Habitat : La Bred accorde le premier prêt islamiste en France

La charia à l’honneur à la Bred, filiale du groupe Banque Populaire
Le premier prêt « habitat » compatible avec la charia en France vient d’être accordé, nous apprend Le blog du Monde, qui bien entendu nous explique que c’est tout simple et sans conséquences ; la charia interdisant les intérêts, la banque achète la maison pour la revendre à son client qui la lui paye en mensualités… On passera sous silence le fait qu’il s’agit d’un tour de passe-passe puisque la banque qui n’a pas vocation, charia or not charia, à être philanthrope, prélève sa dîme en revendant le bien plus cher qu’elle ne l’a acheté, ce qui équivaut à des intérêts et ne change rien financièrement. En effet, il ne s’agit là que d’une sorte de crédit-bail ou L.O.A. (location avec option d’achat) et la différence réside dans la taxation de l’opération. Si la banque n’était qu’un marchand de bien, achetant un bien pour le revendre plus cher, il lui faudrait payer les frais de notaire et de mutation ainsi que les plus-values, ce qui rendrait l’opération très coûteuse l’opération, plus qu’un prêt classique. Mais grâce à la complaisance du ministère des finances, la banque se voit appliquer le régime des prêts bancaires ! C’est aussi pour le (riche) client, un moyen d’échapper partiellement à l’ISF car le bien ne lui appartient qu’une fois entièrement payé. Cette soit-disant finance islamique n’est que magouille et hypocrisie et n’est pas plus protégée que la finance classique en cas de bulle spéculative immobilière et de défaillance des acheteurs !
Ce qui change, par contre, c’est la reconnaissance et l’acceptation par une banque d’une règle religieuse dans ses façons de procéder ; cela introduit donc la possibilité pour chacun d’échapper au sort commun, celui du citoyen ou du consommateur en fonction d’un marqueur religieux. C’est bien la laïcité qui est attaquée ! C’est bien le vivre ensemble et l’égalité de traitement qui est en question.
Tout est fait, partout et de plus en plus, pour que les musulmans se mettent à part, aient un traitement particulier, viande halal, horaires spéciaux dans les piscines pour les femmes, femmes emburkinées ou marquées par le voile, prières dans les lieux publics… La religion, qui doit selon la loi du 9 décembre 1905 être du domaine privé impose ses règles partout et instaure le communautarisme comme la norme.
En effet, partout se dessinent deux grands groupes, les musulmans et les non musulmans. Où est la République une et indivisible ? Où est l’égalité républicaine ? Où est la possibilité pour les nés musulmans d’échapper à leur destin et de choisir une autre voie ?
Le pire est que notre ministre de l’Economie applaudit, encourage et est prête à tout pour attirer les capitaux islamistes. La preuve, la honte de la France, le 28 octobre prochain, le forum sur la finance islamique aura lieu, sous sa présidence, au Ministère de l’Economie (2). L’on peut lire la logorrhée mensongère de Hervé de Charrette, du Nouveau Centre et Président de l’Institut de la Finance Islamique , pour faire l’apologie de cette finance au nom de la rentabilité et des capitaux, ces nouveaux veaux d’or qu’adorent nos dirigeants. Cette réunion est nécessaire car il faut adapter notre législation sur les prêts pour la rendre islamiquement compatible et ils vont discuter entre eux (droit d’entrée de 300 euros) de la meilleure façon de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et de tuer ce qui reste de République et de démocratie dans notre pays.
En effet, faire entrer la charia dans la finance et dans les prêts c’est faire entrer par la grande porte les exigences de l’islam dans la vie quotidienne de tous. Aujourd’hui la Bred accorde un prêt à la mode islamique, demain les clients musulmans et les possesseurs de titres venant du Golfe et autres pays musulmans interdiront à la Bred et à ses filiales de financer avec leur argent un prêt qui sera demandé par un éleveur de porc ou un viticulteur (imposant peu à peu une certaine économie et la disparition d’éléments fondamentaux de notre mode de vie, de notre héritage et de notre identité française), puis à un femme qui ne serait pas voilée, puis à une famille qui ne respecterait pas le ramadan… Et c’est ainsi que, peu à peu, l’islam et ses pratiques anti-égalitaires et funestes pour la démocratie et notre mode de vie impose ses règles à tous.
Bientôt la police des mœurs rétribuée à la Bred pour examiner la vie privée des demandeurs de prêts ?
Tous ceux qui ont leurs comptes à la Bred savent ce qu’il leur reste à faire. Tous ceux qui ont leurs comptes à la Banque Populaire savent ce qu’il leur reste à faire. On précisera en passant que cette dernière est la banque majoritaire chez les professeurs avec la Casden, système d’épargne à points, permettant d’obtenir des prêts à taux intéressants. Il va falloir conseiller à la Casden de chercher un autre partenariat, plus conforme à l’exigence de qui travaille à l’Education Nationale, plus conforme à l’idéal républicain…
Bred/Banque Populaire, 18, quai de la Rapée
18 quai de la Rapée
75012 Paris
Tel : 01 40 04 74 44
Fax : 01 40 04 71 69
Casden Banque Populaire
77424 Marne-la-Vallée Cedex 2
Ecrire au Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi
[http://www.minefe.gouv.fr/services/courrierPHP4/courrierPHP4/formulaire.php?form=modele.htm&ptheme=527->http://www.minefe.gouv.fr/services/courrierPHP4/courrierPHP4/formulaire.php?form=modele.htm&ptheme=527]
Ecrire au Président de la République
http://www.elysee.fr/ecrire/
Christine Tasin
http://christinetasin.over-blog.fr
[http://www.resistance-republicaine.fr/->http://www.resistance-republicaine.fr/]
(1) [http://veilleur.blog.lemonde.fr/2010/10/14/premier-pret-a-lhabitat-%C2%AB-charia-compatible-%C2%BB-octroye-en-france/
http://www.institutfrancaisdefinanceislamique.fr/fr/->http://veilleur.blog.lemonde.fr/2010/10/14/premier-pret-a-lhabitat-%C2%AB-charia-compatible-%C2%BB-octroye-en-france/]

image_pdf
0
0