Guillaume Weill-Raynal se croit-il sous Pétain ou en Corée du Nord ?

Publié le 17 mai 2013 - par - 1 451 vues

Les deux frères Weill-Raynal, Clément et Guillaume, pourtant jumeaux, semblent être les deux faces diamétralement opposées d’un Janus.

Janus

Il y a peu, Clément suscitait l’admiration et l’approbation quasi générale (citoyens et quelques uns de ses pairs) en dévoilant l’odieux « mur des cons » du Syndicat de la Magistrature, et bravait l’opprobre des bien-pensants, ceux qui approuvent certains actes uniquement lorsqu’ils sont commis par ceux de leur clan. Ces véritables fascistes de la pensée unique, pourrissant depuis des lustres la vie des honnêtes citoyens dès lors qu’ils ne pensent pas comme eux, se sont alors acharnés sur lui de viles manières, à leur image.

Admirant le courage de ce journaliste, dont jusqu’alors j’ignorais tout, je le classe tout de go dans la case « vrais humanistes », désireux de voir toujours et en toutes choses, le triomphe de LA vérité, du-t-il en subir de douloureuses retombées.

C’est pourtant un tout autre visage que nous offre aujourd’hui, son frère jumeau Guillaume, en publiant une lettre ouverte adressée à Madame Taubira, dans laquelle il lui demande carrément de sévir envers Robert Ménard et Christine Tasin, coupables de ne pas partager son amour pour la pseudo religion conquérante, connue sous le nom d’islam.

Wikipéda spécifie d’ailleurs avec justesse que Clément et Guillaume sont en profonde divergence, cela semble aussi évidant que le nez au milieu de la figure, au regard du comportement des deux frères.

Monsieur Weill-Raynal, prénommé Guillaume, se croyant sans doute investi d’une mission divine (par Allah je suppose), et persuadé comme bon nombre de ses semblables, qu’il détient la seule pensée admissible, vient donc de commettre un crime de lèse-journalistes, en dénonçant à la vindicte de notre haineuse Garde des Sceaux, deux patriotes ayant osé prétendre dans leurs articles, que l’islam pose problème, sur notre sol !

“Islamophobie : la ligne rouge est franchie, madame Taubira, vous devez réagir ! » (1)

Mais c’est vous qui la franchissez la ligne rouge monsieur le censeur ! Depuis quand un soit disant journaliste fut-il essayiste, se permet-il d’interpeller directement une Garde des Sceaux pour réclamer une sanction contre d’autres auteurs ?

Vous vous croyez où (en Corée du Nord?) quand (sous Pétain?). Il est vrai que, les patriotes ont bien remarqué, qu’en France sous Hollande c’est presque pareil, mais jusqu’à présent, même exercée par de lâches collabos tels que vous, la censure n’est pas inscrite dans la Constitution Française, et nous sommes encore suffisamment nombreux pour vous le rappeler en cas de besoin … c’est à dire aujourd’hui !

Manifestement il est certains mots qui ne figurent pas dans votre vocabulaire, tels que : Patrie, Nation, Respect des contradicteurs, Attachements aux valeurs Républicaines, Empathie pour ceux qui souffrent, Tolérance …

Vous c’est plutôt : Délation, Intolérance, Lâcheté, Bienpensance, Etroitesse d’esprit, Haine…

“… les couvertures sensationnalistes et racoleuses d’hebdomadaires et de magazines … qui entretiennent avec beaucoup de démagogie et de confusion la peur du foulard, du hallal, des prières des rues, du terrorisme international, de réalités sociales de pays fort éloignés, et qui n’ont en réalité d’autre but que d’entretenir une haine aussi préconçue qu’irrationnelle à l’encontre de certains de nos concitoyens ».

Mais allez donc vivre, ne serait-ce que quelques jours dans une cité dite « à problèmes » et l’on verra à votre retour si vous êtes toujours dans les mêmes dispositions d’amour vis à vis de ceux que vous défendez aujourd’hui, alors que vous n’en connaissez qu’une face, trompeuse comme la vôtre !

