Guillaume Canet soutient les producteurs de lait saignés par Lactalis

L’acteur Guillaume Canet est remonté après une décision de Lactalis de baisser les rémunérations des éleveurs. Il a raison. C’est une honte, un scandale ! Et c’est très rare que je sois en accord avec un artiste. Rappelons que Lactalis engraisse un milliardaire français, Jean-Michel Besnier… Il faudrait cibler les produits Lactalis pour les boycotter et, à la place , acheter la concurrence. En supermarché, c’est vrai que Lactalis occupe une grande partie des rayons. Alors, vive les petits producteurs des marchés !

https://twitter.com/LeHuffPost/status/1271831735970430976

Guillaume Canet a raison. Lactalis sont des gros enfoirés. Ils achètent déjà le lait à très bas prix, s’arrangent pour avoir le monopole en faisant signer des contrats d’esclavage aux agriculteurs, qui sont même obligés de payer Lactalis s’ils produisent plus ou moins que ce que Lactalis leur demande… D’ailleurs, il y a eu un reportage il y a quelques années sur les méthodes de crevures utilisées par Lactalis pour saigner les agriculteurs. C’était l’émission Cash Investigation en janvier 2018, terrifiant.

Il faut acheter directement aux producteurs. Ça en fait quelques-uns qui échappent à Lactalis… Il ne faut pas se demander pourquoi les conditions d’élevage sont ce qu’elles sont aujourd’hui à cause des grands groupes. C’est en achetant aux producteurs qu’on peut éviter que des groupes géants comme Lactalis imposent leurs lois et leurs prix. Il faut donc privilégier les petits producteurs qui font de la vente directe. Pendant le confinement, des producteurs ont laissé pourrir leurs récoltes dans les champs, tellement le prix offert par Leclerc et consorts étaient bas…

https://www.instagram.com/p/CBV2A2YpbtC/

Les paysans doivent se révolter ! Dans quelle entreprise les prix sont fixés par les acheteurs ? C’est à eux de fixer le prix du lait ! Ils produisent et vendent leur production au prix qu’ils choisissent. Il faut renverser ce système esclavagiste ! Je sais qu’ils sont pris à la gorge par la grande distribution, par l’industrie agroalimentaire. Produire et vendre, ce sont deux métiers différents. Et transformer, c’en est un autre. Mais, pour que les choses bougent, il va bien falloir réagir.

https://www.instagram.com/p/CBV2PI2JW28/

Les paysans blancs doivent manifester, Castaner permet tout. À moins que là…

Jérôme Moulin

image_pdfimage_print