Haïm Korsia, grand rabbin de France, attaque le mauvais juif Zemmour


Haïm Korsia, grand rabbin de France, s’interroge sur la judaïté en général et celle d’Éric Zemmour en particulier.

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-478516-le-grand-rabbin-de-france-haim-korsia-sur-eric-zemmour-il-est-juif-il-est-antisemite-certainement-raciste-evidemment-regardez.html

Celui-ci ne sait pas s’il est juif, en revanche il sait qu’Éric Zemmour est raciste, voire antisémite et, cerise sur le gâteau, irrespectueux d’avoir oublié qu’ayant été étranger en Égypte, il faut accueillir l’étranger !

En France, me semble-t-il, est juif la progéniture d’une mère juive. Cela n’implique pas de se soumettre aux commandements religieux, bien au contraire puisque, à l’exception d’autres religions, on peut être juif et athée !
Il convient de noter que cette injonction ne concerne que les Hébreux sur leur terre et qu’il en est autrement des autres religions et territoires et cela n’a rien à voir avec cette injonction biblique.

En islam, l’accueil de l’étranger se fait par la soumission et/ou paiement de l’impôt islamique (jezia) ou la conversion.
En terre chrétienne, dont la France, il semble que cet accueil va bien au-delà de la simple charité chrétienne !

Quant au judaïsme, celui-ci constitue une forme nouvelle de religion, laquelle n’impose pas l’obligation de respecter les commandements à la Thora auxquels ont adhéré les Hébreux au mont Sinaï et qui se poursuit aujourd’hui. Le judaïsme à l’occidentale se décline en judaïsme des Lumières (haskala de Moïse Mendelssohn) ou le « judaïsme libéral » qui ressemble plus au christianisme qu’au judaïsme. Éric Zemmour a fait choix d’être français avant d’être religieux et il n’y a pas là objet à critique.
Pour les vrais respectueux de la Loi mosaïque donnée au mont Sinaï à Moïse, lequel l’a transmise à son peuple libéré de l’esclavage égyptien (que je sache, les étrangers en Israël ne sont pas des esclaves) seuls ceux-ci respectent les Commandements.

Après la croyance en une unique divinité, le commandement principal qui recouvre tous les autres, c’est vivre en terre d’Israël, d’où les vagues d’Alyots (installation en Israël) et les enterrements en Terre sainte.
Donc, être juif en France, c’est faire abstraction de l’accomplissement d’un des principaux commandements. Les Juifs de France sont donc, aussi longtemps qu’ils y demeurent, des assimilés.

Éric Zemmour a fait de la France son combat et il ne renie pas pour autant sa religion. En revanche, il a choisi de se retrancher de son peuple, les Hébreux, pour se fondre à un autre peuple, le peuple de France.

Il n’y a pas là matière à blâmer, c’est un choix respectable. De surcroît, Éric Zemmour se fait le héraut de la France et de son histoire et je lui souhaite le succès dans son entreprise pour que vive la France.

Guy Sebag

image_pdfimage_print
16

22 Commentaires

  1. Juif ET athée, … La judéité n’est pas une religion mais donc une race ? D’ailleurs c’est ce qu’a lâché Godnadel ce soir dans l’émission de Praud quand ils ont parlé statistiques ethniques. « Une race c’est quoi ? Ben des arabes, des juifs, … » Mais non ce n’est pas une race puisqu’on peut devenir juif en se convertissant. Votre coreligionnaire TZD affirmait aussi qu’on ne peut être juif et athée car être juif c’est pratiquer le judaïsme. Et puis maintenant « peuple hébreu ». Et pourquoi pas aussi « israélite » ? Franchement, Prune, juive qui s’est convertie au christianisme à raison de dire que les juifs sont les rois de la branlette intellectuelle et de l’enfumage. Ce qu’il y a de bien avec Zemmour c’est qu’on va voir toutes les absurdités qui divisent les juifs tellement ils ont l’esprit embrouillé par les histoires qu’ils se racontent. Enfin quand je dis que ça va être bien c’est plutôt pathétique qu’on entende parler de tels sujets dans le cadre d’une élection présidentielle française. On se croirait en Israël où les juifs traitent d’autres juifs d’antisémites.

    • Juif c’est à la fois une race et une religion, c’est pratique pour traiter de raciste ceux qui s’opposent ç leurs tergiversations communautaristes

      • Uptimus. Ça n’a juste aucun sens ce que dit G Sebag. En France, on peut être juif et athée ? Et ailleurs ? La définition de la judéité varie donc en fonction de l’endroit où on se trouve ? Et s’il ne s’agit que d’avoir une mère juive alors on peut aussi être juif et chrétien ou juif et musulman ?! La judéité a toujours avoir avec la religion. Et ceux qui se convertissent au judaïsme ne sont pas juifs ? Mais alors les femmes ashkénazes ne sont pas juives puisque la génétique des populations montre que leur lignée matrilinéaire est européenne. Donc qu’elles ont des ancêtres non juives à la base. Et si les femmes ashkénazes ne sont pas juives, leurs descendants mâles non plus. Donc en définitive, les ashkénazes ne sont pas juifs. Alors pourquoi revendiquent ils la terre d’Israël ? C’est complètement délirant.

    • Merci Guy pour ces rappels et ces éclairages sur le judaïsme, en France comme en Israël :-)))

    • Je ne sais plus qui a dit que les juifs sont un peuple, mais pas une race !!

      Et qu’ils doivent respecter les lois en France, avant d’être juifs …Comme très logiquement devraient aussi le faire les muzzs, mais c’est une autre histoire…

  2. Zemmour a surtout le très grand mérite de ne pas renier l’héritage chrétien intangible de la Nation française et son refus de la voir disparaître sous le tsunami islamique qu’on prôné bon nombre de ses coreligionnaires, et c’est pour ça que je lui souhaite tout le succès qu’il mérite.

  3. Et alors elle est jalouse la guitoune? Rabbin des bois il te dérange temps que ça? Moi ça me fait bien rigolé

  4. On accueille des individus en détresse, on n’accueille pas des peuples, des continents, des cultures, des ennemis en mal de conquête. L’étranger a pour vocation à être de passage jusqu’à temps qu’il puisse retrouver son chez soi, si possible, parce qu’en temps normal et en principe, un étranger accueilli par asile est quelqu’un qui aspire à retrouver sa terre natale. Un étranger dont le but est de faire florès ailleurs, c’est par essence extrêmement suspect et inscrit dans une démarche hostile. C’est ce distingo qu’il faut apprendre à faire pour déterminer qui on peut accueillir et qui on doit rejeter.

  5. le mauvais juif, le juif honteux, le juif antisémite !
    bientot vous verrez qu’ils prétendront que zemmour sacrifie des bébés blancs pour trinquer lors de diners des sages de sion

  6. Il faudrait préciser : Juif « de peuple » ou « de religion » l’ami Zemmour ?

  7. Voilà, tout est parfaitement expliqué. Merci Guy SEBBAG, notamment l’obligation de vivre indépendant sur la terre d’Israël, négligée par trop de « religieux ». Ne pas avoir encore réalisé cette obligation cela ne signifie pas qu’on la néglige.

  8. En France, on est faussement et opportunément pro juif. On l’est par couardise, par culpabilité historique et pour mieux déverser sa haine sur les musulmans ! Le grf n’est pas un enfant, qui se laisse mener en laisse par le journaliste ! Sa franchise déstabilise les antisémites refoulés que vous êtes !

    • le Grd rabbin dhimmi de la France envahie et colonisée par ses frères musulmans
      et qui sont pire que les fascistes et les nazis réunis ferait bien mieux
      de défendre ses coreligionnaires Juifs-Français qui se font lâchement assassinés
      par tous ces Nazislamiques et ces Muzz-fascistes racistes et antisémites
      et toutes ces abominations se passent pas non-pas en Syrie, en Iraq, en Afghanistan
      ou en Arabie-Saoudite mais bel et bien ici-même en France !
      au lieu de passer son temps à diffamer et à diaboliser Zemmour

  9. De nombreux français ont une profonde estime d’Eric Zemmour. Que ceux qui ne sont pas d’accord avec nous et qui le disent ouvertement s’en prennent à eux-mêmes. On admire et on respecte ceux qui aiment leur pays. Que les autres partent ailleurs personne ne les retient.

  10. @ Guy Sebag
    On va attendre combien de temps pour l’expulsion immédiate et sans condition du modo-troll cyprimerde honni de TOUS ?

Les commentaires sont fermés.