernier, à la suite d’un contrôle et de trois interpellations, le quartier de Lafin a connu le retour des attaques de policiers, de pompiers et d’entreprises de service. Un bus et plusieurs véhicules ainsi que les habituels conteneurs ont été incendiés comme lors d’épisodes précédents. Voir la photographie du Dauphiné-Libéré ci-jointe.

Quelques jours auparavant, la vie même des policiers avait été menacée par des jets de parpaings lancés depuis les étages sur les véhicules où ils se trouvaient, comme lors d’un siège médiéval ou de la journée des tuiles à Grenoble en 1788…

La coûteuse démolition de tours et réhabilitation des immeubles dans ce quartier de « la fin » de la ville n’a pas suffi à ramener le calme dans cette zone où se concentre comme à Marlioz, une forte proportion de population issue de l’immigration, choyée pourtant par le clientélisme communautaire de la mairie.

Ce même clientélisme qui avait poussé la mairie à fermer les yeux pendant un premier temps sur l’existence dans le quartier de Marlioz d’une mosquée clandestine avec des allées et venues de véhicules immatriculés en Isère et dans le Rhône intriguant le voisinage.

Cette mosquée clandestine située non loin du lycée de Marlioz où était scolarisé un jeune du quartier de Lafin, qui s’illustra abominablement en 2016, au nom de l’État islamique, comme un des deux égorgeurs du père Hamel ; assassiné lors d’une messe dans sa paroisse en Normandie, conformément au verset 12 de la sourate 8 du Coran qui ordonne de frapper les mécréants au-dessus du cou.

Voilà une petite ville d’environ 30 000 habitants qui illustre, en Savoie, à son échelle, le mal qui aujourd’hui ronge la France : l’affairisme associé au rapide basculement ethno-culturel (basculement ainsi désigné par Jérôme Fourquet en page 147 de son livre L’archipel français) de notre société sous le poids grandissant de l’immigration arabo-musulmane conduisant à la mise en place, dans un premier temps avec la bénédiction des dirigeants politiques et administratifs de l’État au nom d’accommodements dits « raisonnables » mais surtout irresponsables, de circuits économiques parallèles de nature ethno-mafieuse ; lesquels s’enkystèrent dans de trop nombreux territoires et rejetèrent ensuite, également par hostilité religieuse et culturelle, la France, sa civilisation et ses représentants en uniformes.

Jusque-là, Aix-Les-bains, loin des grandes métropoles à problèmes et ancien rendez-vous à la mode de toutes sortes de célébrités venues prendre les eaux dans la capitale française des cures thermales, vivait tranquillement dans un cadre cossu et aspirait à pouvoir continuer ainsi malgré une urbanisation débridée et affairiste qui commença à la déstabiliser et à la fracturer il y a quelques décennies.

Un de ses anciens députés-maires, Dominique Dord, remarqué pour ses affinités et son affichage public avec la famille royale du Maroc  (pays d’où part une partie du trafic de drogue qui empoisonne l’Europe et la France), fit d’ailleurs récemment parler de lui comme le trésorier de l’UMP qui signa, sans s’en apercevoir… les 18 à 20 millions d’euros de chèques ayant servi à régler les fausses factures du scandale Bygmalion mais qui échappa par un miracle surprenant au procès, malgré les mises en cause dont il fut l’objet par la directrice financière et le président d’alors de l’UMP lors de ce même et récent procès, où l’ancien président Sarkozy fut condamné à un an de prison ferme.

Nicolas Sarkozy qui s’était fait remarquer pour sa très grande proximité avec le Qatar wahhabite à une époque où l’émir accueillait à bras ouverts les jeunes élus municipaux UMP de la région parisienne issus de « la diversité » et était soupçonné par les services français d’apporter son soutien aux djihadistes du Sahel qui combattent l’armée française… !

Après l’embuscade du 8 septembre dernier contre les policiers au quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes et avant les tirs pour tuer contre la Bac-nord de Marseille le 3 octobre dernier, les attaques contre les policiers et les pompiers d’Aix-Les-Bains nous rappellent la déclaration de Gérard Collomb, en partance en 2018 sur le perron du ministère de l’Intérieur, à propos des quartiers : « Aujourd’hui, on vit côte à côte. Moi, je le dis toujours : je crains que demain on vive face à face ».

Marcel GIRARDIN

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. La drogue circule et bien a aix-les-bains, je me rappelle lors d’un passage de quelques jours avoir vu des seringues trainées en plein centre ville, à la vue de tous. N’importe quel gosse a proximité d’un square et terrain de jeux aurait pu venir les tripoter. Il y avait encore les boites de stéribox juste à coté.

  2. la guerre civile a bien commencée en France et ce depuis un moment déja,il n’y a qu’a regarder qui sont les agresseurs et qui sont les agressés,qui se fait attaquer,agresser,taillader….ce sont que des blancs,a nous maintenant de leur rendre la monnaie.