Vous verrez alors (sauf à être totalement bouché à l’émeri) qu’il est normal d’avoir peur de toutes les avancées de ce système totalitaire liberticide, qui poursuit sa sournoise invasion, aidé en cela par de prétendus humanistes tels que vous, ayant la chance de vivre dans des villes ou quartier encore épargnés par les outrancières exigences et exactions islamistes.

 « L’islamophobie, comme le relevait récemment Azouz Begag, “avance comme un bulldozer silencieux“.

Bizarrement vous entendez distinctement un bulldozer « silencieux », mais vous êtes totalement sourd aux cris de tout un Peuple souffrant de voir ses valeurs salies, reniées, dévastées par de prétendus humanistes recelant d’ignobles égoïstes, incapables de s’intéresser à tout ce qui n’est pas eux et leur petit monde ! Consultez d’urgence un O.R.L., Monsieur, consultez !

Toujours bizarrement cela ne vous choque pas le moins du monde, que le Président de la Républiqe, le Ministre de l’Intérieur et la Garde des Sceaux ignorent grossièrement les revendications de près de 1.800.000 citoyens, tout aussi légitimes que vous, descendus dans la rue pour exprimer leur refus de la transformation sociétale qu’ils veulent à toute force leur imposer.

Encore plus bizarrement, on ne vous a pas entendu vous exprimer sur les violences inouies et pourtant prévisibles, qui se sont déroulées ces derniers dans Paris. Il est clair que vous appartenez au clan des menteurs journaleux qui à longueur d’antennes ont prétendu que les casseurs étaient des groupes de hooligans, d’ultras, d’extrémistes (de droâââte bien sûr), arrangeant les images pour qu’elles confirment leurs dires, en totale contradiction avec celles qui circulent sur les réseaux sociaux.

Bien sûr qu’il y a fierté et honneur à se prétendre islamophobe de nos jours, et c’est justement à cause de gens comme vous, incapables d’accepter une réalité qui les dérangent, toujours promptes à donner des leçons de morale, et moucher ceux qui ne pensent pas comme eux, sans voir l’ignoble morve écœurante qu’ils émettent dès qu’ils s’expriment pour imposer leurs points de vue.

Où est-elle l’intelligence dans tout cela ? Où est-elle la liberté d’expression que vous réclamez à grands cris lorsque cela vous arrange, mais que vous vous empressez de fouler aux pieds quand d’autres prétendent également y avoir droit  ?

Terminer votre torchon par « Madame la Ministre, il serait impensable, face à une infraction aussi haineuse et caractérisée que vous demeuriez inactive, et que vous ne donniez pas pour instruction immédiate à vos services d’engager des poursuites contre l’auteur de cet article et les responsables du site qui l’a publié. Si un cas aussi grave n’est pas sanctionné aujourd’hui, lequel pourra l’être demain ? » démontre magistralement votre ignominieuse intolérance et votre vénéneuse vanité. !

Moi aussi je peux en transmettre à Madame Taubira des lettres de protestation, nous sommes d’ailleurs des milliers à le faire chaque jour sur les réseaux sociaux, et sur des sites patriotes suffisamment intelligents pour accepter que se confrontent dans leurs colonnes des idées opposées.

Votre frère au comportement courageux, est parfaitement digne de nos vaillants  aïeux ;  par votre dhimmitude vous êtes honteusement du clan des lèches-babouches, qui devront un jour rendre des comptes de leur collaboration avec les ennemis déclarés (par eux-mêmes) de la Nation France.

Alors, si je peux me permettre de vous donner un conseil, Monsieur l’essayiste, c’est d’essayer de juguler votre haineuse bile et de vous taire ! La démocratie et la Liberté de pensée ne s’en porteront que mieux … et tous les honnêtes citoyens avec !

Josiane Filio

(1) http://leplus.nouvelobs.com/contribution/861056-islamophobie-la-ligne-rouge-est-franchie-madame-taubira-vous-devez-reagir.html

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi