Haïm, prénom hors-la loi, en veut à Éric, pas assez juif pour lui

Certains feignent de ne pas comprendre pourquoi Haïm Korsia, Grand rabbin de France, donc 100% juif et 100% français, ait une dent contre Éric Zemmour, qui est tout autant français et peut être juif. La raison me semble facile à comprendre. Éric met en lumière, en abîme pourrait-on dire, la faille identitaire et juridique de l’autre prénom. Il n’est pas nécessaire d’aller chercher des raisons politiques ou politiciennes pour essayer de noyer le poisson. Éric, c’est l’apocalypse, c’est à dire la révélation : il met à nu et en évidence l’intégration, devenue ersatz de l’assimilation. Une monnaie de singe qui a fini par remplacer le Napoléon et son pesant d’or.

Par la loi du 11 Germinal An XI (1er avril 1803), le Premier Consul Napoléon Bonaparte en finit avec la fantaisie qui avait cours dans l’attribution des prénoms aux nouveaux-nés. L’article 1er énonce : « À compter de la publication de la présente loi, les noms en usage dans les différents calendriers, et ceux des personnages connus de l’histoire ancienne, pourront seuls être reçus, comme prénoms sur les registres de l’état civil destinés à constater la naissance des enfants ; et il est interdit aux officiels publics d’en admettre aucun autre dans leurs actes ».

Les Zemmour, tout autant que les Korsia, sont originaires de l’Algérie française. Éric est issu d’une famille qui lui conseillait de mettre la calotte dans sa poche et respectait la loi sur les prénoms.  En 1963, année de naissance de Haïm, la famille Korsia, a démontré qu’elle n’avait pas le même respect pour la loi ; française et républicaine, bien évidemment. A moins que Haïm n’ait choisi de mettre son prénom républicain dans la poche. Je le verrais bien avec un prénom comme Daniel, ce serait une heureuse révélation.

Cette loi est abrogée en 1993, abdication qui n’a fait qu’acter et entériner la dislocation du creuset de fusion que la France fut et qu’elle n’était plus, par la faute de certains parents et la complicité de l’administration de notre  État civil, ou plutôt d’incivilités.

Mes parents musulmans m’ont appelé Mohamed. Je ne leur en veux pas puisque je suis né au Maroc. Mais en 1983, j’ai choisi le prénom Pascal pour signifier que j’adhère à ce qui a fait la France et non pas juste pour avoir des papiers.

Éric Zemmour a par ailleurs dénoncé le fait que des proches décident d’enterrer les victimes de Mohamed Merah, qui en Israël, qui au Maroc, comme si la France n’était pas leur patrie.

C’est bien toutes ces mascarades qu’Éric Zemmour dénonce en plus de dénoncer les « ruptures de jeûne » que nos ir-responsables politiques célèbrent en plus d’un autre festin dénommé « dîner du Crif », où tout le monde se paie la tête de la République et des républicains. De vrais dîners de cons ; halal ou casher.

Il est grand temps qu’on appelle tout le monde à reconstruire le creuset de fusion. Les métallos du Creusot pourraient nous y aider si on se décidait aussi à réindustrialiser la France.

Pascal Hilout, né Mohamed

 

 

 

image_pdfimage_print
20
2

17 Commentaires

  1. LA QUESTION DES MOSQUEES (2) : c’est la Grande QUESTION sur laquelle nous attendons la campagne et nous jugerons l’action et le programme des Zemmour , des Ciotti des Le Pen , en cas de victoire présidentielle du camp national patriotique , contre le Macronisme et ses déchets UMPS . Il n’ y a pas une Question plus brûlante que cette des Mosquées , pour envisager la vraie lutte contre le remplacement de la France et sa civilisation . Sitôt la prise de pouvoir nationale, cette Question sera la clé de voûte de tout programme politique qui aspire à rendre sa souveraineté à la nation française et à restaurer l’Etat français sur ses bases organiques. Les nationalistes français Gaulois pétainistes , gardiens du sanctuaire idéologique français et son patrimoine , ne lâcheront pas cette Question : LA FERMETURE DES MOSQUEES ET LEUR NTERDICTION SUR LE TERRITOIRE FRANCAIS . ( A SUIVRE )

  2. Les juifs d’en haut sont toujours prêts à sacrifier les juifs d’en bas pour détruire la France.

  3. le rabbin Haïm Korsia est du même acabit que son acolyte et complice
    le recteur de la mosquée de Paris l’imam Chems-Eddine Hafiz
    un frère islamo-maçon et un frère judéo-maçon tout comme Alain Bauer (GODF)
    et qui fut l’éminence grise de Sarkozy, Hollande et le parrain du 2ème fils de Valls

    • On s’en fou des franc maçon, c’est juste des collègues entre eux qui aiment bien l’amitié et la vie. Mais dieu n’a pas de collègue, car personne ne peut lui offrir le coup, ahahahaha ahahahaha ahahahaha

  4. LE RABBIN ET LA QUESTION DES MOSQUÉES EN FRANCE (1): en premier lieu , nous profitons de cette misérable sortie du petit Rabbin Korsia ( pas du tout Grand ) ( son rabbinat ne devrait pas sortir de son appartement ou de sa petite synagogue protégée par la France , car s’il était resté dans son pays l’Algérie , il y a longtemps qu’il aurait été égorgé comme un chevreau et son cadavre mis en pièces par les hordes islamiques qu’il vient défendre ici en France , chez les gaulois , en insultant Eric Zemmour et le nationalisme ).. Nous profitons donc de cet incident judaique , pour attirer plutôt l’attention des candidats patriotes Ciotti , Zemmour , Le Pen , sur LA GRANDE QUESTION DES MOSQUÉES EN FRANCE , car nous ne les entendons pas du tout en parler …( A suivre )

  5. RABBIN DE FRANCE ? Rabbin de quoi ? Sur quoi ? Les français sont des aryens gaulois , des chretiens ou des païens la majorité ce sont des athées ,étrangers au judaïsme … Quant aux juifs , dans leur grande majorité , ils sont citoyens français et athées pour la plupart qui ne croient pas un mot des sornettes de la Bible et autre Thora . On se demande bien ce personnage fantasque , cet hurluberlu qui se prend au sérieux et se croit autorisé à donner son avis Papale sur Zemmour et les élections et à donner des leçons sur la France, il est Rabbin de quoi ? sur Quoi ? D’abord qu’il nous dise de quoi il vit et qui le paie à la fin du mois ? Qu’il déguerpisse et aille au Sinai faire son Rabbinat sur les sauterelles ou à Hollywood faire le figurant dans un Peplum …Lui et ses cousins prêtres islamiques , n’ont plus rien à faire ici en FRANCE

  6. Les hauts dignitaires des religions, qu’elles soient chrétiennes avec le Pape, ou juives avec les rabbins, font un déni des Nations, des identités propres à ceux qui ont construit le pays où ils vivent. L’orgueil et la méchanceté les ont perdus et vont encore les perdre. Bien malheureusement ceux qui tirent les marrons du feu représentent ce qui est le plus laid dans l’homme : la domination des autres, la méchanceté et la cruauté, le droit de vie et de mort et bien d’autres choses.

  7. 100 % français ? ah bon ! et 100 % israélien ? Donc 200 % de nationalités !
    Pour moi ce juif haïm ne peut être au grand maximum 50 % français, contrairement à Zemmour qui est un français à part entière ! Sur ce fait, le rabbin Haïm n’a juste que sa gueule à fermer, il revient au seul peuple français endogène de reprendre le contrôle de son territoire !
    La France doit en finir avec cette anomalie qu’est la double nationalité qui détruit la nation !

  8. Il y a même au sein de l’UE un collège juif !!! après ils s’étonnent de la montée de l’antisémitisme….. Zemmour va tous les écraser ces chialeurs !

  9. la france a t’elle besoin de rabbins se chargeant de tripoter ses lois à seule fin de satisfaction communautariste ? les Chinois et autres asiatiques nettement plus nombreux ne passent pas leur sacro saint temps à cracher sur l’ordonnancement de Notre Civilisation.

  10. Vraiment, ce Eric Zemmour a un destin particulier.Il a mené sa vie avec constance et une grande curiosité intellectuelle.Il a gravi les echelons professionels et les étapes de la vie et décide, fait don de sa vie pour sauver son pays d’adoption, il est entre sa judéité et la chretienté qui a façonné la France…Il est entre l’amour que certains lui portent et l’aversion d’autres.Lui qui aime tant l’histoire est en train la vivre et la créer.Il est attachant, passionant et d’une grande bonté.
    Que le ciel le protège ainsi que sa famille et son équipe.
    Merci Pascal de ton article.

  11. ah les prénoms, le chanteur anglais des années 60 cat stevens s’est fait appeler youssef, le boxeur cassius clay est devenu mohamad ali, même la journaleuse hala salamé se fait appeler léa, pourquoi?

  12. le bouc émissaire, c’était dans la torah l’animal qu’on sacrifiait pour laver les pêchés du monde, zemmour l’est devenu incontestablement ; donc il doit avoir raison

  13. M’enfin, Eric il mange pas kasher! (lol)
    Je me demande si c’est une bataille de clichers, ou de loges?
    Peut-être que M.Zemmour n’est pas assez Franc-mac? ou pas du tout?
    En tous cas, si M. Korsia veut relancer le débat de savoir qui est juif ou qui ne l’est pad, ou qui plus ou moins juif, il risque d’avoir à plancher…

Les commentaires sont fermés.