    • Dans une guerre, civile ou étrangère, ça tire des deux côtés.
      Ce qui se passe en france, ce n’est pas une guerre puisque vous ne tirez jamais.

      Ah ! au fait, c’est quand déjà que vous devez rendre la monnaie ?

      Bande de rigolos.

      • @ Stentor…Tu ramène ta gueule ,mais toi tu fais quoi ,habites tu en France au moins, nous sommes plus nombreux que tu crois à attendre avec la rage ,que la chasse ouvre …

      • Passez le premier et beaucoup vous suivrons …Ah non vous non plus vous ne bougez pas !? 🙂
        Paille poutre etc…

      • on a le même problème que les flics si on tire c’est 10 tonnes d’emmerdements administratifs sur la tronche

  3. tous ces narcotrafiquants et ces dealers de drogue afro-maghrébins et arabes
    sont en réalité des terroristes islamiques et des djihadistes
    qui sont en guerre contre la France et les Français .

  4. tous ces Muzz Maghrébins et Arabes foutent la merde partout ou ils sont
    en France du Nord au Sud de l’Ouest à l’Est en passant par le Centre
    des parasites et des vampires tous ces dealers de drogue et ces narcotrafiquants
    qui pourrissent et détruisent la France de l’intérieur tel un cancer généralisé

  5. meuh non, des incidents, des escarmouches tout au plus, sous traitées par l’extrême droite probablement.

  6. Cet article en dit très long sur la hauteur du défi. En effet, à la moindre mesure pour faire reculer leurs méfaits, leurs emprises, leurs trafics, leur violence et leurs crimes et la réplique qui s’en prend à des innocents de façon massive fera frémir tout le pays. La dimension du problème est titanesque, et on expérimentera certainement la prise d’otage avec torture tôt ou tard. Mon Dieu que les pourritures qui portent la responsabilité d’avoir créé cette situation auront un jour à se cacher de honte ( voir pour éviter le lynchage ).

  7. pas qu’à aix les bains, partout !
    mais chut ça pourrait stigmatiser les djeunes des quartchiers

  8. On verra bien ce que fera Zemmour s’il est élu.

    On verra bien s’il vous défend comme vous le souhaitez puisque vous n’êtes pas capables de vous défendre par vous-mêmes.

    • Bah et toi ! tu te défends qu’avec la gueule
      qu’est que tu as fais ??? pour défendre la France
      à part faire marcher ta gamelle !
      et c’est non seulement à espérer mais aussi à souhaiter
      que Zemmour soit président de la RF
      il n’y a que Z pour dire ce qu’il pense et faire ce qu’il dit !

    • C’est à l’état de défendre ses citoyens selon la loi. Se défendre sois-même est pratiquement interdit sauf si ce sont un ou des Français blancs qui vous agresse … Vous comprenez ?

  9. —-Et pendant ce temps on emmerde le bon citoyen avec le passe sanitaire, les contrôles radars, on le taxe pour le réchauffement climatique, on augmente le gaz l’électricité, l’essence, les impôts en tout genre, on fouille son sac à l’entrée des magasins à cause du terrorisme.——
    Et quand ce dernier ose se rebiffer et parler de la réalité on l’accuse de tout les maux on le traite de raciste, fasciste, antisémite et blablaba etc etc——-

  10. Sommation, tir à balles réelles. Point. Mais l’état (bien) profond se sucre tellement sur l’argent de la drogue… On ne mord pas la main de celui qui vous nourrit.

  11. et tous ces émeutes raciales majoritairement de nationalité afro-maghrébine
    et de confession musulmane qui dégénèrent en guérillas urbaines pour finir
    en guerre civile sont systématiquement occultées et passées sous silence-radio
    et privées d’images télévisuelles par tous les médias de la presse écrite, de la TV
    et de la radio …
    et ceci alors qu’aux quatre coins de la France l’Hexagone crame à grandes flammes !

    • … la cause à effets c’est Zemmour
      campagne présidentielle oblige
      la campagne présidentielle est ouverte
      tout comme l’ouverture de la chasse aux Zemmour !

  12. Pourquoi encore intervenir….si c’est pour éteindre quelques poubelles et voitures assurées, que l’ont laisse les braises se consumer, bien bête d’y intervenir, les éducateurs de rues sont en échec de réabilitation, et pour les autres paisibles riverains qu’ils fassent des rondes de nuit
    Non mais c’est quoi ici, c’est encore la France !??

  13. Un peu de tolérance voyons….et le vivre ensemble alors ?? Pour les arabes, la Saint-Jean, c’est tous les jours, partout en France. Voyez comme ils adhèrent à nos coutumes. Pas de doute ils sont assimilés, intégrés.🌝

Les commentaires sont fermés.