Habemus papam ! Ou habemus… imam ?

Ri7Papesouspape2.jpg
«… Aussi bien dans les milieux de certains régimes politiques populistes on soutient que l’arrivée des migrants doit être évitée à tout prix… On ne se rend pas compte qu’au-delà de ces déclarations abstraites, de nombreuses vies sont détruites… Dieu donne gratuitement au point d’aider même ceux qui ne sont pas fidèles… Les nationalismes, fondés sur le repli sur soi, traduisent cette incapacité de gratuité, l’erreur de croire qu’en se fermant aux autres on est mieux protégé… »
(Encyclique « Fratelli tutti » de Jorge Mario Bergoglio, dit « François 1er »)

Bergoglio est à Chypre où il explique aux orthodoxes qu’ils doivent être gentils avec les musulmans turcs. La presse, complaisante, nous dit qu’il reviendra de son voyage avec 50 migrants. Gageons qu’il s’agira de musulmans car ce pontife se soucie comme de sa première soutane des chrétiens persécutés en terre d’islam. Les logera-t-il chez lui, au Vatican ? j’en doute !
La presse progressiste vante les mérites de ce pape, qui « déconcerte les cathos», « casse les codes », « renverse la table », et autre charabia verbeux, aussi pontifiant que déconnant, qui est devenu la langue des « bobos » et des hommes politiques.

Au fil des ans, j’ai entendu ce pape s’interroger sur le célibat des prêtres, la place des divorcés dans l’Église, puis celle des « gays ». Ensuite il a demandé aux pays européens d’accueillir toujours plus de migrants (en majorité musulmans). À peine élu, il a reçu au Vatican  monseigneur Gaillot, ce prélat rouge que la presse droitière surnomme « le pape des gays » depuis qu’il a déclaré que « les homosexuels nous précèdent au Royaume des cieux ». À Pâques 2015, le pape François lavait les pieds de 12… musulmans. Peut-être est-ce une ruse liée à son grand âge ? Laver des pieds chaussés de babouches est moins pénible que de délasser des pompes d’Occidentaux. Enfin, je suppose, je suppute sans comprendre…

L’histoire de la papauté est longue : elle a connu bien des avanies et des scandales. Tous les papes n’ont pas été des saints ! Il y a eu, parmi eux, des escrocs, des empoisonneurs, des satrapes, des sodomites et des antipapes. L’ « Annuario pontificio » – sorte d’annuaire de la papauté – indique aussi bien les papes que les antipapes. La période confuse de 1045 à 1048 où se disputaient Benoît IX, Sylvestre III, Grégoire VI, Clément II et Damase II a été résolue en reconnaissant tous ces papes comme légitimes. L’ « Annuario pontificio » se garde de compter précisément les papes : Bergoglio y apparaît comme le 266e pape.

Je ne suis pas – loin s’en faut ! – un spécialiste de la papauté. J’ai retenu, de son histoire, quelques anecdotes amusantes. Celle, par exemple, de la « papesse Jeanne » qui, au IXe siècle, aurait accédé à la papauté en se faisant passer pour un homme. Son pontificat est généralement placé entre 855 et 858. L’imposture aurait été révélée quand elle aurait accouché en public lors d’une procession de la Fête-Dieu.
Un rite fantaisiste aurait été instauré pour éviter que cette mésaventure ne se reproduise : lors de l’avènement d’un nouveau pape, un diacre serait chargé de vérifier, au travers d’une chaise percée appelée « sedia stercoraria », la présence des testicules, et s’exclamerait « Duos habet et bene pendentes » (« Il en a deux, et bien pendantes »), ce à quoi le chœur des cardinaux répondrait : « Deo gratias ! ».

J’ai retenu aussi les noms de quelques papes qui avaient compris que l’islam est un danger pour la chrétienté : le pape Urbain II qui, le 27 novembre 1095, profite d’un concile à Clermont pour lancer un appel aux chevaliers afin qu’ils partent pour Jérusalem et repoussent les infidèles qui menacent d’abattre l’empire chrétien d’Orient et multiplient les obstacles aux pèlerinages en Terre Sainte, sur le tombeau du Christ. Cet appel est l’amorce de ce qu’on appellera plus tard la première croisade.

Ou encore, le pape Alexandre II qui décide, en 1063, l’octroi d’une indulgence spéciale à quiconque irait lutter contre les musulmans en Espagne dans sa bulle « Eos qui in Ispaniam ». Les chevaliers de France, aquitains, normands, champenois notamment, viennent en nombre se joindre à leurs pairs castillans. C’est en partie grâce à lui qu’Isabelle la Catholique et Ferdinand d’Aragon chasseront définitivement les Maures de Grenade en 1492, mettant un terme à la « Reconquista ».

J’ai aussi retenu les noms de quelques papes qui ont été des fossoyeurs de la foi. Je pense, par exemple, au pape Pie XI qui, fin décembre 1926, faisait mettre à l’index le quotidien « L’Action Française » et tous les ouvrages de Charles Maurras, pour complaire aux laïcards francs-maçons français puis, le 8 mars 1927, faisaient interdire de sacrements tous les militants de l’Action Française.

On ne remerciera jamais assez SS Pie XII d’avoir levé cette condamnation inique dès son élection, en 1939. Pie XI, lui, aura été le meilleur allié… du « Grand Orient de France »…
N’oublions pas Jean XXIII et Paul VI auxquels on doit le concile Vatican II, qui visait à « moderniser » les dogmes et à faire une Église plus œcuménique et plus ouverte au monde, commencé le 11 octobre 1962 par Jean XXIII et terminé le 8 décembre 1965 sous le pontificat de Paul VI.

Le résultat tangible du concile Vatican II aura été… la déchristianisation de la France (et de l’Europe). L’abandon du latin, langue universelle de l’Église, de la soutane pour les prêtres, et du faste liturgique ont contribué à vider les églises, et à faire de la religion catholique une sorte de protestantisme soft avec ses prêtres en clergyman. Ceci s’est fait d’abord au profit des sectes, puis de l’islam, car, aussi vrai qu’un clou chasse l’autre, une religion forte en chasse une autre. « Détruisez le catholicisme et vous aurez l’islam » disait déjà Chateaubriand. Nous y sommes, enfin presque !

Et avec le pape François, on a l’impression que tout s’accélère.
Qui sait si, dans quelques années, quand l’histoire aura repris ses droits, l’ « Annuario pontificio » ne considérera pas SS Benoît XVI comme le pape en titre et François 1er comme un antipape ?
Bergoglio fait ce qu’il faut pour que l’Europe devienne musulmane : sa dernière encyclique et son dernier livre sont une déclaration de guerre à l’Occident chrétien. Au final, Soros, Attali, le forum de Davos, le groupe Bilderberg, les GAFA, Ursula von der Leyen, Macron et Bergoglio mènent le même combat !

Eric de Verdelhan

image_pdfimage_print
26

33 Commentaires

  1. Benoît XVI reste le VRAI PAPE pour les Chrétiens, il restera TOUJOURS A LA PREMIERE PLACE DANS NOTRE COEUR !
    Bravo d’avoir parlé d’Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon.
    Un livre superbe est sorti récemment de Philippa GREGORY parlant très bien de cette période :
    https://www.amazon.fr/Princesse-dAragon-Philippa-Gregory/dp/2381221468
    Il relate les batailles où Isabelle de Castille en personne, vêtue de l’armure et à cheval, allait épée au poing face à l’ennemi. Superbe REINE !
    J’ai tous les livres de Philippa GREGORY : écrivain de génie, historienne et diplômée de Lettres, elle s’attache à donner toujours plus de détails historiques dans ses récits. Très psychologue, elle entre dans le cerveau des personnages.
    Je vous recommande ce livre très intelligent pour les fêtes de Noël !

  2. PIE XI n’a jamais été un fossoyeur de la Foi.Vous aussi vous interprétez les décisions avec l’oeil d’aujourd’hui. Il a publié deux encycliques dont une condamnant le communisme.
    Le drame n’est pas une décision de PIE XI prise dans les années 30 mais ce calamiteux « pape » imam, infect immigrationniste qui se laisse tutoyer par une merde arriviste et dépravé comme macron.
    Et malheureusement, on ne pas se séparer de cet immonde jésuite par les élections. On est obligé d’attendre…..et c’est long…..Et il en fait des ravages l’ordure « papale », l’usurpateur !

    • Effectivement, le Pape est censé être le représentant de Dieu sur Terre auprès des Chrétiens et leur montrer la voie…
      Mais le Bergoglio n’a rien de tout cela !
      Pour moi, c’est BENOIT XVI le PAPE ACTUEL et BASTA !
      L’autre, c’est un gros et gras usurpateur qui ne représente que son ventre et son Q !

  3. Cet antéchrist, ci-devant pape, ramène de Malte 50 migrants! Quelle générosité, quelle grandeur d’ame! Le Vatican est, si je ne m’abuse, un état souverain. Mais Bergoglio se garde bien de garder ces clandos sans son état, il les colle à l’Italie. En fait il ne fait là qu’un boulot de passeur de clandestins.
    Je crois au mystère profond de notre existence et de sa finalité. Nous ne saurons jamais pourquoi il y a un Univers plutot que rien. Mais croire à cette secte, celle-là comme toutes les autres idèologies prétendues religieuses d’ailleurs….faudrait vraiment etre naif

  4. Mais voyons c’est un pape à la mode : déconstructiviste « woke », promoteur de la « cancel culture » et du « grand reset », peut-être queer (pourquoi pas ?) et qui déteste l’Europe…

  5. ce type n’est évidemment pas un pape mais un anti pape
    mais j estime que les forces obscures et sataniques qui l ont élu n ont pas eu beaucoup de jugeote
    ils auraient pu choisir un type un peu moins k on que ce gusse je veux dire un type qui aurait mieux caché son jeu
    prendre un crétin fini n était pas la bonne solution

  6. Melita,
    croire en Dieu c’est croire au Père Noël.
    La religion c’est préparer le sapin avec de belles boules et guirlandes.

    PS : j’ai tous mes diplômes (baptême, 2 communions, confirmation) et je vis comme les curés m’ont dit. Je fais la différence entre le bien et le mal et dans mon environnement tout le monde me connaît pour le BIEN et le respect non feint des autres. Sauf certains…

    Par ailleurs à la même époque les instituteurs (souvent cocos) m’apprenaient la même chose, le respect le bien et le mal.

    Amusant non ?

    Donc, n’étant ni croyant ni religieux ni coco je n’ai aucune obligation envers une secte ou une autre.
    JE vis MA vie et je me démerde comme je peux. Pas de compte à rendre, pas de remerciements.

  7. Sa Saleté François 1er , théologien de la libération, communiste di mierda , voudrait -elle un rougissement de son chasuble au 9 mm para ou de plus loin à la 7.62 mm Otan ?
    Il me rappelle ce qui est arrivé à ce « bon  » év^que Romero du Salvador , à la paillasse trouée par un soldat de l’ ARENA du major DAUBUISSON

  8. Avec ce faux pape (il a la fonction mais pas la Grâce, il a le poste mais ne remplit pas la fonction, nous n’avons donc plus de pape) dans la lignée de tous ces zautres depuis Jean23, nous voyons, vivons de notre vivant, les prophéties d’Anne Catherine Emmerich; ils sont en train de détruite l’Eglise catholique, Une, Universelle, pierre après pierre, poussés par les démons de toutes sortes. Nous vivons cela, c’est effrayant, mais en même temps, nous savons qu’ils ne pourront aller jusqu’au bout.

  9. Exactement ce que je me suis dit ce midi : ce pape est un Imam, pas un pape ! Il y a eu tromperie !

  10. tout à fait d’accord.La finance du Vatican est entre les mains de l’Etat profond américain, ça crée des liens … et des obligations!!
    Cette histoire de « démission » de Benoit XVI a été un coup de tonnerre!
    La nouvelle recrue, Judas Bergoglio arrive comme un chien dans un jeu de quilles! le ver était dans le fruit déja bien pourri!
    Cela révèle le panier de crabes du Vatican entre corruption, apostasie ,pédocriminalité et liens souterrains avec la clique mondialiste en route vers « le meilleur des mondes » transhumaniste .
    En attendant vous reprendrez bien un peu d’islam pour venir à bout du reste de christianisme européen ? Les Chrétiens d’Orient peuvent mourir, il lèche les pieds musulmans avec délectation à la grande surprise des intéressés eux-mêmes !!!
    Ce n’est évidemment pas un pape, chacun peut et doit reprendre sa liberté , faire fonctionner sa capacité d’esprit critique ou écouter des lanceurs d’alerte comme MGR Vigano ou ¨MGR Sarah.

  11. ce personnage laisse crever les chrétiens d’orient mais ramène les musulmans dans ses bagages : il a sa place en EPHAD pour troubles cognitifs

  12. Habémus ??? c’est vite dit, heureusement pour certains, cet individus bizarrement habillé ne représente strictement rien….

  13. J’en ai eu assez tout en restant Chrétien: j’ai embrassé l’orthodoxie Russe (patriarcat de Moscou), ce qui n’est pas sans contraintes quand on vit en France. Mais peu importe, ce pape sacrilège au passé trouble ne me concerne plus.

  14. Les chrétiens n’ont pas perdu la foi en Dieu et à Jésus. C’est en l’Eglise qui a perdu l’esprit de son devoir apostolique pour la France que les chrétiens ne croient plus. La sévérité et le méchant jugement, sans le devoir d’instruire et l’amour de faire connaître la religion, éloignent de plus en plus.

  15. Le souverainisme est une protection de bon aloi qui peut et doit s’accoupler avec une politique progressiste de développement sur les territoires de pauvreté. Le souverainisme de Z et de JF Poisson est un souverainisme où la spiritualité revient en politique. LEs pays en difficultés n’ont aucun intérêt à voir la France s’effondrer bien au contraire..

  16. Ce Pape est dur avec les petits Blancs. Depuis son élection, il est en permanence dans le reproche, la critique.
    Toute sa compassion et son empathie, vont aux migrants.
    A l’écouter parler, il faudrait accueillir toute l’Afrique.

    • Ben pourquoi il  »en prendrait pas quelques milliers dans son  »pays » le Vatican.

  17. encore une fois il aura ramené 50 migrants dont il se débarrassera en italie, le palais de castelgandolfo n’étant pas adapté !

  18. Lors de sa visite au Pape, Macron aperçoit un livre sur le bureau et lui dit : »Ah là, tu as Al-Azhar » et le Pape répond quelque chose en italien..en prenant le livre à la main puis en le reposant.Je serais curieuse de savoir ce qu’il a dit.
    En tous cas, je ne veux pas de migrants biberonnés à l’idée que je suis un champ de labour à la disposition de leurs bas instincts.Et comme Allah leur dieu cautionne la pédophilie et l’esclavage sexuel, qu’ils restent tranquilles chez eux avec leurs perversions.Je me protège et ne veux pas les nourrir en plus à la sueur de mon front. Go home !!

    • Moi je veux bien en prendre quelques uns, j’ai un terrain Inculte à engraisser. J’ai déjà creusé des sillons profonds. Ça va nourrir la terre.

  19. Merci d’avoir abordé par votre article, l’interrogation sur ce pape car trop rares à son sujet.
    Beaucoup de personnes n’y prêtent attention du fait de sa représentativité religieuse universelle et s’en détournent par désintérêt à contrario d’une grande attention portée sur nos politiques.( ex: cas du great reset)
    Or, ce personnage fait partie de la secte mondialiste dont il convient d’être attentif à ses déclarations comme à ses agissements.
    Il est d’importance dans cette secte car vous aurez remarqué que bon nombre de représentants étatiques ne manquent pas de lui rendre visite; et ce n’est pas pour parler de la qualité des cierges dans les paroisses.

  20. A quoi sert un pape ?
    Ce gus tiré au sort (on ne peut pas dire élu) impose sa vision aux chrétiens jusqu’au bout de sa vie…! Mais c’est une dictature !!!!!!

    Oh et puis j’m’en fous, je ne crois plus au Père Noël.

    • Il y a une différence entre :religion et croyance en Dieu.
      Vous pouvez pratiquer une religion sans plus.Vous pouvez croire en Dieu ,vivre en bon humain avec votre conscience ( instinct divin !!) Sans pratiquer une quelconque religion .

    • Bonjour,
      Soit-disant qu’un pape ça remplace jésus !
      Alors, contrairement à jésus pourquoi ils sont tous vieux et ne meurent pas sur la croix, je n’ai pas ce renseignement, avec tout mes sincères regrets !

    • Moi aussi je hais toutes formes de religions pour ne pas dire sectes.
      Au 21 ème siècle croire qu’il y a un trouducul au dessus qui sait tout qui régit tour et qui a tout fait est une hérésie intellectuel.
      Sans compter qu’à regarder tous leurs dieux dont des assassins. Et en plus ils n’en ont rien à foutre de leurs croyants.
      Que ce soit celui qui sèche au soleil sur une Croix ou un autre avec une couche culotte sur la tête ou tous les autres, fumusteries, arnaques, négation de l’intelligence

  21. Les circonstances dans lesquelles le « pape » Bergoglio a été élu ne sont pas claires. Pour moi c’est un faux pape, le vrai s’apelle Benoit XVI.
    La mission première d’un pape(papa, père) est d’etre le chef, le père protecteur de la grande famille mondiale des catholiques.
    Bergoglio fait exactement le contraire. Il fait tout son possible pour abimer l’Eglise, désespérer les fidèles, et promouvoir de toutes ses forces ‘Islam, l’ennemi multi-séculaire de la Chrétienté. C’est un anti-pape, comme vous le suggérez sans le dire, Eric de Verdelhan.

Les commentaires sont fermés.