Guy Gilbert sauvera-t-il les chrétiens d’orient en fantasmant sur l’islam ?

Publié le 31 janvier 2011 - par

Après les récentes tueries survenues contre les chrétiens d’Orient, Guy Gilbert vient de publier, dans le journal La Croix du 22 /23 janvier, un billet intitulé : « L’islam que j’aime ». Ce Père, bien connu des Français, montre sur les plateaux de télévision une image plutôt sympathique, un brin anar, blouson cuir noir et tutoiement à la boutonnière. A-t-il raison d’espérer ? Les derniers chrétiens du monde musulman auront-ils la vie sauve ? Rien n’est moins sûr, il m’a semblé utile de l’interpeller.

http://www.guygilbert.net/fr/actualites-lislam-que-jaime.html

Père Guy Gilbert,

Rentrant par avion d’un déplacement j’ai feuilleté le journal La Croix et lu votre prise de parole : L’Islam que j’aime. Vous vous prononcez, cher Père Guy, sur un Islam que vous aimeriez et qu’en effet nous pourrions tous aimer s’il abandonnait l’enfermement des femmes, s’il renonçait à la lapidation ou à l’exécution des homosexuels, s’il permettait à chacun la liberté de conscience et la liberté du culte de l’autre, mais mon père ce que vous voulez c’est transformer l’islam en autre chose, je dirais même vous voulez la mort de l’islam. Vous condamnez tout ce qui est le fondement de l’islam, vous définissez là quelque chose d’autre. Vous voulez transformer l’islam en profondeur pensant pouvoir faire des musulmans des chrétiens. Les musulmans doivent d’abord se soumettre à leur livre de référence : le Coran et obéir aux ordres, s’y soumettre entièrement !

Depuis quelques années, j’ai entrepris cette lecture, j’en suis à peu près au 2/3 du livre. Cette lecture du texte de base et de la parole incréée et immuable de Dieu a été pour moi une révélation, mais une révélation dans l’horreur.
Dieu ordonne aux croyants de poursuivre, d’attraper de tuer le mécréant ( chrétien et juif, polythéiste etc…).Ce qui s’est toujours fait dans l’histoire, dans les conquêtes du prophète lui-même, être sanguinaire par excellence, loin du comportement d’un Jésus. Pour ceux qui abandonnent l’islam, « Dieu leur réserve un terrible châtiment alors attrapez les et frappez les au cou et à toutes les jointures ». Comment voulez-vous que des paroles de cette nature agissent sur des individus et sur des enfants si on enseigne cela dans les mosquées? Il faut couper la main et le pied des voleurs, lapider. On est loin de la parole de Jésus « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre »

Dieu ordonne au croyant le djihad, oui il faut faire le djihad au nom de Dieu. La notion de martyr est profondément différente de celle du christianisme. Autrefois Blandine acceptait de se faire manger par les lions pour affirmer sa foi chrétienne, elle mourrait seule, comme sont morts les moines de Tibérine. En Islam la notion de martyr est fondamentalement différente. Là on devient martyr en tuant les ennemis de l’islam, plus système politique totalitaire que religion. La parole du Dieu musulman doit être révélée à tous. « Ceux qui tournent le dos attrapez les et tuez les où que vous les trouviez » dit un verset.

Alors au mieux les chrétiens ont un statut de dhimmis au pire ils sont massacrés au nom de Dieu. C’est cela le Coran. On est loin du : « Si on te frappe sur la joue droite tend la joue gauche ».

On ne peut comprendre et expliquer la disparition des Chrétiens d’Orient, et surtout les défendre que si on garde énormément de lucidité sur tout cela, et non pas en fantasmant comme vous le faites.

Si les ecclésiastiques responsables chrétiens continuent d’occulter le contenu du Coran et d’idéaliser un islam des lumières qui est un mythe, s’ils ne veulent pas s’attaquer à la cause réelle de la violence contre les Chrétiens en terre d’islam, violence qui touche d’ailleurs aussi les musulmans eux-mêmes, alors, il est probable que dans quelques années tous les chrétiens d’Orient auront disparu et qu’on assistera, comme au Liban, en Europe au même phénomène. L’islamophobie n’est qu’un sain réflexe salutaire d’auto protection indispensable face à un véritable danger.

Vous voulez faire de l’Islam quelque chose qu’il n’acceptera jamais de devenir. J’ai été frappée dans le film des Hommes et des Dieux des paroles prononcées par l’imam lors de la cérémonie de circoncision du petit garçon, les versets lus sont des versets qu’on peut considérer comme tout à fait recevables, sauf qu’à la fin je ne me
souviens plus avec exactitude des mots mais du sens c’est :« soyons supérieurs aux infidèles », « ou nous sommes supérieurs aux infidèles », peut-être même y avait-il là l’idée d’un combat. (J’ai perçu ces mots comme la mort programmée des pères)

Quelle attitude faut-il avoir pour sauver les Chrétiens d’Orient ? Faut-il rester dans le rêve, nier les faits et rester dans l’affabulation de l’islam religion de Paix ? Faut-il vivre dans l’espoir d’un possible changement de la violence du texte de référence le Coran ? Ou faut-il faire preuve de lucidité ? C’est une réflexion que les responsables
chrétiens doivent mener, (car il s’agit de sauver des croyants en danger de mort.) et dont les réponses peuvent conduire au pire les quelques millions de Chrétiens qui restent encore en Orient.

Bravo pour votre engagement chrétien et humaniste. Au sein des Nations Unies les responsables politiques musulmans refusent de ratifier la déclaration des droits humains, Demandons-nous pourquoi !

Bien cordialement.

Chantal Crabère

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi