1

Haïm Korsia, grand rabbin de France, attaque le mauvais juif Zemmour


Haïm Korsia, grand rabbin de France, s’interroge sur la judaïté en général et celle d’Éric Zemmour en particulier.

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-478516-le-grand-rabbin-de-france-haim-korsia-sur-eric-zemmour-il-est-juif-il-est-antisemite-certainement-raciste-evidemment-regardez.html

Celui-ci ne sait pas s’il est juif, en revanche il sait qu’Éric Zemmour est raciste, voire antisémite et, cerise sur le gâteau, irrespectueux d’avoir oublié qu’ayant été étranger en Égypte, il faut accueillir l’étranger !

En France, me semble-t-il, est juif la progéniture d’une mère juive. Cela n’implique pas de se soumettre aux commandements religieux, bien au contraire puisque, à l’exception d’autres religions, on peut être juif et athée !
Il convient de noter que cette injonction ne concerne que les Hébreux sur leur terre et qu’il en est autrement des autres religions et territoires et cela n’a rien à voir avec cette injonction biblique.

En islam, l’accueil de l’étranger se fait par la soumission et/ou paiement de l’impôt islamique (jezia) ou la conversion.
En terre chrétienne, dont la France, il semble que cet accueil va bien au-delà de la simple charité chrétienne !

Quant au judaïsme, celui-ci constitue une forme nouvelle de religion, laquelle n’impose pas l’obligation de respecter les commandements à la Thora auxquels ont adhéré les Hébreux au mont Sinaï et qui se poursuit aujourd’hui. Le judaïsme à l’occidentale se décline en judaïsme des Lumières (haskala de Moïse Mendelssohn) ou le « judaïsme libéral » qui ressemble plus au christianisme qu’au judaïsme. Éric Zemmour a fait choix d’être français avant d’être religieux et il n’y a pas là objet à critique.
Pour les vrais respectueux de la Loi mosaïque donnée au mont Sinaï à Moïse, lequel l’a transmise à son peuple libéré de l’esclavage égyptien (que je sache, les étrangers en Israël ne sont pas des esclaves) seuls ceux-ci respectent les Commandements.

Après la croyance en une unique divinité, le commandement principal qui recouvre tous les autres, c’est vivre en terre d’Israël, d’où les vagues d’Alyots (installation en Israël) et les enterrements en Terre sainte.
Donc, être juif en France, c’est faire abstraction de l’accomplissement d’un des principaux commandements. Les Juifs de France sont donc, aussi longtemps qu’ils y demeurent, des assimilés.

Éric Zemmour a fait de la France son combat et il ne renie pas pour autant sa religion. En revanche, il a choisi de se retrancher de son peuple, les Hébreux, pour se fondre à un autre peuple, le peuple de France.

Il n’y a pas là matière à blâmer, c’est un choix respectable. De surcroît, Éric Zemmour se fait le héraut de la France et de son histoire et je lui souhaite le succès dans son entreprise pour que vive la France.

Guy Sebag